Reviews for Jeux de Mémoire
silinde-kun chapter 7 . 1/15/2012
Ah oui, c'est facile pour Drizzt d'etre tranquillou penard. Et ce pauvre Artemis qui se casse la tête.

Je le plaindrais presque l'assassin. Presque. S'il n'était pas sur le point de faire la meilleure affaire de sa vie.
kani chapter 6 . 1/7/2012
hahaha, et c'est après l'avoir lu que je réalise que cette histoire est en français, Désolé pour le comentaire en anglais XD.
kani chapter 6 . 1/7/2012
thanks for this story, it's pretty good! don't stop writing!
silinde-kun chapter 5 . 11/21/2011
une nouvelle revieweuse se joint aux precedents pour demander la suite d'une fic bien ecrite et au dritz qu'on reconnait tout à fait. Un style assez poetique (si si!) et agréable à lire. Tout autant que l'histoire. Bref... j'espere que tu ne l'a pas abbandonnée.
Eresh chapter 3 . 6/16/2011
En fait je reposte une review en annonyme parce que après avoir fait un copier/coller de celle que je t'ai laissé sur ManyFics, je me suis rendue compte qu'ici le texte n'était pas le même. Je pense que tu n'as pas ajouté le chapitre de la bonne histoire sur ... XD
Eresh de Valbise chapter 3 . 6/16/2011
Artémis !

Comme je suis contente qu’il apparaisse enfin. Et quelle meilleure manière de l’introduire (hum, hum) qu’un combat ?

J’ai adoré cette rencontre dans le noir, la manière dont le corps de Drizzt a réagi, comme si chaque cellule, chaque fibre, chaque parcelle de son corps se rappelait Entreri avec une précision telle que n’importe où à travers Faerûn, n’importe où à travers l’amnésie, il le reconnaîtrait au premier rayon de lune qui passe sur son visage.

Et l’adresse de l’assassin est retranscrite avec tellement de talent ! Drizzt croit s’être fondu dans l’ombre qui est pour lui une seconde nature mais Artémis a senti sa présence, et il a même trompé ses sens en disparaissant pour réapparaître derrière lui. C’était très artistique, tout à fait digne de lui !

Et ce combat est magistral ! Drizzt qui pense avoir à faire à un humain « ordinaire » et se heurte avec son épée miteuse aux lames magiques de l’assassin. Et j’ai adoré ce « Toi ! » qui résonne dans la nuit au moment où Artémis le reconnaît. Lui qui devait déjà être surpris qu’on lui tienne tête plus de trente secondes, doit être désœuvré de retrouver son ennemi de toujours comme seul compagnon de cette éternelle danse des lames qui entre eux semble ne jamais prendre fin.

J’ai hâte de savoir comment il va réagir ! Va-t-il une fois de plus essayer simplement de le tuer ? Ou va-t-il se rendre compte que son ennemi d’autrefois n’est plus que l’ombre de lui-même ? Va-t-il pour la première fois de sa vie lui tendre une main charitable ou au contraire tirer avantage de cette amnésie ?

Vivement la suite ! Courage pour l’écriture !

Aluve. Eresh
Wagashi-san chapter 2 . 6/9/2011
Tu as une plume magnifique et Drizzt revit sous tes mots. D’un tour de maître, tu as su 0rendre à ce drow singulier toute sa profondeur. Car même au cœur de l’oubli, il ne peut se départir de son pacifisme. Il se bat avec une efficacité surhumaine mais répugne à tuer. La danse de son corps sombre dans le noir, impulsive est innée, comme sa nature de drow, se trouve interrompue par la bonté de son âme.

Car sans même le savoir il se retrouve. Même persuadé d’avoir été une créature mauvaise, il ne s’abaisse pas à la facilité du mal, il recherche le dialogue, l’harmonie. Le pardon.

Je croyais au début qu’il se réveillait amnésique en Outreterre. Je suis contente de savoir qu’il est en fait à la surface. Le soleil a toujours posé sur lui un regard bienveillant. Comme cette magnifique description de la lune que tu as faite, blanche et pure, à la lumière trop douce pour brûler ses yeux, à la lumière assez forte pour faire briller sa lame.

C’est une très belle image d’ailleurs, cette lame qu’il garde à la main alors même qu’il s’en va à la recherche de la paix. Tout comme lorsqu’il est arrivé à la surface pour la première fois, venu en quête d’une terre promise de quiétude et de lumière, mais toujours drapé de son piwafwi d’ombres et armé de ses cimeterres enchantés. Car là se situe toute son ambiguïté : il recherche un foyer, un lieu de paix où accrocher ses cimeterres, mais il n’est réellement satisfait qu’au cœur du combat. Il repart inlassablement à l’aventure, trouvant toujours une nouvelle noble cause, n’étant réellement chez lui que sur le champ de bataille.

A ce Drizzt-là, ton histoire est merveilleusement fidèle.

Je te lève mon chapeau, tisseuse de contes, il me semble que tu réserves à ce personnage, ta plume la plus flamboyante !

Eresh
Eresh de Valbise chapter 1 . 6/8/2011
J'ai déjà posté cette review sur ManiFics, mais je me dis que toute publicité supplémentaire sera la bienvenue ! .

_

Quel délicieux départ tu donnes à cette histoire ! Le thème en est extrêmement intéressant, car en vérité quoi de plus déroutant que de perdre tout souvenir de ce qui l'on est ?

On est censé avec vécu pour des idéaux ou des intérêts, avoir connu des gens, aimé, haïs, rêvé, échoué, triomphé, avoir laissé une empreinte, si petite soit-elle... Que peut-il y avoir de plus terrible que de tout oublié ? Que l'Univers se souvienne de vous sans que vous ne gardiez aucun souvenir de lui.

Assurément on ne peut pas faire peau neuve dans la peau de quelqu'un d'autre. Et surtout pas dans la peau noire d'un drow renégat !

Mais on sent cette flamme, cette volonté, impérissable. On dit que la personnalité de chacun est constituée d'une part d'acquis et d'une part d'inné. Sa volonté de vivre, de lutter jusqu'au bout apparaît ici indubitablement comme de l'inné.

Tu as très bien retranscrit sa personnalité, tâche très difficile quand il s'agit d'une personne amnésique. Mais tu as su mettre son âme à nu avec énormément d’adresse et je pense que tu ne t'es pas trompée : Drizzt brandira ses cimeterres jusqu'au bout, des profondeurs de l'Outreterre aux confins de Faerûn, jusque dans les situations les plus désespérées, il se battra. Et même si le silence règne dans sa tête et que plus rien ne semble avoir de sens, même s'il doit affronter le fantôme de ses souvenirs, même si le seul ennemi qu'il lui reste est le vide ; il jettera les armes, et il se battra.

Je suis très heureuse de retrouver Drizzt, c’est qu’elles ne sont pas nombreuses les fics sur les RO !

A très bientôt pour la review du chapitre 2 !

Eresh / Wagashi-san
Agrond chapter 1 . 1/23/2011
Cette première partie est plutôt intéressante. Je me demande comment réagira sa... famille (les cinglés qui vivent en Ombreterre). Vont-ils esaayer de le remettre sur le... droit chemin (du point de vue des cinglés cités précédement, bien sûr), ou vont-ils en profiter pour tenter de supprimer le... traître?
Nivis'Keel chapter 1 . 9/27/2008
Hey! Comment ça QUE 2 commentaires? Mais c'est pas possible...

*Regarde partout autour de lui. Vois un grand gars baraqué, se dirige vers lui,lui tapote l'épaule( ok, ok le flanc, il est grand et moi pas, et alors?
Sassenash chapter 1 . 9/16/2008
Hmm un Drizzt amnésique en plein coeur d'ombre terre, ça risque d'être interessant

Je te fais confiance, et sauf si tu arrêtes en plein milieu, auquel cas je vais t'étrangler, ça risque d'être bon

lool je plaisante, je ne t'étranglerai pas ... je serai simplement très très très très déçue
Nuitari Aquarius chapter 1 . 9/15/2008
Ah ! Inversons donc les rôles, Cher Auteur !

Quelle surprise pour moi de voir ton nom sur la liste des "New Stories", mais quelle agréable surprise, or donc !

Et je suis intriguée. Damned. Est-ce que vraiment Drizzt qui se contemple dans le miroir, soudain oublieux de toute son existence ? Comment relèvera-t-il le défi qu'il s'est lui-même lancé ? Et si c'est bien lui, je dois admettre que cette nouvelle personnalité que tu lui forges lui sied à ravir - oublié un instant le pleurnichard que nous aimons tous, pour reprendre contact avec ce qui couve au fond de lui.

Je m'incline devant la maîtrise de la première personne pendant que j'y suis.

J'espère lire la suite bientôt !

Nuitari Aquarius