Me revoilà donc après ces deux mois et demi d'absence mes loulous. J'espère que vous avez passé un bon été.

Ca me fait trop plaisir de vous poster cette nouvelle trad. Ca m'avait manqué je vous dis pas.

Cette histoire a été écrite par slayer of destiny, vous savez, elle a écrit Drunk werewolves entre autres…

Je tiens encore une fois à remercier tous ceux qui ont lu, rewiewés et favorités ma dernière trad. Ca me fait vraiment chaud au cœur. Nous repartons donc avec un rythme de 2 chapitres/OS par mois.

Pairings : Sterek, Boyd/Erica

Disclaimer : TW est à Jeff Davis et cette histoire est à slayer of destiny

Spoilers : saison 2

Petites précisions : Dans cette fic, Lydia est un loup garou (vous comprendrez) et Derek et Jackson sont sûrement un peu OOC.


Stiles chantonnait doucement, son Ipod sur les oreilles alors qu'il parcourrait les allées du supermarché en poussant son caddie, attrapant au passage ce dont il avait besoin car il avait mémorisé sa liste de course.

Il tourna au coin de l'allée Boulangerie quand son regard se retrouva attiré par une tête familière pleine de cheveux bouclés, un peu plus loin dans le magasin.

Il fronça légèrement les sourcils avant de regarder autour de lui mais il ne vit aucun grand homme ténébreux aux yeux de tueurs ni aucun de ses louveteaux, ce qui était légèrement inhabituel.

Il haussa les épaules avant de serpenter dans les rayons pour essayer de trouver la miche de pain qu'il voulait et pour essayer de résister à la forte envie d'y aller.

« Oh c'est pas vrai ! » grommela Stiles avant d'attraper les deux miches et de les jeter dans le caddie. Il marcha d'un pas lourd en direction d'Isaac qui était debout, complètement perdu, en train de fixer les surgelés

« Hey tu fais quoi ? » sourit-t-il.

Isaac sursauta puis se retourna pour le fixer avec de grands yeux bleus incertains. Cependant Stiles fût beaucoup plus horrifié quand il vit les boites de plats tous préparés dans les mains d'Isaac.

« Oh Seigneur, s'il te plait ne me dit pas que tu vas acheter ça ! » s'exclama-t-il en les arrachant des mains d'Isaac pour les jeter dans le congélateur comme si ces plats l'avaient offensé. Le regard choqué d'Isaac oscilla entre Stiles et les plats.

« Erm, oui ? » demanda-t-il plus qu'il ne répondit.

« Est-ce que tu sais à quel point ces trucs ne sont pas sains ? A quel point il y a d'horribles et lourds additifs là dedans ? Sans parler des saletés de produits chimiques qui font je ne sais quoi à ton corps. C'est pas parce que t'es tout 'grr' que tu dois forcément mal manger. Je suis sûr que même avec ton métabolisme, ces additifs sont mauvais et personne n'a envie de voir un loup garou obèse non ?! » Stiles secoua la tête.

« Mais j'ai besoin de nourriture ! » gémit Isaac en posant son regard sur les plats préparés.

« Qu'est-ce que tu manges d'habitude ? » sourcilla Stiles.

« Et bien… Derek peut faire des pâtes et… des œufs et des frites et… des toasts au fromage et… des steaks et… eum… du bacon mais il n'est pas là le reste de la semaine et j'ai besoin de manger » bouda Isaac en faisant ses yeux de chiens battus.

Stiles réalisa avec effroi que ce regard était deux fois plus impressionnant que celui de Scott et trois fois plus fatal.

« Ok, très bien, allez » Stiles attrapa la main d'Isaac et commença à le tirer dans le magasin en direction du rayon produits frais.

« Euh Stiles, je ne peux pas cuisiner ! Genre, Derek m'a strictement interdit d'utiliser quoique ce soit sauf le micro onde et un couteau. Je suis même plus autorisé à utiliser le grille pain depuis que je me suis électrocuté avec en glissant un couteau dedans ! » protesta Isaac.

« Quoi ? Oh c'est pas vrai, maintenant je vais devoir te cuisiner quelque chose et te faire à manger pour les jours qui viennent alors dis le moi si je prends quelque chose tu n'aimes pas » soupira Stiles en secouant la tête.

« Tu peux cuisiner ? » Isaac redressa la tête et Stiles étouffa un rire en l'imaginant avec des petites oreilles et une queue qui remue.

« Ouais. Mon père, je dois dire, avait à peu près le même niveau en cuisine que Derek. Donc c'était soit j'apprenais à me débrouiller soit je survivais avec les mêmes 5 plats préparés avec une légère variation de temps en temps quand on mangeait un chinois à emporter » sourit Stiles en amassant divers articles dans le caddie. Il avait de l'expérience avec les loups garous, il connaissait la taille de la portion pour un repas de loup garou.

« Stiles ? » demanda Isaac au bout d'un moment en attrapant la manche de Stiles. Celui-ci, en voyant la façon dont il l'avait fait, voulait juste bondir sur lui pour lui faire des câlins.

« Ouep ? » Il avait réussi à se contrôler. Un peu.

« Est-ce que tu sais cuisiner du hachis Parmentier avec du fromage fondu par-dessus ? » demanda Isaac plein d'espoir.

« Oui. En fait c'est l'une de mes spécialités. Je te jure que mon père bave quand il sent l'odeur du plat. Tu veux que j'en fasse un ? »

« Si ça te dérange pas. T'es pas obligé, tu en fais déjà assez et… »

« Retourne au rayon fruits et légumes et prend un petit sac de pommes de terres, quelques carottes, des petits pois et des oignons » sourit Stiles en donnant un petit coup de coude à Isaac.

En regardant le plus jeune loup garou s'activer, cette queue qui remuait lui revint de nouveau en tête. Stiles secoua la tête avant de se retourner pour aller chercher de la viande hachée. Ca faisait presque trois semaines depuis les évènements avec Gérard, Scott et Jackson et les choses étaient un peu tendues entre lui et Scott.

Il avait essayé d'agir aussi normalement que possible près de Scott et le peu qu'il ne pouvait pas gérer, le loup garou ne ferait rien de toute façon. Mais il avait été sérieusement blessé par toute cette merde dans laquelle il s'était fourré quand Scott ne lui avait pas dit ce qu'il avait prévu, quand il ne lui avait parlé d'aucun de ses plans, quand il n'avait pas remarqué que son meilleur ami avait été kidnappé et frappé et quand il n'avait pas demandé d'où venait ses bleus. Ouais Stiles se sentait plus que blessé par le comportement de Scott.

Et il ne savait pas vraiment quoi faire avec la meute de Derek non plus. Il les adorait et il adorait trainer avec eux quand bien sûr ils n'utilisaient pas leurs pouvoirs. Même Derek ! Mais après ce que Scott avait fait, il devait reconnaître qu'il ne serait pas vraiment le bienvenu dans la meute de Derek. Le regard sur le visage de Derek quand Scott lui avait dit qu'il n'était pas son alpha, ça restait sur l'estomac de Stiles. Depuis la dernière fois, c'était la première fois qu'il voyait l'un d'entre eux.

Il sursauta légèrement quand Isaac jeta dans le caddie tous les légumes qu'il avait dans les bras avant de regarder Stiles dans l'expectative.

« Erm. Oh bon travail, tout ça me semble frais » sourit Stiles en inspectant les articles qu'Isaac avait été cherché. Quand il leva les yeux, Isaac semblait aussi content que si on lui avait dit qu'il venait d'avoir un A++.

Durant le reste du voyage dans le magasin, Stiles pensait joyeusement à tous les plats qu'il pourrait préparer à Isaac puis attrapa tous les ingrédients dont il avait besoin.

Le seul problème vint quand ils atteignirent les caisses et qu'Isaac sortit la carte bancaire de Derek en même temps que Stiles récupérait son portefeuille.

« C'est que des trucs que je vais te faire acheter » sourcilla Stiles.

« Et tu vas cuisiner pour moi. Derek m'a dit d'acheter tout ce dont j'avais besoin et il sera très heureux d'apprendre que je mange plus sainement que d'habitude. En plus ça va vraiment l'énerver s'il apprend que tu payes » siffla doucement Isaac. Il savait bien que la caissière et les couple derrière eux les dévisageaient.

« Oh… » Stiles aurait dû se douter que Derek ne le laisserait pas acheter des choses pour sa meute.

« Non, non c'est un truc d'alpha, subvenir aux besoins de la meute et prendre soin d'elle et tout ça » dit rapidement Isaac en comprenant son expression.

« Oh, très bien alors » Stiles haussa les épaules ne sachant pas vraiment si Isaac mentait cependant il fit en sorte que tout cela ait du sens. Les personnes autour d'eux commençaient à les regarder d'un mauvais œil.

Ils mirent rapidement leurs courses dans des sacs puis Stiles sortit le premier pour se diriger vers sa Jeep pour enfin, mettre les sacs dans son coffre.

« Tu devrais venir cuisiner à la maison. Si tu aimes vraiment cuisiner alors tu vas adorer la cuisine de Derek ! » sourit Isaac en grimpant dans le siège passager de la Jeep.

« Tu es sûre que ça le dérangera pas ? » sourcilla Stiles bien qu'il était vraiment désireux de voir la maison des Hale maintenant que celle-ci avait été reconstruite et terminée.

« Pourquoi ça le dérangerait ? » demanda Isaac profondément confus. Stiles se retourna automatiquement pour voir la maison Hale fermée.

« Wow, cela semble… totalement différent ! » s'exclama Stiles en se garant devant la maison dans une sorte de parking qu'Isaac montra du doigt.

Il observa la maison. Elle avait tous ses murs et un toit, des nouvelles fenêtres, elle avait même un nouveau porche ! En fait cela rendait la zone un peu moins sombre et menaçante. La maison semblait tout à fait ordinaire.

Isaac s'était rapidement dirigé vers le coffre et avait déjà commencé à faire des allers retours avec les courses dans les bras. Le temps que Stiles sorte de la voiture, Isaac avait déjà presque entièrement vidé le coffre.

Attrapant les deux derniers sacs, Stiles suivit Isaac dans la grande entrée puis jusqu'à un petit couloir qui menait à une cuisine devant laquelle il allait s'extasier.

« Apparemment, sa mère avait une énorme cuisine avec tout ce qu'il fallait dedans. Je crois qu'il voulait être sûre que la maison ait ça, même si aucun d'entre nous ne l'utilise vraiment » dit doucement Isaac depuis l'entrée de la pièce tout en observant Stiles fixer la pièce d'un air rêveur.

« Eh bien allons-y » sourit Stiles en relevant ses manches avant de sortir les courses des sacs.

Il laissa s'échapper un petit son affligé quand, en fouinant dans les placards, il ne vit que de la malbouffe et des plats préparés. Le congélateur était presque vide, il n'y avait qu'une boite de glaces à l'eau et un sac de glaçons.

Isaac lui rit au nez, il était assis sur le plan de travail et observait Stiles d'une expression que Stiles ne pouvait pas vraiment déchiffrer. Cependant il semblait heureux donc il ne s'inquiéta pas trop.

Dès que les courses dont ils n'auraient pas besoin furent rangées, il se mit à l'ouvrage pour cuisiner différents plats qui pourraient être congelés ou mis au frais pour qu'Isaac puisse les manger.

Il bavarda tout en cuisinant et réussit à faire parler d'Isaac. Celui-ci parla des ses intérêts et des cours qu'il aimait (Isaac était un grand fan de Tolkien (1) et adorait la littérature anglaise), il parla de qu'il ressentait en tant que loup garou. Il parla aussi de Derek, il lui dit à quel point il était génial. Il avait pris Isaac sous son aile et était devenu son tuteur quand on avait laissé entendre qu'il devrait aller dans une famille d'accueil. Il lui avait acheté beaucoup de choses à ne savoir qu'en faire, l'avait aidé pour ses devoirs et avait généralement essayé de donner une maison à Isaac.

Effrayé, Stiles imagina ce Derek là dans chaque situation.

Stiles rit tout en éloignant Isaac du placard alors que l'odeur du souper commençait à embaumer la cuisine. Le jeune loup garou gémit en disant à quel point tout ça était génial et à quel point il avait faim. Il bouda quand Stiles lui tendit une pomme avec un regard sévère. Mais avant que Stiles n'ai pût faire quoique ce soit, Isaac fit quelques pas en avant et colla son nez contre la joue de Stiles avant de s'éloigner et de se rasseoir sur le plan de travail pour observer Stiles cuisiner.

Deux heures plus tard, il demanda à Isaac de couper les légumes pour lui. Les deux adolescents étaient côtes à côtes avec un nombre de plus en plus croissant de bols, d'assiettes et de saladiers remplis de nourriture.

Isaac avait dévoré presque la moitié du hachis Parmentier de Stiles, lâchant des petits grognements de contentement pendant tout le repas. Stiles reconnut ce bruit comme celui que faisait d'habitude Scott : le grognement heureux de la nourriture.

Ils avaient maintenant mit de la musique et discutaient facilement tout en travaillant ensemble. Stiles divertissait Isaac avec des histoires de son enfance. De ce que Scott et lui avaient pût faire.

« C'est vrai ?! » rit Isaac en se tenant les côtes, sentant un point de côté arriver.

« J'te le jure, mon père nous a menotté ensemble puis il m'a attaché au lit d'hôpital » acquiesça Stiles.

« Vous… comment vous avez fait pour faire éclater un lavabo ? » s'étouffa Isaac en riant.

« On sait pas trop comment on a réussi mais, et je parle par expérience, éclater un lavabo laisse échapper beaucoup d'eau. Et ma mère n'était vraiment d'aucune aide, elle était pratiquement en train de se rouler par terre en riant » sourit Stiles en y repensant.

« Ca aurait été génial si on avait pût présenter ta mère à Derek » sourit Isaac.

Stiles ne dit rien pendant un instant avant de tomber à genoux et d'éclater de rire, des larmes tombant de ses yeux.

« Oh je vois totalement ma mère frapper Derek sur le nez avec un journal qu'elle aurait roulé parce qu'il aurait été trop grognon ! » réussit à dire Stiles ce qui, bien sûr fit tomber Isaac à terre près de lui.

Il laissa échapper un petit gémissement en sentant ses côtes lui faire mal. Puis il se coucha par terre sur le dos tout en essayant de respirer.

Isaac rampa près de lui puis posa sa tête sur l'épaule de Stiles avant de se blottir contre lui pour coller son nez derrière son oreille.

Stiles fût légèrement étonné, cependant il avait vu la meute de Derek le faire les uns sur les autres de temps en temps. Il se sentait en quelque sorte… honoré qu'Isaac le fasse avec lui donc il se contenta de sourire et enroula ses bras autour d'Isaac dans un bon vieux câlin Stilinski. Il s'étendit sur le sol avec lui un moment jusqu'à ce que le minuteur ne sonne. Il dût empêcher Isaac de dévorer tous les cookies qu'il avait fait plus tôt.


(1) Pour ceux qui ne le savent pas, J.R.R Tolkien est un auteur anglais qui a notamment écrit la trilogie du Seigneur des Anneaux et Bilbo le Hobbit.

Je vous dis à dans deux semaines mes loulous et je vous ai laissé un petit mot sur mon profil donc allez jeter un œil.

Je vous embrasse tous.