Coucou, voilà une toute petite Fanfic. On peut y voir les personnages que l'on souhaite. Je me suis grandement inspirée d'un article que je vous encourage à aller lire. .fr/article-buzz/-lettre-au-petit-gros-qui-courait-sur-le-sentier-de-westview-cet-apr-s-midi-un-message-surprenant-d-di-un-coureur-en-surpoids-1056
En attendant, je vous souhaite une bonne lecture pour ce petit One-shot.

Bonne lecture =)…

OoooOOooooOOooooOooooOOooooOOoooOOooooOOoooOOOooOOOoooOoooOOo

A la Sang De Bourbe aux cheveux fous du cours de Potion :

A Toi qui lève la main comme une miséreuse en manque de pain, à chaque fois que quelque chose n'est pas asses clair pour ta pauvre culture Moldue.
A toi qui, chaque soir, passe des heures à lire pendant que nous nous amusons dans nos dortoirs ou que nous jouons ensembles.
A toi qui baisse les yeux de honte quand tu me croises dans un couloir.
A toi qui fait semblant de pas entendre nos moqueries sanglante sur ton père ou ta mère et qui ferme ta gueule sans prendre leur défense.
A toi qui écoute pitoyablement le discours du directeur quand il annonce les Moldus tués par tu-sais-qui.
A toi qui a l'audace de soupirer de soulagement alors que certains de tes camarades pleurent leurs disparus.

Il y a quelque chose que je dois te dire : tu es une putain d'Héroïne.

Car pour chaque insulte que tu ignores, tu nous montre que tu es deux fois plus intelligente que nous. Car à chaque leçon, notion que nous apprenons, tu dois apprendre le double pour compenser l'enfance sorcière que tu n'as pas eut. Car à chaque livre que tu lis le soir, tu deviens de plus en plus douée, tu deviens encore plus sorcière que nous même. A toi qui hurle presque tes questions aux professeurs, qui parfois te jugent avec déni, et qui n'a pas peur du regard que l'on pose sur toi. A toi qui arrive à réussir tes études tout en ayant la peur aux tripes pour ta famille. A toi qui sais se détacher du reste de l'école pour assouvir ta soif de connaissance et ton amour pour le monde qui est tien. A toi qui a la force d'ignorer nos insultes et à n'en faire que des bruits de fonds…
A toi qui te répète certainement chaque jours, chaque heure, chaque minutes : « Tiens bon, les examens sont pour bientôt » et « ignores les, ils n'en valent pas la peine. Ce qu'ils disent est faux. » Ou encore « Je suis une née Moldue, mais je suis une sorcière au même titre que toutes les personnes dans cette école. ». Si seulement la prochaine fois que nous nous croisions dans ce cours de Potion tu pouvais quitter les yeux de ton livre ou du professeur pour me voir. Tu verrais dans mon regard qu'il n'y a pas la moindre marque de condescendance.

Dans mon regard, tu ne verrais que le plus profond respect.

OooOOooooOOoooOOoooOOoooOOoooOOooooOOOoooOOoooOooooOOoooOOOo

J'espère que vous avez appréciez ce petit jet !
N'hésitez pas à me laisser votre avis. =) Il n'y aura évidemment aucune suite.
Bonne journée à tous.
Magririne.