Chapitre 1 : l'évasion

Il y a 17 ans, dans un village isolé

C'était une nuit sans lune, madame Ackerman rejoignait son mari après avoir couché Levi dans son berceau. Les parents désespéraient pour la sécurité de leur enfant, car il était né oméga. Ils avaient prévu d'aller s'installer en ville prochainement afin que leur unique fils soit en sécurité.

Des bruits de sabots retentirent dans le village paisible et une horde de brigands débarqua. Ils descendirent de leur monture et commencèrent aussitôt à entrer dans les maisons. Leur objectif était clair, rafler tous les nouveau-nés oméga.

La famille Ackerman descendit aussitôt en entendant les bruits Levi à la cave. Quand les hors-la-loi fracassèrent la porte, ils retournèrent la maison.

- Où est l'enfant ?

- Il n'y a pas d'enfant, il est mort peu de temps après la naissance.

- Vous mentez, on sent sa présence dans la chambre.

L'un des malfrats saisit la mère par les cheveux. Elle fut traînée en dehors de la maison jusqu'au chef de la bande.

- Elle refuse de dire où est planqué l'enfant.

Elle fut projetée à terre. Le chef sortit alors son pistolet. Madame Ackerman regarda le cavalier avant de s'effondrer une balle dans la tête. Son mari la rejoignit rapidement après s'être défendu et d'avoir tenté de protéger son fils qui en sentant le danger s'était mis à pleurer.

L'un des brigands ouvrit le passage de la cave et revint quelques instants plus tard avec l'enfant.

Ce soir-là, dans le village, 17 enfants furent enlevés et 34 adultes furent décimés. Lorsque la Survey corporation arriva le lendemain, ils ne purent que constater le massacre. Dans leur rang, une jeune recrue se fit le serment mentalement, d'éradiquer tous ses chiens.

District de Shiganshina, il y a 13 ans

Armin, 2 ans, jouait dans la cours de la maison avec ses deux amis alpha Eren et Mikasa. Les trois enfants étaient nés la même année et leurs parents respectifs étaient aussi des amis de longue date. Lorsque les parents d'Armin disparurent tragiquement peu de temps après sa naissance, ce dernier avait été recueilli par son grand-père. Au contraire de ses amis, Armin était né oméga. Malgré leurs jeunes âges, ils savaient tous les trois ceux que cela voulait dire. Mikasa et Eren passaient leur temps à protéger Armin des autres enfants Alpha qui le maltraitaient.

Le soir arriva rapidement et le grand-père d'Armin vint le rechercher. Ce dernier habitait à la limite de la ville. Armin raconta le long du trajet du retour sa journée à son grand-père. Il était presque arrivé quand ils furent attaqués. Le grand père d'Armin fut tué sous les yeux de l'enfant qui ce soir là fut enlevé.

Quelque part près du District de Trost, aujourd'hui

L'endroit était sombre et malodorant. Les murs suintaient d'un liquide pâteux, dont Levi n'avaient jamais cherché à savoir la provenance, trop dégoûté déjà par leur environnement. Près de lui une forme en boule commença à s'agiter. Il posa dessus une main et caressa en dessinant des arcs de cercle. Aussitôt, l'individu à côté de lui se calmant et sembla replonger dans un profond sommeil.

Depuis combien de temps étaient-ils enfermés dans cette prison ? Levi avait fini par perdre le fil des jours, depuis qu'il n'apercevait plus le soleil. Par chance, il avait été transféré avec Armin, un oméga blondinet au yeux bleus. Cela faisait des années qu'ils étaient embarqués dans la même galère. Ils s'étaient fait une promesse il y a quelques mois, s'enfuir ensemble pour découvrir enfin la liberté. La liberté, oui, ce mot qui les faisait rêver depuis leur plus tendre enfance. À peine nés, ils avaient été arrachés à leur famille par les trafiquants d'oméga. Depuis ils n'avaient connu que des trous, souvent dépourvus de lumière.

Levi repensa au jour où Armin débarqua dans sa vie. Plus jeune que lui de quelques années, il avait pourtant une très grande intelligence et une réactivité à toute épreuve. Au début, Levi ne rêvait que d'une chose, que cette tête blonde la mette en sourdine. Mais avec le temps, les rêves de liberté d'Armin avaient fini par faire leur chemin jusqu'à sa tête et lui aussi voulait désormais vivre libre.

Ils avaient été emmenés ici, il y a quelques jours, car d'après leurs geôliers, bientôt, ils seraient mis en vente, car leur première chaleur approchait. Dès lors, Levi avait commencé à espionner les mouvements de leurs bourreaux, afin de pouvoir saisir l'opportunité pour mettre en place leur évasion. Cela faisait longtemps que les deux compères n'étaient plus enchaînés. Il ne fallait pas trop "abîmer" la marchandise pour les futurs clients. Mais ils ne pouvaient pas se balader comme ils le voulaient non plus.

Des pas se rapprochèrent et s'arrêtèrent en face d'eux.

- Suivez-nous sans vous débattre.

Levi grogna par principe. Il secoua légèrement son compagnon de fortune et ils suivirent docilement les gardes.

Ils arrivèrent dans une salle où de nombreuses bougies faisaient office de lumière. Au milieu de la pièce, un bac d'eau trônait.

- Déshabillez-vous et lavez-vous. Les futurs acheteurs vont venir dans quelques heures et ils aiment inspecter la marchandise propre. La porte se referma sur eux.

Levi s'approcha du bac d'eau et constata que ce fut la seule chose de propre qu'il avait vu depuis des années.

- Levi, on doit fuir maintenant. Après il sera trop tard.

- Je le sais gamin. Pour le moment faisons un brin de toilette. Cela m'aidera à réfléchir.

- Si une vente va avoir lieu dans quelques heures, alors la surveillance va se faire plus légère. ils vont tous à préparer la salle de ventes et à accueillir ses alpha en rut.

- Oui comme la dernière fois. Nous allons nous nettoyer, nous restaurer comme il est prévu et ensuite, nous fuirons. Ils ne viendront pas nous chercher avant le début de la vente.

- Erwin, pourquoi tu ne me laisses pas y aller avec l'escouade ? Il se peut que l'on retrouve enfin mon ami.

- Eren, tu sais très bien pourquoi je refuse. Tu es en ce moment instable avec ton ornière et je ne veux courir aucun risque avec les éventuels oméga qu'on puisse sauver cette fois-ci. De plus, j'ai fait appeler la meilleure équipe. Tu n'as qu'à donc rentrer chez toi, avant d'effrayer les quelques soldats oméga présents ici. Si on a des nouvelles, tu seras averti en temps et heures. Maintenant rentre chez toi.

Quelqu'un toqua à la porte

- Major Erwin, l'équipe est prête à partir.

- Bien Erd, j'arrive. Eren rentre chez toi, maintenant cela me ferait une belle jambe si j'étais obligé de t'enfermer en cellule jusqu'à la fin de ton ornière.

- À vos ordres major.

Eren repartit penaud jusqu'à ces quartiers. Depuis l'enlèvement de son ami Armin, il y a 13 ans et malgré son très jeune âge, il s'était fait la promesse de le sauver de cet enfer. Le corps ensanglanté et sans vie du grand-père d'Armin ce jour-là, ne faisait aucun mystère. Armin avait été enlevé dans le but de le revendre dans une maison close ou à un riche homme d'affaires. Il était donc entré à la Survey corporation dès l'âge de 12 ans grâce à ses capacités hors normes. Rapidement, il avait su se faire une place et le Major Erwin l'avait monté au grade de capitaine en l'espace de 18 mois.

Mais cette fois-ci, il se sentait en peine devant le refus de son supérieur pour le laisser aller en mission. Il était sûr qu'Armin n'était pas loin. Il voulait tellement aider son ami d'enfance.

Erwin arriva rapidement près de l'escouade qui allait partir afin de démanteler une vente aux enchères d'oméga.

- Je compte sur vous pour nous ramener le plus grand nombre d'oméga vivant.

- Vous en faites pas Major, on vous les ramènera tous.

Levi et Armin s'étaient nettoyés et avaient pu se sustenter correctement pour pouvoir, tenir et fuir aussi loin que possible.

Levi ouvrit légèrement la porte. Comme prévu, il n'y avait aucun garde en faction devant. Ils se faufilèrent à travers les couloirs. Il avait étudié les lieux et savait où se trouver la sortie. Par contre, il n'avait aucune idée d'où pouvait se trouver le village ou la ville le plus proche. Tant pis, il se débrouillerait à l'instinct. Tout ce qu'il retenait était que son compagnon de fortune avait commencé à se rapprocher plus rapidement que lui de la chaleur. Il avait senti un changement dans son odeur. Il devait le mettre à l'abri rapidement. Il savait que lui non plus ne tarderait plus et qu'ils seraient tous les deux à la merci des alpha sans scrupule. Mais pour eux, il n'en était pas question et ils étaient prêts à mourir pour rester libres de choisir avec qui s'accoupler.

Ils arrivèrent au bout de quelques minutes de marche près de la sortie. Il y avait deux vigiles qui en gardaient l'entrée. Levi sortit le couteau qu'il avait subtilisé pendant le repas et du coin de l'œil regarda en direction d'Armin qui hocha la tête. Levi se faufila derrière le premier garde et avec des gestes habiles, sauta au coup de ce dernier et lui trancha la carotide. Son homologue se rapprocha et constata aussitôt l'agression, mais il n'eut pas le temps de prévenir qui que ce soit qu'il perdit l'équilibre. Sa tête heurta durement le sol. Encore étourdie, Levi en profita pour lui réserver le même sort qu'au premier.

Armin qui avait plaqué le deuxième garde grâce à la méthode enseignée par Levi se releva. Ils ne demandèrent pas leur reste et partirent aussitôt, s'enfonçant rapidement dans la forêt. Ils avaient un seul avantage, il faisait nuit. Ils devaient mettre le plus de distance possible avant le levé du jour. Ils avancèrent à l'aveuglette. Armin tomba plus d'une fois, se prenant les pieds dans les racines. Ils entendirent le bruit de pas de chevaux.

Levi saisit son compagnon par le bras et le traîna avec lui dans un buisson. Ils se tapirent essayant de faire descendre leur rythme cardiaque a fin de ne pas attirer l'attention d'éventuel alpha.

L'escouade quitta la ville aussi discrètement que possible. Elle se dirigeait donc vers le point de vente situé dans une carrière en pleine forêt, selon l'indic.

Au bout de quelques heures de galop, Erd fit signe à l'équipe de ralentir. Quelque chose dans l'air avait attiré son attention. Aussitôt, l'équipe se déploya et fouilla les buissons autour de leur zone d'arrêt.

En voyant les cavaliers s'arrêtaient à leur niveau, la peur commença à naître au creux de l'estomac d'Armin. Il y avait une forte odeur d'alpha qui gênait l'oméga. Levi essaya tant bien que mal de le calmer. D'un geste en voyant l'un des cavaliers s'approchait, il fit reculer Armin. Mais ils ne perçurent pas le danger derrière eux, trop accès sur celui devant.

Une main soudaine les souleva de terre. Armin se mit à hurler, tandis que Levi tentait de blesser la main qui le tirer.

- Je les ai trouvé Erd!

- Lâchez nous bande de creuvard d'alpha, s'insurgea Levi.

- Calmez-vous ! On ne vous veut pas de mal. Nous sommes de la survey corporation.

Aussitôt, Levi et Armin se calmèrent. Le plus vieux reconnu l'emblème qui pendant des années, lui avait fait envie de liberté.

- Bien. Combien êtes-vous et d'où venez-vous ?

- Cela ne vous regarde pas.

- Erd qu'est-ce qu'on fait ? On ne peut pas les emmener avec nous jusqu'à la vente. En plus y en a un qui va bientôt être en chaleur. Il faut l'isoler.

- Je me doute bien Gunther. Petra, prends le blond avec toi. Je prends l'autre. On rentre au QG.

Sans avoir leur mot à dire Levi et Armin furent monter sur les chevaux qui repartir d'où ils venaient. Petra serra fort contre sa poitrine, Armin, qui sentant que c'était une bêta, se laissa aller à la détente. Levi accroché derrière Erd regarda son ami s'endormir paisiblement.