Titre : Si tu n'es pas bourré, dégage d'ici !

Auteur : Lady Treacherous

Rating : M

Warning : J'invite grandement ceux qui n'apprécient pas les relations homosexuelles ou qui se sentent mal à l'aise vis-à-vis de l'alcool ou des comportements qu'ils jugent dégradant de faire demi-tour. Merci.

Disclaimer : L'univers et les personnages appartiennent à J.K Rowling, seule la fic m'appartient. Je précise que je ne suis pas forcément fidèle sur tous les points aux caractères des personnages.

Temps de parution : Normalement un chapitre par semaine ou toutes les deux semaines si j'ai du retard. Soyez attentif !

Résumé : Un été, un an après la guerre, Ron profite de l'absence de sa famille pour organiser une party-week au Terrier avec l'aide d'Harry et d'Hermione. Beaucoup d'anciens élèves de l'école, de maisons confondues, vont être invités. Cette semaine va s'annoncer détendue, mais aussi très festive.

Note de l'auteur : J'ai eue cette idée de fic à force d'entendre des amis me parler de leur semaine d'intégration dans leur fac et je me suis dit que ça pourrait être marrant de faire une fic à la fois drôle, sexy et déjanté, où les personnages passent une semaine à faire la fête, font n'importe quoi, n'ont pas de limite. Mais c'est surtout le fait que les soirées peuvent faciliter les rapprochements hihi. Chaque chapitre représente une journée de la semaine, donc il y aura sept chapitres en tout (en ne comptant pas le prologue ci-dessous). Chaque soirée aura un thème différent. Bref. J'espère que vous prendrez plaisir à me lire, car mon but c'est aussi de vous divertir. Il y a des chances pour que des fautes me filent entre les doigts : PAS. TAPER. MOI (oui oui je suis française).

Bonne lecture alors et n'hésitez pas à me donner vos avis, ça motive toujours et ça fait plaisir :) Et si jamais vous avez des suggestions de thème de soirée que vous voudriez bien voir être mit en scène n'hésitez pas non plus à le dire histoire que je réfléchisse et m'organise.


Prologue:Préparons tout dans la joie et la bonne humeur…

« Tu es sûr de ne pas vouloir venir avec nous ? Cela ne te dérange pas de ne pas voir ton frère ? Non ? Bon, eh bien d'accord, je ne vais pas te forcer écoute. Mais tu as intérêt à être sage et à ne pas faire de bêtise. D'accord ?! »

Ce fut presque la dernière conversation entre Molly Weasley et son fils, Ron.

Cela faisait à présent quelques jours qu'il était tout seul au Terrier. En effet, sa famille avait décidé de passer leurs vacances d'été à la mer ainsi qu'en Roumanie. Le rouquin, qui n'avait eu aucune envie de bouger, avait réussi à persuader sa mère de rester ici. Molly c'était montré un peu réservé à l'idée de laisser seul son fils, mais ce dernier lui avait sorti suffisamment d'arguments pour qu'elle finisse par accepter, ou plutôt céder.

Dès qu'il fut seul, Ron avait contacté ses deux meilleurs amis, Harry et Hermione, afin qu'ils viennent séjourner chez lui.

Le matin de leur arrivée, il était assit devant son petit-déjeuner, perdu dans ses pensées, repensant à des choses pas forcément très joyeuses. Un an déjà que la guerre était finie et que Voldemort était mort. Bien que ces évènements fassent partis à présent du passé, la douleur était encore présente, même pour Ron qui lui, avait perdu un de ses frères. Pourtant, il en avait assez de voir tout le monde triste et il était bien déterminé à voir de nouveau apparaître des sourires sur les visages.

Pour commencer, il avait eu une idée en tête qui lui avait paru infaisable au début: organiser une semaine de fête, ici, au Terrier et inviter pleins de monde. C'était un projet fou à ses yeux, mais il était motivé et il avait bien sûr l'aide de ses amis.

Lorsqu'un pop se fit entendre, le tirant de ses pensées, il n'eut pas besoin de se précipiter dehors pour que la figure brune d'Harry passe déjà la porte, accompagnée d'Hermione bien entendu.

« Vous avez fait vite, fit-il remarquer légèrement étonné de les voir si vite débarquer chez lui.

- Bonjour à toi aussi Ronald. »

Pouffa Hermione ce qui fit sourire le roux qui se leva pour aller leur faire la bise.

« On était pressé de te voir, dit Harry en souriant à son tour avant de secouer d'une main les cheveux de Ron.

- Fou toi de moi, répondit-il. Vous n'avez qu'à poser vos affaires là, on les montera plus tard. Vous avez eu le temps de manger un peu ?

- Non, dit Hermione en regardant avec envie les tartines de confitures que Ron c'était préparé.

- Ah, bah alors venez-vous asseoir ! »

Les trois amis prirent alors placent autour de la table et bien que Ron fit comme si de rien était, il était au fond très content de recevoir ses amis. Au moins, il ne mangerait plus tout seul autour de la longue table de la cuisine.

Ils parlèrent longuement et Ron raconta comment il avait réussi à convaincre sa mère de lui laisser la maison. Au même moment, un hibou passa par la fenêtre et déposa une lettre sur la table avant de repartir. Le jeune homme la saisit et l'ouvrit à l'aide de son couteau avant d'en lire le contenu.

« C'est ma mère, dit-il d'un ton presque solennelle.

- J'espère qu'elle ne t'annonce pas que finalement ils ne partent pas en Roumanie, dit Hermione d'un ton inquiet. »

Ron rigola face à la remarque de son amie.

« Toi, tu veux vraiment faire la fête, dit-il en levant les yeux vers elle. »

La jeune fille ne put retenir ses joues de virer à l'écarlate.

- Non, elle me confirme seulement qu'ils partent bel et bien demain. »

Hermione expira d'un air soulagé.

« Tu veux toujours le faire ? demanda Harry.

- Oui.

- Parce qu'une fois que tout sera prêt et que les gens seront là tu ne pourras pas revenir en arrière…

- Je sais ce que je fais Harry, sinon je n'aurai rien organisé.

- Je voulais seulement vérifier si tu étais toujours partant. Parce qu'au pire, on se pose toute la semaine seulement tous les trois. »

Ron l'ignora.

Une fois leur petit-déjeuner terminé, ils montèrent les deux valises dans les chambres. Pendant l'absence de Ginny, Hermione allait occuper sa chambre et Harry celle de George.

Après s'être installée, Hermione pris une douche bien méritée avant de rejoindre Ron dans sa chambre.

« Harry est parti se laver, dit le rouquin qui était allongé sur son lit avec un paquet de feuille sous son nez.

- Oui je sais, répondit Hermione en fermant soigneusement la porte avant d'aller s'asseoir sur le lit. C'est quoi ? demanda-t-elle ensuite en fixant les feuilles.

- Des idées de thème pour les soirées… »

Il donna la feuille à Hermione qui la parcourut rapidement.

« …Et là c'est la liste des invités.

- Blaise va venir ? demanda-t-elle aussitôt. »

Ron se mit dès lors à rougir.

« O…oui, je crois. Tu…tu ne l'as pas dit à Harry hein ?

- Que tu sortais avec le meilleur ami de l'ennemi de ton meilleur ami ? Non, rassure-toi, je te laisse ce plaisir.

- Trop aimable…»

Il leva les yeux au ciel et Hermione sourit.

« J'ai peur, je ne sais pas du tout comment il va le prendre…

- Cela va sans doute le surprendre oui, mais il devra bien l'accepter de toute manière, donc arrête de t'imaginer les pires scénarios possible sinon tu ne vas jamais avoir le courage de le lui dire. »

Ron ne su pas quoi lui répondre.

« Elle a sans doute raison, se dit-il. »

Il y eut un léger moment de silence pendant lequel Hermione parcourait les nombreux noms inscrits sur les feuilles.

« Ça en fait du monde.

- Pas tant que ça, j'ai dû réduire la liste. »

Hermione poursuivit sa lecture en silence, butant sur quelques mots et ça se voyait sur son visage, mais cela fit sourire Ron.

« Bon eh bien…, commença-t-elle par dire en posant la feuille. Je ne comprends pas vraiment pourquoi tu as invité Lavande Brown et Cormac McLaggen, mais y a pire comme liste.

- J'n'allais pas les exclure, même s'ils nous ont bien bourrés la tête en sixième année.

- Hm, fit-elle pas réellement convaincue. Par contre, je trouve ça bien que tu n'ais pas seulement inclus des Gryffondor.

- Je me suis dit qu'il fallait resserrer les liens entre les maisons, malgré la compétitivité ou encore les tensions qu'il y a pues y avoir.

- Whoua, tu as même invité Drago Malefoy. Chapeau ! »

Ron rigola.

« Il faut dire que Blaise a beaucoup insisté, il voulait avoir au moins un ami avec lui et puis, il sait se montrer très convaincant…, dit-il avec un sourire narquois.

« Aaahh épargne moi les détails s'il te plaît ! »

Ils rigolèrent puis la porte s'ouvrit, les faisant légèrement sursauté, mais ce n'était qu'Harry.

« Vous parlez de quoi ? demanda-t-il en se frottant les cheveux dans une serviette.

- Des invités, répondit Ron sans plus de précision.

- Au fait tu comptes faire comment pour héberger tout le monde ? demanda Harry en se posant au bout du lit. Parce que c'est bien beau d'organiser tout ça, mais si tu n'as pas la place pour faire coucher tout le monde ça ne le fait pas trop.

- Qui a dit qu'on allait dormir ? demanda ensuite le rouquin en souriant.

- Non mais sérieusement, dit le brun en souriant à son tour. Mais même pour la décoration, il y a tellement d'objet ici…Tu vas faire comment pour tout déplacer ?

- J'ai déjà tout prévu. Tu verras… »

Ron et Hermione envoyèrent plus tard dans l'après-midi Harry faire une ou deux courses pour le soir et commencer à se charger un peu en alcool. Lorsqu'ils furent bien sûr que le brun n'était plus là, Ron se saisit de sa boule de cristal et appela Blaise qui, par chance, répondit immédiatement.

« Salut mon cœur, dit le métisse d'une voix mielleuse.

- Coucou bébé, répondit Ron en ronronnant, chose qui fit rire Hermione.

- J'ai hâte qu'on se revoit, dit-il, la nuit où tu m'as invité était si chaude, j'ai adoré te…

- Blaise, le coupa rapidement Ron, le visage virant dans un rouge vif. Nous ne sommes pas seuls ! »

Hermione choisit ce moment-là pour montrer sa tête. Mais Blaise ne semblait pas plus gêné que ça.

« Ah salut Hermione, tu vas bien ?

- Oui ça peut aller et toi ?

- Parfait de mon côté. »

Depuis que Ron avait mis Hermione au courant pour Blaise et lui, la jeune fille et le Serpentard c'étaient beaucoup rapprochés au grand plaisir de Ron qui était absolument ravis qu'il n'y ait plus de tension entre les deux.

« Tu as prévenu Drago au fait ? demanda Ron qui n'avait pas oublié pourquoi il l'avait appelé en dehors du fait qu'il était content de voir sa tête, même dans une boule magique.

- Oui, répondit-il d'un ton calme. Il n'était pas très chaud à l'idée d'aller chez toi et bizarrement quand j'ai précisé qu'il y avait Harry il a changé d'avis.

- Je sais pas ce qui est le plus triste entre le fait qu'il vienne pour Harry et non pour toi ou pour le fait qu'il était réticent à mettre les pieds ici. »

Cela eut pour effet de faire rire Blaise. Hermione avait suivi attentivement les derniers propos et semblait assez perplexe.

« Attendez…Cela ne vous perturbe pas plus que ça que Drago ait décidé de venir dès qu'il fut question d'Harry ? »

Il y eut un blanc.

« Ou…c'est moi qui suit bizarre ? finit par demander Hermione.

- Ronron, je te laisse lui expliquer hein. Je vous laisse et n'hésitez pas à me demander si vous avez besoin d'aide. Bisous mi amore ! »

Ron ne pu s'empêcher de sourire face à l'imitation de l'accent italien qui était plutôt sexy à entendre.

Blaise interrompit la conversation, puis Hermione tourna la tête vers son ami en souriant.

« Ronron ? Ce n'est pas Lavande qui t'appelait comme ça ?

- En fait, j'ai eu le malheur une fois de lui raconter comment c'était avec elle et depuis il s'amuse à me re-donner ce maudit surnom… »

Hermione rigola.

« Bon alors, explique moi pour Drago ! »

Le jeune homme prit son temps, avala plusieurs fois sa salive et tourna sept fois la langue dans sa bouche.

« Ce que je vais te dire risque de te surprendre…Mais en fait, Blaise à découvert que Drago avait un faible pour Harry. »

Hermione ne répondit pas tout de suite, trop choqué.

« QUOI ?! Mais…OH MON DIEU ! Mais…QUAND ? Enfin je veux dire…COMMENT ? OH LA LA ! Et il le sait depuis combien de temps ?

- Selon Blaise, Drago aurait craqué sur Harry dès la première année. A vrai dire, c'est un peu bizarre, mais il refoulait ses sentiments depuis toujours, selon Blaise. Ce qui c'était passé dans les toilettes en sixième année l'aurait rendu vraiment amoureux. Après, Drago n'a jamais rien confié à ce sujet à Blaise, mais vu que c'est son meilleur ami, il l'a deviné tout seul.

- C'est impossible…

- Pourtant si.

- Whoua. Je ne m'y attendais pas du tout. Tu as réagi comment toi ? »

Ron fit mine de réfléchir.

« Je ne l'ai pas très bien pris au début, je pensais que Blaise me faisait une blague, mais il s'est avéré être vraiment sérieux. Cette idée me dégoûtait un peu, tu ne peux pas savoir. T'imagine ? Harry…Drago…Pouah. Mais Blaise n'arrêtait pas de me parler, de me dire qu'il avait changé et il a fait en sorte qu'on apprenne à se connaître. Étant au courant pour moi et Blaise, Drago a bien sûr fait lui aussi un effort. Finalement, après des débuts un peu difficiles, nous sommes à présent en bon terme. Seul le temps nous dira si on peut devenir ami, mais on est bien parti en tout cas. »

Hermione écoutait avec beaucoup d'attention le récit du rouquin. Lorsque ce dernier semblait avoir fini, elle reprit la parole après avoir bien réfléchit.

« Donc si j'ai bien compris, maintenant que tu le connais un peu cela ne te gêne pas qu'il soit amoureux d'Harry ?

- Je ne dis pas raffoler de cette idée, mais je suis d'accord sur un point avec Blaise, tant que Drago n'aura pas tenté il ne passera pas à autre chose.

- Je vois. Alors on laisse faire les choses, voir si Drago s'en sort et à la rigueur lui filer un petit coup de pouce sans qu'il s'en aperçoive, puis nous verrons ce qui se passe ?

- Oui voilà. »

Elle avait fait mine d'accepter l'idée, mais elle trouvait cela vraiment bizarre. C'est pour cela qu'elle prétendit aller aux toilettes un peu plus tard, lorsqu'Harry fut de retour et appela en cachette Blaise, directement de la boule de cristal de Ron, qui pu lui fournir une explication un peu plus clair. Finalement, elle n'était pas contre, le métisse l'avait assez bien convaincu. Bien sûr, elle attendait voir, car pour elle, un Drago amoureux d'Harry, le garçon avec qui il était en rivalité depuis des années, c'était difficile à imaginer.