Reviews for Ce monde est si beau
Guest chapter 1 . 11/23/2015
Joli début, mais bourré d'incohérences:
- hiver clément MAIS rosaces de gel qui glacent les lèvres et empêchent de parler
- fin manteau de neige MAIS épaisse poudreuse
- les volets sont fermés MAIS les fenêtres s'embuent (très fort, surtout avec cet hiver clément)
- épaisse poudreuse MAIS fine couche de verglas
- palette monochrome (une couleur, donc) MAIS palette de blanc et de gris ( soit 2 couleurs, sans compter la tâche orange, donc 3. Plus les manteaux colorés des gosses et les boutiques aux couleurs endormies, donc PLEIN de couleurs).
- "l'hiver ne semblait pas t'atteindre" MAIS Kinako a les mains engourdies (l'arthrose, déjà ?)
- Kinako fredonne MAIS le gel n'empêche-t-il pas de parler, d'après ton intro ?
C'est bien gentil d'accumuler les beaux mots, encore faut-il savoir les utiliser avec discernement pour poser sa situation... Je ne sais si tu as voulu faire un concours du genre: regardez combien de mots j'ai à mon répertoire ou suivre l'adage "la poésie, c'est comme la culture, moins on en a, plus on l'étale", mais cette overdose en devient risible, en particulier avec le "contenant cartonné" (parce que boîte, c'était trop plébéien, et il fallait croire qu'écrin, c'était trop princesse).Trop de beaux mots tuent les beaux mots, et le récit...
Lordess Ananda Teenorag chapter 1 . 11/23/2015
Hello Lilies - Bubble,

Wouah !

Hé, mais, si je me trompe pas... tu es la co-auteure de Yuu pour la fic Fantasy avec Victor ? Si c'est le cas... super ! J'ai adoré cette fic, je suis fan de Fantasy et votre co-travail m'a emmenée dans un monde loin de notre réalité parfois violente, au cœur d'un monde qui, malgré ses propres périls... est... magiquement supernatural !

(Par contre, si je me goure totalement, oublie ce que j'ai dit)

Parce que, l'essentiel...

Wouah. C'est un écrit superbe, qui m'a autant charmée par la beauté des phrases, que la douceur des sentiments. Sentiments qui ne deviennent amers qu'à la fin, mais qui, malgré cette amertume, laisse quand même cette impression de beauté, comme le souvenir de la neige qui nous couvre de son manteau d'hiver. Une sorte de magie calme et froide, réchauffée par le sourire lumineux de Kinako et la neige glacée de Bailong...

C'est beau, vraiment beau. Je me suis régalée avec cet OS superbe, aux descriptions fines, douces, belles. Sentimentales, presque. A tel point, que, bizarrement, c'est l'impression de beauté qui me reste au-delà de cette fin tragique.

Et, pour ne rien gâcher, j'aime vraiment le couple (oui, même si je suis la personne qui a écrit du Bailong x Tezcat, j'aime le couple Bailong x Goldie, lui si froid et elle si lumineuse. Même si Goldie et Victor, c'est vraiment pas mal non plus...). Je les ai toujours un peu vus ensemble, à leur façon.

Merci pour cet OS d'une beauté certaine.

Et bienvenue !