Chalut à tous! Ahem, pardon salut à tous...

Me revoilou avec une histoire toute mignonne, toute douce que j'ai commencé à écrire pendant... oula! Le mois de juin 2012 XD

Oui, mon ordinateur regorge de MarcoxAce inachevés, mais celui-là me tenait particulièrement à cœur c'est pourquoi je commence à le poster. Non il est avancé, mais pas fini... justement, j'aurais besoin de quelques coups de fouet de votre part pour me motiver!

Pour le titre, je suis sincèrement désolée j'ai pas trouvé mieux, ceci est le fruit de 2 jours de méditation XD

Aussi une autre précision, je n'ai pas du tout le feeling avec les chats. Je suis dans la team chiens, moi. Mais bon qu'est ce qu'on ferait pas pour Marco hein ? :)

J'ai aussi fait un fanart, pour l'image représentant la fanfic.

Un grand merci à ma bêta Momo-chan ni qui comme d'habitude a fait de l'excellent travail! Je t'adore Momo!

Rating: K pour l'instant, on verra bien comment ça va se finir cette histoire ;)

Disclamer: Oda-sama, mon maître, mon père, mon Dieu !

Bonne lecture!


MarcoxAce

La mer était calme ce jour là. Bien que le MobyDick naviguait sur le Shinsekai, les journées où il ne se passait strictement rien étaient nombreuses.

Ce jour là était bien partie pour être l'une d'entre elles. Chacun sur le bateau était occupé à son poste : Thatch aux cuisines, Curiel aux réparations, Vista et Ace à l'entraînement des nouvelles recrues et Marco à la navigation.

Ce dernier, tout en restant attentif au temps, suivait d'un œil l'entraînement qui se passait sur le pont d'en dessous. C'était la première fois qu'Oyaji confiait ce genre de tâche à Ace alors il ne pouvait s'empêcher de le surveiller, voir s'il ne faisait pas de bêtises à la manière d'un grand frère.

C'est à ce moment là que le médecin en chef du navire et commandant de la quatorzième flotte, Speed Jiru fit son apparition sur le pont. Il se dirigea directement en direction du blond, et l'interpella :

« _ Marco ! Il me manque des herbes médicinales indispensables, nous commençons à être a cours de morphine aussi, il va falloir faire un crochet par l'île de Bidule. »

Le navigateur fit la moue, car l'île de Bidule n'était pas sur le Shinsekai, non, mais sur Grand Line.

« _ Oyaji est au courant ?

_ Évidemment, c'est lui que j'ai été voir en premier ! »

Leur discussion avait intrigué plusieurs de leurs nakamas autour d'eux. Même Ace avait cessé d'entraîner les recrues pour écouter la décision du premier commandant. Ce dernier soupira.

« _ Très bien, cap à bâbord toute ! »

Ce fut une holà générale dans l'équipage, car retour sur Grand Line signifiait passage par l'île des hommes poissons et de ses fabuleuses sirènes.

oOo

Après deux jours passés en compagnie des merveilleuses sirènes, l'équipage repartit et se dirigea directement vers sa destination. Shirohige ne voulait pas perdre plus de temps sur Grand Line en laissant son territoire inoccupé. Il fut décidé que les commandants à se rendre sur l'île seraient Marco, Thatch, Haruta et Curiel. Plusieurs nakamas protestèrent, -notamment Ace- car faire l'aller-retour sur Grand Line sans quitter le navire était plutôt ennuyant. Mais le capitaine avait tranché, et sa décision ne devait pas être contestée :

« _ Gurarara, allons mes fils ! Ils vont juste chercher quelques herbes médicinales, ce ne sera pas très palpitant ! »

Ce qui n'empêcha pas de les faire grommeler.

Les quatre commandants passèrent par dessus le bastingage et se dirigèrent, peu après midi, vers la seule ville de l'île. Cette île était neutre, et connue pour son nombre d'herboristes. Les pirates de Shirohige allèrent au lieu de rendez-vous retrouver l'homme qui avait préparé leur commande. Une fois récupérée, ils devaient rentrer immédiatement au bateau, sans causer aucun trouble.

« _ Pff, moi je propose qu'on devrait plutôt aller s'amuser un peu dans un bar, Oyaji n'en saura jamais rien ! Fit Curiel décontracté.

_ Non, on suit les ordres que l'on nous a donné un point c'est tout, trancha Marco.

_ Ce que tu peux être rabat-joie Marco ! On peut bien se permettre un excès de zèle !

_ Oyaji nous as dit de ne causer aucun problème, les habitants de cette île ne sont pas nos ennemis, » dit Haruta.

Thatch était sur le point de rajouter quelque chose quand une explosion se fit entendre non loin d'eux, les faisant faire volte face.

« _ Qu'est ce qui se passe ? On va voir ? » Demanda Curiel intrigué.

Marco hésitait entre le fait de ne causer aucun trouble et celui de sauver des gens innocents.

« _ On va voir, fit-il par dire en surprenant ses nakamas, si quelqu'un est en danger on l'aide, mais s'il s'agit d'un règlement de compte, on laisse tomber et on rentre directement ! »

Un peu surpris qu'il désobéisse aux ordres, les autres commandants acquiescèrent et se dirigèrent vers l'origine du raffut.

Pas de signes de combat, dans une rue voisine une vitrine avait été brisée. Marco scruta les lieux sur ses gardes. Les gens avaient fui, seul un bruit suspect lui vint d'une ruelle. En faisant signe de se taire a ses compagnons il longea une palissade vers la dite ruelle quand une voix se fit entendre derrière eux :

« _ROOM. »

Un dôme bleu les recouvrit. Marco se sentit piégé pour la première fois depuis longtemps, l'homme en face d'eux, il le reconnut immédiatement pour avoir vu son affiche dans les journaux récemment. Trafalgar Law, le chirurgien de la mort.

Puis tout devint noir.

oOo

Marco avait mal à la tête. Il voulait réfléchir mais cela lui semblait plus difficile que d'habitude. L'endroit où se trouvait était sombre et étrangement... puant. Il leva les yeux et vit un rayon de soleil au dessus de lui et se hissa jusqu'à cette sortie inopinée pour tomber hors de la poubelle.

« Qu'est ce que... ? »

Il se trouvait bien dans une poubelle précédemment. Comment était-il arrivé là ? La dernière chose dont il se souvenait était Trafalgar Law derrière eux et puis... le noir total.

Il essaya de se relever sur ses pattes arrière à plusieurs reprises, sans succès.

« _ Mais enfin que se passe-t-il !? » voulut-il dire avec énervement et à la place seul un « Mawouuu » sortit de sa bouche.

C'était encore pire que prévu pensa t-il avec horreur quand il commença enfin à comprendre. Il était arrivé dans le corps d'un chat par je ne sais quel tour de magie. Il retint sa panique, il devait d'abord trouver les autres.

Il sortit en trottinant de la ruelle et tomba nez à nez avec lui-même, enfin, son corps qui se tenait parfaitement debout. Il voulut appeler mais seul un « Mawouu » sortit a nouveau de sa bouche.

« _ Incroyable ! Je suis dans le corps de Marco ! Faisait sa propre voix.

_ Apparemment il a échangé nos âmes d'une manière quelconque.

_ Si je suis dans ton corps, Haruta, commençait Thatch avec logique, toi tu es dans Curiel, Curiel est dans Marco... alors Marco devrait être dans mon corps !

_ Ton corps est inconscient depuis l'incident, » fit Haruta-Curiel [NDA : Le 1er prénom correspond à la personne et le 2eme celui du corps dans lequel il se trouve] en s'agenouillant près du corps inanimé de Thatch.

« Mais non les mecs, vous avez tout faux ! Je suis là ! » hurlait Marco dans son fort intérieur mais il devait se résigner: c'était inutile.

« _ Curiel tu peux arrêter de te trémousser dans le corps de Marco ? Tu vas me traumatiser... fit Thatch-Haruta.

_ Attends je suis dans le corps d'un des mecs les plus adulés de l'équipage ! Comment je pourrais ne pas me réjouir !?

_ Les gars... c'est quoi ce chat bizarre qui nous regarde depuis tout à l'heure ? »

Les trois commandants portèrent leur attention sur le chat à la fourrure bleutée qui les fixait depuis cinq minutes. Marco sentit que c'était le moment de leur faire comprendre. Il prit son courage à deux mains et se hissa sur ses pattes arrière devant les regards stupéfaits de ses nakamas.

« Je suis Marco, c'est moi. »

« _ Mwaou, mwaoouuu.

_ Je crois qu'il veut communiquer, fit Curiel-Marco en s'esclaffant.

_ Ta gueule Curiel, le coupa Thatch-Haruta, je crois que c'est Marco.

_ Marco ? » Fit le commandant de la dixième flotte en partant d'un fou rire, ce qui, dans le corps de Marco, était inédit.

En l'ignorant, Thatch-Haruta se baissa pour attraper le félin en dessous ses pattes avant et le regarder de plus près.

« _ Regardez les mecs, il a même son air blasé ! C'est lui ! »

Un peu vexé qu'on le reconnaisse à cause de ça, Marco se réjouit tout de même qu'on ne l'abandonne pas derrière.

« _ Mais alors, fit Haruta-Curiel, dans ton corps Thatch... c'est un chat ?

_ Théoriquement. »

Il y eu un silence gêné.

« _ On devrait peut-être partir a la recherche de ce rookie non ? Demanda Haruta-Curiel, pressé de sortir de ce corps.

_ Non, rentrons au bateau voir Oyaji, ensuite nous aviserons. » conclu Thatch au grand malheur de Marco et Haruta qui n'avaient pas envie de s'exposer à la moquerie de leurs nakamas.


Et voilou le 1er chapitre!

Pauvre Marco, dans quoi il est embarqué encore !?Et le pire reste à venir XD

A bientôt pour la suite!