Il n'est pas nécessaire d'avoir lu mes autres fanfics pour lire cette histoire. Toutefois, pour suivre la chronologie du personnage Josianne Tessier, il faut lire ces épisodes dans cet ordre:

1- Hors du temps (introduit le méchant de l'épisode suivante)

2- Le mauvais choix (introduit Joe Tessier)

3- Le secret de la montagne sacrée

4- Élémentaire mon cher docteur

5- La promesse

6- La planète perdue

xxx

De l'autre côté de la rivière

Il fait toujours sombre

Il faut chercher la lumière

Et craindre toutes les ombres

De l'autre côté de la rivière

Se tapit une peur sans nom

Dès que le vaisseau entra en orbite autour de la planète, ses cinq occupants s'activèrent. Sans perdre de temps, ils placèrent le robot dans une nacelle télécommandée qu'ils envoyèrent vers la planète.

Quand la nacelle eut atterri, Jenna installa le casque sur sa tête et devant ses yeux, puis ses deux camarades, Cam et Loral, l'aidèrent à enfiler des gants et des bottes, le tout relié à une console informatique. Jenna fut placée dans une cabine sans gravité où elle flottait. Cependant, elle bougeait les pieds comme si elle marchait. Sur l'écran on pouvait voir un long corridor sombre.

- Pas de lumière : je n'aime pas ça.

- N'oublie pas que c'est ton robot qui est là-bas et non toi, lui dit Andhéa, la capitaine. Le robot n'est pas fait de chair et de sang, il ne court aucun danger.

- Je sais, dit-elle en soupirait, mais quand on sait ce qui se cache dans l'ombre, c'est angoissant.

- Savez-vous où aller, demanda Roca le commanditaire de cette mission?

- J'ai mémorisé le plan par cœur. Maintenant, laissez-moi me concentrer.

Le groupe regarda donc à l'écran le robot avancer dans la semi pénombre, traversant des pièces souvent remplie de livres anciens, de terminaux informatiques et des salles de lecture. Après un long moment, elle arriva à l'ascenseur, ce dernier ressemblait à un grand cercle sur le plancher entouré d'une passerelle. Elle s'installa dessus et appuya sur le bouton de commande et la descente commença.

Après un moment qui parut interminable, l'ascenseur arriva au cœur de la bibliothèque, là où se trouvait C.A.L., l'ordinateur central.

- Nous y sommes, s'exclama joyeusement Cam.

- Ne vous réjouissez pas trop vite. Je doute que C.A.L. nous laisse partir avec elle aussi facilement. Loral, ça va être à ton tour.

Loral s'installa à son ordinateur, pendant que le robot branchait un appareil sur l'ordinateur lui permettant de créer une liaison entre C.A.L. et l'ordinateur du vaisseau. Le jeune homme se mis à taper frénétiquement sur le clavier pendant un long moment.

- Tu y arrives, demanda Andhéa?

- J'ai réussis à pirater des systèmes informatiques plus compliqués que ça.

- Tu n'as jamais piraté une petite fille, objecta Roca.

- Elle me donne du fil à retordre, avoua-t-il, mais laissez-moi me concentrer… j'y suis presque.

Après un long moment, le pirate informatique leva les mains dans les airs en signe de victoire.

- Je l'ai! Vous pouvez ramener le robot.

- Je n'arrive plus à contrôler le robot, se crispa Jenna.

- Je croyais qu'elle resterait en sommeil jusqu'à ce qu'on active sa mémoire, se choqua Roca.

- Je n'y comprends rien non plus, s'impatienta Jenna en retirant son casque. Mais, si nous ne pouvons pas contrôler le robot, nous pouvons tout de même le ramener.

- Et comment, puisque nous ne le contrôlons plus?

Sans répondre, Jenna ôta ses bottes et son casque et sortit de la cabine pour se diriger vers une console du vaisseau.

- Professeur Song, ici Jenna, du vaisseau Liberty, est-ce que vous nous recevez?

Le visage du robot apparut à l'écran.

- C'est à vous que je dois ce nouveau corps, dit-elle en souriant.

- Je suis Roca Dorimo, j'ai fait faire ce robot spécialement pour vous, professeur Song. En échange, j'ai besoin que vous me rendiez un petit service. Ce robot est venu à bord d'une nacelle, nous pouvons vous diriger vers la nacelle et nous parlerons de tout ça à bord du vaisseau.

- Monsieur Dorimo, savez-vous qui je suis?

- Oui, vous êtes le professeur River Song, éminente archéologue qui…

- Mauvaise réponse. Ce que vous devez savoir avant tout, c'est que je ne suis pas du tout intéressée à devenir votre esclave et que je suis complète cinglée.

L'écran devint noir.

- Ce n'est pas grave, elle ne pourra pas quitter la planète sans nous, se moqua Roca, il suffit d'attendre.

- Monsieur Dorimo, reprit lentement la capitaine, ce robot n'a pas besoin de manger pour se nourrir, elle a une pile à fusion qui peut durer dix ans sans être rechargée et il y a sur cette planète assez d'énergie pour qu'elle se recharge pendant des siècles. Nous ne pouvons pas aller la chercher parce que nous ne disposions que de ce robot et que cette planète est infestée de Vashta Nevada. Alors, dites-moi, combien de temps devons-nous l'attendre?

- 12-o- 12-o-12-o-12-o-12-o-12-o-12-o-12-o-12-o-12 -

Clara termina sa classe en rentra chez elle en vitesse. Aujourd'hui, c'était mercredi et le docteur passait la prendre à tous les mercredis, ou presque. Il arrivait qu'il saute une et plusieurs semaines, sans s'en rendre compte. Quand elle le lui faisait remarquer, il mettait ça sur le compte du Tardis, qui, selon lui, ne l'amenait pas où il voulait aller, mais où il devait aller. Mais elle comprenait difficilement pourquoi ça s'appliquait à ses mercredis puisqu'il ne faisait que passer la prendre pour l'amener ailleurs.

Peu importe, s'il sautait encore une autre semaine, au moins, il y avait un bon film à la télé pour la consoler.

En tournait le coin de la rue, elle faillit se buter au Tardis qui occupait une partie du trottoir. Elle sorti sa clé et entra dans la cabine bleue.

- Pas malin comme endroit où se garer, s'écria-t-elle en entrant pour arriver face à face avec une femme inconnue.

Pendant un long moment, elle s'imagina que le docteur s'était régénéré en femme.

- Heu… docteur?

- Il est partie cherche des bagels, lui répondit son interlocutrice. Il m'a demandé de vous attendre. Enfin, j'imagine que vous devez être Clara.

- …

- Je suis Joe Tessier, il vous a peut-être parlé de moi.

- Non, je ne crois pas.

- Je suis une policière, je viens de Montréal.

- Mais bien sûr, réalisa Clara! Vous êtes le robot… Désolée, je ne voulais pas être brusque. Le docteur m'a parlé d'une inspectrice qui était perdue sur une planète emprisonnée dans un étrange phénomène. Le docteur m'a mentionné cette histoire une fois.

- C'est bien moi, avoua Josianne.

- Il vous a retrouvé, c'est fantastique! Allons trouver le docteur, décida-t-elle soudainement.

- Pourquoi ne pas l'attendre?

- Non, mais nous parlons bien du docteur. En chemin vers la boulangerie, quelque chose va attirer son attention, il va faire un petit détour et dans deux jours, nous serons toujours là à l'attendre pendant qu'il sauvera seul le monde d'une autre menace.

- En fait, je n'étais pas sure qu'il était toujours comme ça, il est différent depuis qu'il s'est régénéré.

- Il était plus cool avec son nez papillon, avoua Clara en souriant.

- Mais pas avec le Fez, ajouta Joe en riant, mais il ne faut pas lui dire.

Les deux compagnes du docteur éclatèrent de rire.

- Hum, je vous dérange, dit une voix derrière Clara.

Cette dernière se retourna. Le docteur était dans la porte avec un sac en papier dans les mains.