Disclaimers : Paroles remaniées de la chanson "Reims" d'Alex Beaupain, pour le film "Les Biens Aimés".

L'anniversaire de Sam est aujourd'hui, le 2 Mai, c'est aussi le mien voilà pourquoi je m'en souviens.


Lundi :


Mardi peut-être, j'achèterai à Cas' ce costume, si seyant, et trop cher pour moi.

Mercredi du coup, j'enquête. A Détroit. Jeudi soir, je sors avec Cas'.

Mais lundi prochain, je n'irai pas au Kansas. D'ailleurs au Kansas, personne n'y va.
Ils n'ont besoin de rien, les cimetières du Midwest, de rien mais encore moins de moi.

Vendredi passera à chasser, au moins des fantômes. Samedi j'irai traquer Crowley.

Dimanche je sais plus. La seule chose dont je sois sûr, c'est que le 2 Mai je suis là.

Car lundi tant pis, je n'irai pas à Lawrence, laver la tombe, fleurir les pierres.
Après tout ce lundi, s'il pleut sur le Midwest, la pluie nettoiera le cimetière.

Je n'irais pas, j'ai bien trop à faire, je le jure,
je suis débordé, les monstres s'agitent.
On prévoit à Wells, pour lundi, d'aller chasser : un dieu païen, c'est pourquoi
Lundi je préviens, je n'irai pas à Lawrence. Lawrence est trop triste, tout début Mai.
Ce lundi c'est certain, la route pour le Kansas, ne verra pas mon Impala.

Car lundi, c'est dit, je n'irai pas à Lawrence, où la terre se repaît de toi.

Mon dieu comme je l'envie, cette terre de Lawrence, qui serre ton corps entre ses bras...


De notre vie ce qu'il en reste, si peu de chair, tellement de sang, si peu de chair tellement de sang...

Moi j'attendais l'heure des ténèbres, le feu et les pluies diluviennes, une bataille pour dernier refuge, mais rien ne vient et ne m'entraine.

Tu n'es plus là, rien n'a changé. Le problème est le même, tu sais...

Je peux vivre sans toi oui mais, ce qui me tue, Sammy, c'est que je ne peux vivre sans t'aimer.