Reviews for Une nuit avec mon ennemi
Mily-y chapter 1 . 8/24/2008
Souffles, voix rauques et gestes entreprenants. Intrigue, confiance, attirance. Lassitude, peur et désir.

Très belle invention. Le tout joliment illustré et harmonieux par ses mots.

J'ai adopté ;) !

Bisous, Mily.
zashikiwarashi chapter 1 . 3/25/2007
J'ais bocoup aimé elle ete supert

et j'aime commen tu montre que la haine pe se trensformé en amour et que le mur entre les 2 et si fin!

je pense kil est fin que dans un seule sens car je pense kil est plus facil de passé de la haine a l'amour que de l'amour a la hain!

kisus!
Brisby chapter 1 . 1/12/2006
Re-moi

Il fallait pas me mettre l'eau à la bouche ;p

Alors... J'aime

Ca clash, ça se dispute, ça mordrait presque, pas que presque même, ça fait des joutes verbales très appréciables, ça s'échauffe petit à petit, mais ça veut garder sa fierté jusqu'au bout, ça cherche midi à quatorze heure et ça lache pas le morceau avant l’autre surtout.

Ah, qu'est-ce que je les aime comme ça ces deux-là

Alors merci de m'avoir pourri ma soirée de tapage pour me faire découvrir cet arc que j'avais manqué XDD

calin

Brisbynette
Talunanatoi chapter 1 . 8/6/2005
Viens de relire ta fic et j'aime toujours autant

Cette tension... Ce désire qu'on sent naître... Growa lol *frissons*

Je vais attendre que tu me lises la suite _

Gros kissous

Talunanatoi
Babou chapter 1 . 7/31/2005
Toujours aussi beau! Un couple magnifique et inséparable. Bravo
Yami-Rose Aka chapter 1 . 7/30/2005
Ils se hait et ils couchent ensemble. pourquoi pas ? ca vaut mieux que se tuer.

A plus.
kikunosuke chapter 1 . 7/29/2005
J'ai pas tout compris (mais je ne m'étonne pas, vu que c'est moi
Anadems chapter 1 . 7/27/2005
Fic du matin... calin... ce dicton devient officiel a compter de ... 5...4...3...2...1... MAINTENANT!

* se retourne* j'ai dit CALIN!

en meme temps y'a personne... c'est peut etre pour ça... ohh merci mon chat na moi, calin…(elle au moins lé zentille)

notons mes amis que le temps cours à toute vitesse... hier à 3h, ou plutôt ce matin à 3h _ Sekiei (ptite soeur de moué) ma demandé "as tu lu *une nuit avec mon ennemi*, de Calamithy?" ce à quoi j'ai répondu intelligemment « hein? elle a updaté? ». Mais comme il était l'heur d'essayer de dire au revoir au moment où seul les « bisous, câlin, je t’aime » passent (et 1h20 plus tard en effet j'était au pieu...) je me suis dit que je la lierai plus tard dans la journée…autrement dit, au reveille... et reveillé 5h après c'est la premiere chose que j'ai faite.

Et je suis reviendu pour THE review, Ma parce qué tou la mérite biééng…

bon, après avoir "brièvement" raconté ma vie (le mot est faible... que dire de plus si ce n'est que j'ai adoré de bout en bout... le début m’a fais penser a l'entrée de Duo dans sa maison dans ton autre fic "laisse couler", un Duo crever, exténuer, pas assuré dans ses gestes, une journée pour le moins douloureuse... la porte devant laquelle il passe, fermée, est intriguante, on a comme l’impression que ce qu’il y a derrière est intéressant mais qu’on ne peut y avoir accès (tant que le sadissisme de l’auteur ne la pas accordé… ne te retourne pas, c’est bien de toi que je parle Mithy !), en tout cas Duo lui n’a pas l’air de s’en formaliser… et puis ses petits commentaire, ses pensées, ah… Duo sera toujours Duo...

Heero qui râle, mais qui entre quand même dans cette chambre dont il déteste cordialement l’occupant alors que fermer la porte aurait suffit à atténuer tout bruits, ajouter au fait qu’il « exige » le silence « chez lui », il y aurait eu de fortes chances pour que la fierté de Duo ne le laisse plus s’exprimer par gémissements... Heero qui menace, Duo qui soutient l'action alors que la raison voudrait qu'il ne bouge pas, Deux corps qui se cherchent et se trouvent comme pull et chemise se sont trouvé au sol... j'ai adoré

Une promesse de fidélité, de pardon, de confiance échangé à demi-mot, une promesse faite sur la case bleu ciel d'un "mot compte double" lors d'une partie de scrabble entamé il y a plus de 6 ans maintenant et que l'on reprend aujourd'hui... demi-mot pour mot compte double, on a plus de mots qu'il faut pour parler d'amour...

décidément 1x2x1…

que dire d’autre si ce n’est bravo l’artiste et merci de ce cadeau matinale ma grande.

Enormes binoux

ciao

Myti *pas encore reveillé, ou presque*
olivs chapter 1 . 7/27/2005
Bon avec tout ça j'avais pas eu le temps de finir de la lire hier!

Déjà pour répondre à Clotho dont j'ai parcouru la review, et qui semble ne pas le savoir: Non Mithy n'est pas humaine! Elle essaye vainement de le faire croire. Mais non elle ne l'est pas.

Bon sinon… que dire de « une nuit… » sinon quelques onomatopées du genre « wow » ; « warf » …

C’est tendu ! Je ne parle pas de l’histoire car ça, ça tombe sous le sens, mais le style !

On se serait cru dans under my skin !

Violent, sec, haineux… ça glace de sang.

Mais on se tien, on y tien jusqu’à la fin car on peu pas s’en décrocher (sauf quand on a un Nico qui vous somme de lui dire ce que vous pensez de sa prose).

Je suis resté sans voix et je pense que ça se voit.

Je vais faire plus simple : j’ai vraiment beaucoup aimé.

J’aurai du mal à dire « adoré » car je ne suis pas un adorateur de la violence et de la haine.

Mais j’ai vraiment aimé car comme dans « le venin » et « laptop » tu as su nous attacher, nous enchaîner à l’histoire pour nous forcer à regarder.

Ça fait mal, le goût du sang, l’odeur de la poudre… oui tout est là mais on reste pétrifié sans être capable de sortir de la pièce en disant « je veux pas voir ça »
Leliel's lullabies chapter 1 . 7/26/2005
*poulpe sur le... les tentacules XD*

Mithy, celle-là je l'adore...

L'ambiance que tu installe est suberbe. tout en tensions et émotion sur le fil du rasoir.

J'aime _

Et puis, ça fait du bien de voir aussi un peu d'electricité dans l'air avec les 1x2 !

Un thème pas forcément facile, mais que tu as réussi à merveille.

Vraiment, que du bon ici, pas un mot de trop... wouah!

_

En plus, je le lis en pleine période angsteuse, alors tu me saisi a bond, lool. _-

Pour Heero et Duo, tu l'aura compris, je les vois parfaitement... ils sont étonement réalistes dans cette situation.

Et évidement, il y a entr eux ce je t'aime/je te déteste qui est plus complexe qu'on pourrait le croire, entre les prises de conscience, les demandes de confiance et les remarques venimeuses... _-

Pour finir, dans mon état avancé de décrépitude, je dirais :

Aww... grouik grouik ! o

encore ! _

Ps: c'est sympa, Duo a décidé de partager un peu de tes malheurs... lol
Ainokomiel chapter 1 . 7/26/2005
waah! encore une nouvele fic (géniale)! Tu te déchaines, dis moi! _ Et c'est tant mieux pour les lecteurs!

"Une nuit avec mon ennemi" est un de mes films préférés; Julia Roberts y fait une prestation éblouissante. Et je trouve que ce titre colle parfaitement avec ta fic.

Comme d'habitude, j'ai dévoré chaque ligne. Tu as un rythme vraiment accrocheur dont on ne se lasse jamais. Je ne lis pas souvent des fics, je l'avoue. Je préfére en écrire... Pourtant, dès que tu en publie une, je ne la raterais pour rien au monde!

Bonne continuation.

Amicalement,

Flo-de-Miel.
AkinoSabaku chapter 1 . 7/26/2005
Tout simplement excellent. Bravo.
Yukiko-Angel chapter 1 . 7/26/2005
wow, un peu plus et je commencais a m'inquieté. Mais je sais que tu fais tjrs des fin plutot heureuse.
Fred01 chapter 1 . 7/26/2005
Franchement cette fic est superbe y a pas d'autres mots. Ton style d'écriture est super (meme si au départ on a du mal à distinguer qui fait koi) et on se prend vraiment dans l'histoire.

L'idée est originale bref j'adore o un grand bravo et bonne chance pour tes autres fics

Kisu
mi chapter 1 . 7/26/2005
kia...

avait pas vu **imprime conscieusement pour lire ds salle de réunion, revient vite fait pour laisser un comment**

j'aime ton angst c'est trop inspirant pour mon petit cerveau

*calins*

**et massage de dos aussi**
19 | Page 1 2 Next »