Reviews for Phantom: Requiem for the Phantom-Une fin alternative
prince of underbrush chapter 1 . 3/28
fantastic! this made me happy
Hirokimura chapter 1 . 5/9/2019
J'ai laché à partir du moment où Elen masse et embrasse Reiji. Je préfère la fin classique.
Reiji Azuma chapter 1 . 7/29/2017
Love the cute love scenes between Reiji and Elen they were heart warming and cute.
Eris0 chapter 1 . 7/19/2017
Je réponds en review parce que je ne peux pas envoyer de MPs aux reviewers qui ne sont pas officiellement inscrits sur le site. Oui, les fleurs sont empoisonnées dans l'anime. Il a fallu qu'on demande aux réalisateurs si Elen était morte pour qu'ils répondent qu'elle s'était suicidée avec une pétale de fleur empoisonnée à la fin de l'anime pour qu'on comprenne bien la fin: raison pour laquelle on voit une fleur avec un pétale en moins après la mort de Reiji. C'est pour ça que j'ai dit que je trouvais la fin "mal gérée"; on n'y comprends rien sans explications concrètes et c'est dommage. Au passage, les fins diffèrent: dans l'anime, Reiji et Elen meurent. Dans le jeu-vidéo, Reiji meurt mais Elen survit. Par contre, dans le manga, ils ne meurent pas (si je continue à dire Elen et pas Eren, c'est parce que dans la version que je connais, elle s'appelle Elen). Oui, j'ai conscience que la scène de cul implicite dans la cabane est clichée mais comme je voulais me concentrer sur ce qui m'intéressait vraiment, j'avoue que je suis vite passée dessus et que je ne m'en suis pas souciée. Mais autant être honnête, je déteste les fics soi-disant romantiques où il n'y a que des scènes de cul avec des phrases du style "Il jouit. Gourmande, elle prit le pénis dans sa bouche et suça lentement le liquide chaud tandis qu'il gémit de plaisir" (et encore, j'ai vu bien plus osé) sans qu'il n'y ait jamais d'histoire derrière. Je veux lire des fanfictions, pas des scènes de coucheries. Que ce soit clair, j'ai absolument rien contre le fait de lire des scènes de sexe MAIS s'il y a une histoire avec et pas juste une suite de scènes de cul sans intérêt juste pour satisfaire des fantasmes de fans. Là, j'avais juste envie de faire une fin alternative qui reste dans le ton de l'anime qui est tout sauf joyeux, il ne faut pas le nier. Malgré tout, j'avais envie de faire une fin qui se termine avec un peu d'espoir tout en restant incertaine donc un certain opposé joie/tristesse. Enfin je suis contente que ça t'ai plu et désolée si tu trouves la narration trop longue. Comme je l'ai dit, c'est mon premier essai de one-shot donc si j'ai l'occasion d'en refaire un, peut-être que je m'améliorerai. Merci pour ta review:)
Reviewerkelconke chapter 1 . 7/19/2017
J'ai bien aimé. C'est sympa de voir une fic sur Requiem of the Phantom en français car quand j'en trouve, elles sont souvent en anglais. Au début, j'ai eu peur que ce soit trop sentimental et mièvre et que ça ne corresponde pas du tout à l'anime mais au final tu es bien resté dans l'esprit de la série tout en faisant ton truc. En plus, le fait que la scène de sexe ne soit que suggérée est bien parce que je pense que si elle avait été montrée, elle aurait fait tâche ici puisque le sexe n'est pas le propos. Juste deux trucs que j'ai pas trop aimé: les deux amoureux qui couchent dans une cabane. Mon dieu, que c'est cliché! Enfin, étant donné que c'est que suggéré, ça va, c'est pas grave et puis la phrase "Si le lieu n'avait pas été aussi isolé, n'importe qui aurait entendu leurs ébats toute la nuit tant ils avaient été bruyants" était assez drôle. Par contre, ce qui est plus embêtant, c'est que cette fic est trop longue. Elle fait peut-être juste un chapitre mais dans tes phrases, tu dis des choses juste pour montrer à quel point Reiji et Eren (et non pas Elen) sont forts face à l'adversité. C'est bon, on a comprit, pas la peine d'en rajouter. Sinon, j'ai quand même bien aimé les références aux épisodes pour montrer que Reiji et Eren, même casés ensemble, ne sembleront jamais réellement abandonner les armes. C'est un bon premier one-shot. Juste une question: les fleurs sont vraiment empoisonnées dans l'anime? Parce que moi, j'ai jamais entendu parler de ça.