Merci pour vos reviews et pm. Comme me l'a suggéré Odvie, ce serait bien que le Capitaine se venge de ses officiers…donc, voilà qui est fait ! Bonne vengeance …euh…Bonne lecture !

La revanche du Capitaine

Un jour, pas comme les autres, en salle de téléportation…

« Allons Messieurs, dépêchez-vous ! Le Haut Conseil d' Hybra V est déjà là. Ce ne serait pas très poli d'arriver en retard ! » Dit le Capitaine Kirk, un petit sourire aux lèvres.

« Capitaine Kirk ! J'aimerai émettre une protestation officielle. Je doute que le docteur McCoy et moi-même soyons les plus aptes à accomplir cette mission ! » Annonça le vulcain, les joues étrangement vertes tandis qu'il ôtait sa tunique bleue.

« Pour une fois, Jim, je suis d'accord avec lui ! Je suis docteur, pas diplomate ! » Grogna le médecin, une chaussette dans sa main droite.

« Bones, il ne s'agit pas d'une mission diplomatique, bien que sous certains aspects ... Messieurs, laissez-moi vous faire une 'piqûre de rappel'…Les habitants d'Hybra V sont particulièrement hostiles à la présence d'étrangers sur le sol de leur planète, en particulier sur le site où s'effectuent leurs offices religieux…Tout en n'étant pas contre quelques échanges culturels ou commerciaux de temps en temps avec les membres de la Fédération. Ces gens sont très respectueux de l'environnement, ils craignent que vous abimiez ce site sacré. Voilà pourquoi vous ne pourrez emporter avec vous aucun outil d'extraction, pas même un couteau de poche…Vous devrez faire bien attention à la nature qui vous entoure et n'aurez que le droit de ramasser les roches qui se trouvent déjà en surface. Compris ? Et pour vous aider dans vos recherches, vous n'aurez droit qu'à un seul tricordeur, votre cher scanner médical, Docteur. »

« Couteau de poche …Très drôle, Jim…Désolé, mais je ne vois toujours pas ce que je viens faire là ! » s'emporta McCoy, alors qu'il déposait son pantalon soigneusement plié sur la console du téléporteur.

« Laissez-moi finir, Bones. En plus d'interdire la téléportation de machines ou d'outils, le Haut Conseil n'a accepté l'envoi que de deux personnes…Or obtenir quelques échantillons de roche provenant du Mont Hogire, ce volcan aujourd'hui inactif mais toujours vénéré comme un dieu, ces échantillons de roches, disais-je, sont une demande émanant du département scientifique, n'est-ce pas Mr Spock ? »

« Exact…La composition de ce sol est je dois dire suffisamment fascinante pour demander une étude, même si les conditions demandées en retour sont, je le répète, très gênantes. »

« Donc, vous admettez que l'équipe doit être composé d'au moins un membre du département scientifique, et vu le nombre réduit de l'équipe, je dois choisir le meilleur…Spock, ne verdissez pas, ne soyez pas si modeste, Vous êtes le meilleur pour cette mission. » Dit Jim, d'un air sérieux, quoi que retenant un petit rire.

« Bon. D'accord, la grande asperge mérite d'être expédiée chez ces timbrés ! On a compris. Mais moi ? Pourquoi est-ce que je dois l'accompagner ? » Redemanda McCoy.

« Règlement de Starfleet. Toute équipe d'expédition, si petite soit-elle, doit comporter au moins un membre du personnel médical. La physiologie de Spock étant si particulière, vous, Dr McCoy, êtes le plus à même de le soigner, au cas où il se blesserait ! » Dit Kirk, cette fois avec un immense sourire.

« C'est ça…Foutez-vous de nous !...Bordel ! Quel risque y a-t-il de se blesser si on a le droit de ne toucher à rien ? Et si tel était le cas, avec quoi le soignerai-je, vu que je n'aurai qu'un seul scanner portable avec moi ? »

« Je suis d'accord avec le Docteur. Un tricordeur est insuffisant ! »

« Vous n'aurez qu'un tricordeur et un communicateur pour deux… Désolé, Messieurs, mais ce n'est pas moi qui ai défini les conditions !» Répondit Jim.

« Ouais c'est ça…Mon œil ! …Car en plus d'être protectionniste, il a fallu que ce peuple soit aussi NATURISTE ! C'est ça …ARRETER DE RIRE !» Criait McCoy.

« Capitaine, je vous soupçonne d'agir par vengeance au vu de nos précédentes missions… »

« Sans blague ! Bien sûr qu'il se venge, Spock ! Vous l'avez envoyé prendre un bain dans du fumier ! Et j'ai dû lui administrer pas moins de 8 piqûres de rappel contre toutes ces cochonneries de maladies de peau que cela a engendré !» Fulmina McCoy. Ce dernier, comme son cher collègue vulcain, était à présent nu comme un ver afin de se plier aux coutumes des habitants d'Hybra V.

« Je promets de ne toucher à rien, Capitaine, si en échange ils ne me touchent pas…Je suis télépathe de contact je vous le rappelle ! » Murmura Spock. Le vulcain, si pudique, n'avait probablement qu'une envie, celle de retrouver l'intimité et la chaleur de ses quartiers !

« Messieurs, vous allez vous mettre en retard à tergiverser sans fin…Je vous jure que cette histoire de tricordeur n'est pas de mon ressort…Cela dit, deux choses m'intriguent. Etant docteur, vous m'avez dit une fois que la nudité ne vous gênait pas mon cher McCoy…Pourtant vous voici raide comme un piquet et étrangement rouge…Je ne crois pas que cela soit seulement de la colère, est-ce que je me trompe ? »

« Jim, vous me le payerez bientôt ! Je vous jure que vous me le payerez très bientôt ! » Répondit le docteur d'un air menaçant, les mains croisées sur son entrejambe. L'officier vulcain et lui avaient pris place sur les plots du téléporteur.

Le Capitaine Kirk, s'installant derrière la console, ajouta : « Quant à vous, Mr Spock, je trouve étrange la façon que vous avez de porter le tricordeur, un peu bas sur la taille…Vous ne préférez pas le porter sur l'épaule ? Et d'ailleurs, pourquoi est-ce vous qui le portez ? »

A cette question, le docteur et le demi-vulcain se dévisagèrent, soupirant de concert. Ce fut finalement le vulcain qui répondit.

« Nous avons …Nous avons procédé par tirage au sort…J'ai …gagné le tricordeur… »

« Et j'ai eu le scanner médical portable qui va avec et qui, je vous le rappelle, n'est pas plus gros qu'une salière ! » Finit par dire McCoy, une seconde avant de disparaitre dans un faisceau lumineux…

oOOOo

Cinq minutes après le départ de ses deux officiers, Jim Kirk vit arriver en salle de téléportation le lieutenant Uhura. Cette dernière était accompagnée d'une jeune femme d'une vingtaine d'années, dont le visage était si rouge que Kirk crut qu'elle allait exploser.

« Capitaine Kirk ! Où sont monsieur Spock et le docteur McCoy ? Oh pitié, dîtes-moi qu'ils ne se sont pas déjà téléportés à la surface d'Hybra V ! »Dit-elle, la jeune femme toujours cachée derrière elle.

« Et bien …ils sont partis voilà cinq minutes…pourquoi ? Il y a un problème ? »

« Capitaine Kirk, s'il vous plait, ne me criez pas dessus ! J'ai …j'ai commis une grave erreur en traduisant les coutumes de ce peuple. Ils …ils sont protectionnistes mais …ils ne sont pas naturistes …En fait, ils sont très protecteurs vis-à-vis de leur environnement …la nature, Capitaine …j'ai mélangé les deux concepts et …et je vous ai donné une mauvaise traduction… » Expliqua la jeune cadet, en stage sur l'Entreprise depuis peu.

« Capitaine, je ne comprends pas ce qui s'est passé. J'ai reçu son rapport et l'ai corrigé moi-même ! Je l'ai envoyé directement dans vos quartiers il y a deux jours ! Mais il semblerait que ce soit le premier rapport qui ait été envoyé au docteur McCoy et à Mr Spock…Bien entendu, en tant qu'officier supérieur des communications, j'assume l'entière responsabilité pour ses erreurs… »

« Euh …Lieutenant Uhura, ne soyez pas désolée …Hum…Vous n'êtes pas vraiment responsable si Spock et McCoy sont actuellement nus comme des vers devant le leader d'Hybra V et ses ministres…voyez-vous …. »

Au même instant, le communicateur du capitaine bipa. Il l'ouvrit tout en devinant qui l'appelait et pourquoi !

« Spock au Capitaine Kirk…Spock au Capitaine Kirk…il semble qu'il y est eu un malentendu…s'il vous plait, Capitaine, envoyez-nous nos uniformes immédiatement ! …Spock, donnez-moi ce machin, JIM, téléportez-nous à bord, maintenant ! » Criait McCoy.

« Bones, Spock, calmez-vous …ce n'était qu'une blague … » expliqua Jim, sous le regard ahuri du Lieutenant Uhura et du cadet Lima.

« Une blague ? Capitaine, » la coupa Uhura sidérée, « vous leur avez sciemment envoyé le rapport contenant la mauvaise traduction ? »

« QUOI ? Mais de quoi parle-t-elle, Jim ? JIM ! …VOUS ETES MORT ! » Hurlait McCoy qui avait entendu la question d'Uhura. Le docteur débita ensuite des insultes dans toutes les langues qu'il connaissait, comme un flot de lave sortant d'un volcan en éruption. Spock et lui se tenaient dos à dos, entourés par une dizaine d'humanoïdes sidérés par l'apparition de la délégation de l'Entreprise.

FIN