Reviews for Liberté : mot en déconstruction
I'mjustagirlhere chapter 20 . 8/18/2016
Hello hello, je suis finalement là, après avoir relu et achevé ma lecture, j'ai beaucoup de trucs à dire, et je vais sûrement en oublier les trois quart je suis assez fatiguée, pardonne-le moi, les fautes aussi

Par où commencer ? Peut-être devrais-je regretter d'être partie, juste après que tu es introduit Byron dont on avait parlé qui plus est...Je ne regrette pas. Déjà parce que ça s'est fait comme ça, et puis, je suis revenue et c'est tellement mieux de lire une histoire d'un seul coup que de segmenter la lecture semaine après semaine. Il n'y a pas cette galère à se remémorer les événements antérieur au chapitre qu'on lit, pas cette impossibilité de reprendre ses émotions parce qu'un chapitre, c'est clairement moins immersif qu'une histoire (pas sûr que ça ait totalement de sens, dit comme ça, mais je te fais confiance pour me comprendre xD)

Avant de passer à l'histoire, parlons du style, je suis subjuguée par ta façon de coller les mots les uns aux autres, c'est écrit simplement, c'est d'une facilité déconcertante à lire, et pourtant, c'est comme ça que c'est le mieux. Tu ne t’embarrasses pas de poétisme la plupart du temps, et c'est bien adapté à ce que ton récit raconte, tu nous exposes juste tout clairement. Et pourtant, cette simplicité, fluidité, c'est pas que chose d’innée. Ça se travaille, se relit, se corrige, se peaufine, se relit à nouveau, se recorrige encore, et ça devient quelque chose de très agréable. Ceci dit, peut-être que je me trompe, je compte sur toi pour me le dire, mais il y a, à mes yeux, un décalage entre tes petits mots d'auteurs et ton récit qui me font croire que ça ne te vient pas tout seul. Ça n'en est que plus remarquable. Ton style est juste génial, je l'aime plus que dans ta précédente fiction qui se voulait plus poétique, et je te remercie de l'avoir, ça rend la lecture jouissive.

Et là ça se gatte, va falloir parler de l'histoire, et j'ai juste quelques petites remarques qui me viennent en tête, alors ne m'en veut pas si c'est pas trop trop structuré, je suis une fille très désordonnée.

Tout ton récit est bercé par des choses, j'ignore s'il y a ton vécu amoureux, ou tout vécu tout court dedans, mais je sais qu'il y a ta culture. Et elle est très impressionnante, j'en arriverai presque à être jalouse de toutes ces choses que tu sais, mais j'ai décidé que l'avenir formerait mon intellect et que l'ignorance m'allait parfaitement actuellement. Ceci dit, tous ces petits détails, j'ai adoré les découvrir dans ta fiction, c'est petites anecdotes sur la seconde guerre mondiale notamment. J'en connaissais certaines et j'en connais d'autres, mais j'en ai beaucoup découvertes -oubliées aussi, certes xD - et ça fait plaisir de lire à la fois une histoire entraînante et d'apprendre des choses, moi j'aime bien en tout cas.

Je ne sais absolument plus quoi dire alors que j'ai beaucoup à raconter, j'arrive juste pas à amener la chose, j'ai l'impression d'être maladroite dans ma façon de m'exprimer et c'est très chiant, je t'en veux :p

On va peut-être commencer par les morts, c'est ce qui me semble d'emblée plus simple à formuler. À vrai dire, pour Joe et Scotty, tu l'avais déjà dit dans la narration qu'ils allaient mourir. Les autres c'est pas comme s'ils avaient vraiment servis à quelque chose. À part un certain couple. Ça ne m'a rien fait que Dark meure, que Camélia soit la taupe, que Jude et Caleb meurent non plus, je n'ai pas été émue ou surprise. Je ne dirai pas que je m'y attendais, disons juste que j'aime être hermétique à la surprise. Et pourtant, je ne sais pas, le petit moment où Bryce s'est éteint ne m'a pas laissée indifférente. Je crois que eux m'ont quand même touché. Que je les aimais bien. Peut-être plus que Jude et Caleb. Tu en as fait de formidables personnages secondaires en tous cas, et je te remercie pour ça !

Après, Jude et Caleb ne sont pas morts, mais pour les quelques minutes où j'y ai cru, ça ne m'a pas posé de soucis. Je crois que je leur en veux de s'être trompés mutuellement. Et je suis rancunière hé hé.

Sans déconné les personnages de ta fiction que j'aimais le moins sont des personnages que j'adore, à savoir Axel et Byron. Je pense que pour l'un comme pour l'autre, tu te doutes de la raison. Faut dire qu'Axel et Mark, à venir jouer les gendarmes encore et encore, on avait envie de leur foutre des baffes et quand on est rancunier on ne se satisfait pas d'un " je te testais" hé hé

Et puis pour Byron, je me suis interdit la lecture de son three-shot juste pour continuer de le détester le temps d'écrire ces lignes, on verra après s'il remonte dans mon estime je te le dirai x)

Mais, il y a bien quelqu'un que j'ai particulièrement aimé ici, c'est ma petite Nelly. Ma Nelly telle que je la vois. Et si tu n'as pas joué au tout premier jeu, dis-toi qu'elle est plus gentille dans l'anime que dans le jeu (si seulement ça avait pu continuer '-') et qu'elle porte un masque aussi. Que la peur de la solitude la submerge totalement. C'est pas ce masque-là qu'elle a dans ton histoire, c'est vrai, mais c'est une Nelly que j'aime. Ferme et humaine à ses heures perdues. Tu as fait d'elle un personnage grandiose et je t'en félicite/t'en remercie.

J'ai aussi beaucoup aimé tout l'à-côté de l'histoire. Ces petits personnages annexes qui apparaissent brièvement mais qui viennent d'Inazuma et à plus forte raison d'Inazuma Eleven Go. Pour être franche j'ai du mal avec Inazuma eleven Go, et je pense que le prochain Inazuma sera meilleur sans trop de soucis. Et pourtant, je me suis attachée à ces petites bouilles, une simple évocation d'un Victor épéiste, d'un Lucien dans l'ombre de son oncle ou d'un Riccardo virtuose m'arrache un sourire. Pour Glacia, j'attends le jeu Galaxy pour la découvrir, alors dans son cas, sa présence m'a laissé indifférente mais pas sa mort. Une gamine qui s'est pris une balle dans le crâne c'est ce qui est susceptible de toucher, j'en ai pas eu grand chose à faire dans son cas, mais ça devait pas être rare en temps de guerre, ça met du réalisme et ça souille Jude j'aime ça.

Et d'une certaine manière ça m'a un peu fait penser au 5ème Harry Potter cette histoire de remise en question, d'enfermement, d'isolation, de rébellion et surtout de faux enlèvement qui met la puce à l'oreille d'un héros aveugle.

Autre chose que j'ai apprécié (oui je cite des trucs sans rapport en vrac) c'est ce passage d'un Mark qui obéit aux ordres à un Mark qui les donne à Hillman, ça c'est une belle symbolique et un joli retournement de situation.

J'ai également furieusement apprécié l'avant-dernier chapitre, ce changement de point de vue permanent, ça faisait du bien. De se séparer un peu de l'omniprésence de Jude et Caleb, et surtout, je l'ai vu comme la situation finale d'un film où on passerait de personnages secondaires en personnages secondaires, à découvrir des esquisses de leurs dialogues, de la fin imminente. Tu as eu peur que ça fasse brouillon (ou j'ai oublié tes termes, désolée) de mon côté j'ai vraiment trouvé ça adapté et génial. Et émouvant. Pour Bryce et Claude.

Je crois que j'ai dit beaucoup de choses, et que j'en ai oublié encore plus, mais je vais m'arrêter là. Pas très facile de faire un commentaire d'autant de chapitres, alors je me suis contenté de "la fin" dans le sens le plus flou du terme. J'ai l'impression d'avoir parlé de tout sauf de l'essentiel. Disons que je me rattraperai avec ta prochaine fiction, quand j'en arriverai à commenter chaque chapitre à sa sortie et pas un ensemble.

Bisous ~
Goenji Sorahono chapter 20 . 6/25/2016
J'aime poster des reviews presque 4 mois après la fin de la publication.
Bref, cet fiction est la première fiction à chapitre que j'ai lu sur le site et une des premières à m'avoir convertis au KdFd.
J'aime vraiment les écrits référencés mais je pense que je n'en aurais pas compris la moitié sans tes explications...
Quand j'ai lu la fin, je me suis dit "Si ils sont morts je m'en fout dans ma tête je dis qu'ils sont pas vraiment mort", et j'avais bon !
Sinon, ça change un peu des autres choses que je lis mais j'aime aussi beaucoup.
Bisous
Sorahono
Tialepingouin chapter 20 . 2/16/2016
Coucou!
Bon je te l'annonce tout de suite: je n'aime pas cette fin ( et bizarrement c'est pour la même raison que je n'aime pas la fin de harry potter) C'est une guerre et tu manque de mort, Non je ne suis pas une spycopathe fan de bad end ( quoi que) mais j'aime le réalisme et je trouve qu'ils ont eut trop de chance pour que ça le soit Mais bon tu fais ce ue tu veux de la vie de tes personnages xD et ce que je pense être une référence à la chasse au nazis après la seconde guerre mondial à pas mal rattraper le manque de mort je trouve.

Sinon pour l'ensemble de l'histoire J'adore. En particulier les petit cour à la fin xD Cette fiction était vraiment aréable à lire et m'a pas mal fait pété les plombs dans les moment de suspencexD Je vais de ce pas lire la nouvelle
Guest chapter 19 . 2/13/2016
PS: -_- Zzzzz
Guest chapter 20 . 2/13/2016
De rien. Et je reformule parce que l'interprétation entre les lignes ce n'est clairement pas ton truc: quand tu iras au bout de tes idées, à savoir faire subir aux personnages ce que tu avais initialement prévu, et non renoncer par peur de je ne sais quoi, alors je te reviewerai correctement. Si tant est que je dépasse le stade lotophage de ton premier paragraphe (oui, néologisme moi aussi).
Alice chapter 20 . 2/11/2016
Euh... oui, merci de réécrire les commentaires que je fais de ma propre histoire, c'est très constructif !

Ah oui, de fait, j'avais remarqué que nous n'avions pas les mêmes amours littéraires ! J'aime la lenteur, le surplace, l'intériorité. Et mon écriture n'est pas une écriture de l'action. Enfin, j'avoue que tu as eu un courage monstrueux pour lire 20 chapitres (non attends, 35 si on compte Voilà les Rêves) si soporifiques... Ou alors, tu es furieusement maso ! Donc, je te le répète, je ne vais pas changer ma façon d'écrire, je t'invite donc à arrêter de me lire si ça ne te plait pas, tu y perdrais ton temps. Lire, c'est un plaisir à la base, tu sais ? Je te vois venir, tu vas dire que je ne supporte pas la critique. Mais là, comment dire... Le commentaire un peu haineux, je le lis bien. Mais en critique, t'as encore du progrès à faire. Décidément, tu partages vraiment des traits avec nos (mauvais) critiques contemporains !

Bref, on va peut-être arrêter là la joute verbale, non ?! Je te remercie quand même pour cette review (toujours pas constructive, mais on fait avec ce qu'on a !), et merci de t'être forcé à lire cette fiction commanditée par le Marchand de Sable !

PS : je te conseille de revoir un peu comment on utilise un Post Scriptum !
Guest chapter 20 . 2/9/2016
En fait, j'allais te répondre, mais tout est déjà dit dans ta note d'auteur : tu es infichue d'aller au bout de tes idées.
PS: et tes reviews sont hélas moins soporifiques que tes textes.
Alice chapter 4 . 2/5/2016
Je te remercie, mais je ne pense pas avoir besoin de toi pour employer un mot correctement. Par ailleurs, plutôt que de t'arrêter sur mon emploi du verbe "forcer", peut-être serait-il bon de t'arrêter sur ton emploi du mode impératif dans une précédente review qui m'a permis de laisser filer ce verbe qui te mine tant. Dois-je te rappeler à quoi sert l'impératif, ou bien tu préfères te plonger toi-même dans un bon vieux manuel de niveau 5ème ?

Décidément, la surinterprétation, c'est tenace chez toi ! Est-ce que je me suis jamais décrite comme une victime ? Je te l'ai dit, c'est pas un rôle que je sais jouer. Ton pistolet sur la tempe, j'ignore d'où tu le sors, mais ce n'est pas de ma plume. Ton imagination, sûrement. Ou alors, tu tiens également à me cantonner à ce rôle de victime ? Vraiment, t'en n'as pas marre d'être aussi obsédée par ce que tu espères lire entre mes lignes ?

Ah, la réforme, y avait longtemps... Oh, ça t'inquiète que l'on cherche à bouleverser nos règles ? Mon pauvre chou ! Laisse Alice te rassurer, dans ce cas ! (Ah, dans ce cas-là, l'impératif sert de conseil, histoire que tu ne passes pas la Grammaire Méthodique en revue !) Va falloir se calmer avec cette loi, parce qu'elle n'a rien de neuf, elle est en vigueur depuis 1990. Et comme on a encore un peu de respect pour notre langue, personne n'en tient rigueur dans le milieu de l'éducation et littéraire. Et tout autre, en fait. Non, franchement, y a d'autres raisons de s'inquiéter dans le monde littéraire, aujourd'hui. La simplification de l'orthographe existe depuis 26 ans, et s'en fiche toujours autant. Bonne nouvelle, tu vas pouvoir continuer à employer ton pseudo !

Alors, c'est bon, tu vas pouvoir faire de beaux rêves maintenant ?
SangDeGryf chapter 20 . 2/7/2016
Gryf: NAON C'EST FINI! OUINNNNNNN T.T. Enfaite, en lisant ce chapitre je me suis dis "Que vas t-il se passer pendant ce chapitre". Et la Nelly dresse la liste des gens mort, et j'ai vu Jude et Caleb et je me suis dis "Attends quoi! Elle les as tués sans meme dire ou était les cadavres! Comment je vais pouvoir les manger? Je vais la tuer!"...
Caleb: Je vois comme tu es attachés a nous ca fais plaisir -_-
Gryf: Mais quand j'ai vu qu'en faite ils étaient en vie je me suis dis "Ouf, je vais quand même pouvoir les manger"
Caleb: Je te hais -_-
Gryf: J'ai adoré quand Caleb se pleins qu'il ne baise que tout les dix jours avec Jude
Caleb: Ou bah 10 jours, c'est long T.T
Gryf: Petit chou, il y a des gens qui reste puceau toute leur vie, arrêtes donc de te plaindre!
Caleb: Jude... Je vais la tuer.
Jude: Non non non, sinon ce petit jaguarian risque de te manger!
Caleb: Je la hais...
Gryf: Et j'adore quand Jude et Caleb disent que même mort Dark les emmerdes toujours! Mais Dark n'est pas mort petit chou, il est dans l'espace avec nos copains les extra terrestre dans Go Galaxy
Caleb: Ne me parle pas de ce... Truc. Dark est mort, un point c'est tout.
Gryf: Tu te voiles la face mon chou.
Caleb: Arrêtes de m'appeler mon chou.
Gryf: Non! C'est mignon! Si t'es pas content je te bouffe, compris!
Quant a la mort de Shawn, tu vas avoir une attaque de fan
Caleb: Personne ne l'aime lui!
Gryf: Ta gentillesse me fendra toujours le Coeur petit chou. Sinon, alors comme ça tu voulais tuer Axel?
Caleb: Ç'aurait pas été une grosse pertes.
Axel: Sérieux!
Gryf: Il t'en veux toujours de t'être invité.
Axel: -_-
Gryf: Bref j'ai adoré cette fiction, j'ai adoré la suivre, j'ai adoré son univers, ses personnages (Gouteux pour certains). Bref j'ai adoré! A la prochaines pour de nouvelles aventures!
Tous les autres: Si on se fait pas bouffer d'ici là !
Anatase chapter 20 . 2/7/2016
En toute honnêteté, j'avais les larmes aux yeux, je pensais vraiment que Caleb et Jude étaient morts ! Je répétais "non, non, non... mais pourquoi ?". Et puis, quand j'ai lu que ce n'était pas vrai, je l'avoue, j'ai traité Jude de con. Il avait pas qu'à me faire peur, aussi !

J'aime beaucoup ton style d'écriture. La preuve, tu as failli me faire pleurer (j'étais vraiment à deux doigts !).

C'était une très belle fanfiction, tu peux en être fière ! ;) Dans un sens, malgré le contexte de guerre, je suis triste, que ce soit fini. J'espère que tu feras d'autres textes avec Caleb et Jude, je trouve que tu les mets très bien en scène. Mais ne t'inquiète pas, je lirais aussi ton O.S. sur Byron. Je te l'ai dit, je suis toute ouïe aux potentialités pour que je l'apprécie enfin !

20/20, Alice !
Gros bisous,
Anatase ~
Circonflexe chapter 4 . 2/4/2016
Choupinette, je ne te savais pas si bien connectée : installer une réforme de l'orthographe pour que tu puisses écrire 8 clos de tout ton soul (c'est bien cela, désormais ?), bravo. Note quand même (meme ? Quelle modernité !) qu'avec soul, tu prends mon parti. ;) #jesuiscirconflexeetjepréfèresoûloumêmesaoulmaispasraoul
L'Ame Y Cale chapter 1 . 2/2/2016
Choupinette, Lapinette, Miss Paradoxe ou Ame joueuse, tu ne m’as toujours pas dit à quel jeu tu jouais, toi.

Au moins quelque chose que tu es capable de repérer : effectivement, ma phrase n’a aucun sens pour /toi/ car tu n’as pas /mes/ références. Tout comme pour moi, /ton/ pauvre gars auquel tu n’as toujours pas attribué de ministère ou de cabinet…

Dis, y’a que dans tes textes que tu utilises le vocabulaire avec discernement ?

« Ferveur » : je ne te pensais Dame ès Humour. Si tu ne sais toujours pas quoi écrire la prochaine fois, verse dans ce style. Ca ne pourra être que mieux que ce qui traîne ici.
« Forcer », tout de suite les grands mots. La liberté, ta liberté d’agir, serait-elle aussi en déconstruction dans ta vie réelle ? Une seule injonction, et par écran interposé de surcroît, et voilà mon message élevé au rang létal de revolver sur ta tempe. Curieuse victime que celle qui se fait rappeler à l’ordre pour l’usage à titre gracieux de paroles non tombées dans le domaine public ou l’orthographe de la langue française. Au fait, je croyais que cette carte n’entrait pas dans ton jeu ?
Alice chapter 16 . 1/30/2016
Heureuse de savoir que tu vas pouvoir me gratifier de tous les jeux de mot possibles et imaginables sur le mot « âme ». Avec tes 42 futures reviews sur ce même chapitre, tu vas même avoir le privilège de les épuiser !

Le monde des merveilles est rempli de paradoxes, j’avoue en être un également. Eh oui, j’ai l’âme joueuse, puisque je te réponds de mon plein gré. C’est le jeu auquel tu voudrais me forcer à jouer qui ne m’intéresse guère. Tu peux m'ordonner de partir à la recherche de tes jolies références, je ne le ferai pas. Ceci étant dit, je connais et assume mes paradoxes, et continue de te dire que, soit tu surinterprètes, soit tu m’inventes des paradoxes, pour ton bon plaisir.

La Reine de Cœur abandonne un peu facilement la partie, je la pensais plus déterminée. Quoi, un peu de résistance, et Alice ne l’intéresse plus ? Elle s’en remettra, je crois.

Laissons le ministre de côté. Il me semblait qu’il était connu pour sa franchise, mais peut-être me suis-je emballée un peu vite et lui ai-je accordé plus de célébrité qu’il n’en a. Quant à ma propre franchise, je te conseille simplement de ne pas en douter. Ce n’est pas parce que tu aimerais me voir écrire des horreurs à des auteurs que je t’autorise à détourner mes phrases comme tu l’entends, en partant de je ne sais quel principe ou en pensant que tu peux lire entre mes lignes.

Eh bien non, ceci n’explique pas cela. Tu sais parfaitement que ta phrase n’a aucun sens. Tu cherches à m’intriguer, tu me pousses à penser que tu me lis, et que tu n’apprécies pas mon style. Je te l’ai déjà dit, un espace review permet à un lecteur de donner un avis sur la fiction qu’il lit. Alors, quoi ? A quoi te sert ce pseudo-échange, hormis à faire parler de toi, (et encore, je suis pas certaine que ça fonctionne) ? Si tu continues à me répondre, c’est que tu estimes qu’il y a là un potentiel, de quoi jouer. Au fond, j’avais peut-être raison, peut-être es-tu empli d’un fol amour pour moi ? Sinon, quelle autre raison aurais-tu de t’appliquer à me lire et me répondre avec tant de ferveur ?

Crois-tu faire de moi une victime, mon chou ? Désolée, cette carte-ci, elle n’est pas dans mon jeu. J’aimerais te dire que tu m’inquiètes ou que tu m’impressionnes (ça flatterait ton égo)… mais non, j’ai beau chercher, il n’y a pas un soupçon d’appréhension quand je lis tes reviews (mettons que ce sont des reviews). Et ce n’est pas en postant ce genre de remarques que tu parviendras à me toucher. Il en faut plus pour me déstabiliser, beaucoup plus.
SangDeGryf chapter 19 . 1/31/2016
Gryf:...
Jude: C'est pas bon signe si elle parle pas...
Caleb: Ouais... Je crains le pire.
Byron: Ce silence me fait peur.
Gryf:...* aura noir très machiavélique *
Byron: Jle sens vraiment très mal les gars! Aliiiice qu'es que tu as fais!
Jude: On devrais partir les gars... Elle va exploser!
Caleb: Fuyons *part*
Jude et Byron: *le suis*
Gryf:... ALICE TU AS OSÉ TUER MA GLACUA CHERIE D'AMOUR! TU AS OSÉ! GRRRRA ET BRYCE... JE VAIS T'ENVOYER AU ROYAUME DES BISOUNOURS ET JE VAIS TE TRAUMATISER AVEC TANT DE NIAISERIE QUE TU NE POURRAS PLUS TORTURER LES PERSONNAGES! RHAAAAAA!0_0
Glacia: *emmène Gryf ce calmer*.
Jude: Ouf... Heureusement qu'on n'est pas rester... On se serais pris un truc dans la tête '
Caleb: Ouais... Mais au moins maintenant elle ne se préoccupe plus trop de nous manger.
Gryf: *Attachée dans la cave*: NON JE VAIS QUAND MEME VOUS BOUFFEZ!
Jude: Euh... Alice... Au secours?

Bon sinon j'ai bien aimé hein
Anatase chapter 19 . 1/31/2016
Salut !

Je me sentais obligée de commenter ici, il fallait que je laisse une trace de ma lecture. J'ai lu les 19 chapitres, tout de même !

Le réveil et le comportement de Caleb est tout mignon ! Il connait la guerre et son comportement est tellement enfantin, c'est très perturbant.

Et voilà, c'était ici que tout ce jouait. Dark est mort. Il ne sera pas jugé et s'est tué de son plein gré. Personnellement, je suis assez "heureuse" qu'on en soit débarrassé (je mets des guillemets, je ne rigole pas à la mort des gens, même des plus détestables). C'est une mort assez théâtrale, je trouve. En plus il part en avouant qu'un successeur potentiel est en train de continuer cette oeuvre maléfique.

Tu changes souvent d'endroit, ça montre que tout va très vite, nous n'avons pas le temps de réfléchir, d'éprouver quoi que ce soit. J'ai même dû relire le passage où Bryce est touché par une balle. Raaah, mais pourquoi eux ? Le couple Claude x Bryce faisait partie de mes préférés !
Et implicitement, tu fais aussi mourir Claude... Je suis tellement dégoutté. J'arrive pas à me le mettre en tête. Putain, ils sont morts, quoi !

Mais comme d'habitude, je trouve que c'est vraiment bien écrit et ça, je ne peux pas te le reprocher ! ;)
78 | Page 1 2 3 4 .. Last Next »