Salut mes agneaux ! Après deux mois d'absence, j'ai enfin publié l'épisode 1 de "L'Ombre" ! (à l'adresse YT qui se finit par : /watch?v=U39ZT8HVfjc - Mais cherchez "L'Ombre - Episode 1 Ranne", vous tombez dessus tout de suite normalement) Je suis plutôt fière de cet épisode, même si je sais que j'ai encore beaucoup de progrès à faire, je sais que ce que j'ai posté est clairement de meilleur qualité que le prologue. Et surtout je me suis énormément amusée à le mixer ! N'hésitez pas à me faire des critiques, je ne demande qu'à m'améliorer =)

Et comme d'habitude, je vous poste le script ici =) Il se peut qu'il y est des différences avec ce qui est dans l'épisode, certains dialogues étant été modifié durant l'enregistrement pour mieux collé au caractère des personnages et au réalisme.

L'épisode 2 devrait être plus rapide à arriver, je n'ai pas encore de date, j'attends surtout les enregistrements de mes actrices et de voir si je dois passer les rattrapages de mes partiels, mais honnêtement je pense miser sur mi-juin grand maximum. Comme d'habitude je vous tiens au courant sur Twitter (Ranne Madsen) et sur ma page facebook du même nom. En espérant que ça vous plaise ^^

Je précise que le dessin qui me sert de bannière YT et de couverture pour la saga MP3 a été dessiné par la talentueuse Mawi, que vous connaissez surement. Dites lui ce que vous en pensez =D

Sur ce, bonne lecture / écoute.

Et merci d'être aussi nombreux à me suivre encore =)


Scène 1

Procureur - Présentez-vous.

NL – Encore ? Bon… je suis Naomi Lionel, laborantine et professeur d'histoire à mi-temps. J'étudie le passé pour l'avenir.

Mais je n'aurais jamais pensée devoir me pencher sur ma propre vie pour…

Proc - Recentrez-vous. Quand est-ce que ça a commencé ?

Eliska - Soyez concise et concrète, s'il vous plaît.

NL - Laissez-moi réfléchir… Je pense que… Oui, concrètement, tout a commencé ce jour-là.

NL - C'était il y a une semaine, un messager venait de nous transmettre que la réunion annuelle des scientifiques de l'alliance était déplacée à Brütal, le doyen ayant fait une chute l'immobilisant dans un fauteuil roulant. Il faut dire qu'Alfred venait de fêter ses 87 ans, il n'était plus de première jeunesse, alors on s'y attendait un peu. La route jusqu'à Brütal étant sécurisée depuis plusieurs années, taillée dans la forêt qui était autrefois le territoire des Ombres, je comptais y aller simplement en compagnie de mes collègues. J'y étais, accompagné de Gilles, un ancien ingénieur devenu aveugle à cause d'un combat contre une Ombre…

Scène 2

*bruits de pas*

Gilles - Nao', On en est où ?

NL : Mmh… Le jour commence à tomber, on est à une bonne journée de marche de New Hope. On va pas tarder à monter le camp du coup.

G : Enfin ! J'en pouvais plus de marcher. Bien qu'être accroché à ton bras n'est pas désagréable…

NL : Haha, tu remets ça, satyre !

G : Si on peut plus rigoler hein.

NL : Mais tu sais, je…

*bruit dans les fourrés*

NL : T'as entendu ça ?

G : Non, quoi ?

NL : Y a un truc dans la forêt.

G : C'est impossible, tu sais bien que…

NL : *récite* "Toute vie autre que végétale à disparue depuis le passage des Ombres." Je sais. Mais peut être qu'y a enfin un peu de vie qui est venue emménager dans le coin !

G : Tu dois te faire des idées….

NL : Il n'y a qu'une manière d'être fixé. -Plus fort : - Dites, Martha, le coin est quand même tranquille, ça vous direz de monter le camp ici pour la nuit ?

Martha : Hein, déjà ?

NL : Oui, Gilles est épuisé, et je commence à fatiguer aussi.

M : Bon, si la princesse est fatiguée…

NL : Hé !

M : *rire* Allez, on s'arrête pour aujourd'hui les gars.

Scène 3

*Plus tard* *bruitage heure qui tourne*

*bruit de bois qui craque*

Gilles : *chuchote* Nao, c'est toi ?

NL : *chuchote* Oui. Rendors-toi, je reviens.

G : *chuchote* Tu veux toujours allez vérifier ?

NL : *""* Oui, j'en ai pas pour longtemps. A toute à l'heure.

G : *mouvement* Je viens.

NL : Mais…

G : *ton sec* Je viens.

Scène 4

Proc : Donc si Gilles Martko vous a accompagnée, c'était de son propre chef ?

NL : J'ai essayé de le dissuader, mais il y a tenu, oui.

Eliska : Mmh, je vois. Et en ce qui concerne le docteur Onès ?

NL : Martha ? Qu'est-ce qu'elle faire dans cette histoire ?

E : Elle était de garde au moment où vous vous êtes éclipsez.

NL : Oui, je sais, mais qu'est-ce que…

Proc : C'est elle qui…

E : Stop. On doit suivre le déroulement dans l'ordre. Durant votre escapade, qu'avez-vous découvert ?

NL : *sèche* Je vous l'ai déjà dit quand vous m'avez ramassée.

Scène 5

*pas dans la forêt*

G : Ce silence…

NL : Oppressant, je suis d'accord.

G : Non je… J'ai l'impression qu'on est observé.

NL : Comment ça ?

Ombre : *voix brusque derrière eux* Il doit parler de moi.

Scène 6

Proc : C'est ainsi qu'elle vous est apparue, cette "Ombre" ? *ton dédaigneux, montre qu'il n'y croit pas*

NL : Oui. J'étais… Tétanisée. Elle ne ressemblait pas à ce qu'on nous en avait raconté. Elle était… floue, trouble. J'avais une migraine rien qu'à la regarder. Mais, en même temps, elle se détachait clairement du décor, même sous la faible lumière de la lune.

Proc : Et que faisait M. Martko.

NL : Il a réagis immédiatement.

G : Non… Non… Pas encore… Pas vous… Non ! *bruit de pas rapide, dégaine d'une lame*

NL : Il a essayé de foncer droit sur elle avec son couteau, se fiant à son ouïe. Mais elle a levé sa main et…

*cri de douleur de Gilles, puis gémissement alors que le corps tombe à terre*

Ombre : Comment osez-vous nous attaquer à nouveau ?! Comment osez-vous venir sur MON territoire, vous qui m'avez tout pris !

NL : Je ne savais pas comment réagir, je… J'avais peur.

NL : Non… Arrêtez je vous en prie ! Laissez-le !

Ombre : Oh… Petite humaine faible, misérable. Tu tiens à lui hein ?

NL : Prenez moi à sa place, faite ce que vous voulez ! Mais laissez-le, *sa voix se brise* s'il vous plait…

Ombre : Tu ne sais pas ce que tu demande... Mais j'accepte.

NL : L'Ombre l'a relâché, *bruit de corps qui tombe* et elle s'est approchée de moi.

Proc : Vous n'avez pas bougé, pas fui ?

NL : Non je… Non.

E : Poursuivez.

NL : Elle a posé sa main sur ma tête, et là…

*cri de douleur de Naomi et de L'ombre en même temps."

NL : *essoufflée* Je… Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Ha ma tête !

Ombre : Toi… Ce… Ce n'est pas possible… Tu ne peux pas… Non !

NL : Qu'est-ce que… *soupir brusque et tombe au sol*

Scène 7

NL : C'est là que vous m'avez trouvée. Maintenant à vous. Pourquoi un tel interrogatoire ? Pourquoi me retenir ainsi, dans ma propre ville ?! Et qu'est-il arrivé à Martha et les autres ?

Proc : Martha est revenue ici, gravement blessée au torse. Elle nous a affirmé que le groupe avait été victime d'une attaque soudaine, et qu'elle était la seule survivante.

NL : Mon dieu…

E : Elle a eu tort, Gilles Martko et vous en avez également rechapée. Monsieur Martko est d'ailleurs plongé dans le coma pour l'instant.

NL : Mais laissez moi le voir ! Pourquoi vous me retenez ?!

Proc : Car le docteur Onès, même si elle a combattu l'assaillant, ne se souvient de rien. Et toutes les preuves trouvées sur place vous désignent.

NL : Mais… Je… Non !

Proc : Après tout, vous êtes parfaitement capable de commettre un tel massacre au vu de vos capacités. Et cette histoire d'Ombre ne va pas vous aider.

NL : *hors d'elle* Mais pourquoi je ferais ça ?!

Proc : C'est ce qu'on tentera de déterminer durant votre procès, demain.

*bruit de chaise*

Proc : Dans tous les cas, réjouissez-vous, cette nuit est votre dernière ici. Demain soir vous serez soit libre, soit condamnée à mort. *petit sourire dans la voix* Et il est plus probable qu'il s'agira de la seconde option.

NL : Mais je suis innocente !

Proc : Bonne nuit madame.

*bruits de pas*

NL : Maman ! Dit-leur !

Eliska : *soupir* Naomi… Dans ce contexte, je ne suis pas ta mère, je te l'ai dit et répétée.

NL : Mam... -*agacée*Eliska Marley, si tu préfére que je t'appelle comme ça- Tu sais très bien que je ne ferais jamais ça !

E : La fille que j'ai élevée ne le ferait jamais oui, je le sais. Mais il y a des choses que tu ignores sur ce que tu es, et dont je ne sais rien, qui t'en rendrait capable…

NL : Quoi ?! Qu'est-ce que tu veux dire ? Qu'est-ce que je ne sais pas…

E : *hésite* J'ai juré à ton père de ne jamais rien te dire, mais tes parents biologiques, ils… *soupire* De toute façon, tu le sauras bien demain, au procès.

*porte en fer se ferme*

NL : Maman !

*début musique générique*

FIN de l'épisode