Je t'attendrai

Ecrite par LenjaKa et traduite par Didine22.


Résumé : Lenja, la nièce de Dwalin et Balin, est dans une situation particulière et laisse défiler sa vie devant elle. Une Naine, qui a probablement dû s'égarer en chemin, ne souhaite finalement qu'une chose : trouver son bonheur…

Rating : M pour des scènes de violence et des scènes assez sensuelles et torrides qui viendront plus tard …

Genre : Aventure / Romance

Pairing : Thorin / OC

Disclaimer : Titre original : « Ich warte auf dich » qui signifie « Je t'attendrai ».

Ceci est une fanfic sur le fandom The Hobbit de Tolkien, comprenant des idées du film et du livre l'univers de Tolkien ne nous appartient pas. C'est une fic allemande entièrement traduite (par ma petite personne :D ) en français. Seules certaines tournures de phrase seront modifiées par moi, afin que le texte soit plus compréhensible en français.

Je ne suis pas la personne qui a imaginé cette splendide histoire. Les idées appartiennent à l'auteure LenjaKa. Elle a vraiment un style vraiment captivant que je souhaitais partager avec vous, amis lecteurs.

Vous trouverez le lien menant à la fic originelle ci- dessous (retirez juste tous les * pour accéder au site, sinon ça ne fonctionne pas ;) ) :

h*t*t*p*:*/*/*w*w*w*.*f*a*n*f*i*k*t*i*o*n*.*d*e*/*s*/*5*0*f*0*5*3*3*0*0*0*0*2*c*b*f*7*0*6*7*1*9*2*5*8*/*1*/*-*I*c*h*-*w*a*r*t*e*-*a*u*f*-*d*i*c*h*-

J'espère que vous adorerez la lire et n'hésitez pas à laisser vos impressions; qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

Ne vous inquiétez pas, je les transmettrai à l'auteur qui a écrite cette fiction. ^^

Bonne lecture à tous !


Prologue

Avec des mouvements circulaires, je caressai mon ventre. Jamais je n'aurai pensé, qu'un jour, je pourrai ressentir une telle béatitude. Comblée ! Oui, cela me semble être le bon mot pour exprimer mon état.

Un sourire apparut sur mes lèvres, comme seules les futures mères peuvent le faire. Un flegme dont je n'avais jamais ressentie, me remplissait depuis plus d'une demie- année.

Plongée dans mes pensées, je caressai sur la zone de mon ventre, qui commençait à s'arrondir.

Silencieusement, je fredonnai devant moi, pour te calmer. Tout va bien, mon Chéri. Personne ne te fera de mal. Ton Père et moi seront remplis de joie et de fierté, une fois que tu auras vu la lumière du jour. Jusque- là, il reste encore un peu de temps tu dois absolument, encore profiter du ventre de ta Maman, mon Petit.

Je suis désolée, si je repense de temps à autre, aux moments difficiles. Cela me fait encore souffrir, au cas où je t'inquiète.

Tu es mon plus grand Bonheur et un enfant de l'Amour. Normalement, je t'aurai eu bien plus tôt, mais ce cadeau m'a été refusé. C'est ainsi, je ne peux le changer.

Quelquefois, je pourrai gifler ton Père pour m'avoir fait attendre si longtemps. Toutefois, je devrais arrêter de vivre dans le passé pour toi et pour Lui. Le Passé ne peut être changer mais le Futur, nous le formerons ensemble.

Qui aurait cru ça, mon Petit ? Qui aurait cru que notre entreprise désespérée de reconquérir Erebor, s'était finalement révélée positive ? Trop de temps avait déjà traversé le pays, mais nous avons tout de même réussi, d'une certaine manière. Comment, cela me laisse parfois encore réfléchir.

Les douces caresses paraissent pour le moment, te t'apaiser à nouveau. Encore le même sourire, semblable à celui de tout à l'heure, orne mes lèvres. Un souffle de vent agréable, joue avec une de mes mèches libres, pendant que, profondément plongée dans mes pensées, j'observai l'horizon, debout sur le balcon en pierre.

Je ne remarquai rien de l'environnement autour de moi. Tu es mon petit Protagoniste. Ton Père devra, à l'avenir, se laisser faire. Mais il sera partagé équitablement son Amour entre nous deux. Ca, j'en suis certaine. Ton Père s'est complètement entiché de toi, bien que nous ne te verront seulement, dans quelques mois.

Je dois éclater de rire, lorsque j'y pense, comment cela va être, quand tu seras là et que tu essaieras de savoir de qui tu tiens les yeux, le nez et tout le reste de toi. Avec ça, je ne suis même pas certaine, si tu es un petit garçon ou une petite fille. Tes petits mouvements déchaînés, je ne peux les décrire. Si tu ressembles beaucoup à ta Maman, tous les Garçons- Nains n'auront qu'à bien se tenir. Oh ! Papa peut te chanter une longue chanson sur le tempérament de ta Maman. Hi hi !


Le début de l'histoire de l'héroïne commencera dans le prochain chapitre. ^^

La suite ne tardera pas à être publier !

A très vite !