UN AMOUR PLEIN IRONIE

Chapitre 1

Relation : Eric / Alexandra

Les personnages ne m'appartiennent pas . Ils appartiennent à Veronica Roth

Rating : T

L'histoire : Eric a quitté Chicago pour New-York après une rupture, mais il va rencontré une personne et il va croire de nouveau à l'amour. Mais sans le savoir tous les deux, elle est un lien avec le passé d'Eric qu'il va devoir affronté.

UA- fictions entr chapitres

***********************************************************************

Eric se levait crevé, les voisins de dessus c'était encore disputé . En fait le jeune homme de 28 ans avait surtout entendu le voisin et le bruit de vaisselle cassé.

Il ouvrit ses fenêtres où il pouvait admirer, Central Park . Depuis un an, Eric vivait à New-York, suite à une rupture et à la promotion qu'il espérait qu'il n'avait pas eu . Tout ça à cause d'une seule personne : Tobias Eaton .

Après ses deux échecs, il avait quitté Chicago pour New-York . Il avait trouvé rapidement une place de professeur d'art martiaux, vu ses références .

Comme tous les matins, Eric allait en courant à la salle de sport, s'entraîner, 1h30 à 2h00, par jour . Il ne travaillait que le soir à partir de 18h jusqu'à 22h, il donnait deux cours de deux heures chacun. Sauf le mercredi et le samedi où il travaillait de 10h à 12h00, puis de 14h à 22h00 .

En descendant les escaliers, Eric percuta sa voisine du dessus, celle qui s'est encore disputé avec son mec hier soir .
« Putain vous pouvez pas faire attention ! Cria Eric.
- Pardon dit la jeune femme.

Oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Si Eric avait été plus attentif, il aurait vu les bleus sur ses bras et il se serait demander, pourquoi, sa voisine porte des lunettes de soleil en plein de mois de décembre à New-York .

Alexandra James cachait sa nouvelle dispute, avec son petit-ami, Noah . Il avait été en colère car elle était arrivée en retard des courses . Elle lui a dit que le bus avait du retard à cause de la neige. Alexandra s'était ramassé une claque,puis d'autres coups au visage, dans le ventre, car elle avait répondu ou parce que son homme hyper jaloux la croyait avec son amant .

La jeune femme de 19 ans était arrivé , i an comme Eric à New-York, avec son petit-ami. Eric et elle avait aménagé le même jour . Alexandra avait remarqué son beau voisin, c'est ce jour-là que Noah a commencé à être jaloux. Il croyait que son amant était le voisin du dessous dont elle ne connaissait pas le nom, le boulanger, le postier, bref n'importe quel mec.

Alexandra James avait quitté Chicago pour suivre Noah qui souhaitait être acteur, mais il était recalé à tous ses casting,il n'était même pas pris pour être figurant. L'homme travaillait dans un fast-food pour vivre .

La jeune femme ne travaillait pas, n'était pas ou plus étudiante en droit, en raison de la jalousie de son homme . Elle vivait recluse chez elle, n'avait aucune vie sociale.

Son seul lien social était quand son grand frère, qui vivait à Chicago l'appelait. Bien sûr elle lui mentait, lui parlait de sa fausse vie d'étudiante dont les fausses fêtes . Elle avait honte mais aussi peur car Noah l'avait menacé de la tuer si elle racontait à son frère ou n'importe qui.

Son grand frère était aussi la raison pour laquelle elle avait quitté Chicago. Son côté grand frère protecteur l'étouffait, elle avait besoin d'indépendance. Elle avait rencontré Noah, c'était son premier petit-ami, c'est avec lui qu'elle avait perdu sa virginité. Le jeune homme l'avait convaincu de partir avec lui à New-York, il avait du charisme ,c'était un beau parleur .

Et puis elle se sentait de trop, son frère avait une nouvelle copine et cela semblait être sérieux entre eux. Alexandra savait qu'à cause de leur lien fusionnel , son frère n'avais jamais vraiment eu de relation durable .

C'est lui qui l'avait élevé après la mort de sa mère et son père en prison, en raison qu'il battait ses enfants et qu'il avait tué sa femme . Alexandra avait prit le nom de famille de sa mère, pour oublier son bourreau, même s'il avait laissé des marques sur son dos. Après ce drame, son grand frère c'était fait émancipé, il enchaînait les petit boulots. Puis un jour, alors qu'il s'entraînait sur un punching ball après l'entretien de la salle de sport, son patron l'a remarque et l'a formé au métier de professeur art martiaux, aujourd'hui c'est son frère qui était la patron de cette salle, après le départ en retraite de son patron .

Oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Eric depuis sa rupture sortait tous les week-ends et enchaînait les conquêtes d'un soir, qu'il virait dès la baise finit . Souvent à la place de ses filles, il voyait le visage de son ex petite-amie et de temps en temps, le visage de sa voisine du dessus.

La première chose qu'il avait remarquée, chez la jeune femme lors de son emménagement, c'était son beau sourire, puis ses yeux marrons presque noirs. Il avait senti ses jambes se dérobés sous lui, comme si le sol s'ouvrait et il avait eu l'impression que son cœur sortait de sa poitrine.

A part les salutations habituelles, ils ne se parlaient pas. C'est clair sa voisine lui plaisait, mais il ne voulait pas piquer la copine d'un autre . Lui avait vécu cette situation, il ne voulait pas qu'un autre homme la connaisse .

Ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Un jour en fin de matinée , Eric rentrait de sa séance de sport hebdomadaire. Il ne fit pas attention et percuta sa voisine, qui avait dans les mains un sac de course qui tomba au sol. Il l'aida à ramasser.
« Je suis désolé dit-il.
- C'est ma faute j'aurais dû faire plus attention dit Alexandra James.
Les manches de son haut avaient découvert ses bras on voyait les bleus.
- Je peux vous aider, on va aller au commissariat porter plainte.
Alexandra vit ses bras dénudés et remit ses manches .
- J'ai fais juste une mauvaise chute.
- Vous ne devez pas avoir peur , vous n'avez rien fait de mal . La police le condamnera.
- Je vous dis que je suis tombé ! Merci de m'avoir aidé à ramasser mes courses , je dois rentrer maintenant, je dois préparer le repas, Noah va bientôt rentrer.
- Je vais vous aider.
Eric s'apprêtait à prendre l'un des sacs de courses, mais Alexandra se décala.
- C'est gentil mais je vais me débrouiller.
Eric vit la panique dans ses yeux.
- J'habite à l'étage en dessous , à l'appartement n°23 dit Eric. »
ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Eric avait mal dormi cette nuit-là, il avait pensé à sa voisine . Il savait très bien qu'elle mentait, il avait reconnu les signes, c'était une femme battue . Il ne voulait pas un jour, lire dans les journaux sa mort, comme de nombreuses femmes tout simplement car personne n'a rien fait .

Le lendemain, Eric décida d'acheter un téléphone jetable et d'enregistrer son numéro dedans

Après plusieurs jours, il croisa sa voisine. Il la poussa volontairement, pour que son sac à main tombe. Il se pencha en même temps qu'elle pour ramasser ce qui avait au sol .
« Salut dit Eric.
- Salut .
Il vit encore les marques sur ses bras.
- Une nouvelle chute dit Eric en ricanant.
- En effet.
- Tu es très maladroite.

- Très.
- Tu mens, ton mec te tape dessus s'énerva Eric.
Eric s'en voulait de s'être énervé, mais cette situation le mettait hors de sortit de sa poche , le téléphone jetable et lui tendis.
- Pardon j'aurais pas dû m'é un téléphone, avec mon numéro enregistré dedans. Appelle-moi de jour comme de nuit. Ok?

- Ok ?
- Oui je te promets.
Ils se relevèrent.
- Au fait je m'appelle Eric .
- Alex… Alexandra .
- Je suis content de connaître enfin ton nom.
La jeune femme sourit .
- Moi aussi. »

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

En rentrant chez elle, Alexandra se dirigea dans la salle de bain et planqua le téléphone entre le mur et les toilettes .

Pour la première fois depuis des mois, la jeune femme sourit, elle afficha ce sourire toute la journée, pendant qu'elle faisait les corvées domestiques.

Mais son univers s'assombrit, dès que Noah rentra, elle était entrain de préparer des pâtes carbonara, son plat préféré.
Elle sentit les mains de son petit-ami l'enlacer la taille et il l'embrassa dans le cou. Elle ne put réprimer un sentiment de dégoût et de peur .

« Je te dégoûte, tu préférais que cela sois le voisin ou un autre mec qui te touche
- Non, non dit-elle toute tremblante .
Noah lui tira par le bras et l'emmena dans leur chambre, il lui déchira ses vêtements et la viola. Alexandra ferma les yeux et sera les dents pour ne pas pleurer , elle sait que sinon son supplice dura encore plus longtemps. Pour se donner du courage, elle repensa à Eric.

- Allez lève toi feignasse, j'ai faim. »
Alexandra eut du mal à se lever, elle souffrait le martyre, entre les cuisses, demain des bleus apparaîtront sûrement à cet endroit .

Ils mangèrent, regardèrent la télévision et allèrent se coucher en silence. Cette fois-ci , c'était un bon jour, il n'avait lever sa main qu'une seule fois sur elle.

Oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Un soir Noah frappait Alexandra , elle s'était réfugié contre le mur et mettait ses mains en protection . Elle se souvenait du téléphone qu'Eric lui avait donné . Elle était terrifiée , mais elle prise d'un sentiment de courage en se disant que si elle atteignait le téléphone, elle serait libre. Elle ne voulait pas mourir comme sa mère, qui était morte sous les coups de son mari.

Alexandra donna un coup de pied à Noah ce qui le fit reculer . Ce qui permet à la jeune femme d'atteindre la salle de bain . Noah tambourina dessus.

« Alexandra si tu ouvres tout de suite, je ne te frapperais pas .
La jeune femme prit le téléphone et appela le numéro dans le portable.
- Allô, c'est qui une voix ensommeillée .
- Eric, c'est Alexandra…
- Alexandra sort tout de suite de cette salle de bain ! Hurla Noah
- Alexandra ?
Eric au bout de quelque secondes su qui c'était .
- Reste où tu es Alex, j'arrive dit Eric.

Eric enfila rapidement un pantalon et un t-shirt, avant de sortir de l' appartement, il prit son kit pour ouvrir les portes . Eh oui avant d'être un mec respectable, Eric était un petit délinquant à Chicago, le seul truc qu'il avait gardé de cette époque, c'était son kit pour fracturer les portes.

- A qui tu parles salope à ton amant !
Alexandra s'était réfugiée contre le mur opposé à la porte de la salle de bain. Elle gardait le téléphone contre son oreille.
- Alex, j'arrive, je monte les escaliers dit Eric.
La jeune femme vit la porte tanguer .
- Eric, j'ai peur la porte va céder .
- Putain salope, je savais que tu me trompais hurla Noah. »

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Alexandra entendit la porte d'entrée s'ouvrir et des pas dans l'appartement .

« Sors de chez moi, mec sinon j'appelle les flics ! Hurla Noah.
- Vas-y appelle-les, comme ça Alex leur montrera que tu la bats.
- Je m'en doutais cette salope me trompe avec toi.
- Je suis son ami et je l'emmène avec moi !
- Non jamais elle est à moi !
- Je te conseille de bouger de cette porte immédiatement, si tu veux pas te retrouver à l'hosto dit Eric.

Noah essaya de frapper Eric mais celui-ci arrêta son poing et lui tordit les doigts et le fit tomber au sol.

- Alors tu me laisses l'emmener dit Eric.
- Jamais !

Noah se releva et essaya d'attaquer encore son voisin mais Eric lui donna une bonne droite , le copain d'Alexandra avait le nez en sang, Eric avait dû lui casser . Puis il lui donna un coup de pied dans les parties , Noah se plia en deux de douleur .

Eric laissa son adversaire et s'approcha de la porte.

- Alex, c'est moi Eric , tu n'as plus rien à craindre. Ouvre cette porte .
Il entendit la jeune femme se lever puis il entendit le bruit d'une porte s'ouvrir . Alexandra tenait toujours le téléphone dans ses mains , elle tremblait de partout, Eric voyait qu'elle avait pleuré. Eric la prit par la taille et la plaqua contre lui , la jeune femme eut un mouvement de peur.
- C'est terminé, il ne te touchera plus jamais . Tu vas venir chez moi la rassura Eric.
Ces paroles la rassurèrent et elle se laissèrent envelopper, par cette chaleur d'homme protecteur .
- Va faire un sac, je t'emmène loin d'ici dit-il en l'embrassant dans les cheveux.

Alexandra se dirigea vers la chambre toute tremblante et resta comme ça plusieurs minutes. Eric la fit asseoir sur le lit et il prit les choses en mains Il trouva un sac de voyage dans le placard de la chambre et fourra tous les fringues de la jeune femme, ainsi que quelques effets personnels dont il se doutait que c'était à elle. Il ferma le sac.

- Eric , Noah ! Hurla Alexandra.
Noah attaqua Eric avec un couteau de cuisine, mais Eric le désarma sans difficulté et l'envoya valser contre un mur . Puis Eric l'attrapa par le col de son T-shirt.
- Je vais partir avec qu'elle ! Si tu oses la contacter ou même simplement penser à elle, je te tue t'as compris !
- Oui, Oui dit Noah apeuré.
- Bien. »

Eric prit par la main Alexandra et lui fit quitter l'appartement synonyme d'un an d'enfer pour elle.

Oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Ils arrivèrent chez Eric et il l'emmena dans la chambre à coucher.
« Tu vas dormir ici ,pour cette nuit. Je dormirais sur le canapé.
Elle hocha la tête .
- Tu as faim ? Demanda Eric.
- Oui dit-elle dans un murmure.
- Si tu veux va prendre une douche je m'occupe du repas. La salle de bain se trouve au fond du couloir .
Eric s'apprêtait à sortir.
- Eric appela Alexandra.
- Oui.
- Merci . »
Il ne savait pas quoi dire.

Alexandra alla prendra une douche, pour la première fois depuis des mois en n'ayant pas peur que Noah rentre et la viol dans la douche . Elle resta de longues minutes sous l'eau chaude et laissa coulées ces larmes qu'elle a retenues pendant une année .

Elle mit un t-shirt et un jogging et attacha ses cheveux en chignon, puis elle alla rejoindre Eric dans le salon . Il avait préparé un plateau repas pour chacun , il regardèrent un bêtisier à la télé. Alexandra réussit même à rire ce soir-là . Eric était ravi de voir un sourire sur le visage de son amie.

Ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Le lendemain Eric devait faire affronter à Alexandra ce qui s'était passé et que Noah devait payer .

« Alex, il faut que tu ailles au commissariat et que tu portes plainte dit Eric.
- J'ai trop honte et si les policiers ne me croyaientpas .
- Les bleus sur ton corps en attestent
- Mais c'était mon copain, il vont pas me croire quand je vais leur parler de viol.
- Les policiers vont te faire passer des examens.
- Je ne veux pas me déshabiller .
- Je sais ce n'est pas facile.
- Ah bon tu sais Eric !
Eric ne répondait pas il savait que ce n'était pas à lui qu'elle s'en prenait.
- Pardon Eric . Tu as raison je vais aller porter plainte, si ma mère l'avait fait, elle serait peut-être encore en vie dit Alexandra. »

La jeune femme accompagnée d'Eric se rendit au commissariat.
« Bonjour, vous venez pourquoi ? Demanda la policière.
Alexandra se sentit rassurer déjà de parler avec une femme .
- Voilà, j'aimerais porter plainte comme, mon petit-ami, ex petit-ami, Noah Halton,pour

violence conjugale .
- Bien. Suivez.
Alexandra et Eric suivirent la policière dans un bureau. Arrivée à la porte, la policière se tourna vers Eric.
- Monsieur, veuillez rester ici et attendre s'il vous plaît.
- Bien sûr.
- C'est vrai tu veux bien ? Demanda Alexandra.
- Je te promets, je reste là dit Eric. »

Alexandra raconta tout à la policière . Puis la représentante de force de l'ordre, l'emmena voir un médecin, pour un examen médical .

Quelques mois plus tard, Noah fut condamné à 8 ans de prison .

Ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Il restait qu'une chose à faire pour Alexandra, raconter la vérité à son frère.
« Allô c'est Alex .
- Tu vas bien ?
- Oui mieux maintenant . Il faut que je te dise quelque chose, s'il te plaît ne m'interrompre pas .
- Promis.
Voilà aujourd'hui Noah a été condamné à 8 ans de prison pour m'avoir battu dit Alexandra.
- Pourquoi tu m'as pas appelé ?
- Parce que j'avais honte, il me menaçait de me tuer si je te prévenais ou quelqu'un d'autre, j'avais peur. Tu m'avais promis de pas m'interrompre .
- C'est vrai.
Cela a commencé à mon arrivée à New-York, il s'est montré jaloux des hommes, il m'a obligé à arrêter la fac . Puis dès que j'ai vécu recluse les coups et viols ont commencé.
Alexandra éclata en sanglots.
- C'est pour ça que tu ne voulais pas que je vienne ou que tu viennes à Chicago.
- Oui.
- J'aurais dû insisté, je suis désolé. J'aurais dû comprendre que tu mentais, c'est mon rôle de grand frère de te protéger.
- Non tu n'es pas responsable, le seul c'est Noah .
- Comment tu as fais pour t'échapper ?
- Grâce à mon voisin Eric, qui a compris, il m'avait donné un téléphone . Je les appelé à l'aide. Il est venu a défoncer la gueule à Noah et m'a soutenu pendant ses longs mois . Je vis chez lui . On parle de déménager et de faire une colocation.
- Tu es sûr de cet homme, Alex ? Tu ne veux pas revenir à Chicago ?
- Oui je suis sûr d'Eric. Et non j'ai besoin d'affronté ça seule, même si Eric est là .
- Je le remercierais quand je le verrais d'avoir sauver ma petite sœur.
- Ouais j'aimerais te le présenter. Bon je te laisse, on va manger.
- Bonsoir petite sœur. »

******************************************************************************

Et voilà le premier chapitre de nouvelle fic, UA est terminé , alors votre avis?!^^
Cette fiction sera courte entre 4 et 6 chapitres en comptant épilogue .

Sinon j'ai déjà publié « mon amour, mon ennemi » et « mon amour, mon ennemi-version Eric », ainsi que Divergente : Télé-réalité ou véritable réalité »