Reviews for La Chute d'Une Déesse
Niacy chapter 4 . 11/23/2010
Rho, qu'Aphrodite, la Déesse, je ne l'aime pas ! Elle sème la discorde ! Elle a donc volé l'Ile d'Artémis et ses Gardiens. Je comprends mieux.

Et en plus, elle envenime les choses : Artémis a seulement embrassé Hyôga. Rhalala... N'empêche je trouve que Hyôga la déteste pour finalement peu de choses : elle a seulement agi comme la déesse qu'elle est, et visiblement cela l'a blessé elle aussi d'agir de la sorte. Maintenant reste à savoir comment et en quoi sa relation avec Hyôga va influencer le cours de l'histoire.

Je veux la suite !

NB : toujours aussi beaux, les passages descriptifs du cosmos glacé, ici celui d'Artémis. *_*.

Courage pour le reste de la traduction !

Bises, Niacy.
Niacy chapter 3 . 11/23/2010
Aah ! Depuis le temps que je voulais lire la suite de cette si belle fic... et voilà que le temps justement m'a manqué au moment de sa mise en ligne. Shimatta ! .

Que dire ? C'est toujours aussi beau à lire, aussi prenant, aussi... majestueux. C'est le mot qui me vient en tête. J'ai beaucoup aimé l'alternance des POV qui rend bien l'idée que tout le monde est dans le collisé (bronze, argent et or), présent pour ce grand jour : le retour d'Athéna dans sa Maison.

Je ne pense pas être originale en disant que le nouveau rôle de Marine auprès du nouveau Pope a de quoi être surprenant. Du coup, je m'interroge : cela aura-t-il un impact particulier sur le reste de l'histoire ?

L'arrivée d'Artémis est surprenante, pas parce qu'on ne l'attendait pas mais par les réactions qu'elle suscite : Camus et Milo s'agenouillent ? o_O pourquoi ? Et Milo prend la déesse dans ses bras ? Aussi, à l'apparition de la glace recouvrant les arènes, j'ai immédiatement pensé à Cygnus, mais également à une possible relation avec le maître de celui-ci, également chevalier des glaces. A raison ? I dunno. Mais surtout on a la confirmation du lien entre Hyôga et elle, mais sans en savoir davantage quant à la nature dudit lien, à part de la haine? de l'antipathie? En tout cas Artémis a l'air d'être une déesse assez rigide et je m'interroge de plus en plus sur les raisons de sa venue et les conséquences à venir.

Bref, tu l'auras compris : je suis encore conquise. Et en plus, le chapitre suivant est en ligne : chouette ! J'y cours !

Un grand bravo à toi Coronis pour la traduction de cette fic. Je mesure la difficulté de ce travail. Pour la traduction du mot 'softy', mon dictionnaire personnel s'oriente plutôt vers 'mauviette' ou alors 'poule mouillée', ce qui ne me semble pas correspondre à l'idée. Et si je ne m'abuse cela est une façon de désigner qqn au caractère très doux, donc ça ne colle pas. Rha, je ne vois pas comment t'aider sur ce coup-là.

A très vite, Niacy.
Vampire no Pandora chapter 4 . 8/18/2010
Hello, Je viens de lire tous tes chapitres et ça me plait beaucoup. Je devine un peu où tu vas, mais j'ai hâte de connaître les détails. Vivement la suite.
Rulae chapter 2 . 4/18/2009
Hey !

Maintenant que tu as placé cette jolie fic sur ce site, je ne peux décemment pas rater l'occasion de te laisser de nouvelles reviews Bon, bien sûr, je connais déjà cette histoire et tu sais tout le bien que j'en pense mais je vais me répéter, des fois que ça ferait venir des gens.

Cette fiction est non seulement originale mais extrêmement complexe au niveau psychologique, avec des personnages très denses, bien campés, aux comportement inédits. L'Artémis que décrit Derrewyn est unique au monde elle aussi et disons-le franchement, fascinante. Voilà, que dire de plus ? Il faut savoir que cette histoire est une traduction alors je dis "respect" à la traductrice Elle a mon admiration, mes félicitations, mes encouragements.

Une histoire à ne pas louper.

A bientôt ! Bises
Princess Coronis chapter 2 . 3/18/2009
D’abord, merci pour vos encouragements! AMHA, faire une bonne traduction, c’est avant tout respecter l’œuvre originale sans y apporter trop d’interprétation personnelle mais savoir s’en décoller quand cela semble nécessaire. C’est difficile, effectivement, mais j’aime le challenge que cela comporte.

Sinon, j’avais déjà répondu à quelques-unes, mais je vais essayer de faire une réponse groupée ici.

Niacy: "L'idée que l'amour soit un script de série X, que la Vie soit un écran de télévision pour les Dieux est saisissante de vérité. Tellement vrai quelque part... " La première fois que j’ai lu cette fic, j’avais été très étonnée de cette vision des choses, mais avec le recul, je dois dire que j’adhère complètement. Et dans un sens, ca me fait penser au film The Truman Show.

Hyôga étant un de mes personnages préférés, je ne pouvais qu’être emballée par cette histoire. La psychologie des personnages présentés ici est très profonde. Et Hyôga, l’éternel torturé, dans le sens où il a perdu de nombreux êtres chers… Je ne dévoilerai rien de la relation qui le lie à cette 'femme', mais en lisant le chapitre 1, tu as déjà eu un début de réponse Hyôga est un personnage en lutte intérieure constante, mais qui ne montre rien… Je crois que cela m’interpelle quelque part ’

Derrewyn m’a surprise de nombreuses fois par les titres/surnoms ou autres donnés aux Chevaliers et autres personnages.

Et oui, pour une fois, Saori n’est pas la cruche de service. Elle se pose des questions, doute… ce qui la rend effectivement plus humaine, plus proche de nous…

"La description de la glace sur le terrain d'entraînement, sa cristallisation, son pouvoir glaciaire sur les corps, qui accentue l'idée de la mort qu'elle apporte à tout personne n'étant pas un Saint de Glace."

C’est encore plus flagrant dans un des prochains chapitres. C’était un vrai plaisir de traduire ces moments-là. La beauté de ce cosmos glacial m’a toujours fascinée. Derrewyn a trouvé les mots justes pour le décrire.

"Imposteur", un mot que j’ai eu du mal à trouver pour traduire exactement la pensée de Derrewyn. Tu me diras ce que tu en penses dans les prochains chapitres, mais j’espère avoir choisi le bon vocable…

Zephis: Artemis, la Lune… effectivement, il y a un lien. Quant au rôle de Hyôga? Eh bien, c’est justement l’une des questions auxquelles cette histoire tente de répondre. Et cela n’est absolument pas abordé ni dans l’animé ni dans le manga… A part les personnages que nous connaissons tous, Derrewyn a choisi la Lune pour une raison qui sera révélée dans les chapitres à venir…

Je suis contente que le style ne soit pas trop lourd. Même en français. J’avoue que j’ai souvent ramé pour avoir des phrases qui restent compréhensibles. Cela me fait très plaisir de voir que j’ai réussi ce pari-là.

Contente également que tu aies eu envie de lire la vo. C’est une des raisons qui m’ont poussée à vouloir traduire cette histoire. La faire connaître dans le fandom francophone.

Murza: Merci, merci.

Comme le faisait remarquer Niacy, Saori est plus humaine ici. Loin de la vision qu’en ont la plupart des fans. Quant à la cruche dans le chapitre Hadès… no comment! *mdr*

Pour le "Moi, moi-même et je" (vo: "Me, myself and I"): je suis d’accord, la tournure française est loin d’être parfaite, elle est même un peu lourde et j’ai longtemps réfléchi pour trouver des équivalents valables. Mais si j’ai finalement opté pour cette tournure, c’était d’abord pour rester assez fidèle au texte original mais surtout pour faire passer le concept psychanalytique (freudien) inhérent à cet énoncé: le ça (totalement inconscient où éclosent les pulsions), le moi (qui englobe la personne dans son entier, sa raison, son narcissisme et qui est responsable des mécanismes de défense inconscients) et le surmoi (qui représente la barrière de critique auto-imposée voire intériorisée). Peut-être devrais-je changer cette expression en "moi, moi-même et ça" ou quelque chose d’équivalent…

Toutes ces questions que vous vous posez, j’en suis *très* contente. Ça veut dire que j’ai au moins réussi à faire une traduction assez correcte pour vous intéresser toutes. Merci encore. Et bonne lecture. J'espère faire une maj tous les 15 jours à peu près...

Coronis
Niacy chapter 2 . 3/17/2009
Mon dieu que Hyôga est beau dans cette fic ! Le Guerrier des Glaces. J'aime beaucoup cette appellation peu commune.

Hyôga est un perso que j'ai toujours apprécié, bien que les golds ( son maître notamment ) aient toujours eu mes faveurs.

Il n'est pas beau physiquement, enfin pas QUE, mais dans son attitude générale : dans la souffrance, dans son obstination à retrouver son cosmos - qu'il a de nouveau puissant -, dans le conflit psychologique dans lequel il semble plonger. Il lutte intérieurement et cela le perturbe diantrement. Est-ce cette fameuse déesse ? Celle qui a 'aidé ' Athéna ? Dans ce cas pourquoi ? Est-elle dans sa tête ? Beaucoup de question me taraudent.

Un mot aussi sur la manifestation de son cosmos glacé : magnifique ! La description de la glace sur le terrain d'entraînement, sa cristallisation, son pouvoir glaciaire sur les corps, qui accentue l'idée de la mort qu'elle apporte à tout personne n'étant pas un Saint de Glace. J'ai trouvé cela vraiment beau. Tout simplement.

Saori... Cette jeune femme qui se repent ( ou essaie ) de toutes les douleurs qu'elle a affligé aux pauvres enfants de sa jeunesse qui sont devenus ses chevaliers, ceux d'Athéna. Ses amis ? Elle le voudrait tant. Là aussi, c'est beau, tout en pudeur et en douceur... et en tristesse, aussi.

Pallas... Cette fille m'intrigue, cache quelque chose. On ne se nomme pas ainsi pour rien. Je vais tenter de ne pas l'oublier, je sens qu'elle tiendra un rôle important par la suite.

Artémis, quant à elle, semble empreinte d'une profonde tristesse et amertume. Envers qui exactement ? Et sa volonté de retourner en Grèce, de faire face à ses erreurs... Et ce mot : "imposteur" que Saori et elle prononcent pour se désigner, que veut-il dire réellement ? Je bouillonne de questions, là !

J'ai plus que hâte de lire la suite de cette si belle fic. Tout y est doux. Tout semble être un film au ralenti et pourtant on devine qu'il va s'y passer une tragédie.

Bravo à l'auteur et félicitation à toi Coronis pour cette trad'. L'expression : "Moi, moi-même et je" ne sonne pas très bien, comme l'a soulevé une autre revieweuse. Mais bon moi, j'y connais rien.

Ah si, une chose encore ! Dans ma review précédente quand j'ai mentionné 'série X' ou quelque chose dans ce goût-là, je faisais allusion à 'lambda' et non pas à 'cochon'. Je voulais juste le préciser dans le doute ! ! hihi.

A bientôt, Niacy.
Zephis chapter 2 . 3/16/2009
...

J'ai pas pu m'empêcher, en fait, d'aller la lire en anglais...

Comme j'aime bien, je profite de ce que tu la traduit pour mieux comprendre ce que j'ai réussit à lire en vo.

Par contre, pour le "Moi, moi-même et je", que je sais être "Me, myself and I", j'aurai plutôt mis la version française "Moi et moi-même". M'enfin, c'est toi la traductrice

A la prochaine

Biz

Zéphis
murza chapter 2 . 3/16/2009
Bonjour,

pour une traduction de fic c'est vraiment bein car le style du récit est vraiment agréable. On se pose pleins de questions...et donc on a hate de lire la suite. Lire une fic avec les "bronzes" et surtout Saori qui sort de son rôle de "cruche" c'est agréable (mon dieux...y'a pas longtemps j'ai enfin vu les animes "hades" et lorsque je l'ai vue dans sa "cruche" je me suis dis: "c'est pas possible...et après on s'étonne que celle qui devrait être l'héroïne sont décrite comme telle dans les fics...)

Bref, c'est avec impatience que j'attends la suite.

Merci

Murza
Zephis chapter 1 . 3/2/2009
J'ai l'impression que ça sera une bonne histoire.

Je t'envie d'avoir le courage de traduire cette fanfic.

Je n'ai même pas le courage d'aller les lire en anglais, pourtant je pourrais, je pense...

Bref.

La fic originale est-elle finie? Combien y a-t-il de chapitres?

Cette histoire de Lune... si je comprend bien, c'est Artémis, mais que vient faire Hyoga dans cette histoire? Je veux dire, dans l'intrigue, qu'elle est sa relation avec la Lune...?

Si c'est dans le manga ou l'anime, je ne saurai pas, je ne les connais pas assez XD

J'espère la suite à la hauteur de ce prologue, et d'après le style d'écriture, je ne doute pas que ça me plaira.

La traduction à l'air correcte également, je veux dire que je n'ai pas remarquer de problème se syntaxe qu'on peut parfois retrouver dans une traduction trop littérale.

En attente du prochain chapitre

Biz

Zéphis
Niacy chapter 1 . 3/2/2009
Pour dire la vérité, je ne sais pas quoi dire...

Ce prologue me laisse un doux sentiment mal défini, l'impression de sortir d'un rêve. Voilà. C'est étrange comme sensation.

L'idée que l'amour soit un script de série X, que la Vie soit un écran de télévision pour les Dieux est saisissante de vérité. Tellement vrai quelque part... Les extraits en anglais et le texte en gras qui séparent les différentes parties me font penser à la voix d'une narratrice Lambda (un peu dans le style Desperate Housewives et Mary-Alice Young. Je sais c'est nul comme référence) qui nous guide doucement vers la suite de la fic, un fil d'Ariane...

Je suis vraiment curieuse de voir où cela va nous mener.

J'ai aimé la description simple et pourtant juste des perso, de l'ambiance.

J'ai aimé Hyôga, toujours torturé à sa façon, dans l'attente de cette 'femme', celle qui le poursuit, le surveille, l'aide ? Je ne sais pas. Peut-être suis-je complètement à côté de la plaque.

J'ai aimé cette vision d'une Saori si humaine, fragile et pourtant complètement elle-même.

J'ai même aimé Seiya ! !

Félicitation à toi Coronis pour la traduction. C'est un exercice très difficile et félicitation à Derrewyn pour la qualité de cet écrit.

A bientôt, Niacy.