Reviews for Journal d'un Poufsouffle
Elec9 chapter 9 . 11/4/2012
J'aime beaucoup tes dessins (et l'histoire aussi tant qu'à faire ;) ) !
Sander Neptune chapter 73 . 7/11/2012
La fin d'une bonne fiction me fait toujours pleurer, qu'elle soit triste ou joyeuse, et l'histoire de Tobias ne fait pas exception.
Cette histoire était tout simplement merveilleuse.
Sai Fujiwara chapter 73 . 7/7/2012
Alors, que dire ?
Eh bien, je crois que je peux commencer par bravo et merci !
Merci, pour avoir écrit et publié une fanfic aussi géniale...
Mais surtout bravo ! En la lisant, je me suis vraiment rendu compte à quel point, finalement, on voyait peu les Poufsouffles... Je dois dire que ta vision des choses est très réaliste.
Et puis, j'adore tes personnages ! Bon, mes préférés sont Tobias et Abe, je suppose que je ne suis pas très originale, mais bon...
En tous cas, je trouve leur caractères très attachants, que ce soit la mauvaise humeur, la langue acérée et le regard acide de Tobias, ou bien le pot de colle d'Abe, j'adore !
De même, les bonus, dans un style assez différents, sont très agréables à lire, tout en nous laissant une part d'imagination quant à la vie des personnages...

Aussi, merci d'avoir écrit, et surtout d'avoir publié cette superbe histoire !
Sarali Ao chapter 1 . 6/19/2012
Voilà maintenant plus d'un an que j'ai commencé ta fiction ! Tu te rends compte ? Plus d'un an à vivre aux côtés de ce bon vieux Tobias et de ses acolytes ! Bon, comme je t'ai promis une belle critique finale, je vais essayer de la faire proprement. Alors chaque chose en son temps, et tu verras, cette critique aura peut-être du sens et aura même peut-être des transitions :p

Les premiers chapitres m'ont d'abord beaucoup étonnée. (Par contre les statistiques m'ont beaucoup plu). Je me suis dit « C'est quoi cette blague ? Comment un perso principal peut parler et critiquer les gens comme ça et attirer autant de lecteurs ? » Bien sûr, j'ai très vite compris que c'était ça le charme de ta fiction quand je me suis vue imprimer pour la première fois une fic. Ta fic. Je me suis éclatée à lire ça dans mon lit le soir, je t'assure. Tobias, c'était vraiment une grande gueule au début ! Toujours avec l'humour qu'il fallait, la précision et le vocabulaire recherché. Ca oui, tu as trouvé comment attirer le lecteur. Tobias recrachait tout ce qui l'énervait avec une verve incontrôlée et nous, tu nous enrobais dedans d'un coup, sans prévenir. Parce que, après tout, tu aurais pu faire ta fiction à la première personne du singulier, non ? C'aurait été la même chose, il aurait parlé avec « je » et on aurait tout su de ce qui se tramait dans sa tête. Mais avec le biais du Journal, tu nous tenais. Parce qu'on était dépendant de Tobias pour savoir ce qu'il se passait dans le château : à tout moment il pouvait arrêter d'écrire, alors que penser, ça, il n'aurait pas pu arrêter.

Bref, Xunaly, dès le départ t'as assurée. Et je dois t'avouer que c'est la partie de ta fiction que je préfère. Peut-être que des fois tu en rajoutais trop, à tes phrases. Je me souviens que ça ne « passait » pas tout seul à certains moments. Mais petit à petit ça s'altérait et dans les Bonus je ne voyais même plus ce défaut, du coup, c'est passé très bien : c'était juste Tobias qui en rajoutait trop tellement il avait envie qu'on l'entende un peu. D'ailleurs tu as été la seule à faire un OC aussi bien réussi, à mon goût. Tu sais, au moment où j'étais passée de fanfic – fr à fanfiction . net, j'avais découvert que tu avais écrit BEAUCOUP plus de chapitres ! alors je m'étais tout avalé à la louche. J'y passais mes journées... Et puis finalement, ta fiction me marquait tellement que quand je regardais HP et quand je lisais, je me rendais compte que j'étais en train de chercher Tobias. Je m'attendais à le voir débarquer, ou alors je l'imaginais en train de commenter la scène qu'il venait de voir à son journal... (Mais je te savais contaminée par ce virus, alors finalement je ne me suis pas trop inquiétée)

Des fois je retrouve des feuilles par-ci par-là et je redécouvre des petites phrases. Je ne dis pas ça pour raconter ma vie mais parce que ton perso a eu beaucoup, beaucoup d'influence sur moi. En premier lieu, j'ai voulu me faire un journal comme lui. En second lieu, j'ai voulu parler comme lui. En troisième lieu j'ai eu envie de faire un personnage aussi réussi. Enfin, en quatrième lieu j'ai voulu écrire une fiction, une fiction que je tiendrais longtemps tellement elle me passionnerait. (D'ailleurs depuis un an je suis en train d'en élaborer une, merci à toi) Alors voilà, si j'en reviens aux petites phrases retrouvées par-ci par-là ça donne des trucs comme ça : « Je veux créer un personnage fictif ! Inventé des pieds à la tête. J'en serrais vraiment fière, j'en parlerais sans me lasser et je serais tout sur lui. Un perso où je pourrais dire "-prénom- is mine !". Lui donner vie comme l'a si bien fait Xunaly avec son perso Tobias Juws... » ou cette citation : « Puisque nous n'avons aucun critère à remplir, nous sommes libres d'être ce que nous sommes, sans mensonge ni comédie. » ou encore « Je suis vraiment contente que Xunaly m'a passé son chapitre. Je me sens plus légère avec la pensée qu'il est au chaud dans mon sac parmi mes livres, près de moi, à attendre patiemment que je craque et le dévore. » (je partais en vacances et tu me l'avais gentiement passé, souviens-toi :D)

En parlant de craquer et dévorer, je crois que tu n'aurais pas pu faire mieux qu'inventer Abe. Bon sang, quel duo ! Merci, merci ! Ils sont juste trop mignons ensembles, juste parfaits ! Et puis tu leur a donné tellement d'authencité ! Ce que j'ai le plus aimé dans tes persos (tous : Evan, Tobias, Leonor, Maureen, Abe, Peter, Gabriel..) c'est que tu leur a mis des défauts ! Des défauts bien placés en évidence avec ce cher Juws qui ne voyait que ça au début ! Tu peux pas savoir à quel point ça fait du bien à un lecteur d'avoir en face de lui des anti-héros... aussi attachants pourtant ! Ils n'avaient pas non plus « une enfance super malheureuse où ils reviendraient bourrés de talent », ils étaient « ni noir, ni blanc, juste gris », et ça... combien de lecteurs ont-ils osé faire de leurs persos... de banals persos ? Tu leur fais même voir un paquet de trucs ! Eleonor qui répend partout que Tobias a « mouillé ses draps de manière peu conventionnelle avec son âge »... Trelawney qui le traite de frigide... Et pour en rajouter au tableau, tu as parlé -enfin- de la maison Poufsouffle ! Si bien, qu'au final, Harry-le-Survivant et Drago-qui-met-tout-un-pot-de-gel-sur-ses-cheveux n'ont pas fait toute l'intrigue ! C'est toi qui l'a cherchée, ou alors tu as replacé des moments de l'année qu'on connaissait mais sous l'oeil critique de Tobias. On voyait enfin Poudlard différemment. Et ça, c'est le but de la fanfiction, à la base, non ?

Bon, tu auras vu que je dis beaucoup de choses inutiles car tu les connais déjà, mais bon, je voulais par la même occasion souligner les points forts. Par contre il y a aussi un point faible (quand tu seras dans ma bibliothèque avec un nouveau Tobias je n'en trouverai sûrement pas, alors autant en profiter !) : les dialogues dans les compte-rendus. Comme il n'y avait pas précisé à la fin de chaque phrase qui parlait -même si on pouvait deviner parfois-, ce n'était pas toujours évident, et du coup ça foirait un peu. Pourtant tes dialogues sont tellement excellents ! J'étais pliée à chaque fois que je les lisais... Donc c'est juste ça qui m'a un peu contrariée.

Maintenant je voulais te féliciter... pour avoir tenu aussi longtemps (et fidèlement j'ai envie de dire) à ta fiction et à tes idées de départ ; pour avoir réussi aussi bien à nous plonger tantôt dans l'humour, tantôt dans la tristesse, tantôt dans la peur, tantôt dans le sentimental, tantôt dans le soi intérieur et le soi des autres ; pour avoir soigné aussi bien tes chapitres et ne pas nous les avoir balancés vite faits bien faits ; enfin pour avoir réussi à passer du côté paisible du château à un temps de guerre avec autant de réalisme. On vit ta fiction, et ça, c'est magnifique !

Cette modeste critique va bientôt voir la fin... Je me suis dit au début : fais comme si c'était la dernière fois que tu pouvais dire un truc sur Journal d'un Poufsouffle ! Alors je me rends compte que j'ai bien plus parlé du début que de la fin... Pourtant, tous tes chapitres vers la fin étaient remarquables... tout était remis en question. Et ça, j'adore quand y'a un peu de tout : pas que des piques humoristiques mais aussi des remises en questions, des angoisses, des troubles psychologiques, naturels (qui reviennent au galop en temps de guerre), sentimentaux, etc. C'est sans doute parce que tu as autant travaillé ta fiction que le rendu est aussi bon. Je t'assure, ta fiction est é-pi-que. C'est et ça restera une de mes préférées. Et pour que tu réalises bien, je lis des fictions depuis 5 ans :)

Je sais que je n'ai pas tout dit. J'ai même l'impression d'avoir abrégé la fin (la taille des paragraphes en conviendra) mais je pourrai toujours te dire d'autres trucs dans des messages, n'est-ce pas ? Alors voilà, place cette fois aux remerciements :

Merci d'avoir parlé de la maison Poufsouffle, merci d'avoir à la fois ce côté baré et sérieux qui a fait des moments inoubliables et auxquels j'aime y repenser, merci d'avoir un esprit pareil pour avoir créé Tobias Juws (paix à son âme), merci d'avoir posté à des intervalles aussi réguliers, merci d'écrire aussi bien (tu as permis à ma petite personne de revoir son jugement sur les scientifiques), merci d'avoir fait une fiction aussi originale tout bonnement, ce qui a fait son succès j'en suis persuadée, et enfin, merci d'avoir répondu à ma review et à mes questions (je respecte d'autant plus les auteurs qui répondent à leurs lecteurs) ah, et j'allais oublier...

MERCI DE NOUS AVOIR FAIT PARTAGER CETTE MERVEILLE !

Avec tout mon respect,

Aoheili
penelxpe chapter 73 . 5/3/2012
Là tout de suite j'essuye mes larmes, et j'ai juste envie de te dire un énorme merci pour cette magnifique fiction. J'ai commencé à la lire par curiosité et j'aurais jamais pensé que sa fin me toucherais autant. Tu as parfaitement mené ton univers tout le long des 73 chapitres/bonus. J'adore tous les personnages que tu as créé, leurs évolutions. Dans ma tête, Tobias et Abe continuent d'être parfaitement heureux en petit couple pas banal (tu as donné pas mal d'indices au sujet des sentiments d'Abe notamment, et j'aime y croire) visités par leur joyeuse bande d'amis... Comme dans le dernier chapitre, qui était juste parfait. Et Gabriel, oh Gabriel... il reste en paix parmi les anges. Merci encore, ta fiction restera mémorable.
Miss Tako chapter 73 . 4/27/2012
ça y est, c'est fini ._. (oui, j'arrive un peu près la bataille, je sais mais... ça fait bizarre quand même)

J'ai vraiment énormément apprécié ta fic (mais peut-on vraiment encore appelé ça une fic, à ce niveau? *-*) et j'ai passé d'excellents moments à te lire, à suivre les aventures de Tobias et de tout son petit monde, donc je tiens à te remercier pour cela. Une histoire touchante, des personnages vraiment, vraiment attachant, et un style d'écriture délectable, magique o/

Un dernier chapitre qui clot cette histoire en beauté, on sait ainsi ce que chacun est devenu, c'est vraiment bien.

Voilà, voilà... Bravo, merci, et surtout, bonne continuation o/

J'espère continuer à avoir de tes nouvelles, à te lire, toussa :3

La Reine des Poulpes vous salue bien bas et vous fait part de sa profonde admiration à l'égard de ce que vous faites
Miss Tako chapter 72 . 4/27/2012
Je suis de retour D8

Et bien et bien, que dire... Gabriel!

C'est vraiment toujours aussi superbement écrit, tu arrives toujours à m'émouvoir et à me faire sourire dans le même chapitre :3

J'ai énormément apprécié la fin du chapitre surtout, c'est vraiment touchant

Je m'en vais lire le chapitre suivant, puisque c'est le dernier, ce me semble?

La Reine des Poulpes vous dit à tout de suite
Always-Happy-Ending chapter 73 . 4/19/2012
Salut :)

Ça fait environs deux semaines que je suit ta fanfic avec plaisir.

Je l'adore. Le style d'écriture m'a aussi bien plut dans les bonus que dans les comptes-rendus. J'aime le côté réaliste et émouvant des bonus tout comme j'adore les comptes-rendus pour leurs humours. Les fautes se comptent avec peine sur les doigts d'une main ! (contrairement à rewiew XD)

Les personnages que se soit Tobias, Abe, Evan, Maureen (ma préféré personnellement), Gabriel, Peter, Léonor ou encore d'autre m'ont tous simplement séduit.

Mes passages préférés sont sûrement les discussions entre Dumbledore et Tobias. Je dois avouer que j'avais les larmes à l’œil à plusieurs moments, surtout ceux avec Gabriel.

Franchement, c'était une fanfic original, émouvante et passionnante.

Bonne continuation :)
Coukie chapter 72 . 4/9/2012
Salut Xunaly !

Comment vas-tu ? Moi pas très bien depuis que je me suis rendue compte qu'un mystère planait encore sur ta fic... Pourquoi Abe a-t-il un "trois" tatoué sur l'épaule ? Je veux savoir !

Bisous,

Coukie.
Chemiros chapter 73 . 3/6/2012
Salut,

première review que j'écris, je crois depuis plus de deux ans que je lis des fics plus que régulièrement. D'habitude je me contente de lire, et éventuellement d'ajouter en favoris ...

Si je t'écris une review aujourd'hui, c'est donc un événement, une première.

Je suppose (je n'ai pas vraiment regardé) que tu dois déjà avoir pas mal de reviews, et que tu te fiches de ma petite personne mais bon ...

Ta fiction, je l'ai lue, en environ une semaine (sur un téléphone, c'est plus lent) et j'ai donc suivi rapidement l'évolution de Tobias, ton personnage qui m'a fasciné presque dès le début de l'histoire (bon, ok depuis le tout début). Il se la joue antisocial et grogne après la Terre entière, tout en descendant par écrit ses camarades. Je te résume pas tu connais mieux que moi. Tout ça pour dire qu'il m'a tout de suite été sympathique.

Sa situation est ambigüe (?) Avec Abe, je voudrais savoir si Abraham a des sentiments pour Tobias et si c'est réciproque, ou s'ils sont deux célibataires endurcis qui vivent ensemble ?

Bref, à part ces questions, je tenais à dire que ta fic m'a vraiment plu, super émouvante (j'avais aussi un peu besoin de dormir à minuit, pendant le passage de la guerre) ...

Le fait d'insérer un personnage et lui donner un rôle si important sans que personne ne le reconnaisse, je trouve que c'est un joli coup ... Et le point de vue Poufsouffle est aussi nouveau et plutôt innatendu.

Bref, si tu avais des objectifs dans la rédaction de ta fic, ils sont sûrement atteints, si non, tu as écrit une super fic, originale, sensationnelle et pour ton travail et ton imagination, mais surtout pour le temps que j'y ai passé et le plaisir que j'ai eu à dégus...dévorer ta fic, je te remercie.

bonne vie, qui que tu sois.

moi
Coukie chapter 73 . 3/4/2012
J'ai l'impression de te harceler, mais il faut bien que je reviewe, non ? :)

"Tout irait bien désormais", alors ça c'est très fort ! Beau parallèle, bravo Madame.

Je suis (évidemment) très très triste que cette fanfic soit finie (et comment ça tu arrêtes la fanfiction ? Tu ne publieras plus rien, plus jamais ?), mais au moins je suis ra-vie de la fin que tu nous as inventée là. J'aime bien quand on peut imaginer le futur des personnages, et là c'est le cas ! Hourra, je peux penser ce que je veux ! Mais tout ce petit monde que tu as créé sera très heureux dans ma tête, ne t'en fais pas (et même qu'Evan épousera Léonor ! Oui Madame ! Et Abe continuera de voler le Carnet de Tobias, Peter aura pleins d'enfants guitaristes et Maureen veillera sur eux pour toujours !)... Vraiment, tant de joie, ça donne envie.

Messire est vraiment chouette, lui aussi. C'est bien que Tobias le garde comme ça, auprès de lui. Tout le monde sait que les Cavaliers Blancs sont bénéfiques, dans la vie. Et puis Call est trop adorableuh ! J'espère sincèrement qu'il mettra du temps à retrouver son sac, qu'il se mettra à harceler les Serpentards et qu'il deviendra ami avec... Je sais pas, Joyce Pinston ? Bref. Très bonne idée le retour de Carnet ! J'aime Carnet !

Bon, je devrais peut-être m'arrêter là. Merci pour cette histoire haute en couleur ! Une amie me l'a conseillée et je ne la remercierai jamais assez ! Je vais faire tourner le plus possible en tout cas, parce Journal d'un Poufsouffle vaut vraiment le coup. Je me suis attachée à tes personnages et j'ai vraiment adhéré à ton intrigue, tout du long.

J'espère que ma review n'est pas trop bizarre... :D

Zoubis-zoubis,

Coukie.

PS : Adieu ! :D :D :D X3
Coukie chapter 72 . 3/4/2012
Je me dépèche avant de fondre en larmes sur mon clavier. J'ai TELLEMENT de questions qui se balladent dans ma tête, juste maintenant ! Et puis ce chapitre est tellement touchant que Gabriel me manque. Je ne m'étais jamais rendue compte d'à quel point Tobias tenait à lui... Comme quoi, on garde pour toujours ses amis d'enfance ! :P

Enfin bref, trois choses sont sures : Abe obtient toujours ce qu'il veut, je t'adore et ce chapitre est une pépite.

Et je vais lire la fin tout de suite. Déprime.

Bisous,

Coukie !
Coukie chapter 71 . 3/4/2012
Coucou !

Oula, ça faisait longtemps que je ne t'avais pas lue, ça m'a bien manqué ! Ce chapitre est excellent, du point de vue des rebondissements ! :D Et j'adore la fin ; Tobias directeur des Poufsouffles ? Génial ! Je me demande si ça va le faire aimer un peu plus son ancienne Maison... :P En tout cas, merci beaucoup pour ce bonus ! Je passe au suivant !

Bisous,

Coukie.

PS : Voici mon adresse : (roh ! je déteste mettre deux fois ":" dans la même phrase !) polkative . J'espère que le site ne va pas censurer... Bref. A bientot !
Lalina15 chapter 8 . 3/1/2012
Coucou, me revoilà (bon je sais ça fait très très longtemps, mais bon je ne pense que mes reviews à la noix ai beaucoup manqué)

Tobias déprime ? J'aime le passage où il fait la liste de ce qu'il n'a pas dit à son journal (surtout la façon de se brosser les dents).

Sinon, je l'imagine bien le matin en train de lire tous ses journaux en même temps.
Darlaya chapter 73 . 2/27/2012
Salut!

Que te dire... Je ne suis pas très douée pour 'reviewser' et t’inonder de compliments peut être gênant donc je vais critiquer!

Que vais-je faire les mardis en rentrant de cours ? Tu casses mon rituel hebdomadaire... D'autant que je ne lis plus de fan-fiction, Journal d'un Poufsouffle était l'exception et quelle exception! Bon d'accord je passe quand même aux compliments. Ta fic est de loin la meilleure de toutes. Tu m'as fais rire, pleurer, sourire pendant bientôt deux ans avec des perso originaux et une histoire si belle. Vraiment Merci de l'avoir fait jusqu'au bout avec toujours autant de qualité. Si l'envie te reprends de réécrire quelques bonus... ;)

Que signifie le tatouage d'Abe ? Grabielle sera-t-elle retrouvée, arrêtée, torturée ? Comment Tobias assume-t-il, ou pas d'ailleurs, son 'coqueliquage' ? The True dans tout ça ? Tobias abandonne-t-il vraiment l'écriture ?...

Merci beaucoup pour cette histoire, je vais la relire entièrement dans quelque temps, je me suis tellement attachée à tes personnages!

Je te souhaite une bonne continuation ;)

Bizzz

Darla
554 | « Prev Page 1 .. 2 3 4 5 6 13 .. Last Next »