Reviews for L'effet papillon
Clems chapter 9 . 1/7/2012
Coucou !

J'ai commencé ta fiction il y a pas longtemps, et à vrai dire, au tout début, j'étais pas sure de vouloir continuer. J'attachais pas beaucoup d'importance au personnage d'Angela, qui est presque transparente dans les livres originaux.

Mais en lisant ta fic, j'avais envie de voir comment tu la ferai évoluer, et je dois dire que pour le moment, le résultat me plait bien !

Je sais pas depuis combien de temps tu n'as pas posté de chapitre, mais j'espère que le prochain sera pour bientôt !

Par rapport à l'arrivée soudaine d'Alice dans cette histoire, c'est vrai que c'est un peu surprenant,(enfin je m'y attendais pas quoi) mais je trouve que c'est plutôt une bonne idée, et que ça correspond bien à son personnage je trouve.

Voilà, j'espère que ce commentaire pourra t'aider, je vois pas trop quoi dire d'autre, à part que j'ai pas totalement compris pourquoi Ben ignorait Angela...

Bonne continuation ;-)
KaoriSolaris chapter 9 . 3/6/2011
Ah ha! Je t'y prends!

La main dans le sac!

Mais avant: Coucouuuu!

Tu vas rire, j'ai lu le chapitre 9 avant de réaliser que j'étais complètement à la masse. Ne comprenant pas pourquoi car j'avais réveillé toute mon attention, j'ai relu tes notes d'auteur. Et là, je me suis dit: bon, on va relire le chapitre 8 pour voir. Je lis... Patatras! J'ai réalisé que je n'avais pas lu le chapitre 8! Je le découvre seulement !

Mais... par quel prodige est-ce possible?

Comment as-tu publier un chapitre sans que je ne le voie?

Etait-ce un moyen détourné pour échapper à la vigilance de Fitz?

( Au fait, je t'informe qu'il y a quelques mois, en septembre, j'ai fait l'acquisition de 2 bichons maltais dont un nommé... je te le donne en mille... Fitzwilliam mouhahaha)

Comme ça, ça n'a aucun rapport avec ton histoire?

Rho. C'est l'année des F pour les chiens et heureux hasard, j'aime vraiment ce prénom pour les canidés. Son frère ne s'appelle pas Willoughby par contre. Il s'appelle Falcon. Vi, vi, comme le dragon de l'histoire sans fin.

Donc, j'apprends avec la note du chapitre 7 que tu es entrée dans une prépa scientifique. Eh bien, bravo. Je t'admire pour ton abnégation et ton courage. Car tes aptitudes littéraires m'avaient plutôt inclinées à penser que tu serais une hypokhâgne. Comme quoi, la vie réserve toujours des surprises; n'est-ce pas?

Alors ta déprime est officiellement finie?

Ouf! Car on arrive en mars et ça serait un peu long. Signe d'un malais plus profond que celui lié à la fin du lycée et à l'entrée dans la vie adulte. Ah, la fin de l'insouciance!

Fini les soirées à glander. Bonjour les soirées à bûcher! A moi le pot de nutella!

Bon, il serait temps que je commente ton chapitre, non?

Tout d'abord, toujours sur ta note d'auteur ( celle du dernier chapitre).

"Petit rappel sur la merveilleuse famille d'Angela : le père est pasteur, on le saura. Je l'ai appelé Patrick à défaut de mieux. GraceWeber, a mère est chef de la chorale de l'église, originaire de Louisiane et a tendance à se montrer un chouia hystérique quand sa portée ne rentre pas à l'heure prévue. Simon, vingt ans, est le grand frère parti à la fac (même si on n'en parle pas ici). Tom, treize ans, est le petit frère qui a parfois tendance à se prendre pour une sortie de Superman chargé de protéger sa grande sœur (au grand agacement de la principale intéressée). Enfin, Hannah, neuf ans, use et abuse de sa position de benjamine pour obtenir tout ce qu'elle peut de ses parents, de son frère et de sa sœur. Mme Van Erden est une vieille dame gentille mais très, très légèrement envahissante."

Sais-tu à quoi je pense en lisant ce petit récapitulatif?

A une série qui m'a suivie durant de nombreuses années, j'ai nomme "7 à la maison" où Patrick serait Eric Camden, Grace serait Annie, Simon- Matt Camden, Tom- Simon Camden et Hannah serait Rosie. ESt-ce moi ou bien je sens une influence sous-jacente?

Oui oui, j'ai lu toute ta note. Je les lis toujours ! *Bombe le torse*

"Je me tournai vers lui pour lui faire part de cette remarque, quand un gémissement étouffé attira mon attention. Cramponnée à un poteau dans une position grotesque, Bella nous regardait. Sans même y réfléchir, je me dégageai de l'étreinte de mon petit ami. Le hurlement qu'elle avait poussé mardi dernier, quand elle avait entendu Ben se défendre de ressembler à Edward Cullen, me revint en mémoire. Le tableau d'un couple heureux n'était sans doute pas des plus indiqués dans son cas… Trop de souvenirs. Je me promis à contrecœur d'être à l'avenir plus discrète dans mes démonstrations d'affection et fis signe à Ben de commencer à faire la queue sans moi."

T'ai-je dit que je suis sortie de la folie Tiwlight depuis la sortie du film 2? Va savoir pourquoi, je n'arrive même plus à ouvrir un seul des livres de la trilogie. Je n'ai été voir aucun des films au cinéma à part le 1 que j'ai trouvé cucul à souhait et je ne lis plus du tout de fanfics Twilight. Tout ça pour dire que lorsque je lis ce passage, rien que ces mots font ressurgir en moi les aspects que j'exècre en Bella. Alors je sais que Ed est l'âme soeur de Bella etc, mais que diable, faut encore que ça affecte Angie au point qu'elle ne puisse pas afficher son amour nouvellement né?

Raaah, si je l'avais en face de moi ( Bella), je lui mettrais une bonne claque: "Vis, femme. Sois forte et avance. Ne te laisse pas devenir une loque!"

A la cantine: l'interrogatoire futile des "amis".

Je suis en train de secouer la tête, blasée. C'est une chose lorsque Bella sort qu'ils sont bebêtes, c'en est une autre de voir à quel point tu as su retranscrire ces paroles dans une petite scène comme celle-là. Quel sens du détail!

Je suis au passage où Angie constate que Bella a les os des coudes saillants. Question: combien de temps s'est écoulé depuis le départ des Cullen? Car j'avais l'impression erronnée que l'action se passe 1 semaine maximum après la rupture mais pour que Bella se soit laissée affamer comme ça...

"Peut-être que, d'une certaine façon, ce chagrin d'amour désastreux, en même temps qu'il la faisait plonger dans l'abîme, était le seul lien qui la rattachait à la vie, à la Bella qu'elle avait été, pleine d'espérance et d'entrain – mieux encore : amoureuse ! – et qu'elle refusait de le couper… C'était stupide, sans aucun doute, mais je trouvai cela si beau que j'eus moi aussi envie de pleurer"

Angie a bien décelé la nature masochiste de Bella. Se faire souffrir rien que pour se sentir vivre à cause de lui... Si elle était au courant de ce que Bella fait par la suite pour provoquer ses hallucinations, je suis certaine qu'elle ne serait pas surprise de l'apprendre.

Néanmoins, je me demande si Bella se laisserait vraiment aller à se lamenter et à larmoyer devant Angie? Car je la voyais plus du genre à faire semblant, à afficher une apparence même terne devant autrui avant de s'effondrer dans leur dos. Après tout, elle est sensée être "généreuse", faire passer les autres avant elle. Comment l'expliques-tu? Est-ce sa personnalité qui s'est transformée à cause d'Ed?

L'intervention d'Alice:

Eh bien, personnellement, je ne suis pas surprise du tout! D'ailleurs, je trouve que c'est une excellente idée de faire Alice agir dans l'ombre. Si Ed le fait pour la bourse de fac, pourquoi Alice n'aurait pas le droit de se préoccuper pour son amie, hein?

"Il ne mange pas, il ne dort pas…"

J'ai tilté sur cette phrase. Il ne dort pas... Est-ce intentionnel ou bien l'auteur a écrit cette phrase mécaniquement?

J'avoue que je suis curieuse de voir où va mener cette intrigue avec Alice et de voir comment toi, tu vas de dépatouiller pour arriver à l'incruster dans le fil conducteur.

Voilà voilà!

Fitz te salue bien!
Triskelle sparrow chapter 8 . 1/20/2011
coucou ! c'est qui le deuxième auteur mystère avec une super copie?

merci d'avoir repris ! et bon courage !
Soishii chapter 1 . 1/17/2010
Tout simplement excellent!

Bravo!
KaoriSolaris chapter 7 . 1/17/2010
Coucou!

Toujours fidèle au rendez-vous! Je finissais par croire que tu étais restée à NY avec Matthew mais ouf, tu es revenue!

Comme j'ai eu le privilège de lire ce chapitre en primeur, ca fera une plus courte review car je vois que tu as corrigé certaines choses.

Je remarque aussi que t'as ajouté quelques phrases de part et d'autres et je me dis: bon dieu, elle doit plus avoir de cheveux maintenant, notre pauvre C et Dille.

Phrase originale:Je ne voulais pas avoir à affronter ton air triste et savoir que j’en étais coupable

Nouvelle version: Je ne voulais pas avoir à t’affronter, savoir que j’étais responsable de ton air triste, me sentir indigne une fois de plus… Et puis la colère remontait. Je ne sais pas si c’était plus dirigé contre toi ou contre moi.

Verdict: Bravo! Là, ça répond complètement à la question et ça apporte des éléments.

Et puis la suite du dialogue quand Angie complète la phrase de Ben: C'est superbe, magistral! On voit tout de suite l'amorce de la réconciliation.

Ensuite:

"Je soulignai que je pouvais facilement en dire bien plus pour moi, mais comme Ben semblait avoir très envie de voir sa conscience soulagée en s’entendant traiter de crétin alors qu’il ne l’avait jamais été, je lui accordais cette faveur.

– Je n’en attendais pas moins de toi, me remercia-t-il chaleureusement."

Par rapport à la VO, cette version me semble plus * cherche le mot* révélatrice sur l'évolution d'Angie. Dans la 1ere, elle me semblait plus "gentille" entre guillemets mais là, j'entraperçois une petite facette "maligne".

"– Je t’aime, déclara-t-il sans s’en rendre compte.

Il parut aussi surpris que moi de cet aveu si soudain, mais la ferveur dans son ton n’autorisait pas la discussion.

– Moi aussi, dis-je."

Chapeau! Je prefère complètement cette version à l'autre.

Bon, et maintenant l'article litigieux:

(J'espère quand meme que tes problèmes se régleront!)

"Vous souvenez-vous de ces fameux Darcy en sucre qui ont été utilisés comme récompense spéciale au chapitre 3"

Et nous savons toutes que c'est Effexor la coupable! Oui, oui!

"es suspects seront bientôt soumis au Jugement de Fitz (le Jugement de Salomon version canine)"

HAHAHA! Je suis écroulée par terre. J'imagine bien la scène!Ouaf Ouaf!

"si les Darcy en sucre ne sont pas retrouvés, l’un perd sa notoriété internationale et l’autre sa pâtée quotidienne)"

J'adore ton humour!

"Darcy, en tant que modèle suprême de l’Homme, ne peut se laisser réduire et enfermer dans un chien"

Rah! Pourquoi je perçois une note d'indignation dans cette phrase?

"L’animal sera en conséquence euthanasié sitôt après la fermeture de l’enquête"

WTF? Are you crazy? Fitz! *Le protège de son corps*

N'empêche, t'as pas réagi quand j'ai fait de Willoughby un chat! J'accuse C et Dille de faire preuve de discrimination!

Non mais...
Lumberjack chapter 1 . 11/25/2009
Coucou,

Il t'en a fallu du courage pour répondre à ma review ! Merci.

Tout d'abord, suite à ton petit e-mail )j'ai décidé que tu devais recevoir une réponse avant que tu ne publie le prochain chapitre.

J'ai lu Orgueil et Préjugés. Ce n'est pas dans mes habitudes de relire un livre, cependant, grâce à tes remarques à propos de notre "amie" Jane, je pense que je le dévorerai à nouveau.

Je ne suis pas le genre de personne qui "review" chaque phrase et je m'en excuse. En effet, j'ai plutôt fait une appréciation globale. Désormais j'essaierai de plus analyser les personnages, leurs sentiments, leur futures actions (?), surtout ceux d'Angie et de Lynne qui correspondent à mon entourage...

Je traque également les fautes d'orthographe et fuit comme la peste les romances impossible qui finalement le deviennent et qui en plus, sont "platement écrites". Et pour te faire plaisir, je n'ai pas vu Twilight. Premièrement parce que je voulais garder ma représentation des personnages et deuxièmement parce que je trouve cela déprimant d'utiliser le fanatisme des gens à des fins commerciales; de tout commercialiser, de produire et de faire du profit, du profit, du profit...

Et un grand merci pour tes conseils d'écriture, je te ferai lire avec grand plaisir ma fiction mais pour cela il faut encore que je "ponde" un chapitre... . Je sais que ce sera du fantastique, avec de la politique et des complots (des essais de politique et de complots ?). Cependant, je pense le publier sur fiction press . com.

J'espére que ton inspiration soit vite au rendez-vous et à un prochain chapitre !

-

Pour Effexor et KaoriSolaris: vive Fitz et Darcy !
KaoriSolaris chapter 6 . 11/25/2009
Coucou Effexor! Effectivement, je lis les reviews. Mince, comment tu savais?

Ouii, j'écris une fic P&P mais je me retiens. Je ne suis pas là pour faire ma pub.

Mais hey, vous avez vu mon nouvel avat' (fait par moi-même, évidemment, comme d'habitude) ?

Je l'aime! ( Mon avat, le personnage incarné... ça dépend du point de vue)

"N.B pour Kaori Solaris : 2012 est un film très... patriotique, à mon avis. Très américain. Beaucoup d'effets spéciaux, dialogues à revoir. D'ailleurs, si tu le visionnes et lis ma review, sois gentille, essaie de faire attention à la toute dernière phrase qui est énoncée dans ce film et ainsi le clôt : j'aimerai beaucoup avoir ton avis dessus ! (et l'avis des autres aussi hein !). Ceci dit, il est pas mal quand même pour se détendre ce film ."

Toujours pas vu. Je désespère.

"J'ai bien peur qu'il ne te faille à l'avenir devenir femme de basketteur. "

Eva Longoria: 1m63 à son actif. ( Je crois)

""Moi ? Un sac de Darcy en sucre ? jamais vu hein" *doigts croisés* et si tu ne me crois pas... ;-) lâche Fitz je ne m'enfuirai pas."

Tu devrais. C et Dille pourrait même te dire à quel point elle a été indignée que je transforme Darcy en chien (un labrador quand meme) dans une de mes fics Twilight.

NB: Par contre, que je fasse de Willoughby un chat de gouttière, ça passe complètement;)
Effexor chapter 6 . 11/25/2009
Bonjour !

Bonjour à toi, l'auteure, bonjour aux reviewers qui lisent les reviews (peut-être pour voir s'ils sont mentionnés dans l'une d'elles... D'ailleur, KaoriSolaris, j'aurai une réponse à la tienne en fin de review... si j'y pense encore à ce moment-là), et bonjour à tous les autres qui trouvent le temps de lire les reviews (mais pas forcément d'en laisser).

Le film Twilight 2 ? Oh, jpourrais te servir une réponse et (sans doute) (presque) universellement partagée (mais après tout tous les goûts sont dans la nature) : (je tiens à préciser que ce qui suit n'est que l'expression et le résumé de ce que j'ai pu entendre de bouches glossées, que ce soit dans la rue, le bus, ou sur les bancs de la fac... Hélas.)HAN Trop beaux abdos plein de beaux gosses torse nu wouha. (fin du résumé) Pour ce qui me concerne, il y a des passages bien... et moins bien. J'ai notamment en tête une minuscule (heureusement) séquence qui n'est pas sans rappeler un extrait d'un quelconque épisode de La petite maison dans la prairie (j'ai déjà essayé d'en regarder au moins un en entier... j'ai jamais réussi. Mais j'ai vu suffisamment de fois (4 fois à peu près) la gamine courir dans un pré dans le générique pour avoir établi une relation avec le micro de passage de New Moon que je classerai dans le top ten des moments les plus... "désopilants", pour te citer.)

Ouais, j'ai bien ri devant ce film. ça j'dois l'avouer. Pas forcément aux passages censés être drôles, mais qu'importe ? Charlie était marrant, les loups sympas, et j'ai beaucoup aimé notamment la prestation de l'actrice qui joue Jane. Elle était vraiment très bien. Il y a d'autres points positifs mais il y en a aussi des négatifs, alors j'arrête là la critique de ce film.

N.B pour Kaori Solaris : 2012 est un film très... patriotique, à mon avis. Très américain. Beaucoup d'effets spéciaux, dialogues à revoir. D'ailleurs, si tu le visionnes et lis ma review, sois gentille, essaie de faire attention à la toute dernière phrase qui est énoncée dans ce film et ainsi le clôt : j'aimerai beaucoup avoir ton avis dessus ! (et l'avis des autres aussi hein !). Ceci dit, il est pas mal quand même pour se détendre ce film .

Fin de la critique cinématographique... Le 7ème art et non la 7ème manière de se faire un max de fric... Hum, je suis d'accord sur le principe, quoique ça dépend du film qu'on analyse : Autant en emporte le vent ou, je ne sais pas moi... L'attaque des boulettes géantes ? (je boycotte ce "film" rien qu'à en voir le titre. Après, c'est peut-être un tort).

- "Mercredi. Jeudi. Vendredi"

ça maintenant ça me fait penser au film New Moon. J'étais d'ailleurs rassurée que pour évoquer les mois d'absence psychologique de Bella ils ne nous sortent pas l'éternel calendrier mural blanc dont on arrache les feuilles, et où l'on peut voir quelques ronds parfaits au stylo rouge entourant des dates parait-il importantes...

Euh... c'était juste pour dire.

- On a une scène classique de cantine au lycée ; potins, vannes, vanne sur les blondes d'idiot X, réplique de la blonde, idiot X ridiculisé... Et Angela qui supporte tout ça depuis tout ce temps. Comment ? Très simple. Ce sont ses amis, c'est comme ça. Elle n'est pas comme eux, mais ils représentent tout ce qu'elle connait, un point d'ancrage, ils sont plutôt rassurants en fait. Lecteurs qui ne comprenez pas Angela, réfléchissez bien ; certains de vos copains ne vous tapent-ils pas sur les nerfs plus que "des fois" ? Vous ne les jetteriez pas pour autant.

Je shunte tout le reste jusqu'à la fin ; je ne me souviens plus tout à fait de ce que j'ai pu commenter auparavant, mais j'vais éviter de me répéter hein !

J'tiens quand même à parler de la fin ; on remarque comment Lynne se venge des affronts qu'on lui fait en infligeant des douleurs psychologiques... Et surtout, la façon qu'elle a d'amener ça, sans que son adversaire ait la moindre chance de prévoir son coup, sans qu'il ait la moindre chance d'y échapper. De ce que nous lecteurs savons, seules deux personnes ont clairement affronté Lynne : Angela, qui a subi ses foudres (quoique cette expression me parait fort peu adaptée en l'occurrence), puis Ben ; Lynne s'est également vengé de la manière dont il a voulu la remettre à sa place... "J’avais juste l’impression que tu étais justement un des fameux soucis de Sainte Angela et que c’était volontaire de ta part aussi… Je me trompe ?" Que dire d'autre que... ouille ? Lynne est capable de prendre l'un des deux pour taper sur l'autre, mais elle le fait de façon imprévisible et... avec une certaine élégance. Quoiqu'elle reste garce.

Je vais m'arrêter là pour cette review ; baisse de forme, ça doit être le froid. Juste, je n'avais pas relevé dans Fascination la taille d'Angela... 1m76 alors. Sincères condoléances pour toi d'avoir ce point commun avec elle. Mais souris, pense qu'en ne puissant mettre des talons, tu préserves ta colonne vertébrale de contraintes déformantes. Et pour ce qui est des garçons... J'ai bien peur qu'il ne te faille à l'avenir devenir femme de basketteur. Jsuis sûre qu'il doit y en avoir des pas mal... quelque part.

Oh, et ça ne m'ennuie pas de reviewer deux fois non. Je ne nie pas que j'aurais d'autres choses à faire ; réviser la biochimie pour mon partiel dans trois semaines, sachant que je n'ai pas encore bossé ce cours, serait une idée plus judicieuse par exemple.

Mais ce n'est pas parce que j'ai quelques bonnes idées que je me sens obligée de les appliquer. J'assume.

Je devais faire un P.S. pour KaoriSolaris : alors essaie d'abord d'imaginer une tête angélique et un sourire innocent. "Moi ? Un sac de Darcy en sucre ? jamais vu hein" *doigts croisés* et si tu ne me crois pas... ;-) lâche Fitz je ne m'enfuirai pas.

Mais dis... Aurais-je entendu parler d'une fic P&P ? :p

Je conclurai par Au revoir. à C et Dille, cette fois, parce que les autres... je ne sais pas si je les reverrais !
KaoriSolaris chapter 6 . 11/24/2009
Faut vraiment que j'aille me coucher au lieu de traîner comme ça devant l'écran mais que veux-tu, j'aime réagir en direct à ce que je lis.

"La revanche d'une blonde".

Ca me fait penser au titre d'un film avec Reese Witherspoon. Je n'ai pas vu ledit film mais est-ce que tu y pensais en choisissant ce titre pour ton chapitre?

"Question : le film est bien ?"

Figure-toi que j'ai posé la même question dans ma note d'auteur dans une de mes autres fics. Résultat: globalement, l'avis a été favorable. Je n'ai pas encore vu le film non plus et je n'ai pas l'intention de le voir au cinéma. La partie pragmatique en moi se justifie en disant que de toute façon, j'achèterais le DVD alors pourquoi dépenser de l'argent inutilement? Ce qui me fait le plus envie en ce moment, c'est de voir 2012 mais à chaque fois que je vais au cinéma, ce film fait salle comble (littéralement).

"Mon estomac vide protesta vivement par une sensation de nausée imminente."

Le mien aussi: trop de détails bigre! J'en grelotte rien que de visualiser la plaie.

"me donnant un aspect spectral qui me rappelait vaguement quelque chose ou quelqu’un"

Effectivement, je pense deviner qu'elle se fait penser à Bella. Elle ressemble à un zombie suite à une (dispute/ malentendu/ non-dit) avec Ben et Bella parce qu'Edward est parti.

Angie pense qu'elle serait comme Bella mais je maintiens le fait qu'en réalité, elle se battrait. Edward disait souvent à Bella: tu ne te vois pas très bien. Finalement, ça s'applique aussi à Angie.

"j’étais atterrée du manque absolu de galanterie de Mike"

Est-ce moi ou bien elle supporte de moins en moins Mike? Le pauvre, plus les chapitres passent et plus elle l'assassine dans sa tête.

"je ne pus donc pas échanger avec lui un regard exaspéré."

Comment fait-elle pour supporter tous ses compagnons depuis le collège? Ou plutôt, pourquoi? Parce que papa Weber lui a inculqué un sens de la tolérance très fort?

"Je me demande ce qui peut bien lui arriver en ce moment pour qu’elle néglige à ce point l’essentiel…"

L'essentiel pour Lauren est le maquillage? * Dépitée*

En tout cas, voilà un indice subtil pour comprendre Lynne et le fait qu'elle n'a plus goût à rien.

Tu vois que j'ai plus grand chose à dire sur elle après ça? Et toi qui veut me crier dessus! ;)

"A coup sûr, elle avait mijoté tout cela dans sa petite tête"

Petite tête - j'adore! Sous-entendu Lauren est une idiote (grosso modo)

"J’étais étonnée d’être la seule à remarquer que son rire mélodieux comme un carillon sonnait faux, que ses sourires étaient forcés et son intérêt le plus souvent feint"

Très observatrice Angie. Mais j'ai l'impression de la reconnaître également dans ces phrases. ( Comme tu dis, une fois que les ficelles sont là, il n'y a qu'à tirer pour que tout apparaisse)

Mon Dieu, je n'ai toujours pas regardé Autant en emporte le vent dont tu en fais un hommage flamboyant à la fin de ce chapitre mais plus je lis la description que tu fais de Lynne et plus je vois une Scarlett se faufilant dans le décor. C'est incroyable comme tu rends Scarlett intemporelle et en même temps réelle (c'est un compliment, si tu te demandes)

"– Oui, Ben. Benjamin Cheney ! C’est bizarre que son nom ne te rappelle rien, ajouta-t-elle en fronçant les sourcils. Vous ne sortiez pas ensemble ?"

Oh la peste! La vengeance n'est pas proportionnelle à la réplique malheureuse, si?

"Elle n’a jamais tourmenté personne, ou au moins, jamais consciemment"

Donc lui est tourmenté. CQFD.

"A ta place, je serais déjà à ses genoux, en train de la supplier de me pardonner."

Rien que par cette phrase, on voit que Ben met Angie sur un piédestal, qu'il l'idolâtre malgré ses défauts. Il est parfait pour elle.

"Elle a assez de soucis sur le dos sans avoir à te supporter en plus !"

Pourquoi affirme-t-il cela? Il n'est pas au courant des états d'âme d'Angie, si? Les a -t-il devinés? Attend-il qu'elle lui parle? Est-ce pour cela qu'il lui laisse de l'espace?

"Il me confia plus tard, hilare, qu’il s’était artistiquement badigeonné les joues de craie blanche pour rendre l’effet plus réaliste."

Ca marche vraiment ce truc? Si j'avais su...

"Un personnage de mon histoire a comme un air de famille avec Scarlett. Je n’ai pas fait exprès. Au fur et à mesure que je construisais ce personnage, Scarlett est venue. Je l’ai repoussée, parce que je refusais de voler la création de Margaret Mitchell comme ça, mais elle a tenu bon et refuse maintenant de repartir. Mon personnage s’inspire de Scarlett O’Hara mais sans le vouloir et sans vraiment lui ressembler… Bref. Je ne dis pas qui c’est pour l’instant, parce que non seulement vous n’avez pas tous les éléments pour le deviner maintenant, que je veux que vous le trouviez tous seuls et que je peux très bien me tromper à propos de mes propres personnages comme n’importe qui."

Bigre, moi je sais héhéhé!

"Sur ces mots joyeux, au revoir !"

Au revoir dit avec l'accent japonais? C'est mignon comme tout.
Lumberjack chapter 6 . 11/24/2009
Premièrement, merci de m'avoir consacré une si grande place pour me répondre.

Deuxièmement, j'adore le développement de tes personnages. Je comprends pourquoi tu aimes Lynne, elle est méchante et sournoise en quelque sorte pour se protéger (est-ce-que je me trompe?). Se protéger de quoi, je ne sais pas.

Que Ben soutienne et défende Angela est assez intéressant, mais je pense cela nécessaire dans le chapitre car sinon Angela serait tombée dans la tourmente et cela aurait peut-être été difficile pour toi de continuer le récit.

J'aime également le fait qu'Angela soit très observatrice, qu'elle veuille avant tout comprendre son entourage (les bonnes personnes tout comme les mauvaises).

Troisièmement, j'ai l'impression que tes pensées personnelles sont celles d'Angela, et je trouve bien (encore faut il que se soit vraiment le cas) qu'un auteur puisse se confier comme ça à travers ses personnages.

Quatrièmement, comment écris-tu tes chapitres? sous une impulsion? ou bien tu as une idée bien précise au départ? Est-ce que tu développes tes personnages au fur et à mesure ou bien tu les as déjà définis? As-tu déjà pensé à une fin (non pas que je veuille que cela finisse !)Merci de me répondre car cela m'aiderait à commencer une fiction (encore faut-il que j'en aie le temps)

(- ).

Continue, et bon courage !
cecile82 chapter 6 . 11/24/2009
super chapitre continue
KaoriSolaris chapter 5 . 11/17/2009
Coucou!

Enfin, le chapitre 5! Faut dire que j'avais hâte de vérifier mes théories.

Avant que je n'oublie, je t'invite solennellement à te rendre sur ma fiche pour avoir le lien menant au POV de Bella. (Je ne te dis pas de lire le 1er chapitre-introduction mais au moins, tu l'auras). Comme ça, c'est pas perdu. D'ailleurs, le dernier chapitre arrive demain, promis.

Commençons par la réponse à ta réponse:

- J'ai décidé de rester à Oxford, pour garder l'ambiance victorienne et "so british". J'ai l'idée d'un Darcy, grand héritier et d'une Lizzy issue du bas peuple. Pour l'époque, elle sera contemporaine tout en gardant des touches d'anti-modernité. On ne me comprend pas? Tant pis, je vois de quoi je parle:)

- Non, Darcy ne sera pas boutonneux ou je ne sais quel autre blasphème. Au contraire, c'est le roi de la fac mais alors qu'il agit en apparence comme froid et distant, sous sa façade, se cache un homme vulnérable et en quête d'amour et de reconnaissance. Je l'admets, c'est des contradictions tout ça, mais pour ma défense, Darcy me parle et je ne peux que l'écouter. Quel droit ai-je de le contredire?

- « Savais-tu que le bac (enfin l'équivalent US) se passait à 17 ans ? » Oui, je le savais. Je t’avouerais que je n’ai pas fait attention. Au départ, je n’ai lu que « pour Bella, ça peut s’expliquer, mais Angie ? » sous-entendant « Bella est conne, mais Angela, NON

RAH, quelle interprétation de mes paroles fais-tu là?

Quand je disais que ça se comprenait pour Bella, je pensais: "les parents de Bella ont divorcé quand elle était petite (dnas le livre, Renée est partie en emmenant Bella mais il faut bien qu'il y ait un divorce) et les conséquences du divorce ont dû jouer sur le moral et la scolarité de Bella."

Bon, je laisse passer ton explication foireuse. De toute façon, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de lectrices qui se soient dit: tiens, Bella a redoublé?

- Lynne n'a plus de but? Cela signifierait que quand elle se lève le matin, se prépare pour aller en cours et pavaner au milieu des poules, c'est par automatisme? C'est triste. Il y a bien quelque chose qui doit lui tenir à coeur. Bon, elle a quitté Boston (question subsidiaire: quel est le métier de ses parents?) mais pour continuer à vivre ainsi , être forte si je puis dire, il faut bien qu'il y ait quelque chose qui la pousse.

D'où devinette: Lynne côté fort ( dans le sens: "quelque chose de mauvais m'arrive mais je résiste et me bats") et indépendant d'Angie?

Tu vois, finalement, alors que les lectrices ne pourraient voir en Lynne qu'une peste de plus, c'est comme moi avec ma Tanya, tu analyses et comprends Lynne. Lorsqu'on la connait, et il n'y a que toi pour la connaitre parfaitement, Lynne apparait comme une personne "bien", attachante. Comme Caroline Bingley dans Lost in Austen (on m'a dit que j'en parlais trop mais que veux-tu, cette série donne une vision si... délicieusement différente des personnages que je ne m'en lasse jamais. Je me mets même à fredonner Downtown, c'est pas peu dire!)

"Dès que j’aurais retrouvé les Darcy en sucre que QUELQU’UN (je ne vais pas dire qui, tu devines, hein ?) m’a piqués, je t’en décernerai un autre."

:o EFFEXOR! Lâche ce sac de Darcy! Sinon, je lâche Fitz! :D

Bigre, va falloir que je me mette quand même au chapitre, non?

"son essoufflement digne d’un buffle après un parcours d’obstacle."

Là, je relève. Quelle image tu donnes de Mike! Ou plutôt quelle image elle a en le voyant! Elle le trouve définitivement bête, sans réflexion.

"semaine spéciale rutabaga"

Personnellement, je ne connais du rutabaga que le mot. Je fais une recherche google... - ça ressemble à une gros navet. Moi qui n'aime pas les navets... En tout cas, je ne peux pas m'empêcher, là tout de suite de penser à la petite maison dans la prairie. Pourtant, je n'ai jamais regardé un seul des épisodes de la série.

"Désopilant."

Oh la note de sarcasme! Angie doit se sentir bien seule au milieu de ces commérages sans intérêt! Qu'est-ce qu'elle doit s'ennuyer!

"Son ton inhabituellement féroce me déconcerta. Des sueurs froides coulèrent dans mon dos, mon rythme cardiaque s’accéléra et mes mains tremblèrent tellement"

Eh bien, on peut dire qu'Angie réagit au quart de tour avec la réponse de Ben. Je comprends maintenant pourquoi tu disais qu'elle pensait tout de suite au pire. Ca se traduit physiquement par des convulsions violentes.

"Un gloussement sonore s’échappa de la gorge de Jessica – quel hasard !"

Encore une note de sarcasme. Angie ne se dit -elle pas "elle peut pas arrêter de faire la poule comme ça juste pour impressionner Mike?"

"Son comportement pour le moins… inhabituel trouvait son origine dans… quelque chose… qui avait… un rapport, plus ou moins lointain, à ma personne."

Evidemment! Quand ta moitié te ment, tu t'en rends forcément compte! Angie ne semble pas le savoir... La communication, c'est la clef!

"D’une façon générale, je détestais être le centre de l’attention générale."

D'une façon générale... soit. Donc, d'une façon spécifique, elle aime ça. Bon, c'était déjà dit dans le 1er chapitre mais là, piqure de rappel.

"Mes « amis »"

La solitude... Si j'ai bien compris, ça risque de durer un moment? Pauvre angie.

"Quelque part dans la ville, la seule personne qui aurait peut-être pu me redonner un peu de courage était occupée à se morfondre à cause de mon égoïsme."

Non, Angie. Pas à cause de toi. A cause de lui. C'est différent.

"Mais le pire était sans nul doute ma tête qui n’était pleine que d’une seule pensée : Ben, et la raison pour laquelle, du jour au lendemain, il avait décidé de ne plus m’aimer."

Qu'est-ce qui a fait qu'Angela a développé ce sens du pire?

Commentaire plus court que d'habitude, n'est-ce pas?

Je ne dirais pas pour ma défense qu'il est minuit 23 ni que je suis fatiguée mais, je te lance mon paquet personnel de Darcy en choco noir. Hehehe.
Lumberjack chapter 5 . 11/17/2009
Bonjour, bonjour

Tout d'abord je trouve ton idée très intéressante de raconter l'histoire du point de vue d'un personnage secondaire. Et en plus, j'adore ton style: du bon vocabulaire, de belles tournures de phrases... j'aime !

Je n'ai malheureusement pas compris ce que la dernière phrase annonçait...je verrai bien. Je penses que Ben a découvert ce qui s'est passé avec les Cullen ou qu'il sait que les gens de La Push se transforment en loup...

A un autre chapitre !

et ne te décourage pas, il y a des lecteurs derrière toi !
Effexor chapter 5 . 11/16/2009
Angie mesure 1m76 ? Wouah, elle est grande !

Jtrouve ça bien dans l'esprit des Weber, le coup du potager ; ça fait petite famille tranquille, parfaite. Et les rutabagas... Ah, quelle brillante tu as eu là. J'en ai jamais mangé, et tu sais quoi ? Tu m'as donné envie d'y goûter pour savoir si c'est si dégueulasse que ça. Ouais, jsuis bizarre.

Bon, et bien début de cette fameuse intrigue Ben/Angela. Ben, qui se trouve être aussi sec qu'il était silencieux à la fin du chapitre précédent.

à son grand désarroi, Angela va bien devoir reconnaître que ce n'est pas "qu'un jour sans". Ben doit bien avoir une raison profonde d'agir ainsi avec elle ; jusqu'à preuve du contraire, il n'est pas lunatique comme garçon.

Là, Bella prend la mesure de qui est réellement -ou non- son ami. Et visiblement, seule Bella aurait pu se révéler être une véritable amie ; mais elle n'est pas là (d'ailleurs, Angela non plus n'est pas là pour Bella...)

Bon, alors, je réitère. Je vois bel et bien un parallèle entre la chute d'Angela dans sa cour, alors que personne n'est là, et celle de Bella en plein milieu de la forêt. Chutes suite à l'abandon par leurs copains respectifs. Parallèle aussi entre le fait qu'Angela fuira sa famille et le fait que Bella fuit Charlie de manière psychologique. Mais après, il y a des différences : Angela se relève seule, se prend en main, et ne connait pas les raisons du comportement de Ben.

Je m'arrête là ; je te souhaite bon courage pour la suite.

à bientôt ! Et ne désespère pas face au petit nombre de reviews... même si c'est pas très sympa d'en avoir si peu face au grand nombre de lecteurs.
kalika-ma chapter 5 . 11/16/2009
j'ai vraiment aimer ce chap il premet de se poser de mulitiple question sur le comportements des différent personnages
31 | Page 1 .. Last Next »