Bonjour, Bonsoir à tous :]

Cela fait quelque temps que j'ai commencé à publier ma fanfiction sur un forum. Je me suis décidée à la publier ici aussi. Sachez qu'à ce jour, le Tome 1 est terminé, et le tome 2 est en cours d'écriture. Donc les chapitres ne devraient pas mettre trop de temps à arriver, sauf si je vois certains passages à re-modifier.

J'essaie un maximum de faire attention aux fautes, mais il se peut qu'avec la fatigue ou l'inattention, j'en laisse derrière moi.

Cette fiction est donc inspirée du Dessins Animés La Reine des Neiges de Disney. Certains personnages ne m'appartiennent donc pas, toutefois, d'autres personnages ont été créé de toutes pièces pour cette histoire.

Sur ce, j'espère que mon histoire vous plaira, et n'hésitez pas à laisser vos avis, qui sont, à mon goût, toujours constructifs.


Prologue


Les derniers flocons tombaient du haut du ciel et venaient se déposer délicatement sur les pavés froids et humides du village. Les enfants peinaient à trouver suffisamment de neiges pour en faire de jolis projectiles afin de s'amuser à une bataille de boule de neige.

Le soleil se voulait plus insistant sur le paysage nordique, et le blanc glacial laissait place à l'herbe nouvelle bien verte et fraîche d'une nouvelle saison naissante.

Pourtant, il ne suffisait de pas grand chose pour que l'hiver perdure. La Reine aurait pu d'un claquement de doigts faire tomber de nouveaux flocons et faire se propager de belles plaques de glaces, mais la raison voulut qu'Elsa ne perturbe pas l'ordre de la nature.

Les semaines passant les graves événements provoqués par la Reine d'Arendelle, les villageois avaient entièrement accepté leur souveraine telle qu'elle était. Ils s'en étaient même réjouis, considérant que ses pouvoirs étaient un don, et qu'elle pourrait s'en servir si leur Royaume était un jour menacé.

Dans tout le pays, la vie avait repris normalement, à la plus grande joie et satisfaction de la famille royale.

Peu de temps après la réconciliation des deux princesses, ces dernières s'étaient rendues sur la tombe de leurs parents.

L'émotion d'Elsa était si forte que des plaques de verglas s'étaient étendues jusque sur es pierres grises monotones où figuraient les noms des anciens Roi et Reine d'Arendelle. C'était la première fois pour l'aînée des deux sœurs qu'elle se trouvait face aux sculptures représentant ses parents. Sa cadette s'approcha d'elle, lui empoignant le bras, et la serra de toutes ses forces.

« -Ils serraient heureux de voir ce que nous sommes devenues. Ils seraient fières de toi, Elsa. »

Cette dernière se tourna et regarda les beaux yeux bleutés de sa sœur.

A chaque fois qu'elle les regardait, la Reine y voyait l'espoir. L'espoir qu'à présent et dans le future, leur vie soit la plus belle et la plus sereine qu'on puisse avoir. Elsa hésita, entrouvrit ses lèvres et finit par répondre à sa jeune sœur.

« -Je le crois aussi, Anna. Et il en est de même pour toi. Ils auraient été contents de voir que malgré ces tristes années, tu n'avais jamais perdu cet amour pour moi, pour nous. »

Les deux sœurs s'étreignirent longuement, et après avoir déposé un bouquet de fleurs cueillies plus tôt dans la matinée sur les tombes de leur défunts parents, elles repartirent au château, bras dessus, bras dessous.

A leur arrivée, elles se faufilèrent tel des enfants dans la cuisine désertée des domestiques. Une envie gourmande leur avait envahit l'esprit et les deux sœurs désiraient se délecter de bons chocolats. Anna fouilla les tiroirs tandis qu'Elsa s'occupait de vider les placards.

Les deux jeunes filles n'avaient pas tardé à trouver quelques boîtes de leur pêché mignon, et une fois les friandises en mains, elles repartirent en courant, riant de leur bêtise. Elles pénétrèrent dans la chambre de la Reine, et se laissèrent tomber sur le lit de cette dernière.

« -C'est si bon de retrouver la simplicité enfantine » s'exclama l'aînée dans un sourire que sa sœur ne lui connaissait plus.

« -Le meilleur étant de rattraper le temps perdu et de te voir sourire à nouveau, comme lorsque nous étions enfants » confirma Anna.

Elsa hocha la tête en signe d'acquiescement, reprenant son souffle après leur course dans les longs couloirs du château. Elle prit une grande inspiration, et se tourna vers sa cadette, leur deux regards se faisant face.

« -Malheureusement, mes obligations de Reine m'empêcheront d'être moi-même à nouveau. »

Anna perdit son sourire pour une expression plus sérieuse.

« -Ne peux-tu pas être toi-même tout en étant une bonne Reine ? Qu'est-ce qui t'oblige à changer pour ce rôle ? Le peuple t'aime comme tu es, Elsa » lui répliqua t-elle en ayant un regard insistant, espérant une réponse.

« -Peut-être que tu as raison. Nous verrons cela en temps venu. »

La cadette lui fit un sourire qui se voulait rassurant, et saisit la main d'Elsa. Elle la serra aussi fort qu'elle le put, regardant les iris ciels de son aînée. Elle reconnaissait en elle la petite fille du passé et elle ne doutait pas qu'elle ferait une parfaite Reine à Arendelle. Elles restèrent longtemps ainsi, perdues dans leurs pensées, puis, fatiguées, les deux sœurs s'endormirent côte à côte, comme elles le faisaient onze ans auparavant.