-xxx-

Bonjour tout le monde,

Alors, je me suis dit qu'il était peut-être important de préciser certaines choses.

Tout d'abord, cette fic n'est pas un recap transcript stricte. Je me sers donc des épisodes pour mettre en évidence le subtext comme je l'ai perçu et broder une histoire à partir de ce qui pourrait être... Entre les fondus, les publicités, les moments où l'on se demande ce que font nos héroïnes, les questions non résolus, etc... Donc, certains passages collent à l'épisode tel que vu et d'autres sont tirés de mon imagination. Regina et Emma sont de fabuleuses muses qui guident ma plume... euh... mon clavier … enfin... vous voyez... Cela dit, j'ai du plaisir à écrire ces histoires et j'ai simplement envie de les partager... voilà...

Bonne lecture.

Alyss :)


xxxxxx

L'histoire derrière l'histoire :

Entre ta bouche et tes yeux

Par: Alyss

Épisode 1

Avertissements : Rien ne m'appartient.


Chapitre 1

La couleur des émotions

Gold sourit. Il avait tout planifié dans les moindres détails. Il n'était pas homme à faire les choses à moitié. Il descendit à la cave, là où étaient stockés ses artefacts les plus inestimables et se dirigea vers l'armoire où il rangeait ses précieux flacons. Cela allait requérir une attention toute particulière.

Son sourire s'élargit tandis qu'il posait la main sur l'un des flacons. Le liquide à l'intérieur était violet et l'unique cheveu noir qui y flottait doucement attendait depuis fort longtemps qu'il en fasse quelque chose.

'Eh bien, ce jour est enfin arrivé mon ami.' Murmura-t-il.

Cela allait être si délicieusement infâme.

Il retira un flacon vierge et quelques autres flacons aux liquides de différentes teintes. Il allait devoir bien choisir et doser le tout à la perfection, mais n'était-il pas un maître en la matière ? Si, bien sûr que si.

Il déposa les flacons sur son plan de travail. La première étape était des plus simples et il retira un petit mouchoir plié en quatre de l'une des poches de sa veste. Il avait gardé ce cheveu bien à l'abri dans son coffre à l'étage depuis ces dix dernières années, en prévision de ce jour si spécial.

Délicatement il déplia le mouchoir. À l'intérieur un unique cheveu blond. Il le saisit avec précaution à l'aide d'une pincette et sourit en l'observant, comme si celui-ci était la plus belle chose au monde. Doucement il l'inséra dans un flacon au liquide encore vierge et secoua légèrement. Le liquide devint d'un blanc immaculé. Il contempla le résultat satisfait. La deuxième étape était, elle aussi, fort simple. De sa pince, il retira une partie du cheveu blond et prit un ciseau pour en prélever un échantillon qu'il inséra ensuite dans un nouveau flacon. Il en fit de même avec le cheveu noir. Il observa tandis que les deux cheveux s'entremêlaient puis agita, le liquide vira instantanément au rose, ce qui ne le surpris pas. Rose, la couleur de l'amour véritable.

'Eh bien, eh bien, eh bien. La prophétie disait vrai !'

Il avait depuis longtemps compris que la fin heureuse de Régina était liée à l'arrivée de la sauveuse. Mais à ce point ! Ceci le motiva davantage. Jamais il ne la lui concéderait.

'Aucune fin heureuse pour la méchante Reine.' vociféra-t-il. 'Jamais.' Il rit.

Il reposa le flacon qui brillait d'un rose vif et fort. 'Oh!' C'était assez épatant, car ce rose était encore plus intense que tous ceux qu'il avait vus jusqu'à présent. Cela promettait.

Il laissa ses yeux errer sur les étiquettes des autres flacons. Haine, passion, désir, peur, jalousie, douleur, déception. 'Humm... Qu'est-ce que ce sera ?' L'ordre avait son importance, c'est pourquoi il choisit celui de la passion.

La passion, il le savait, était un de ses plus puissants liquide magique, créant un état affectif intense et irraisonné. Même si le nouveau flacon qu'il avait prénommé Swan-Queen en possédait déjà une bonne dose, en rajouter allait très certainement servir ses desseins de façon plus radical. Ça allait être... explosif...

Il en versa une seule petite goutte. Le liquide devint pourpre. Attrapant ensuite le flacon haine, il réfléchit un moment. S'il ne voulait pas que Storybrooke soit mis à feu et à sang et s'il voulait obtenir ce qu'il voulait, il devait rester conservateur. Deux gouttes seraient amplement suffisantes. Le liquide vira au rouge foncé. Le flacon désir passa dans ses mains. Avec celui-là, il pouvait se montrer plus laxiste, cinq gouttes furent ajoutées, les cheveux à l'intérieur s'illuminèrent d'une aura orangée. Il fit tomber une goutte de peur, deux gouttes de doute, trois de déception, six de douleur, quatre de désespoir et pour finir le flacon entier de jalousie. Il fit tournoyer le tout lentement. Le liquide était maintenant rouge vif, on aurait pu penser que c'était du sang, quoique plus translucide et les deux cheveux torsadés à l'intérieur étaient parés d'une auréole qui avait toute l'apparence du feu. Il s'était un peu emporté et aussi peut-être un peu forcé la dose sur les derniers ingrédients. Quoi qu'il en soit, le résultat semblait tout à fait remarquable.

'Voilà !' Lança-t-il avec une révérence à la tracassin en exultant.

Il y a maintenant dix ans de ça, il avait fait des pieds et des mains pour obtenir ce cheveu blond. Et c'est aussi de cette manière que l'entièreté de son plan lui était apparue. Tout cela pour servir la prophétie et s'assurer que la malédiction soit levée. Il avait son propre agenda.

Il l'avait longtemps cherché puis un jour son nom avait fait surface. Cela ne pouvait être qu'elle. Son histoire collait, elle se nommait Emma Swan et était incarcérée à la prison de Phoenix. Quelle chance ! Chose inattendue cependant, elle était enceinte et presque à terme. Elle avait fait le souhait de donner son enfant en adoption plénière. Il ne lui en avait pas fallu davantage pour élaborer un plan. Cet enfant ferait office de levier et cela à bien des égards. C'était si parfait. Quelques semaines plus tard, le bébé était entre les mains de Régina, lui garantissant de façon définitive la venue de la sauveuse à Storybrooke et si cela s'avérait nécessaire, une emprise future sur madame la maire.

Avec toutes ses relations, il avait payé un montant assez considérable pour que ce projet soit mené à bien et aussi pour que l'un de ses contacts s'assure de lui procurer une mèche de cheveux de la mère biologique. Le cheveu avait voyagé dans les affaires du poupon. Le récupérer avait été, par la suite, un jeu d'enfant. La malédiction serait brisée, Régina n'aurait pas sa fin heureuse et lui, si tout allait comme prévu, aurait la sienne : son fils Baelfire.

Il regarda le flacon entre ses mains. La magie était faite d'émotions, il ne le savait que trop et maintenant cette chose qu'il venait de créer était infusé d'émotions au-delà de toute limite.

Régina allait en baver. Elle n'allait pas du tout comprendre ce qui lui arrivait.

Son rire éclata et résonna dans toute la cave. Il lui devait bien ça.

Jusqu'à ce que ses efforts portent ses fruits.

Ce qui ne saurait tarder, car aujourd'hui était un jour important. Il signait le vingt-huitième anniversaire d'Emma Swan. La sauveuse.