Reviews for Nous revoir
Kaelyan chapter 4 . 3/2/2019
Et oui, je vais peut-être bien finir par reviewer celui-là.
Bon, ça fait bizarre de ne plus t’avoir à la table derrière moi. Mais ce n’est qu’une histoire de quelques semaines, hein !
Allez, passons à la lecture. J’ai hésité et ai fini par me décider de ne pas relire la "review en direct" que je t’ai faite sur Discord. On va voir si mon avis a changé entre temps XD.
(Je précise que j’ai une demi-meule de raclette à 30cm de moi. Je suis en train de produire des litres de bave, quoi).
.
Bon, déjà, je suis à deux doigts de mourir de trouille à la première phrase ! Méchante.
« Déterminé à ne pas se rendre et à périr avec les honneurs »
Parce que jusque là tu ne t’es pas battu honorablement ?
.
« Allez-vous bien ? »
Bon, j’avoue, pensée pour BRB.
Et... HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
(à la réflexion, j’ai un truc avec les « i », non ? Haldiiiiir, Kiiiiiiiit, Phiiiiiiil, Hanniiiii, Niiiiiiiick, Perciiiiiii, Jacoooooob... euh...)
.
« Non, toujours pas, » s'amusa l'homme
Je fonds en imaginant le sourire qu’il fait à Haldir (putain, comment Haldir/Aragorn a pu devenir mon OTP ? (question rhétorique)). Il est trop craquant.
.
« A défaut de sens, voilà qui manque cruellement d'originalité ».
Je me marre toujours autant.
« Ils vous ont surnommé l'éclair rouge, l'ignoriez-vous donc ? »
J’hésite entre baver et hurler de rire.
.
C’est toujours aussi horrible de lire l’agonie d’Aragorn. Un jour faudra que tu m’expliques comment tu arrives à écrire des trucs comme ça :D
.
« tant de choses à dire, à avouer et à partager… »
HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Quoi ? Je m’en fiche que tu ne dises rien de plus ! J’y lis ce que tu as bien voulu que je puisse imaginer ! Na ! XD
.
« Clignant maladroitement des yeux dans ce qu'il devinait être une imitation plutôt convenable d'un nouveau-né »
Franchement, c’est le genre de phrases qui n’en remontrent pas mais qui claquent. C’est tout con et pourtant, la figure de style permet d’imaginer le plus précisément la phrase. *cœur*
.
« un claquement de langue méprisant. »
C’est le genre de trucs qui ne sont pas censé être faisables. Mais tu imagines Haldir, sa capacité à être prétentieux et tu te dis "Ouais, totalement, il peut faire ça".
.
« qu'il ne valait mieux pas joue avec la patience d'Haldir »
Ah, il a de la patience. Première nouvelle.
.
« Le blond reprit son discours, l'empêchant de commettre une folie qu'il n'aurait assurément pas manqué de regretter. »
Ben là, tu vois, je suis totalement d’accord avec toi mon gars. ("mon gars" : ne pas penser à Balin, ne pas penser à Balin, ne pas... trop tard.)
.
« Nulle dette ne peut exister entre nous, »
HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Haldiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir
.
« l'ombre d'un sourire étirant simplement ses lèvres fines »
Grrrrrrrrrrrrrrr... hum, Kae, reprends-toi. Respire. Voilà. Souffle. Inspire... Bon sang cette raclette elle sent trop boooon ! ... euh... passons.
.
« avant de les envelopper tous deux dans la même cape »
O_o ! Je veux être la cape. Tout de suite !
.
« quand bien même le bras entourant ses épaules le troublait. »
MOUHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII MOUHAHAHAH HIIIIIIIIIIII
.
« J'espère avoir un jour la chance de rencontrer Aragorn. »
Je me suis cassée la voix, mais le cœur y est. Hiiiiiii ! Viens par-là bébé que je te réconforte.
.
« C'est là toute la différence. »
Je peux mourir maintenant.
.
Hein, moi ? Quoi ? Que se passe-t-il ? C’est Jis qui voit du Araldir, pas moi (le fait que mon Word ne souligne pas le mot "Araldir" parce que je l’ai enregistré dans le dico en dit long je suppose XD (alors que Jis, il connait pas. Honte à moi)).
.
Bon. C’est quand le prochain chapiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitre ?
*sourire innocent* je rappelle que je poste le mien vendredi prochain.
.
Je crois que cette review est un peu moins longue que les autres, mais je l'ai reviewée en live, et j'ai du monde autour de moi et ça serait un peu délicat d'expliquer à ma belle-mère ou mon beau-frère pourquoi je couine ou j'ai besoin d'un bavoir...
Encore une fois, merci d'avoir écrit cette histoire. J'en adore chaque mot.
Merci ma Ju'
*cœur*
Guest chapter 4 . 11/2/2018
Il faut qu'Aragorn entre presque dans les Cavernes de Mandors pour qu'Haldir s'ouvre un peu. Et sourit. Haldir. Qui. Sourit. Par les Valars. J'ai bugué pendant un quart d'heure devant mon ordinateur.
Un Chapitre grandiose qui nous fait cependant un peu crier de frustration mais ça c'est le côté fangirl du Haldir/Aragorn qui s'exprime donc n'y faisons pas trop attention (ou juste un peu beaucoup);)
J'ai hâte de lire la suite, bravo et merci pour ce chapitre;)
CookiesDuncans74
PS: Le prochain donc ce sera Aragorn, non?
PS1: Est-ce que tu vas tué Haldir comme dans le canon, ou auras-tu pitié de nous? J'ai hâte (et peur) de le savoir;)
Kaelyan chapter 3 . 9/30/2018
Allez, je ne résiste pas à passer par là. Ma belle famille est à 3m alors je sens que ça va être galère de ne pas sur réagir devant eux... tant pis, je prends le risque. J'en ai marre de te répondre avec des jours de retard, j'ai un moment alors j'en profite !
.
Hiiiii, Thorongiiiiiiiiiil 3 (ok, ok, j’oublie BRB. J’essaie en tout cas).
Oh oui chouchou, tu peux appeler ça un sermon. Il n’était pas forcément justifié, mais compréhensible.
Héhéhé, je ricane en t’imaginant regarder la carte pour décrire son trajet. As-tu encore besoin de la carte, d’ailleurs ? Où la connais-tu par cœur désormais ?
Rouiiiirk, Glorfindel 3 (quoi, j’y peux rien, je l’adore aussi !)
J’ADORE le "après une autre journée à la langueur intolérable"
Oh, chouchou ! Pauvre Aragorn (dans ta gueule Arwen !... nan mais... quelle gourde quand même ! Dire qu’elle a été faite pour palier Glorfindel... raaaah, ça m’énerve !).
Mouhahahahaha ! Nan mais comment tu as fait pour ne pas empiéter... bref, ne pas trop en dire dans une review que tout le monde peut lire, hein... Mais tu fais ça tellement bieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeen !
"Le pâle reflet d’un roi qu’il ne serait jamais" HIIIIIIIIIIIIIIIIIII c’est tellement bien diiiiiiiiit.
"Son âme brisée." *soupire*
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH HALDIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIR
Grrrr, la définition. Et ses yeux, ses yeuuuuux ! Je meure ! (ne pas oublier que je ne suis pas seule dans la pièce... tu crois que ça paraît étrange si je vais chercher un bavoir ? Ouais...).
Aaaaaah putain, j’en peux pluuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus. Et nom de DIEU Haldir, ta putain de gueule quoi ! Comment, en UN SEUL PUTAIN DE MOT peux-tu tout détruire ainsi ?! Comment... Raaaah, espèce d’abruti ! C’est ça vas-y, rame, du con !
Nan mais... c’est pas possible ! T’es pas blond pour rien, bordel ! Tu l’as mis mal à l’aise depuis des années ! Tu lui a brisé le cœur, merde ! Et comme une fleur, tu lui dis que tu ne veux pas le... putain, t’as de la chance que je t’aime plus que les autres, bébé, parce que sinon je t’en aurais collé une et je t’aurais laissé. Là, je vais me contenter de t’en coller une.
"Une heureuse surprise"... putain, je vais t’en coller une seconde. Comment oses-tu dire ça alors que... merde, ne te rends-tu pas compte de ce que tu lui as fait ?! Je crois que je ne veux pas de réponse, en fait.
C’est ça Aragorn ! Garde-le à distance. Il t’a trop fait mal. AAAAAAAAAAAAAH chouchou ! Ton pauvre petit cœur (putain, Ju’, je te déteste).
QUOI ?! *minaude* : "J’aurais espéré que vous soyez celui qui m’accompagnerait." CONNARD SANS CŒUR !
Mais non chouchou, tu ne t’es pas humilié. Tu as fait confiance, et tu as eu raison de le faire. Ce n’est pas parce qu’il a oublié ce que ça faisait de ne pas être sûr de lui qu’il a un mauvais fond, N’EST-CE-PAS mon cher Haldir ?! (connard).
"La violence des mots qui ont été échangés entre nous". Tu te fous de la gueule de qui, là ? La violence, elle est venu à 90% de toi. Connard.
Ouais, c’est ça. Un peu plus rapide. On va mettre ça sur le compte de ta blondeur...
"Le blond s’offrit sans aucune restriction à son inspection" HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA (hum, pardon, mais merde, quoi.) Tiens, il semblerait qu’un certain elfe se sente... mal à l’aise ? Bien fait. Connard.
"Valar, à quoi en était-il réduit par sa simple présence" (il n’y a pas de flaque de bave au sol, contrairement à moi, je ne sais pas de quoi il se plaint !
Et bon sang, il est reparti pour un autre sermon... J’espère qu’il y mettra plus les formes cette fois !
Enfin ! ENFIIIIIIIIIN ! Il se confie ! Bon sang !
HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII le premier contact ! Graou ! Et OH MON DIEU les mots d’Haldir ! Je t’aiiiiiiiiiime Ju’ !
"Il savait que l’elfe trouverais quelque chose à répondre, quoi qu’il puisse dire" Nan mais trop ! XDXDXD
3333333333
Au secours je suis en train de mourir. Expédition, à deux, loin de tout. Comment, en une phrase, tu peux me faire crever. Où est ce bavoir bon sang ?
ET PUTAIN POURQUOI TU COUPES ICI ?
.
C'est officiel. Je te dét’aime.
.
Commentaire inutile : Bon, comme tu le vois, ma review est un peu partie en couille. Mais j’ai encore franchement mal alors j’ai fait ce que j’ai pu
.
Question : Penses-tu que je vais survivre à cette histoire ?
Kaelyan chapter 2 . 9/24/2018
Allez, j’ai encore un moment devant moi. Quoi, comment ça je suis censé aller prendre ma douche ? Ouais, ben après, hein. (Si tu savais le nombre de choses auxquelles je pense et que je ne peux pas mettre dans les reviews parce que tout le monde peut le lire, ça en est frustrant (et oui, je le mets ici plutôt que de mettre une remarque inappropriée par rapport au fait de prendre une douche après avoir lu...) Mais non, t’en fais pas, Strider, ça marche (ouais je sors). Je m’en vais donc reviewer ce second chapitre !
.
Bon sang, SEPT ANS ? Mais comment tu as pu les séparer si longtemps après que leurs regards se sont croisés ? Après qu’ils ont échangé quelques phrases ? Ouais, ok, j’adore quand ça prend du temps, c’est vrai. Je t’en aurais voulu si ça s’était conclu en quelques mois.
Mon pauvre chouchou ! Errer ainsi, sans réel but, sans réelle existence, sans rien à quoi se raccrocher. Chercher à se construire, mais sans pouvoir prendre appui sur son père, sur sa lignée maudite. Tu retranscris tellement bien ses états d’âme. C’est terriblement beau.
Et j’aime ton souci du détail. Bien sûr qu’il ne s’est pas totalement enfui, forcément que les elfes l’ont laissé partir. Mais c’est bien de le dire, juste quelques mots dessus.
Et puis les rôdeurs. Et Halbarad. Notre cher Halbarad. Tu vois, c’est là que je suis contente de connaître un peu le monde de Tolkien. La question est : vas-tu le faire mourir aux champs de Pelennor comme dans le bouquin ? Bonne question. Je verrai. En tout cas, je m’y suis attachée, en quelques lignes. J’aime beaucoup son attitude à la fois agréable et rude. Rôdeur, quoi. Forcément qu’il reconnait l’anneau de Barahir (BRB, sort de ma tête Mahal !)
Brrrr, Gundabad. Sameté d’endroit... Les elfes auraient mieux fait de tout raser... passons.
GRRRRRRRRAOUUUUUU 3 ! La laaaaame ! Le frissooooooon !
Ah putain comment il le remballe le Haldir ! J’aime toujours autant à la 4ème lecture... quoi, oui, j’ai relu les deux chapitres 3 fois avant ce soir. Et alors ? Mais pauvre vieux, tu vas vite perdre la main...
THORIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN JE TE DETESTE JU’ ! COMMENT AS-TU PU LE TUER ! COMMENT... ouais, bon, donc, Haldir... Roooh, ce que j’aimerais l’entendre raconter ce genre d’histoires. Sa voix profonde, son timbre doux... ok, Kae, réveille-toi !
Donc, euh... où en étais-je, à part que tu es en train de me tuer avec ton cadeau...
Et là, toute la tirade d’Haldir, qui reste calme, qui assène mot après mot, poignard après poignard. Aragorn qui accuse le coup, un peu plus à chaque seconde, qui se retrouve violemment en face de la vérité qu’il a tenté d’occulter toutes ses années. Et entre les dialogues, tu décris tellement bien les attitudes, les ressentis, je n’ai pas pu relever la tête aussi rapidement que je le voulais pour continuer cette review
Et Haldir, finalement, qui s’emporte. Il en est le premier étonné. Et le fait qu’il détourne les yeux. pourquoi, bébé ? Qu’est-ce qu’il se passe dans ta tête ? Est-ce le simple fait de t’être énervé devant un jeune humain ? De ne pas avoir pu montrer ton calme légendaire ? Où y a-t-il plus ? As-tu senti autre chose, dans cet échange de regards. Je voudrais tellement être dans ta tête... Et pourquoi es-tu las ? Tu as vécu d’autres batailles, bien plus décisives que BotFA. Pourquoi celle-là ? Pourquoi en parler à Aragorn... (ok, désolée, je ne maîtrise plus mes doigts).
Et puis la phrase. "Vous me décevez". Aragorn la pardonnera-t-il ? Et au bout de combien de temps ? Parce que les mots font mal. Plus mal que la logique le voudrait. Une part de lui sait que Haldir a raison, bien entendu, mais qui est l’elfe pour le juger ainsi ? Lui a prit ses responsabilités, tient son rôle de capitaine. certes. Mais ce n’est pas si facile pour tout le monde. Il peut être fier de ce qu’il est. Il n’a pas à avoir honte de ses ancêtres. Pas à avoir peur de sombrer dans la folie du pouvoir. Pas à déconstruire tout ce qu’il avait bâti en lui et autour de lui, pour devenir celui qu’on attendait de lui.
Et Haldir qui s’en va, une fois de plus. Sent-il l’appel d’Aragorn ? Sa détresse ? Mais que peut-il faire ? Doit-il seulement faire quelque chose ? C’est à Aragorn de trouver en lui le courage, et le prendre par la main ne l’aidera pas. Pas du point de vue du blond en tout cas.
Il n’y a pas de promesse de se revoir, cette fois. Pas d’espoir, pour le dúnedain. Il est seul, de nouveau à terre, psychologiquement. Il va devoir prendre la décision la plus difficile de sa vie. Celle qui conditionnera les décennies suivantes. Celle dont dépendra le sort de beaucoup. A quel point a-t-il conscience de cela ?
Et grosse envie de prendre chouchou dans mes bras. Le pauvre. C’est tellement injuste pour lui.
.
En tout cas, même après 4 lectures, c’est toujours aussi difficile de s’arrêter en cours de lecture pour écrire un ressenti. C’est toujours incroyable la manière dont tu arrives à retranscrire ça. Je ne sais pas comment tu fais.
Encore pardon d’avoir mis tant de temps à reviewer. J’espère que les suivantes ne seront pas trop longues à venir. Je déteste de faire attendre.
.
Commentaire inutile : avec le "Le dragon est-il mort ?" je n’ai pas pu m’empêcher de penser à Gandalf, dans le SdA : "Si vous voulez parler de cette histoire avec le dragon, je n’étais que peu impliqué". C’est ça... Qu’est-ce que c’est quand tu l’es beaucoup alors, hein ?
Question : En parlant de Mahal, un peu plus haut, t’es-tu rendu compte que tu as utilisé un "Par Mahal" sur la zone de bienveillance, l’autre jour, dans une discussion totalement sérieuse ? J’était juste morte de rire...
Kaelyan chapter 1 . 9/24/2018
Bon, j’aurais mis le temps, n’est-ce pas ? Mais je voulais un vrai moment de tranquillité, et difficile de trouver ça ces dernières semaines.
Tu as eu les réactions en live, alors je vais essayer de ne pas me répéter.
Déjà, je suis toute rouge devant ta note d’auteur. Tu aurais pu creuser un trou pour que je me cache, tout de même ! Sérieusement, merci mille fois de m’avoir écrit une histoire pour mon anniversaire. Une histoire, quoi. Je suis tellement contente (et là, truc qui casse tout, je viens d’imaginer Céline le dire avec son accent québécois... ouais, je sors)... Allez, on va reprendre ce premier chapitre.
.
Je ne peux m’empêcher de soupirer d’aise dès les premiers mots. Le style est génial. Ce n’est pas si facile d’écrire en langage un minimum élevé, et tu le fais tellement bien !
J’aime beaucoup toute la description de sa jeunesse. C’est à la fois précis, intéressant, sans être trop long ou trop bâclé. Je sais (en connaissance de cause ) que c’est délicat de trouver le bon équilibre.
Et là, dans la lueur du couchant, sur son vigoureux destrier... ouais, ouais, ça va hein ! C’est LUI, quoi. Grrr, l’armure de galadhrim. Miam. Et LA CAAAAAAPE ! Maman, la caaaaaaaape. Je peux mourir.
Et le pauvre chouchou qui doit lui donner un nom... (je réserve le "bébé" pour Haldir, ne m’en veux pas :D). Où comment mettre les pieds dans le plat en une question, hein Capitaine !
J’aime tellement cette confiance ténue mais spontanée qu’Aragorn ressent. C’est plus fort que lui. Il est totalement désœuvré (en restant polie), et il voit ce mec, là, l’assurance et la sérénité à l’état pur, comment veux-tu qu’il résiste. La réalité, c’est que ça vient d’Haldir, non ? C’est lui qui est interpellé par l’humain, contrairement à ceux qu’il a déjà rencontré. C’est parce qu’Aragorn sent que le blond lui porte un intérêt, même limité, qu’il sent qu’il peut se confier.
Putain, j’adore tellement le sourire ! Fangirl est en train de hurler, là...
Et bon sang, cette dernière phrase ! J’en ai les poils tout debout ! Elle est pleine de promesses qu’on imagine sans trop oser, ne sachant ce que tu nous réserves.
En tout cas, ce premier chapitre est absolument trop bien. Je trépigne d’avoir la suite... sans forcément avoir la fin. Ça sera dur de me dire un jour qu’il n’y aura plus de chapitres. Mais pour le moment, ce n’est pas le cas, alors je suis juste tellement contente et touchée que tu aies écrit cette histoire pour moi... Merci ma Ju’ !
.
Commentaire inutile : Tu voudras bien noter que je n’ai pu retenir un petit sourire en coin à la mention "il n’en était pas moins un homme fait". Héhéhé. Très bien fait, même.
Question : Tu fournis le bavoir ? Je risque d’en avoir besoin au bout d’un moment.
CookiesDuncan74 chapter 2 . 9/22/2018
Des moments, des petits éclats de vie...
Bouleversants. Tout simplement.
Merci.
CookiesDuncan74