Auteur : Yoruhime

Titre : Chaton.

Couple : Sterek

Série : Teen Wolf

Disclamer : Rien n'est à moi à part l'histoire.

Correctrice : JustSoana

Note : cette histoire m'a été inspirée en lisant des fanfictions où Stiles était surnomé par Derek "mon chaton". J'ai eu cette idée et je l'ai écrite. J'ai d'ailleurs voulu en faire une fiction mais ça collait tellement au sterek que voilà. Ensuite j'ai voulu en faire une O.S mais je préfère en faire une histoire sur plusieurs chapitres. En combien je ne sais pas. Jusqu'à ce que je n'ai plus l'envie d'écrire l'histoire peut être ?

Note 2 : Je suis dyslexique et dysorthographique. Je tache du mieu que je peux de corriger mes fautes. Cela explique que mes chapitres ne feront pas plus de 2000 mots. Parce que quand j'ai trop a corriger, je désespère et à la fin je ne vois plus les fautes du tout. Donc voilà.

Chapitre 1 :

La nuit était tombée dans la ville de Beacon Hills. Cette ville était spéciale à cause du nombre de Garous qui arpentaient les rues de la ville. Les Garous sont des êtres à la fois humains et animaux. En effet, un loup-garou pourra prendre la forme d'un loup, mais aussi celle d'un humain. Et cela est valable pour bien d'autres animaux, créant parfois certains conflits. Il y avait des clans qui s'étaient formés avec chacun un animal pour emblème.

Stiles Stilinski était un jeune homme de 16 ans, hyperactif et chat-garou. Sa vie était devenue un enfer depuis la mort de son père, qui avait suivi par désespoir sa femme, morte d'une maladie incurable. La ville ne faisait rien pour ses orphelins. Il y en avait tellement peu qui se retrouvaient réellement sans famille... Et pourtant, ce n'était pas le cas de Stiles qui vivait la plupart du temps sous la forme d'un chat au pelage gris, à l'encolure blanche et aux yeux noisette. C'était plus facile de se nourrir, de se déplacer ou de dormir sous cette forme.

Ce Garou avait pourtant un énorme problème. Son hyperactivité le faisait courir partout et il s'épuisait vite. Il dormait moins que les autres chats et avait plus faim sans pour autant trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Il faisait régulièrement les poubelles ou volait dans les restaurants. Mais c'était une bien triste vie pour lui, depuis la perte de ses deux parents un an plus tôt. Le jeune homme était au plus mal, affaiblis, maigre et pourtant, il avait encore un surplus d'énergie qui le tuait, l'épuisait peu à peu. Il avait le tournis de plus en plus souvent, et les courses-poursuites pour sauver sa peau n'étaient pas rare. Il n'avait pas sa langue dans sa poche et provoquait sans arrêt les autres, se mettant à dos bien des gens. Son grand regret était d'ailleurs de ne pas pouvoir retourner au lycée. Il n'avait pas d'ami, mais aimait étudier. Sauf qu'étudier revenait cher et il n'avait pas encore 18 ans, l'âge légal pour pouvoir débloquer l'argent sur le compte de ses parents. Il devait donc vivre de souris et autre rongeurs à la portée de sa patte.

(*^*)

Stiles se réveilla un matin alors qu'il avait plu la veille. Son pelage était mouillé, et il se demanda une seconde s'il pouvait reprendre sa forme humaine. Il allait devoir travailler s'il ne voulait pas continuer ainsi, mais il n'avait plus de maison, plus de fringue, et se balader nu n'était pas dans ses habitudes.

Il marcha aux abords de la forêt, les oreilles basses. "Vie de merde" Se dit-il. "Faut tenir jusqu'à mes 18 ans et après je pourrais revivre comme un humain normal". Quoi que... l'adderall était relativement cher et il en avait réellement besoin alors que dans sa forme animal les effets était supportable.

Le jeune homme, qui était en chat, passa d'arbre en arbre, d'une branche à l'autre, pour ainsi ne pas avoir à progresser par terre. C'était le coin des serpents et il y en avait pas mal par ici. Et ce n'étaient pas des Garous, alors ils avaient encore moins de scrupule à tuer à chat pour ensuite le manger. Et comme Stiles n'était pas gros, ça ne pourrait que les aider.

Soudain, le ventre de l'hyperactif gronda. Il était encore en train de grandir et il avait donc souvent faim. Il se mis donc en chasse, mais il faisait trop de bruit. Les animaux le sentait venir à des kilomètres de là et avait bien le temps de s'enfuire. Alors, voyant que sa technique ne fonctionna pas, il se risqua à aller sur le domaine des loups qui était bien plus loin dans la forêt. Les loups y avaient établis leur nid là-bas, à l'écart de la ville, bien trop bruyante pour leurs oreilles. Même humain, ils avaient une ouïe terrible. Il devait faire particulièrement attention s'il ne voulait pas se retrouver en Kebab. Et là tout de suite, il se demandait si c'était au moins mangeable, un Kebab de Stiles, s'il aurait bon goût... En plus, la viande ne serait pas graisseuse et ils ne risquaient pas de se prendre une indigestion. Ça devait réellement le rassurer d'avoir cette pensée ?

Il se trouva bien vite devant une sorte de petit village. Plusieurs maisons avaient été construites autour d'un manoir. Chaque nouveau membre de la meute avait la possibilité de se faire construire une maison ou d'aller en ville y vivre. Il ne savait pas grand-chose sur eux, uniquement les vagues rumeurs qu'il avait entendues. Le clan était composé principalement de loup, mais il y avait aussi un druide qui faisait véto et médecin. L'Alpha était un homme du nom de Derek, il était aussi effrayant que beau. Ce qui ne voulait dire qu'une chose pour le jeune Stiles, il fallait qu'il opère rapidement et parte comme le voleur qu'il allait devenir.

Le pseudo-village avait l'air calme quand il y rentra. Il y avait beaucoup de lycéens qui devaient être en cours... Comme lui normalement... Il sentit l'odeur exquise d'une tarte aux pommes refroidissant sur le bord d'une fenêtre qu'il décida de voler. Ce n'était pas grand-chose et cela ne remplacerait pas la viande. Mais, hey, c'était déjà ça, nan ?

Courant à vive allure vers elle, il ne prêta pas attention à l'arrivée d'un loup. Et alors qu'il allait prendre un bout de pomme et surement ronronner de contentement, il fut projeté contre l'arbre le plus proche. Il se releva bien vite malgrès le choc et cracha quelque seconde avant de monter dans l'arbre où il y serait plus en sécurité. Il avisa ensuite d'un gros loup gris qui montrait ses dents. Il avait l'air particulièrement hargneux. Peut-être que c'était sa tarte.

Le petit voleur ne savait pas s'il allait survivre à cette entrevue. Son ventre et son dos lui faisaient mal. S'il arrivait à partir d'ici, il devrait rester immobile quelque temps et il ne pourrait plus se nourrir.

La vie de Stiles était dangereuse. La loi de la nature se répercutait clairement sur sa vie. Tuer ou être tué, la vie humaine lui offrait le confort de pouvoir être aidé s'il le voulait. Il y avait comme même des associations pour ça. Mais le médicament dont il avait besoin était trop cher, et il ne pouvait pas se permettre d'attendre une semaine. Il devait l'avoir après sa première journée humaine. Il avait bien essayé de jongler entre forme humaine et forme animale, mais c'était juste comme si sa forme animale ne faisait que retarder son besoin d'Adderall.

-Je vais t'apprendre à voler, salopard ! Grogna le loup.

Le chat s'était perdu dans ses pensées. Cette phrase qu'il avait parfaitement compris, le fis revenir sur terre mais c'était déjà trop tard. L'animal avait sauté. Les deux pattes contre le tronc de l'arbre. La gueule en hauteur. Il attrapa la patte arrière du chat pour ensuite le projeter au sol. Le chat se remit sur ses pattes, mais poussa un miaulement de douleur. Sa patte arrière avait été brisée, le sang coulait et la plaie n'était clairement pas belle. Alors que son agresseur s'approchait, il clopina en arrière, crachant vers le loup. Le spectacle était triste a voir. Le pauvre chat était acculé contre le mur, sa blessure le faisait bien trop souffrir, son ennemi était bien trop fort et agile pour l'être qui ne faisait que 3 kilos. C'était ridicule le comparer aux 60 kilos de muscle de la bête en face de lui. Ce dernier prit un malin plaisir à le faire peur en montrant ses crocs. Le chat senti clairement sa dernière heure arriver quand il entendit un hurlement :

-Jackson, mais qu'est-ce que tu fais !?

Ledit Jackson se transforma en humain. Il était aussi nu que le jour de sa naissance, mais cela semblait ne lui poser aucun problème. Les Garous, par leurs transformations multiples, n'étaient pas pudiques.

-Je punis cette saleté de Garou ! Il allait nous voler le déssert ! Cracha l'homme.

-Tu aurais pu simplement lui faire peur ! Mon dieu, mais regarde dans quel état tu as mis sa patte !

-Il n'a eu que ce qu'il mérite, Laura ! Cracha-t-il.

-Il va mourir, tu veux dire !

-Bien sûr que non ! Il va se transformer en humain et aller à l'hôpital. Point.

Tout Garou qui se respecte pouvait le faire, aller à l'hôpital. Mais il était hors de question que Stiles le face. Et ce pour plusieurs raisons. Il déteste l'hôpital, dernier lieu ou avait vécu sa mère, avant de rendre son dernier soufle devant Stiles. Cet hôpital avait vu un jeune homme de 15 ans perdre sa mère, mais aussi son père. Ce dernier s'était suicidé et on lui avait demandé, à lui, à un gamin, de venir vérifier que c'était bien son père à la morgue. C'était une chose que ne devrait jamais avoir a vivre un enfant, ou même un adolescent. Voir un parent à qui on avait adressé la parole moins de 24 heures plus tôt, et qui est présent sur une table pour la future autopsie. Ça avait été un choc pour Stiles et il ne voulait pas retourner dans ce lieu. Trop de mauvais souvenirs, surtout si on y rajoutait la longue et épuisante année qu'il avait vécu à moitié au chevet de sa mère pendant sa dernière année de vie, alors que la maladie la rongeait.

-Bon, prépare la voiture, on va l'y emmener. Et toi, dit-elle en s'adressant au chat. Redeviens humain.

Stiles miaula et fis un signe négatif de la tête. S'il se transformait, il aurait surement une crise de panique. Ou sinon, prit par son hyperactivité qui l'empêchait de rester en place, le jeune homme allait sûrement agraver sa blessure.

-Tu ne peux pas ou ne veux pas ? Demanda Laura.

Le chat ne pouvait répondre qu'en miaulant. Alors la jeune femme se transforma en une majestueuse louve noire, après s'être déshabillée. Les humains pouvaient communiquer ensemble ,non ? Les animaux, c'était pareil. Mais un Garou dans sa forme animale ne pouvait pas être compris d'un Garou sous sa forme humaine.

-Je suis hyperactif, si je me transforme, je vais agraver ce qu'il m'a fait.

-Bien, je vois... Et pourquoi as-tu tenté de voler cette tarte ? Demande-t-elle sévèrement.

-Parce que j'ai faim.

-Tu aurais pu attendre d'être chez toi !

-Ah ouai ? Et je fais comment si je n'en ai pas ? Hein ? Explosa alors Stiles. Je suis un orphelin sans maison ! Je ne peux même pas redevenir humain sinon mon hyperactivité me reprend et mon traitement coûte bien trop chère pour que je puisse me l'offrir ! Alors désolé si je n'ai trouvé que ça a me mettre sous la dent parce que je suis un piètre chasseur et que j'ai faim depuis 2 jours, que je suis trempé par l'averse d'hier soir parce que je n'ai pas d'abris et que je suis crevé ! Cracha l'animal.

Laura ne le montrait pas, mais elle était étonnée. Le chat n'avait pas mâché ses mots, n'avais pas fait dans la diplomatie et devait savoir qu'il avait aggravé son cas. On ne parle pas ainsi à un être qui tenait votre vie entre ses mains ou ses pattes. Puis, petit à petit, le discours du plus jeune se fraya un chemin dans son esprits. Il n'avait aucun abri, pas de famille, il avait faim depuis longtemps et son poil était encore mouillé. Il était maigre, bien trop. On voyait presque ses os, et son pelage n'était pas dans un très bon état. Son instinct de louve protectrice se réveilla sous cette vision triste. Il n'allait pas vivre encore longtemps s'il restait ainsi.

-Bien. Dit-elle en redevenant humaine. Elle se rhabilla avant d'approcher le chat.

Stiles se mit à cracher et a donner des coups de pattes dans le vide. Il griffa même la jeune femme à la joue. Cette dernière n'en avait rien à faire. Elle prit le chat dans ses bras, le rassurant sur ses attentions. Elle allait s'en occuper. Stiles allait faire partit de la meute des Hale.

OoOoOoO

Note de l'auteur : voici donc le premier chapitre de cette fanfiction. N'hésitez pas a donner vos avis, à me donner des conseils. Ce n'est pas ma première fanfiction, bien que sur ce couple oui. Mais on a toujours besoin de conseils pour s'améliorer. Il n'y aura aucun rythme de publication précis par contre.