Hey, salut les amis !

Je suis de retour avec une autre idée et un nouveau style d'écriture qui plaira sûrement à mes fidèles. (ça fait un peu secte non ?)

Enfin bon j'espère que ça va vous plaire.

Katekyo Hitman Reborn appartient toujours à Amano Akira.

Bonne lecture !


Chapitre 1 :

- Reborn-san ! Reborn-san, où êtes-vous ?

- Que se passe-t-il, Gokudera ? Fit une voix provenant du robinet.

L'argenté était dans la cour, et se tourna vers les lavabos du gymnase à quelques mètres de là. L'arcobaleno du Soleil sembla couler du robinet comme de l'eau et se posa gracieusement dans la cuve.

- Je faisais une sieste donc j'espère que c'est important.

- Ça l'ai, dit Yamamoto en arrivant derrière son homologue, toute joyeuseté effacée. Tsuna a disparu.

- Quoi ?! Rugit le bébé. Comment ça a pu arriver ?

- En cours il ne se sentait pas bien et il est partit à l'infirmerie, expliqua Gokudera. Naturellement, je l'ai accompagné. Mais quand j'y suis retourné deux heures plus tard, il n'y était plus… L'infirmier non plus d'ailleurs.

- C'est pas possible… Ça fait combien de temps ?

- On te cherche depuis un heure maintenant, grimaça la Pluie.

- Hibari a déjà ratissé tout l'établissement, il inspecte l'infirmerie maintenant, annonça l'argenté. Chrome est partit chercher Mukuro et tête de gazon fait le tour de la ville en courant. Même les filles aide.

- Et qui a organisé tout ça, siffla Reborn, admiratif.

- Gokudera ! Fit joyeusement Yamamoto.

- Je n'ai pas fait grand-chose… Tout le monde a réagit instinctivement, rougit le concerné.

- Bien, bon travail Gokudera, le remercia l'hitman. Je vais appeler le Kyudaime et les renforts. Allez aider Hibari.

- Oui ! Firent les deux adolescents en tournant les talons.

La situation était vraiment mauvaise… Si la disparition de l'héritier de la plus grande Famille mafieuse s'ébruitait, les Familles ennemies des Vongola s'en donneraient à cœur joie.

XxXxXxXxXxXxXxXxXxXxX

Bien loin de là, sur la côte ouest japonaise, plusieurs hommes attendaient près d'une grosse malle le prochain ferry vers une destination inconnue. Pendant leur attente, le téléphone de l'un d'entre eux sonna.

- Les gamins ont déjà commencé à bouger, annonça la voix à l'autre bout du fil.

- Ils ont fait vite, grogna le propriétaire de l'engin, un homme grand dont la blouse blanche cachait à peine son costume. Mais malgré leurs relations, ils n'arriveront pas à temps…

Les quatre hommes ricanèrent et ne furent coupés que par l'arrivée du ferry. Leur voyage serait long, mais il fallait au moins ça pour couvrir leurs traces. Avec un ennemi aussi puissant…

XxXxXxXxXxXxXxXxXxXxX

Tsuna avait froid. Très froid. Mais son cerveau était dans le brouillard. Pas moyen de se rappeler de ce qu'il c'était passé. Il se força longuement, les yeux fermés, à retrouver ses souvenirs. Quand la lumière se fit enfin dans son esprit, il frissonna. L'infirmier… Il lui avait fait avaler une substance bizarre et il s'était senti partir. Il était sûr que son mal de tête de la matinée était dû à son Hyper-Intuition et que les événements de l'infirmerie en était la cause et non la conséquence. Il se souvenait aussi des rares fois où il avait repris connaissance durant le voyage, bien qu'il n'ai aucune idée de combien de temps celui-ci avait duré. Ses ravisseurs lui avait laissé un bandeau sur les yeux, le nourrissaient puis le rendormaient immédiatement. Une fois les idées claires, le châtain ouvrit les yeux.

XxXxXxXxXxXxXxXxXxXxX

Dino et Hibari avaient quadrillé la ville toute la journée en compagnie de leurs hommes. Yamamoto et Reborn étaient partit prévenir la mère de Tsuna tandis que Gokudera restait analyser l'infirmerie. Chrome et Mukuro essayaient par tous les moyens de trouver une trace de leur boss. Au crépuscule, ils se retrouvèrent tous dans la salle de réception de l'hôtel.

- Ils doivent déjà avoir atteint le continent… Se désespéra Dino.

- Pourtant, on est plus proche de la côte Est que de la côte la Ouest, remarqua la Pluie. Alors pourquoi tu pense à l'Asie ?

- Yakkyu-baka ! C'est évidant qu'ils ne vont pas prendre le chemin le plus court ! Réprimanda la Tempête.

- Kufufu, moi ce qui me choque, c'est la présence de l'alouette en ces lieux, ricana Mukuro.

- Hn, répondit la-dite alouette. Je ne laisserais pas la disparition de cet herbivore perturber le calme de Namimori.

- Quoi qu'il en soit ! Lança Gokudera pour calmer le jeu. J'ai retrouvé notre infirmière ligotée et bâillonnée dans un placard. Le ravisseur l'avait mit sous sédatif.

- Tu as trouvé autre chose ? Demanda Reborn d'une voix dure.

- A part un gobelet dans la poubelle, rien.

- Romario est en train de l'analyser, assura le Cavallone.

- Ce sont des pros…

- On s'en doutait déjà, gamin, soupira Yamamoto.

- C'est bon, rentrez chez vous, capitula l'hitman. Dino, préviens-moi s'il y a du nouveau. Gokudera, Yamamoto, Kyoko, Hana, demain interrogez les élèves pour savoir s'ils ont vu quelque chose. Référez de tout ce que vous trouvez à Gokudera. Hibari, charge-toi des professeurs.

- Bien, Reborn-san !

- OK gamin !

- D'accord, Reborn-chan.

- Tch, je déteste les enfants…

Toutes les personnes présentes se séparèrent. La nuit fut courte pour la plupart d'entre eux.

XxXxXxXxXxXxXxXxXxXxX

Pendant ce temps, Tsuna découvrait une grande pièce dont les murs étaient recouvert de métal froid.

XxXxXxXxXxXxXxXxXxXxX

Au milieu de la journée, les Gardiens et tous ceux qui aidaient dans les recherches furent surpris d'être convoqués d'urgence dans la salles du Comité de Discipline. Dino et Hibari les y attendaient déjà. Ils remarquèrent aussi une autre anomalie dans la pièce.

- Hibari, on peut savoir ce que notre professeur d'anglais ligoté ici ? L'interrogea la Tempête.

- Hn… Fit le brun en ignorant son homologue.

- Apparemment, plusieurs élèves l'auraient entendu parler italien au téléphone après l'enlèvement de Tsuna, répondit Dino à sa place. En le fouillant on a trouvé deux téléphones. Le sien et un jetable qui ne contenait que deux numéros.

- Tetsuya trace les numéros pour savoir à qui ils appartiennent.

- Donc se serait un complice… Sourit dangereusement l'artificier en regardant l'adulte. Qu'avez-vous à dire pour votre défense ?

- Je ne vois pas comment des gamins comme vous pourrez résoudre cette affaire, cracha le professeur. Vous n'avez aucun poids ! Vos recherches ne mèneront jamais à rien !

Pendant que la Pluie tentait tant bien que mal de retenir son collègue, Reborn apparut dans le champs de vision du prisonnier.

- Du poids ce n'est pas ce qu'il leur manque, dit-il d'un ton sévère. Des moyens non plus d'ailleurs.

- R-Reborn-san !? S'étonna le professeur. Q-qu'est-ce que vous faites ici ? Avec ces enfants…

- Ces enfants, comme vous dites, sont les Gardiens du futur boss de la Vongola Familia, cracha l'arcobaleno. L'adolescent que vous avez enlevé !

- J-je ne suis au courant de rien ! Paniqua son interlocuteur. O-on m'a juste demandé de prévenir quand votre groupe se rendait compte de quelque chose ! C'est tout, je le jure !

- Mais alors, comment vous connaissez Reborn-san ? S'étonna Gokudera enfin sortit de sa furie meurtrière.

- Je… Je fais partie d'une Famille de Yakuza qui contrôle tous les trafics au Nord d'Honshō, hésita l'homme. Alors on a déjà eu à faire à la mafia italienne.

- Je comprends mieux… Hibari…

- On vérifiera ça, acquiesça le Nuage.

L'argenté eu à peine le temps de remercier son homologue que le téléphone de se dernier sonna.

- Tetsuya ? Demanda le brun avant de froncer les sourcils. Estraneo ?

En raccrochant, il lança un regard interrogateur à ceux qui s'y connaissait. Il ne manqua pas non plus la tension qui anima la Brume masculine au nom prononcé.

- La Estraneo Familia, commença Reborn. Ils sont réputés pour faire des expériences en tout genre, même sur des humains. Je ne les aime pas beaucoup.

- Des salopards oui… Murmura Mukuro, la mâchoire crispée.

- Tu nous explique, Hibari ? Quémanda Yamamoto.

- Les numéros retrouvés dans le téléphone appartiennent à deux de leurs hommes.

- Putain ! Jura la Tempête.

- Alors ils sont toujours en activité… Fit l'hitman.

- Il faut retrouver Tsunayoshi, et vite.

Tout le monde se tourna vers l'illusionniste, surpris et interrogateurs.

- Parle ananas, réclama sa Némésis.

- Tu sais quelque chose, Mukuro ? Demanda le Cheval Ailé.

Le silence régna quelques instants, Mukuro pesant le pour et le contre de la révélation. Finalement, il opta pour la vérité.

- Ce sont eux qui se sont ''occupés'' de Ken, Chikusa et moi quand nous étions petits. Je suis donc le mieux placé pour dire que si on ne retrouve pas Tsunayoshi rapidement, on risque de le retrouver dans un état plus qu'incertain.

Un frisson parcourut toutes les personnes de la pièce, sauf Hana qui ne comprenait définitivement rien, et Hibari grogna imperceptiblement.

- Trouvez-moi ces enfoirés, et vite ! Ordonna l'arcobaleno.

- Et qu'est-ce qu'on fait du professeur ? Rappela Yamamoto.

- Hibari et Mukuro vont lui faire passer l'envie de recommencer.

- Kufufu, voilà un programme des plus intéressant ! Se réjouit la Brume en faisant apparaître son trident.

- Ailleurs qu'à l'école, réclama son nouveau compère.

- Allons à Kokuyo Land alors.

- Hn…

- Au secours, Brume et Nuage sont d'accord ! Ria l'argenté.

Tout le monde partit dans un fou rire puis quitta la pièce avant de se faire mordre à mort.


Alors, les amis ! Juste pour info, j'écris mes chapitres au fur et à mesure. Je n'ai aucune avance sur vous. Donc ne vous étonnez pas si les chapitres tardent à sortir. A l'heure où on parle par contre j'ai déjà commencé à écrire le 2.

Pour vous donnez un ordre d'idée, j'ai écris celui-ci en moins de deux semaines mais ça peut me prendre beaucoup plus de temps ! Bon après le chapitre qui m'a prit le plus de temps m'a prit 3 mois et mon One Shot, 4.

Ensuite, concernant la longueur de la fic… J'essayerais de la faire tenir le plus longtemps possible mais elle ferra certainement une dizaine de chapitres, comme d'habitude. Enfin, on verra bien.

Bon allez, je vous laisse. Mais laissez une petite review, bonne ou mauvaise (si si, je vous jure), ça fait toujours plaisir !