Voici ma nouvelle fic, avec comme souvent des chapitres réguliers et courts. J'espère que vous aimerez!


Vacances Italiennes


Rating : M

PDV : Bella


Prologue

« Félicitations ma chérie ! » s'exclama ma mère quand je les rejoignis.

« Merci. »

« Félicitations Bells. » me dit mon père avec émotion.

« Allons fêter ça ! » proposa Phil.

Nous suivîmes ma mère et nous entassâmes tous les quatre dans sa petite Fiat. Je me sentais enfin libre et légère, je m'étais tellement stressée pour mes études, à vingt deux ans j'étais fin prête à entrer dans la vie active. Je me destinais à devenir professeur de littérature au collège, c'était à cette période que j'avais pris autant goût à la lecture et je voulais partager ma passion.

Mon père était venu de Forks pour assister à ma remise de diplômes, assis à mes côtés, il passa un bras autour de mes épaules.

« Tu viendras me voir j'espère. » me gronda-t-il.

J'avais passé si peu de temps avec lui ces dernières années, me consacrant à mes études. J'avais suivi Phil et ma mère en Floride à dix-sept ans, m'étais ensuite inscrite à l'université de Jacksonville et avais continué de vivre avec eux. Grâce à une bourse de l'état, je n'avais pas eu à travailler et avais ainsi pu me consacrer à mes études. J'avais effectué mon cycle et ma maitrise en quatre ans, un record.

« Je viendrais, ne t'inquiète pas. Et puis les premières années je serai sur les routes pour remplacer d'autres professeurs. Peut-être que je serais amenée à venir près de Forks. »

« Ah ! Ne me mens pas, tu refuserais. » répliqua-t-il en se moquant.

L'été de mes dix-sept ans, je n'avais pas eu le choix que de venir passer mes deux semaines annuelles à Forks, mon père n'avait pas pu quitter son poste. J'avais donc traîné tout ce temps à la réserve indienne et avait sympathisé avec une bande de jeunes. Ils m'avaient fait croire que des vampires vivaient à Forks sans savoir que j'en avais une phobie terrible. Evidemment, je savais que les vampires n'existaient pas mais j'avais été traumatisée enfant en regardant un vieux film sur Dracula et depuis, rien que le mot me filait la frousse.

Après des nuits de cauchemars et de cris cet été-là, mon père avait fini par me faire parler et avait bien ri. Il m'avait assuré qu'aucun vampire n'était à Forks, sinon il l'aurait su puisqu'il est le shérif. Les légendes des Quileute n'étaient justement que des légendes, rien de réel.

Pendant le repas, ma mère fit la conversation. Pour la première fois, elle se retrouvait avec son premier et deuxième mari et s'était préparée à ce que ce soit bizarre. En accueillant Charlie, et voyant sa retenue habituelle, elle avait lancé joyeusement qu'il fallait s'habituer, la prochaine occasion serait surement mon mariage. Elle s'était faite du souci pour rien, Charlie et Phil parlèrent de base ball pendant tout le repas et Renée sourit avec soulagement. Au moment du dessert, elle me tendit une longue enveloppe où était écrit « Bon Voyage de la part de Charlie, Renée et Phil».

« Wow ! Mais... Vous n'auriez pas du ! » balbutiai-je.

Des billets d'avion pour un séjour de trois semaines en Italie et près de deux mille euros se trouvaient dans cette enveloppe.

« Tu pars dans deux jours ! Félicitations ! »

« Maman, papa ! Phil ! Merci ! C'est merveilleux ! »

« On s'est dit que c'était l'endroit idéal pour tes vacances, des tonnes de musées et vieilles églises à visiter. Et assez de soleil pour éloigner les vampires. » rigola mon père.


Voilà, les premiers chapitres sont déjà écrits, je vous dis à bientôt!