Bonjour à tous voici le premier chapitre basé sur les épisodes de la TOS. Chaque chapitre sera indépendant des autres et ça ne sera pas dans l'ordre mais en fonction de l'épisode sur lequel j'aurais choisit d'écrit.

Si vous avez un épisode que vous voulez que je traite en particulier dite le moi par un review, vous pouvez précisé le rating si vous voulez.

Pour le premier j'ai choisit :

1x02 : Charlie X

Je vous conseille bien évidement de le regarder pour vous remettre dans le bain ^^


Kirk avait rarement été aussi gêné, expliquer à un gosse que donner une claque sur les fesses d'une femme était incorrect, se révélait être plus difficile qu'il ne l'avait prévu. En même temps, il ne l'avait pas prévu, Charlie l'avait prit par surprise avec cette question, pourquoi ça ne se fait pas ? Qu'est-ce qu'il pouvait répondre ? Ça paraissait évident que ça ne se faisait pas. On devait être délicat avec les femmes.

Peut être était-il gêné d'expliquer une tel chose pour une autre raison, Charlie lui avait montrer son geste en le faisant sur lui. Maintenant il se devait de lui expliquer que même entre hommes ça ne se faisait pas et que ça voulait dire autre chose qu'une simple tape amical comme aurait put être une claque sur l'épaule. Et devoir sortir les mots pour expliquer le geste à caractère homosexuel qu'il venait de faire lui semblait difficile. Pas que Kirk avait un problème avec l'homosexualité, au contraire, c'est tout à fait le genre de geste qu'il aurait apprécier usité sur un certain vulcain qui se penchait un peu trop à son goût sur sa console dévoilant son petit postérieur ferme à sa vue.

Mais le sujet n'était pas là et il arriva néanmoins après quelque difficulté à faire comprendre à cet adolescent que faire une tel chose avec quelqu'un qu'on ne connaissait que depuis quelques jours était extrêmement déplacer et que de toute façon ce n'était pas le genre de chose que l'on faisait avec tout le monde. On ne devait pas se le permettre même si on en avait envie.

Il fut soulager quand le jeune garçon comprit, ou du moins sembla comprendre. Il n'avait pas vraiment envie de prendre du retard sur son travail sinon il pourrait oublier la partit d'échec avec son second.

Heureusement Kirk savait être rapide et efficace quand il le voulait et c'est avec plaisir qu'il rejoignit le vulcain dans l'une des salles de repos du vaisseau. Il avait appris à apprécier davantage les échecs en jouant avec lui. Au début distrait par le vulcain, il perdait la plupart du temps, maintenant il s'était habituer à rester concentrer sur le jeu tout en matant discrètement le sang vert. Ils avaient finit par instaurer une routine, Kirk avait veiller à cela, son père lui avait un jour fait comprendre que la meilleurs façon d'être importante pour quelqu'un c'était d'être régulier dans les rapport sociaux, créer des activités à faire en commun qui aurait pour but de placer l'individu dans un état de dépendance.

Le blond n'avait jamais aimé cette idée, pour lui les sentiments c'était tout autre chose, mais quand l'envie de séduire son second lui était venu à l'esprit et quand il se l'était enfin permit malgré son statut de capitaine qui logiquement lui interdisait d'avoir un compagnon faisant partit de son équipage, il s'était retrouver face à un problème. Comment séduire un vulcain ? Comment l'amener à vous choisir pour partenaire ? Les approches direct n'était certainement pas la solution, la séduction ne ferais que le couvrir de ridicule, aussi c'était-il tourner vers cette idée. Rendre Spock dépendant de contact régulier avec lui et il s'attelait à en créer de plus en plus, les parties d'échec, les entraînements physiques en commun, les discutions le soir ou après une mission, l'avoir à ses cotés en mission quand cela était possible. Bref il essayait de rendre chaque moment qu'ils passaient ensemble intéressant afin que Spock ne s'en lasse pas, mais vienne par la suite à chercher ces contacts et à en créer lui même.

C'était peut être un peu vil, mais Kirk ne voyait pas comment faire autrement et il avait encore du chemin à faire. Malheureusement ses devoirs de capitaine revenait bien vite et il du quitter son ami après avoir gagné sa partie.

\KS/JackB\KS/

Kirk ne pensait pas être aussi gêné une seconde fois. Charlie, toujours Charlie et l'harcèlement qu'il s'évertuait à faire auprès de Janice. Mais la il fallait que ça s'arrête et il arrêterais de bafouillé en essayant de trouver une réponse convenable.

« Si on est attirer par un être que doit-on faire selon vous ? Demanda le jeune homme.

- Va doucement. » Répondit Kirk

Oui il faut y aller doucement, il faut avoir du tact et être souple quand on aime quelqu'un. Ne pas être brusque, ne pas être précipiter mais être doté d'une patience sans faille.

« Soit gentil. » Poursuit Kirk.

Pas qu'il ne faille pas montrer ses mauvais coté, mais pour créer un lien avec quelqu'un il faut être gentil avec lui, essayé de le comprendre, de s'adapter à lui et de savoir ce qui pourrait lui faire plaisir. Une partit d'échec par exemple, même en étant épuisé après une mission éreintante. Oui il essayait d'être gentil avec Spock et foutait son coté grognon au placard quand il était près de lui.

« Ce n'est pas à sens unique tu le sais. »

Oh ça il ne le savait que trop bien. Si Spock avait refuser d'avoir plus de contact amical avec lui il n'aurait rien put faire. Et même à présent, alors que ses sentiments lui brûlait le cœur comme les reins, il ne pouvait pas les imposer à son second. Il devait attendre de voir une ouverture, tenter un peu plus de temps en temps voir si ça passe et continuer la longue route qui le mènerait au vulcain. Mais si celui si ne voulait pas, il pourrait faire tout les efforts du monde, ça ne fonctionnerait pas.

« L'amour est un échange. » Kirk s'arrêta à cette phrase.

Il s'était interloquer tout seul, Spock ne lui donnait rien, ou pas assez de chose à son goût, pas autant que lui en tout cas. Est-ce que ça le dérangeait ? Non, il ne s'attendait pas à de grand élan d'amour et de tendresse venant de Spock si un jour celui-ci venait à l'aimer. S'il venait à l'aimé. C'était ça qui le dérangeait, son second ne l'aimait pas et même si Kirk le savait déjà ça faisait toujours mal de se le répéter.

Kirk décida d'arrêter de se baser sur sa tentative de séduction du vulcain pour conseillé Charlie et se reprit vivement, il lui fallait être ferme. Mais la comparaison entre se pauvre garçon qui vivait son premier amour à sens unique et lui et ses difficultés à avoir son second dans la poche revint vite à la charge.

« Mais alors qu'est-ce que je vais devenir ? Se plaignit Charlie après la tirade que venait de lui faire le capitaine sur le fait qu'on pouvait avoir plein de chose, mais que plein d'autre restait inaccessible.

- Serre les poings, essaye de vivre, ce n'est pas facile je sais.

- Je ne pourrait pas.

- Tout le monde doit lutter, moi aussi Charlie. »

Bon sang ça lui tordait le cœur de dire ça tout en sachant que cela s'appliquait aussi bien au gosse qu'à lui. Oui il devait serrer les poings, oui il devait lutter contre ses envies, ses désirs, passer sa main dans les cheveux ébène de son second, le toucher, le caresser, l'embrasser, dormir et se réveillé à ses cotés, lui faire l'amour et lui montrer au combien il avait de tendresse à lui offrir. Mais non, il serrait les poings et tentait de s'endormir le soir en pensant que demain peut être quelque chose changerait, mais ce n'était jamais le cas, peut être devait-il abandonner, peut être qu'il devait arrêter de se voiler la face que jamais Spock ne s'intéresserait un temps soit peu à lui d'une façon autre qu'un simple rapport hiérarchique ou amical.

Kirk se reprit, bon de toute évidence, le jeune homme avait comprit. Mais il ne c'était pas douter une seconde de la dangerosité de Charlie, il le comprit bien vite par la suite.

\KS/JackB\KS/

Charlie entra sur la passerelle, alors que le pilotage semblait défaillant. L'indiscipliné s'amusa à faire dire des âneries à Spock. Kirk se précipita vers lui. Le vulcain essaya tant bien que mal de faire une phrase qui est du sens, en vain. Jim se tourna vers Charlie et lui jeta un regard noir, s'en prendre à son vaisseau, s'en prendre à Spock il ne laisserait pas passer. D'un coup un sentiment de colère emplissait ses veines. Non il n'accepterait qu'on s'en prenne à Spock. Il le menaça, essaya de l'écraser avec l'autorité dont il était doté, mais Charlie le tenait, il les tenaient tous, bien que Kirk est réussit à le calmer.

Une demi-heure plus tard, se fut encore une fois Janice qui se retrouva face au jeune turbulent. Kirk et Spock se précipitèrent, mais furent rapidement terrasser. Si la situation n'avait pas été « critique » Kirk aurait rougit d'avoir poser par accident sa main sur le ventre de Spock en tombant. Mais assit, soumit par ce gosse amoureux ils ne pouvaient pas faire grand chose, une douleur traversa sa poitrine, mais il arriva à se relever.

« Monsieur Spock ! Fit Kirk l'incitant à se relever aussi.

- Mes jambes, elle sont brisées. » Répondit le vulcain, se sentant incompétent face à son capitaine en ne pouvant répondre à ce simple ordre.

Le blond cru voir rouge, s'en prendre à Spock ça ne passait pas, qu'on lui faisse du mal, non jamais il n'accepterais. De son regard et de son ton il menaça le jeune homme de rendre la mobilité au vulcain. Une fois fait, Kirk du se retenir d'aider son second à se relever, il n'aurait pas refusé le fait de le toucher encore un peu. Mais il n'en fit rien, il fallait qu'il se contrôle.

La suite des événements furent chaotique, Charlie s'amusait à terroriser et à transformer son équipage, mais la lueur d'espoir vint quand le vaisseau Tasien fit sont apparition. Charlie demandait leur aide, mais Kirk hésita. Il s'en était prit à son vaisseau, à son équipage, à Spock, il ne pouvait pas lui pardonner, au non, jamais, il était dangereux, mais ce n'était qu'un gosse et lui en tant que Capitaine se devait au moins de le protéger, un minimum. Mais il ne tenta pas de le retenir quand les Tasiens emmenèrent Charlie de force. C'était enfin terminer, ils allaient tous pouvoir se reposer.

Kirk termina sa journée, épuisé, éreinté et le moral dans les chaussettes. D'habitude il serait aller faire une partie d'échec avec Spock ou l'aurait inviter à boire un verre même si ce n'était pas de l'alcool afin de discuter tranquillement. Mais il ne se sentait pas le courage de le faire aujourd'hui. Ses efforts ne servait à rien et il était sur que Spock en avait rien à faire de faire une partie d'échec ce soir ou un autre soir, il se trouverais facilement un autre partenaire de jeu. Il entra dans sa cabine et souffla bruyamment. Il n'aurait jamais Spock, ses sentiments ne lui serait jamais retourner.

Alors qu'il se préparait à aller se coucher après une bonne douche, tranquillement dans son jogging habituel quelqu'un sonna.

« Entrez ! »

Le vulcain pénétra dans la pièce, le plateau d'échec à la main.

« Capitaine, oh vous alliez vous coucher ? J'espérais que nous pourrions faire quelques parties d'échec ce soir. Kirk se retourna vers lui torse nu.

- Oh Spock, j'ai pensé que ça ne vous intéresserais pas de jouer avec moi, peut être aviez vous envie de jouer avec quelqu'un d'autre, ou même faire autre chose. Je ne voulais pas m'imposer.

- Pou.. Pourquoi vous dites cela ? Je trouve que nos parties d'échec sont toujours intéressante. Je vais vous laisser. »

Est-ce que Kirk avait bien entendu ? Spock avait bégayé ? Pourquoi ? Il n'eut pas le temps de trouver une réponse, il fallait qu'il retienne le vulcain.

« Attendez, on peut quand même jouer, ça ne me dérange pas. Spock se retourna.

- Très bien. Pouvez-vous mettre un tee-shirt ?

- Pourquoi ça vous gêne, ça vous déconcentre ? Taquina Kirk, décidant de ne plus faire attention à ne pas se dévoilé, il abandonnait la partie avec son second, ça ne pouvait plus porter à préjudice.

- Éh.. éh bien c'est que.. hrum.. uhm pas vraiment enfin, vous voulez vraiment jouer habillé ainsi ? »

Kirk écarquilla les yeux. S'était bien Spock qui n'arrivait pas à trouver ses mots, qui bafouillait la tête baissé, trépignant presque du talon ? Il était en train de rêver ou Spock était vraiment gêné par sa demi nudité ? Il sourit et s'approcha du vulcain avant de lui poser une main sur l'épaule et de l'inciter à s'asseoir.

« Pourquoi pas, j'ai chaud. » Répondit-il.

Le sang vert releva un peu les yeux, puis fuit le regard de Kirk avant de se concentrer pour installer le jeu. Mais le blond n'avait rien manquer de tout ça. Il était étonner. Peut être que Spock n'était pas si indifférent à sa présence, peut être qu'il tenait aussi à lui plus qu'il ne pensait. Dans tout les cas, Kirk décida d'abandonner son idée d'abandonner l'affaire avec Spock, il avait peut être ses chances finalement, ça prendrait du temps ça c'était sur et certain, mais Kirk était patient.

Il frotta un peu l'épaule de son second avec son pouce avant de consentir à aller en face de lui pour jouer. La partie ne faisait que commencer, un jour il atteindrais son cœur comme les pièces d'un jeu tue un roi.


Si vous avez un épisode que vous voulez que je traite en particulier dite le moi par une review, vous pouvez précisé le rating si vous voulez ^^ (même du M bande de perverse et si vous voulez du K/S ou du S/K)

à la prochaine ;)