VII

C'était le marché sur la place de Chamignac-en-Cambrousse, de grandes allées la traversait de part en part : surtout de fruits et légumes, il y avait aussi un boucher, un fromager, un poissonnier et tout un stand dédié aux sucreries où tous les enfants se pressaient. Dans le marché, on pouvait croiser Duplumier* en plaine discussion avec le maire :

-Que pensez-vous de ses fameuses barrières avec ses jardinières, demanda le maire.

Duplumier était un petit homme adjoint au maire aux cheveux gris. Avec un chapeau et un nœud papillon jaune il était un peu à pars, de la vieille école. Quoique disait le maire il le confirmait toujours : il voulait garder sa place ! Il ne se déplaçait qu'en vélo car il était d'un naturel écologique. Il portait des chaussures et un pantalon noir, dans une des plus grande sobriété.

-Eh biiiiien... C'est une bonne idée assurément monsieur le maire, avoir un peu de terre, d'herbe et de fleurs en plein milieu du village ne peut que nous faire le plus grand bien. Mais pas contre... le maire l'interrompit brusquement

-Ah ! Merci Duplumier, vous m'ôtez une épine du pied car figurez-vous qu'un de nos cher concitoyen, Désiré Coma pour ne pas le citer, est venu pas plus tard qu'hier me faire par d'une noble requête : il souhaiterais que la municipalité renonce à ce projet. Stupide il en est n'est-ce pas ? Ce serez comme un camembert sans trous !

-Un gruyère monsieur le maire... dit Duplumier

-C'est ce que j'ai dit ! Répondit Gustave Labarbe vexé.

Le long des allées on pouvait voir tous les champignaciens : Dupilon**, Zénobe*** le facteur, Jérôme****, Lucien*****, le petit Noël******, Caténaire *******ou

encore Gustave******** l'agriculteur.. C'est d'ailleurs ce dernier qui vint interrompre le discours :

-E' m'sieur l'maire, j'voudrais vous parler d'un truc qu'va pas !

-Oui, en quoi puis-je vous aidez Gustave ?

-Gustave Labarbe fait toujours de son mieux pour régler les problèmes de nos concitoyen, dit Duplumier

-Non, moi c'est Guastave tout court ! 'Pas Labarbe ! C'est qui c'lui là ? Répondit le

paysan.

-Gustave ! Voyons, n'oubliez pas que c'est de votre maire que vous parlez ! Dit Duplumier.

-C'est vrai quoi ! Ne mélangez pas les Gustave avec les Gustave quand même ! Nous ne sommes pas du même rang ! Dit le maire énervé.

-Monsieur le maire, je ne sais pas si cette remarque est la bienvenue et... , Marmona Duplumier.

-Ben alors là ! J'comprends plus rien..., dit le paysan perdu.

-Bref, quel que vouliez-vous nous dire ? Demanda le maire.

-Ben v'là, alors en fait, si vous voulez y'a mes vaches qui tombent toutes malades car elle bouffent une herbe qu'est pas belle, toute jaune et là y'en a d'jà quatre qu'on crevé !

-Ah oui, épineux problème... , dit Duplumier

-Bien, changez-les de pré ! Dit le maire.

-Ben ouais, mais là où y'a de l'herbe toute jaune y'a pleins de mouches, ç'doit être à cause d'elles, elles doivent transporter de trucs pas bons ! Moi j'vous l'dit ! Insistait Gustave.

-Mais oui, mais oui, en attendant changez-les de pré, mettez-les dans une prairie avec de la bonne herbe bien verte et on avisera plus tard, ça va aller, croyez-moi ! Dit Duplumier.

Une fois convaincu, Gustave les quitta. A peine ce dernier fut-il parti que Lucien arrivait :

-Bonjour monsieur le maire, je tenais tout simplement à vous remercier de cette idée de barrières avec des jardinières à tous les carrefours, brillante !

-Merci beaucoup Lucien ! Répondit le maire.

-Et où en est mon projet d'agrandissement du café, pour le permis de construire ? Demanda Lucien.

-Après ce que vous venez de me dire sachez que je vais veiller à ce que ça se fasse ! Dit Gustave Labarbe.

Au loin arrivait une grande et belle jeune fille aux long cheveux châtain arrivait. Elle avait de longues jambes, une robe blanche avec un châle et la peau bronzée. Elle avait de la poitrine et mettait son corps en valeur sans être vulgaire, peu de gens aujourd'hui savent faire ça. Même avec ses lunettes de soleil on pouvait deviner qu'elle était très belle.

*Duplumier est l'adjoint au maire. Il apparaît pour la première fois dans le tome 2 des aventures du Spirou & Fantasio « Il y a un sorcier à Champignac »

**Dupilon est l'ancien pharmacien de Champignac, il est contiuellement sous l'emprise de l'alcool. Il apparaît pour la première fois dans le tome 13 des aventures de Spirou & Fantasio : « Le voyageur du Mésozoïque ».

**Zénobe est le facteur de Champignac, il apparaît pour la première fois dans le tome 9 des aventures de Spirou & Fantasio : « Le repaire de la Murène »

***Jérôme est policier à Champignac. Il est zorglumisé dans le tome 15 des aventures de Spirou & Fantasio : « Z comme Zorglub ».

****Lucien est barman à Champignac. Il apparaît pour la première fois dans le tome 35 des aventures de Spirou & Fantasio : « Qui arrêtera Cyanure ? »

*****le Petit Noël est un petit garçon habitant à Champignac.

******Caténaire est un ancien chef de gare champignacien apparaissant dans le tome 35 des aventures de Spirou & Fantasio : « Qui arrêtera Cyanure ? »

*******Gustave est un paysan champignacien apparaissant pour la première fois dans le tome 2 des aventures de Spirou & Fantasio « Il y a un sorcier à Champignac »