Hello !

Eh bien... voilà. Le dernier chapitre de cette fiction (whaou après 6/7 mois de publication pour 7 chapitres XD) et tout se termine enfin pour Shinichi. Oui, tout, ou presque. M'enfin, lisez, vous saurez bien x)

Enjoy!


Ghostbuster

Ce bateau. Un yacht plutôt grand.

Shinichi posa son pied sur le plancher de l'extérieur du bateau. Il n'y avait, d'apparence personne à l'intérieur. Il avança encore d'un pas, puis d'un autre, et entra dans le couloir principal.

Quelques chambres à gauche et à droite, un escalier pour aller dans la salle des machines, et tout au fond un autre escalier menant à la salle du capitaine.

Le principal souci, c'est qu'il y avait des cadavres. Des hommes, morts, sur le sol... tout un tas d'hommes, et même de femmes. Le sol était devenu rouge sang, quand un bruis sourd attira son attention.

Le détective porta son attention sur un étrange paquet à terre. Il sourit, difficilement, mais sûr de lui.

[==]

- Les fantômes... ça n'existe pas ! cria Mat.

Kazuha était terrorisée. La porte blindée s'ouvrit lorsque la silhouette du détective de l'est aveugla Mat. Il était à la fois surpris, mais également satisfait devoir que Kudo Shinichi avait réussi à venir jusqu'à lui... ou presque, avec l'aide de l'agent Matsuda et un peu de Shuichi.

Le détective fit comprendre à Mat de laisser partir Kazuha. Il la tenait en otage.

- Laisse là partir.

- Kudo-kun... elle était la compagne de ce Hattori. Tu comprends bien que je ne peux pas accepter ta requête ?

...

Shinichi sourit.

- Mais je suis là moi.

- Les fantômes ça N'EXISTENT PAS! hurla-t-il.

« Ce type est vraiment complètement fou. » pensa-t-il.

Il libéra cependant Kazuha, tombant en arrière. La jeune femme s'élança sur Shinichi, qui lui donna l'ordre de quitter le navire le plus vite possible. Mat semblait quant à lui, terrifié.

- Vous êtes tous morts ! cracha-t-il. « Vous ne pouvez rien me faire ! »

- Il n'y a que moi, répondit Shinichi.

- C'est ce Hattori ! C'est de sa faute ! J'ai accidentellement tué un agent de police, et cet enfoiré, à tout fait pour me salir et me mettre derrière les barreaux.

- C'est là qu'était ta place, répliqua le détective.

Mat serra les dents.

- Il voulait m'anéantir JUSTE parce que l'agent de police que j'ai tué était un ami de son père. JUSTE pour ça.

- Il voulait faire payer ton crime.

- N'APPROCHEZ PAS, hurla-t-il.

Ça semblait être vrai.

Mat ne jouait certainement pas la comédie, il transpirait énormément, et ses yeux étaient grands ouverts. Il baissa la tête quand Shinichi en profita pour fermer la porte "blindée", à clé, avant de se mettre à genoux lui aussi.

Son cœur rata un, puis deux battements. La drogue faisait réellement effet.

- Dégagez ! cria Mat.

« Complètement fou. »

- Je suis seul, reprit Shinichi en levant le ton. Il s'était remis debout, et avait fait un pas vers Mat. « SEUL. »

D'un geste rapide, il dégaina une arme de sa ceinture et tira plusieurs fois, autour de Shinichi, avant que celui-ci ne prenne une balle en pleine poitrine. Il avança tout de même d'un pas.

- Va en enfer, fumier, explosa Mat.

- Tu vas m'accompagner.

Il écarquilla les yeux quand une explosion avait retenti. Le navire chavira alors, et de l'eau remplit peu à peu la pièce fermée par la porte blindée, et par un autre escalier dissimulé à droite, qui menait un étage plus bas.

L'eau monta jusqu'au genou de Shinichi, quand une autre balle sortie du canon de Mat. Le détective de l'est s'écroula, mort, flottant dans l'eau.

Mat ria.

Il s'avança avec difficulté jusqu'à la porte blindée.

- Ils ont tous disparu...

Et quand celui-ci tenta d'ouvrir la porte, il comprit. Il comprit que, lui aussi avait été piégé, quand Shinichi avait fermé la porte avant d'envoyer la clé par le bas de la porte, avant que l'eau n'envahisse le bateau.

Mat tomba jusqu'au mur, paniqué, car son propre yacht commençait à couler en piquet. L'eau était profonde, suffisante pour que le nez du bateau dépasse de la surface de l'océan.

Il se retrouva rapidement sous l'eau, dans une pièce condamné, aucun moyen de sortir. L'étage du-dessous était complètement submergé.

« Adieu... » retenti une voix dans la pièce. Très familière.

Il succomba.

[==]

Un an plus tard,

Deux jeunes filles parlaient tout en marchant dans la rue bondée de Tokyo, se protégeant du froid qui les enveloppait. L'une d'entre elle déplia le journal comme pour appuyer ses propos de la minute précédente.

- C'est cette épave. Un yacht, qui aurait coulé il y a un an dans une crique non loin, laissé à l'abandon aujourd'hui. Puisque l'eau a légèrement diminué, et que les courants ont joué un rôle dans cette affaire, l'épave a été emporté à quelques mètres contre la falaise, à l'air libre.

- Je ne vois pas en quoi c'est palpitant... soupira l'autre jeune fille.

Elle sourit.

- On dit qu'on pourrait y rencontrer des âmes errantes... celle d'un gros agent de police, d'un détective au teint mat, d'un tueur fou, d'un homme avec un bonnet, d'un agent en costard noir et...

- Mh ?

- Le fantôme de Kudo Shinichi.

Oui...

Il y avait encore beaucoup de mystères non résolu, sur cette terre.

FIN