Dans cette histoire, Spock a 9 ans.

Le gâteau d'anniversaire

Spock et son père avaient rejoint le centre-ville de Shikkar et ses rues commerçantes. Leur objectif était d'acheter un gâteau d'anniversaire.

Commémorer l'anniversaire de sa naissance n'était pas une coutume vulcaine. En effet, ils ne voyaient aucune raison d'en faire un jour spécial. Ce qu'ils trouvaient encore plus illogique était la consommation d'une pâtisserie pour marquer l'évènement… et pourtant, Spock et Sarek se trouvaient là. Alors pourquoi ?

La raison en était simple. Amanda désirait célébrer les 75 ans de son époux et Sarek, après plusieurs heures de négociations, avait finalement donné son accord, à la condition toutefois que cet anniversaire soit fêté dans la plus stricte intimité ! Pas de fête gigantesque, Sarek en avait sa dose lors de ses missions diplomatiques…Il ne voulait pas non plus d'invités-surprises, rien qu'un repas plus élaboré qu'à l'ordinaire, partagé avec sa femme et son fils, à la maison ! Repas qui se clôturerait par un gâteau d'anniversaire, suivant la tradition Terrienne !

Sarek ayant également déclaré qu'il ne voulait pas recevoir de cadeau, Amanda eut l'idée de lui laisser choisir son gâteau !

Il n'était un secret pour personne que les goûts jugés exotiques de Sarek ne concernaient pas uniquement les Terriennes. Les pâtisseries originaires de la Terre avaient également sa préférence …Voilà pourquoi il avait conduit son fils dans la seule et unique pâtisserie Terrienne de Shikkar, dont la réputation n'était plus à faire !

Spock observait avec curiosité l'intérieur de la boutique, laquelle proposait une grande variété de gâteaux, plus ou moins crémeux mais tous plus appétissants les uns que les autres : tartes aux fruits, tartes tatins, fraisiers, poiriers, tiramisus, cheesecakes au cassis, au citron… Les parfums se déclinaient à l'infini !

Les arômes et la vue de toutes ces pâtisseries chatouillaient ses sens…

Sarek avait beau être un Vulcain maîtrisant les réactions de son corps et ses émotions, il n'empêche qu'il n'était pas insensible à la vue de toutes ces exquises pâtisseries surmontées de crème Chantilly !…Il suffisait de voir sa pomme d'Adam monter et descendre à un rythme effréné pour comprendre qu'il déglutissait de façon inhabituelle ou pour reprendre une expression terrienne, qu'il en avait l'eau à la bouche.

La gourmandise est-elle une émotion ?...se demanda Spock qui peinait lui aussi à réguler sa salivation devenue excessive!

« Père, avez-vous choisi ? »

« Je pense que oui …Ce fraisier conviendra parfaitement… » Annonça Sarek après 7 minutes et 36 secondes d'intense réflexion. En plus des fraises et de la Chantilly, le gâteau était décoré de petites roses en pâte d'amande.

« Son aspect est des plus satisfaisants mais il est trop petit ! » Lui fit aussitôt remarquer Spock. Ce dernier se tenait bien droit, les mains jointes dans son dos, en une parfaite imitation de son père !

« Trop petit ? Il est indiqué sur ce présentoir qu'il convient pour 4 personnes…Sa taille me semble donc correcte, vu que nous ne serons que trois à le consommer. »

«Pourtant un gâteau de cette taille me semblerait plus indiqué ! » répliqua Spock, le plus sérieusement du monde, en montrant du doigt un immense fraisier pouvant compter 15 à 20 parts !

« Spock…Il serait illogique d'acheter un si grand fraisier alors que nous ne serons que trois à le consommer ! »

« Mais Père, Mère n'a-t-elle pas dit qu'elle allait suivre la tradition Terrienne ? »

« En effet, Spock… »

« En ce cas, Père, souvenez-vous du huitième anniversaire de mon cousin Timothy ! Il y avait 8 bougies sur son gâteau... Chaque bougie représentant une année de votre existence, la surface de votre gâteau doit être proportionnelle à votre âge et non au nombre de convives présents…Je pense qu'un gâteau de 20 parts doit être suffisant pour y disposer les 75 petites bougies que Mère a certainement acquis pour votre anniversaire… » Expliqua Spock.

« …Votre raisonnement est logique, Spock…Dans ce cas, je suppose que nous devons effectivement prendre celui-ci ! » Annonça Sarek d'un air satisfait avant de passer commande auprès du propriétaire de la pâtisserie, un humain jovial et débonnaire. Il lui demanda de livrer l'immense fraisier à son domicile pour le soir même.

Et ainsi…quelques heures plus tard …

« SAREK ! SPOCK ! Mais qu'est-ce qui vous est passé par la tête ?» S'écria Amanda, laquelle tenait deux bougies dans ses mains, la première en forme de 7 et la seconde en forme de 5 ! « Ce gâteau est beaucoup trop grand ! »

« Pardonnez-moi ma femme, mais le choix d'un si grand gâteau m'a semblé logique après que notre fils m'ait rappelé la tradition des bougies d'anniversaire... »

« Logique ! Logique ? » Hurlait à présent la mère de Spock.

« Mère…Vous ne comptiez pas y mettre 75 bougies ? » Demanda Spock, ne masquant pas sa surprise. Ses connaissances du folklore relatif à la célébration d'un anniversaire étaient apparemment erronées. Il se tourna vers son père, lequel affichait un très discret sourire.

« Sarek… » Dit Amanda, d'un air désapprobateur. « La logique n'a rien à voir là-dedans…Ne serait-ce pas plutôt votre gourmandise qui a guidé votre choix ? »

Sarek, les mains toujours jointes dans son dos, se contenta de lever un sourcil, prenant son air le plus innocent…Un enfant de cinq ans n'aurait pas réagi différemment face à une telle accusation !

« Et vous venez d'avoir 75 ans … » Soupira Amanda.

FIN.