30 jours, un mariage

(Un type nommé Severus, une fille nommée Hermione)

de Lady Memory

Disclaimer: Cet hommage au travail de J K Rowling, qui a créé et à qui appartiennent les personnages et lieux, ne me rapporte aucun profit.

.

Warning: J'ajoute ces quelques lignes parce que je reçois de nombreux messages de lecteurs déçus; je pense donc qu'il est préférable de commencer ce prologue avec une annonce spéciale.

Soyez averti qu'il ne s'agit PAS d'une histoire d'amour classique. Les interactions entre Snape et Hermione son difficiles, frustrantes et ennuyeuses, pour faire court, ce n'est pas une relation saine, en tout cas au début, et si vous continuez à lire, vous saurez pourquoi.

L'histoire est basée sur des personnes et expériences dont j'ai personnellement été témoin. Le Snape que je décris est un homme intérieurement détruit et il est plus que près à réagir. Mon Hermione n'est pas sûre d'elle, et bien plus effrayée à l'idée de faire des erreurs que celle décrite dans le canon. Bref, mes personnages ressemblent moins à leur version des livres qu'à de vraies personnes, avec tous les problèmes que de vraies personnes peuvent avoir.

A présent, vous êtes prévenus. Si vous le souhaitez, entrez, à vos risques et périls.

Merci et désolée de cette longue présentation.

.

Une rapide explication (utile, soyez patients) : le titre '30 jours, un mariage', vient d'un merveilleux film avec Sean Connery, dont le titre était 'Cinq jours, un Eté', signifiant qu'en une très petite durée de temps, un été entier était condensé. (Aë : en français, 'Cinq jours ce printemps-là'. Je ne cherche même plus à comprendre comment ils font leurs choix de traduction)

L'idée était de mettre ensemble, dans une même maison, un Severus en colère et une Hermione horrifiée, parce qu'un danger imminent la menace. Cette cohabitation forcée va-t-elle se transformer en un réel amour en trente jours ?

Cette histoire a originellement été pensée comme un exercice pour apprendre les mots anglais des objets et verbes permettant de vivre au quotidien. Comme je dis toujours, pour un italien (oui, je suis italienne), il est plus facile de parler de Shakespeare que de commander un plat au restaurant, et ne parlons pas de demander quelque chose dans un magasin d'informatique. Quoi qu'il en soit, après un moment, je me suis de plus en plus impliquée dans la narration, et… Eh bien, l'exercice est devenu un tout-en-un d'angoisse, de sentiments et de suspense.

L'histoire est actuellement entièrement écrite, et, puisqu'elle a la forme d'un journal intime, elle sera postée avec un très court intervalle entre chaque chapitre. Je voudrais également prévenir ceux qui sont intéressés par la lecture que même si j'ai tenté de garder mes personnages autant dans le canon que possible, mon histoire est totalement AU, ayant été conçue comme un interlude et pas une alternative.

Enfin, cette histoire a deux fins. Vous pouvez choisir celle que vous préférez.

.

.

Remerciements et dédicaces : Cette histoire a reçu le soutien de nombreuses personnes gentilles au cours des quatre années nécessaires à sa rédaction. Oui, vous avez bien lu. Il m'a fallu quatre ans pour la terminer, et deux autres pour la réviser…

Je veux donc remercier tous ceux qui m'ont aidé.

.

Aë : J'avoue avoir coupé la liste des noms ^^'

.

A Laura, ma si jolie fille

.

.

oOoOoOo

.

.

Prologue

.

Le vieil homme apparut avec grande discrétion dans un coin sombre de la rue. Comme il se l'était imaginé, l'endroit était toujours plein de gens, même à cette heure tardive. Et quelle chaleur ! C'était insupportable, surtout pour un sorcier originaire d'Ecosse, peu habitué aux vêtements Moldus, et n'ayant donc pas exactement choisis les vêtements appropriés à la saison.

Il aurait dû s'en rappeler. L'Italie, pays de soleil. Peut-être son hôte pourrait lui suggérer un bon endroit pour manger une vraie pizza ? Il commençait à détester les pauvres imitations produites par les elfes de maison, à Poudlard. Encore qu'habillé comme il l'était, le plaisir deviendrait rapidement une torture. Eh bien, dans ce cas, peut-être pourrait-il commander une pizza en livraison?

Il soupira. Sa mission. Il était là pour une mission. Mais la joie et l'excitation qui emplissaient l'air étaient un peu enivrantes. Il se promit d'être rapidement de retour, quand le moment serait plus propice.

Souriant d'un air bienveillant aux passants perplexes, il pressa le bouton de la sonnette et attendit. Une voix féminine ravie répondit immédiatement, avec un lourd accent italien.

« Professeur Dumbledore ? Vous êtes là ? Je vous en prie, entrez ! »

D'un mouvement de baguette, il changea ses vêtements, récupérant son habituel attirail majestueux, avant d'entrer dans la petite maison. Une femme dans la quarantaine, aux cheveux sombres, petite et en léger surpoids, avait ouvert la porte, et son regard étincelait de plaisir et d'affection.

Il la salua d'une courbette et tenta d'embrasser sa main, mais elle refusa gracieusement. « Ah, Professeur, vous allez me faire rougir ! »

Il sourit gentiment, et elle le mena à travers une confusion de pièces jusqu'à sa terrasse, s'exclamant avec joie « La pizza si raffredda! La pizza refroidit ! J'ai commandé la spéciale Quattro Stagioni* pour vous! Vous devez absolument l'essayer. Elle vient directement de RossoPomodoro*!

A cette annonce, il commença à saliver, impatient. Ah, la chaleur de l'accueil italien !

.

oOo

.

La lune commençait à descendre dans le ciel, et l'aurore s'élevait lentement, prenant ces couleurs fraîches et vives si typiques de l'été italien. Ils parlèrent beaucoup, et l'expression de la femme changea, passant de la curiosité à la douleur, puis à la surprise, et enfin à l'inquiétude.

Le ventre calé de nourriture délicieuse, le vieux sorcier jaugea la dame pensive de son regard perçant, tout en continuant à se balancer sur son confortable rocking-chair.

Puis, dirigeant son regard sur les étoiles faiblissantes, il entrelaça ses doigts, et demanda tranquillement « Alors, ma chère, je vous ai tout dit. Maintenant, qu'en pensez-vous ? Accepterez-vous ? Essaierez-vous de nous aider ?

-Eh bien » bafouilla-t-elle, avant de rougir à nouveau. « Je suis bien évidemment honorée de votre requête… Je ne peux nier l'aimer beaucoup. Lui comme la fille. Mais en vérité… Je suis un peu effrayée… Êtes-vous certain que c'est vraiment de mon aide que vous avez besoin ? »

Dumbledore cessa de se balancer –et le couinement agaçant que son vieux fauteuil émettait à chaque mouvement.

« Bien sûr ! » s'exclama-t-il avec force, se penchant vers elle et plaça une main ridée sur son genou. « Comment pouvez-vous en douter ? Je n'aurai pas accepté un tel voyage si je n'étais pas sûr que votre aide est totalement indispensable ! »

Elle leva deux yeux incrédules pour le regarder. Il sourit, rassurant, mais elle ne le lui rendit pas. A la place, son regard se durcit soudainement.

« Si je dois vous aider, je veux que la conclusion me soit garantie. J'exige d'avoir votre parole à ce sujet. »

Il sourit à nouveau et ajouta avec un regard diabolique « Aucun problème, chère Madame. J'ai déjà pensé à une récompense de valeur. Trois différentes options vous sont garanties. »

Elle écarquilla un moment les yeux, puis demanda, suspicieuse « Mais pourrais-je décider de leur teneur ?

-Evidemment ! » répliqua-t-il avec un clin d'œil.

Elle réduisit sa voix en un soupir. « Serais-je autorisée à utiliser… La magie ? »

Il gloussa avec joie. « J'étais sûr que vous apprécierez mon offre. Maintenant, maintenant, célébrons notre pacte ! Nous discuterons des détails plus tard. »

Elle était tout à fait hameçonnée, et ils le savaient tous deux. Il releva son verre en un toast galant. « A vous, et à votre plume. »

Elle répondit avec joie. « A Poudlard, et au Monde Magique! »

L'accord était signé.

.

.

oOoOoOo

.

.

Note de Lady Memory :

Quattro Stagioni : Littéralement, quatre saisons, une pizza spéciale habituellement composée de tomates et de mozarella, et décorée de tranches d'œuf bouilli, de petits morceaux artichauts, d'olives noires, de jambon et de champignons.

RossoPomodoro : Une chaîne de restaurants célèbre, qui cuisine l'authentique pizza Napolitaine, n'utilisant que les ingrédients venant de Camponie, la région où Napoli (Naples) se situe.

.

Note de Sockscranberries : Hum, je suis intriguée… Je me lance dans la suite à l'instant :D

.

Aë : Merci à Socks et Cricri ^^