Reviews for June Tierney's Diary
Naa-san chapter 18 . 4/22
Oh mon Dieu... Ce chapitre sonne l'alerte ! June est en train de changer... Alors j'émets une théorie, peut-être loufoque mais on peut toujours rêver ! Cet épisode se termine plus ou moins sur l'accord sur lequel Juni et Olivier sont tombés : plus d'amitié entre eux... Et l'appareil photo, contenant le cliché de "réconciliation" de nos deux compères, explosé par les pouvoirs du Basilic en représente bien l'image. Pour moi, pour que June et Olivier puissent finir ensemble, ils doivent passer par la cassure de leur amitié. Serait-ce pour cela que tu as monté toute cette dispute, tous ces malentendus ? Honnêtement, ça me fait penser aux multiples altercations de Ron et Harry ou encore de Ron et Hermione. Parce qu'on se le dise Owlie... Le JTD ne peut pas exister sans la mascotte de l'histoire, à savoir Olivier. Si ?...
Benton et le flustiste ?! On aurait pu le voir venir l'année précédente puisque June y croyait dur comme fer à cette alchimie potentielle mais là... faire un tel coup bas à sa meilleure amie, c'est franchement petit... Tu as bien raison Juni, il doit exister des lois sur ça ! *esprit rébellion* A quand le dénouement de cette histoire ? Comment un tel rapprochement a-t-il pu naître à l'insu de tous -ou presque. Et Amy dans tout ça ?! Car bon... Le flutiste jouant les infidèles, ce n'est pas cool.
Le coup de Fred et George, ça y figure quelque part dans le livre ? Parce que ça me laisse l'impression que ça se passe presque au moment où Ron et Harry boivent le Polynectar et s'introduisent dans la salle commune de Serpentard. Je me trompe ? A ce propos, la remarque de June sur les toilettes étonnement propres de Mimi ne peut être qu'un clin d'oeil au passage d'Hermione, non ? D'ailleurs, je trouve que June fréquente un peu trop souvent ces toilettes à mon goût... Le fait que ce soit elle qui ait vu la dernière le pauvre Collin devrait lui mettre la puce à l'oreille. Rappelle-toi le mauvais oeil June ! Enfin, la scène où notre héroïne perd tous ses moyens devant l'Epouvantard n'est pas sans me rappeler le 5ème tome où Molly en fait autant ! Je ne sais pas si c'est une référence mais j'adore ! Comme quoi même les plus grands sorciers peuvent perdre pied.

Voilà pour mes impressions concernant ce chapitre. Je m'en vais de ce pas conquérir le suivant -et accessoirement dernier pour le moment. Snif !
Naa-san chapter 17 . 4/21
Salut Owlie !

Une fois encore après une longue, très longue période d'abstinence du JTD me revoilà pour continuer ma lecture (je crois que cela fait deux ans et demi que je ne suis plus venue...). Ce chapitre est juste incroyable ! Tu nous sers beaucoup de moments Juni/Olivier qui peuvent autant nous mettre à mal que nous ravir ! Une théorie du complot orchestré par Marcus Flint contre notre Olivier national ?! Sérieusement ? Il faudrait pour cela que Flint ait assez de jugeote dans son esprit pour comprendre ce que June représente aux yeux d'Olivier. Car qu'on se le dise, si il s'est mis dans un tel état de fureur (franchement, ça promet les disputes matrimoniales par la suite -oui, oui je suis intimement persuadée qu'ils finiront ensemble plus tard), c'est parce qu'il éprouve des sentiments pour June qui, visiblement le dépassent... Elle n'a donc pas compris que l'adjectif "sale", il se l'adressait à lui ? Parce qu'il pense peut-être que ressentir des choses comme ça pour sa meilleure amie d'enfance n'est pas permis... Et pourtant, il a été difficile de penser ça d'Olivier au début du chapitre quand il ne réalise pas que se mettre torse-nu devant June la met mal à l'aise. A ce moment-là, on pourrait croire qu'il considère sa meilleure amie comme un mec que rien ne peut perturber -sacré Olivier !
Sinon, ça y est La Chambre des Secrets est ouverte et cela va compliquer bien des choses pour nos amis. Mon seul regret est de ne pas avoir vu Peeves dans ce chapitre car cela aurait été drôle qu'il se mêle de la rumeur avec Flint et écrive une petite chanson pour Juni en cette occasion -je suis sadique... Enfin Dareen est tellement drôle ! Il apporte un côté comique à la situation.
Patch et Andy ?! Hâte que Juni mène davantage l'enquête sur ces deux-là !

Voilà pour ma review. J'ai quand même une requête à faire : non mais sérieusement, c'est quoi cette prédiction à la noix ?! Je dois aller voir un match de Quidditch avec le flutiste ! Désolée mais je me sens mal tout à coup, il vaudrait mieux que j'appuie sur la touche "chapitre suivant".

Sur ce à bientôt Owlie !

PS : Les surnoms d'Olivier m'ont bien fait rire !
Orlane Sayan chapter 11 . 4/8
Helloooo!

Bon aller, je prends enfin le temps de te laisser une review (sérieux, j'ai un peu honte parce que je lis ton histoire sur l'appli dès que j'ai un moment et on ne peut pas envoyer de reviews et mince, quand même!)

Je suis sincèrement impressionnée par ton histoire. D'une parce que c'est juste un monstre (je crois que tu dois battre des reccords en terme de longueur de chapitre sur ce site!), parce que c'est super bien écrit (vraiment, féliciations, parce que tout tes persos sont tous attachants - j'avoue, June est ma chouchoute - et on s'ennuie pas une seconde et on rigole souvent!), parce que tu fais un travil ouffissime pour intégrer le canon (j'hallucine à chaque fois que je vois un clin d'oeil, et je dois en oublier mais celui à Hagrid et Norberta m'a bien fait rire, et le fait que ce soit June qui donne la lettre de Charlie à Draco aussi).
Et bien sûr, le Quidditch!
Nan mais je crois sincèrement que tu pourrais en réapprendre à Rowling sur le sujet, parce que ton niveau de connaissances me laisse rêveuse (et en plus, elle déteste écrire le Quidditch et tout, et toi t'as l'air de t'éclater et j'adore tout ce que tu développes autour avec la garde rapprochée et les réunions d'étude statistiques et tout et tout!). Franchement, respect o.O.

Bon, en plus j'avoue que je n'avais jamais trop rien pensé de Olivier, mais il prend carrément vie sous ta plume, avec son paquet de défauts (franchement, la liste est super longue, comparé à Dean).

Toutes ces petites histoires d'ados sont mignonnes à croquer, et réalistes et ça fait du bien de lire une histoire détaché de tout le drama des années Potter

Bref, j'aime beaucoup ton histoire et merci de partager et de continuer à l'écrire parce que visiblement, c'est un monstre que tu traînes depuis un paquet d'années, et c'est super courageux de ta part, faut le reconnaître (et les rageux n'ont qu'à essayer d'en faire autant, pour commencer).

Voili voilou. Bon, c'est Sunday Vanille qui m'a envoyée ici (paraît qu'on a la chance de l'avoir pour bêta readeuse toutes les deux en plus )

Allez, je te laisse. Bonne continuation et à bientôt (je vais essayer de laisser une review quand j'aurais terminé le prochain chapitre )

Orlane.
elodidine chapter 19 . 3/18
J'ai découvert ton histoire a tout hasard il y a un peu plus d'une semaine, et je l'ai dévoré…
Si j'ai bien compris il va me falloir attendre un peu avant la suite, mais si c'est pour des chapitre aussi long il n'y a pas de problème…
Au fait… Olivier il a bien une petite amie? ou je n'ai pas compris les sous-entendus?
bouboulechocolat chapter 19 . 3/6
3h du matin, je viens de finir de lire ce chapitre, Olivier a pris conscience que le "truc" était unique et important. C'est adorable, peut être qu'il aura un déclic à la fin de l'année (c'est trop demandé de sa part je sais). Et June va (aller) mieux enfin si on ne prends pas en compte le Monstre et le Quidditch. Merci pour ce chapitre et vivement le prochain.
bouboulechocolat chapter 18 . 3/6
Ohhh pauvre June, les épouvantard sont effrayants (première fois que je m'en rend vraiment compte).
bouboulechocolat chapter 17 . 3/6
C'est si drôle, bon j'ai l'air un peu folle à rire devant mon ordinateur. Mais bon qui est réellement sain d'esprit dans ce monde ? Merci pour cette histoire, elle fait partie de mes préférés. Et ahhh je dois écrire une lettre à Marcus Flint...
Bonne continuation
ginnylafurie chapter 19 . 3/6
C'est toujours un tel plaisir de retrouver cette histoire! :-)
MonsterMaster chapter 12 . 2/15
J'adore ta fic, mais ce chapitre était interminable o.o
Rozen Coant chapter 19 . 1/21
Alooors. Je viens de finir ton histoire, qui m'a fait passer par tous les états émotionnels imaginables (en particulier dans les derniers chapitres), et je ne sais pas trop quels mots employer pour faire passer tout ce que cette fiction m'a inspirée. Et là, je suis tombée sur la review d'Ael98... Et je me suis dit "mais c'est moi !" Mis à part un ou deux détails, je pense exactement tout ce qu'elle dit, vraiment. Du coup, je vais me contenter de me joindre à cette magnifique review, en te disant un immense merci (et un bon courage / à bientôt / ont'aimeOwlie pour le prochain !). Beaucoup d'amour sur toi !
Ael98 chapter 19 . 1/15
Alors, je pense que je suis partie pour écrire une très longue review.
Je suis tombée sur ta fic totalement au hasard, il y a un peu moins de deux semaines. Et je l'ai lue entièrement, la finissant aujourd'hui, alors que j'avais mes partiels la semaine dernière, et qu'avant j'étais en révisions. C'est dire à quel point je l'ai appréciée, parce que j'y ai passé énormément de temps, alors que je n'en avais pas tellement!
Très honnêtement, je ne sais pas par où commencer, parce qu'il y a beaucoup à dire! Je pense que je vais débuter par le plus important, les personnages, à commencer par June. Elle est géniale. Franchement, j'ai pu voir à la date des publications des chapitres et à tes notes de début, et tu as écris cette histoire sur plusieurs années. Eh bien, contre toute attente, on ne voit pas du tout cet intervalle de temps. J'ai tout lu d'une traite, et June est toujours restée la même, ce qui en autant de temps n'était pas gagné d'avance. Elle est très attachante, elle a ses défauts, parfois elle réagit un peu excessivement mais ça la rend extrêmement humaine. A la fin, je pouvais presque deviner ses réactions, tellement son caractère est bien décrit tout au long des chapitres! Elle est très drôle aussi, malchanceuse, et on a l'impression que ce qui lui arrive pourrait nous arriver. Elle est proche de nous en fait. C'est une des choses que j'ai bien aimé dans ton histoire: tout était plutôt réaliste. Même certains moments, comme la scène, dans ce chapitre, du patin à glace, qui aurait pu paraître absolument cliché au niveau du romantisme, était crédible et réaliste, en partie parce que, par exemple, les parents d'Olivier et June les ont accompagnés, qu'il y avait du monde... etc. Et les réactions d'Olivier, pendant toute l'histoire, un peu incompréhensibles parfois, le fait qu'il soit sourd à tout sous-entendus, qu'il ne comprenne jamais vraiment les sentiments de June à son égard... Ca le rend extrêmement réaliste! Je dois dire, qu'en fait, l'histoire de June fait un peu écho à ma situation personnelle -enfin, de ces deux dernières années- (Dean en moins, ce qui rend le tout un peu plus pathétique encore) ("June Tierney's Diary" est, en quelque sorte, mon "Entre amour et amitié"!) et les réactions d'Olivier m'ont semblé extrêmement crédibles et réalistes!
Outre ce réalisme, tu as très bien su retranscrire la relation si particulière entre Olivier et June (au niveau de leur amitié, j'entends). Leur complicité, leur "truc". Olivier est lui même très attachant. Je n'avais jamais vraiment prêté attention à ce personnage (lourde erreur!) et j'aime beaucoup le caractère que tu lui as attribué. Ce que j'aime beaucoup dans ta fic aussi, c'est l'éclairage que tu apportes sur certains personnages secondaires, comme Percy ou Penelope, dont on parle très peu dans les livres et qui ne sont pas vraiment creusés (du moins, pour l'époque où Percy est à Poudlard), et j'ai aimé le fait de le découvrir plus "humain" que les représentations que l'on peut avoir de lui comme étant sérieux, carré, respectueux des règles et du protocole et c'est tout. Dans ta fic, il n'est pas que ça: c'est un véritable ami pour June et les autres, sa relation avec Penelope est touchante, son rapport à l'ordre n'est pas toujours si strict que ça (il a quelques rares fois fermé les yeux sur certains comportements de June), littéralement (et ce sera le mot à retenir de ma review je pense!) il apparaît comme humain.
Et c'est le cas de tous les autres personnages que tu as crées: Sean, que j'adore, Andy (avec qui j'ai plus de mal, sans vraiment savoir pourquoi), Dorys, Patch, Dean... Tous ont une personnalité propre, facilement identifiable, sans être caricaturale. Et tous sont attachants (j'attends avec impatience une avancée de la relation Sean/Dorys!). Ils s'intègrent tous parfaitement à l'histoire et au cadre crée par JK Rowling.
Ce qui m'amène à un autre point que j'ai particulièrement apprécié: le fait d'avoir un autre regard sur les événements des tomes 1 et 2. Voir comment la chambre des secrets a joué sur des élèves "lambda" et pareil pour la pierre philosophale et Quirrel. La perception du club de duel par les autres élèves -notamment June- aussi. On oublie un peu trop souvent qu'Harry, Ron et Hermione ne sont pas les seuls élèves à Poudlard, je trouve.
Ton style d'écriture est très plaisant aussi. Les réactions de June sont compréhensibles parce qu'elles sont très précisément et très justement décrites. J'adore les moments où elle analyse les paroles de chacun (et surtout d'Olivier). Je fais la même chose, et j'imagine ne pas être la seule, et ça la rend donc encore plus proche de nous. Chaque mois est tellement détaillé qu'on a vraiment l'impression de vivre les événements avec les personnages, ce qui rend le tout encore plus réel. D'ailleurs, à propos de la longueur (très appréciable!) des chapitres, je me demandais combien de pages Word faisait un chapitre? J'ai du mal à me faire une idée, ils sont tellement longs que ça doit en faire énormément!
Pendant un peu moins de deux semaines, June a été partout avec moi: sur mon ordi, chez moi, dans ma chambre, le soir, pendant mes repas (même le petit-déjeuner!), sur mon portable dans le métro et le train, entre deux partiels -d'ailleurs, j'ai lu le chapitre sur les BUSES la veille de mon premier examen, et je pouvais, plus que jamais, comprendre le stress des personnages! D'ailleurs, ça m'a rappelé la veille du bac, l'année dernière (j'étais en internat et comme June, j'ai pu analyser les différentes réactions de chacun face aux épreuves). L'attente de June avant les oraux aussi, enfin, c'est toujours plus d'éléments qui rendent l'histoire tellement réelle!
Quand j'ai commencé à lire la fiction, en voyant la date de publication du premier chapitre et le nombre de mots, je pensais qu'elle était déjà finie. Et en fait, non, et j'en suis ravie! J'ai énormément hâte de retrouver June et les autres, d'autant plus que la fin de ce chapitre nous laisse plein d'espoir pour l'évolution de la relation entre June et Olivier! J'ai conscience que ça ne risque pas d'arriver avant de longs mois, mais je sais déjà que quand je recevrais le mail m'informant de la publication de "janvier", je vais être au comble de la joie! J'aurai eu du mal à quitter June, Olivier et les autres comme ça après deux semaines de lecture intensive -j'ai même rêvé d'eux, c'est dire à quel point j'ai vécu l'histoire en même temps qu'eux! Et j'ai vraiment hâte de les retrouver! Je ne sais pas si tu comptes aller jusqu'au bout de la septième année, mais ça signifierait que nous n'en sommes qu'à la moitié de l'histoire, ce qui est... formidable! (et d'habitude j'ai horreur de devoir interrompre ma lecture sans savoir quand je vais pouvoir la reprendre; là non, je suis prête à attendre le temps qu'il faudra car je sais que quand "Janvier" viendra, je retrouvais les personnages fidèles à eux-mêmes, je replongerais dans l'ambiance, et le chapitre sera assez long pour que je puisse entièrement m'immerger sans avoir un goût de trop peu. Bref, je ne serais pas déçue. Je suis quand même contente d'être coupée après décembre et cette magnifique réconciliation que si ça avait été le cas après novembre et la déprime de June, sans savoir si elle allait effectivement se réconcilier avec Olivier, et quand elle allait le faire.
Il y aurait encore tellement à dire sur cette fiction, mais je vais arrêter là, déjà parce qu'il est une heure et que j'ai cours demain matin et d'autres choses à faire avant de dormir, et aussi parce que de toute manière je ne pourrais pas exprimer exhaustivement tout ce que j'ai ressenti en lisant cette histoire absolument géniale. C'est véritablement l'une de mes préférées. Je pense que c'est même ma préférée, car j'ai déjà été immergée dans des supers fics, que j'adore, vraiment, qui m'ont fait ressentir des centaines d'émotions, avec des personnages réalistes et attachants, avec beaucoup d'humour (quelque chose que je n'ai pas évoqué dans ma review, mais que j'ai aussi adoré dans ta fic!), mais jamais autant qu'avec June Tierney's diary.
Donc, vraiment, très sincèrement, MERCI. Merci beaucoup pour tout ça.
Bon courage pour la rédaction de la suite, qui doit te prendre énormément de temps.
J'ai très hâte de découvrir la suite!
(PS: je n'ai pas le courage de relire cette review, alors désolée si c'est un peu désorganisé ou s'il y a quelques petites erreurs d'inattention!)
Merci encore!
feufollet chapter 19 . 12/26/2016
Coucou,

J'ai dévoré ce chapitre juste après sa sortie. J'ai pleuré, j'ai ri, j'ai vécu tout ça avec June et c'était magnifique 3

Mais j'avoue que j'en avais perdu les mots. J'y repense de temps en temps et je ne trouve pas davantage à dire que te remercier pour ce superbe chapitre (encore une fois). J'ai adoré cette réconciliation. Je me demandais comment elle pourrait seulement être possible et finalement, elle est super bien amenée. On comprend des choses, on a la confirmations de certaines de nos intuitions, tu laisses de nouvelles pistes très alléchantes...

C'est toujours un plaisir de les retrouver tous. J'en ai savouré chaque moment.

Joyeuses fêtes à toi :)

feufollet
Alixe chapter 19 . 12/24/2016
J'ai lu ton chapitre il y a quelques semaines, mais hors ligne, ce qui explique mon retard de commentaires.
Pour commencer, je l'ai mis sur ma liseuse... et là j'ai halluciné, ma machine indiquait 500 pages (un roman, normalement, c'est 200). J'ai réduit un peu la police, et je suis arrivée à 300 pages finalement ;-) L'avantage de la liseuse, c'est que je peux lire partout, de manière fractionnée, dès que la situation s'y prête. Tu es donc restée avec moi durant trois jours et tu m'as accompagnée dans le métro, sur mon canapé, dans mon lit (oui, tu m'as pris du sommeil !)

Sur le fond, j'ai beaucoup aimé ma lecture. J'ai vraiment vécu tout cela avec June. Pour la scène avec Peeves dans le couloir, j'en avais des larmes de rage, tellement je trouvais la situation abusive et injuste. J'ai aussi versé ma petite larme à la fin, quand tout s'arrange et que June retrouve ses amis et sa famille.

J'espère que mon témoignage t'a rassurée sur la qualité de ce chapitre, et sur tes aptitudes à écrire en général.
Je t'embrasse et te souhaites de bonnes fêtes (et de l'inspiration pour la suite !)

Alixe
Xangel-15X chapter 19 . 12/17/2016
j'ai vraiment adoré ce chapitre ! leur reconcilation était tellement mignone .. j'ai hate de voir comment vont évoluer les choses entre les deux.. en tout cas visiblement ça commence a bouger (enfin!) un peu plus du coté d'olivier !
en tout cas merci de nous faire partager cette merveilleuse fiction ! bonne continuation
Eve et Zod'a chapter 1 . 12/16/2016
Cette. Fic. Est. Géniale.

Vraiment tu as un tel talent ! Chaque personnage a sa propre personnalité bien défini, ta plume est fluide, se lit très facilement et agréable à la lecture.

Quand je lis tes chapitres (qui sont à mon plus grand bonheur très longs) je me dis que tu dois fournir beaucoup de travail là-dessus c'est pas possible d'avoir un tel résultat autrement !

On se sent réellement dans cette fic c'est génial ! A tel point qu'on a l'impression de vivre et de ressentir les émotions de June je ne sais pas comment tu fais. D'ailleurs le chapitre 19 m'a complètement mise sur les nerfs. Toute cette palette d'émotions ! A croire que tu cherches à nous tuer ahah

J'avais l'impression d'être au bout de ma vie, je me sentais complètement désespérée non franchement, je n'en pouvais plus. Quand Olivier a finit par bouger ses fesses pour aller lui parler (... et lui proposer des marrons... u_U chacun ses goûts après tout (il lui aurait proposé des pancakes avec du caramel beurre salé j'aurais compris !)) bref quand il s'est amené, je me sentais complètement lessivée émotionnellement. Alors quand j'ai cru que June allait l'envoyer balader j'étais prête à me matérialiser dans cette fic et à LES BAFFER TOUS LES DEUX JUSQU’À DÉCAPITATION ! J'en ai lu des fics super bien écrites mais alors celle-là... Je n'ai jamais été aussi émotive.

June passe vraiment une année de merde ! Quand on voit ce qu'elle a traversé ça me fait peur pour la suite. Des fois je me demande ce que tu vas nous pondre après ça me fait peur ! Mon petit coeur sensible s'y survivra pas, qu'importe la suite !

Bref, tu l'auras compris, ta fic est géniale, tu es super, je me prosterne !

Eve.

( Ah et je reste convaincue que si June avait dès le départ envoyé par hibou une photographie de cul de babouin à sa mère, ça aurait tout de suite désamorcé la situation. En tout cas quand j'ai fait part de ma réflexion à Zod'a elle avait l'air d'accord avec moi donc je pense que mon idée n'était pas mauvaise.)

( June a un réel problème pour comprendre certaines choses chez l'être humain à se demander comment elle fait.)

( A ce stade de malchance, je ne serais même pas étonnée si une girafe volante se mettait à lui déféquer sur la tête une minute avant la nouvelle année.)
847 | Page 1 2 3 4 11 .. Last Next »