Salut à tous mates !

Bon, bah un nouvel OS, Captain Swan of course. Possible spoiler pour ceux qui ne sont pas à jour dans la série. L'action se déroulerait au cours du 4x20, c'est-à-dire le retour d'Emma à Storybrooke.

Bon, bah me demandez pas d'où je sors cette idée hein...j'en sais rien.

J'espère en tout cas que cela vous plaira mes très chers lecteurs !

Bonne lecture !


Emma était enfin rentrée à Storybrooke. S'en perdre un instant, elle sortit en trombe de sa voiture et se mit à courir vers son fils pour l'enlacer. Ce fut ensuite au tour de Killian, son pirate.

Quelques instants plus tard, Emma revint vers les deux hommes de sa vie en compagnie de son amie Lily. Elle commença alors les présentations :

« -Henry, Killian, je vous présente Lily. Lily, voici mon fils Henry et voici...

-Ton mari je suppose, la coupa Lily ».

Emma, Henry et Killian ne surent quoi dire. Killian son mari. SON MARI. Essayant de formuler une phrase correcte, Emma faisait des mouvements de bouche. La jeune finit tout de même par répondre, se surprennent elle-même la première :

« Oui ».

Vingt minutes plus tard. Emma et Killian se tenaient main dans la main, en direction du port de la charmante bourgade. Aucun des deux n'avait pas fait une allusion au "mari". Ils montèrent à bord du Jolly Roger et profitèrent de la brise marine sur le pont. Seuls le chant de mouettes et le roulement du bateau venaient rompre le silence. Entrelaçant les doigts d'Emma, Killian demanda enfin, d'un ton amusé :

« -Alors, comme ça, je suis ton mari ?

-Euh...je...balbutiait Emma, avant d'ajouter en se mordant les lèvres, je trouve que ça sonne mieux que petit-ami ».

Killian se mit à rire, puis se grattant furtivement le derrière de l'oreille, il ajouta :

« -Donc...ça fait de toi ma femme?

-Je suppose...

-Tu sais...je suis capitaine, lança sérieusement le jeune brun.

-Ouais, le célèbre Captain Hook ! Un pirate impitoyable, bravant les mers les plus déchaînées, peuplées de maudites créatures, à bord de son fameux Jolly Roger ! N'hésitant pas une seule seconde à faire face aux plus grands dangers et livrant bataille à son ennemi de toujours, un ado maléfique du nom de Peter Pan ! lança Emma en riant ».

Killian se redressa alors, posant délicatement sa main sur la joue d'Emma, la caressant jusqu'au menton. L'air sérieux, il fit pâlir Emma. Lui souriant, il finit pas déclarer :

« -Etre capitaine me donne certaines...comment dire, prérogatives.

-Comme ? demanda Emma, faisant mine de ne pas comprendre ».

Non, il ne pouvait faire allusion à cela. Elle déraillait. Elle se re-visionnait en direct la fameuse scène du troisième volet de la saga Pirates des Caraïbes...Elisabeth Swan (quelle ironie, avouons-le) demandant au Capitaine Barbossa de célébrer un mariage...Nooooon elle rêvait. Elle se faisait des films.

« Nous pourrions être mari et femme...pour de vrai, répondit Killian, nerveux ».

Il ne revenait pas ce qu'il était en train de faire. Oui, il demandait la main d'Emma Swan. Il demandait à Emma Swan de devenir sa femme, pour le meilleur et pour le pire, jusqu'à ce que la mort les sépare. Il savait qu'elle était sa fin heureuse, et il aimait penser que le baiser qu'elle lui avait donné en retour de sa confession voulait dire qu'il faisait partie de la sienne aussi. Il en faisait partie, n'est-ce-pas ? Avant son départ, la jeune femme lui avait dit qu'il représentait pour elle l'une de ses raisons de vivre. Elle l'aimait, oui. Oui, Emma Swan aimait Killian Jones.

« Tu...nous...nous n'avons même pas de bague Killian, rétorqua Emma ».

Le jeune brun sortit alors de sa poche une bague avec une pierre rouge, légèrement dorée, et retira l'une des siennes. Il les mit à l'intérieur de sa paume, puis tendant sa main vers Emma, dit :

« Tu disais ? »

La jeune femme se mit à rire, portant ses mains à sa bouche pour étouffer ses rires. Puis, tout en le regardant, elle essaya d'être la plus audible possible :

« -Mais c'est complètement fou Killian.

-Ouais...ça l'est, mais pas plus que d'être la petite-amie du Captain Hook et être la fille du Prince Charming et de Snow-White, répondit le pirate en arquant un sourcil, et je te jure que je ne me transformerais pas en singe-volant moi, ajouta-il en riant.

-Je ne savais pas qu'il était un singe volant, vieillard ! riposta la jeune femme avant de dire, mais tu marques un point.

-Alors love ? J'ai pris ma décision, quelle est la tienne ? ».

Emma le scruta non loin d'une minute. La plus longue minute de la longue vie de Killian. Sa respiration était rapide, et il ne pouvait quitter la jeune femme des yeux. Elle se mit alors à plisser légèrement des yeux, puis d'un ton sûr s'exclama :

« Captain, mariez-nous ! ».

Et quel mariage ! Le sien ! Avec la femme de sa vie. Killian ne pouvait être plus heureux. Se levant tous les deux, ils se firent face, n'ayant pour seul témoin que le coucher du Soleil. Le capitaine commença donc, légèrement amusé (jamais il n'aurait pensé célébrer son propre mariage) :

« -Emma Swan, veux-tu faire de moi l'homme le plus heureux des sept mers en devenant ma femme ?

-Oui, je le veux...et toi, Killian Jones, veux-tu faire de moi la femme la plus chanceuse au monde, des mondes, en devenant mon mari ?

-Oui, je le veux ».

Killian passa alors la bague au doigt d'Emma qui ne manqua pas de remarquer qu'il s'agissait de la bague qu'il portait à son petit-doigt de sa main gauche pour leur merveilleux premier rendez-vous. Il tendit ensuite l'autre bague à Emma, qu'elle s'empressa de lui passer au doigt, tout en lui souriant. Prenant une grosse voix, sous le regard amusé d'Emma, Killian dit :

« -En tant que capitaine du Jolly Roger, je nous déclare mari et femme, vous…

-…tais-toi et embrasses moi, coupa Emma en saisissant le visage de son tout jeune époux pour déposer ses lèvres sur les siennes.

-A votre ordre Madame Jones, réussit-il à répondre entre ses lèvres ».

Les deux jeunes mariés s'embrassèrent passionnément, faisant leur langue danser cette valse qu'ils ne connaissaient que trop bien. C'était l'un de ses baisers des grandes histoires d'amour, leur histoire d'amour…non, il surpassait, et de loin, tous ces baisers. Comment pourrait-il en être autrement ? Emma Swan était le fruit du véritable amour, et elle partageait avec Killian, un amour aussi véritable que celui de ses parents.

Toujours épris par ce baiser enflammé, Emma prit la main de son jeune époux, entrelaçant une nouvelle fois leurs doigts, puis enfin détachée des lèvres du jeune homme, elle dit d'une voix enjôleuse :

« -Une p'tite visite des appartements du capitaine, non ?

-Comme tu voudras, répondit-il en lui souriant avec malice ».


So, reviews ?