… Avant de commencer …

J'aimerais mentionner que cette histoire appartient à Potter25 (et JKR évidemment!) et que par conséquent, je ne détiens absolument rien de ce qui va suivre.
Je voudrais également remercier Kamala qui m'a aidé et donné de bons conseils pour ma traduction. :-)

J'espère que vous aurez plaisir à lire cette histoire autant que j'ai pu en avoir à lire l'original.

Alors … A vos marques… Prêts? Lisez!

- Chapitre 1 - Préface

Lily Evans était restée éveillée très tard cette soirée là. Assise dans la salle commune, elle fixait d'un regard absent, le feu mourrant dans foyer. Elle avait ramené ses jambes près d'elle et avait appuyé son menton sur ses genoux, envoyant du même coup ses cheveux auburn derrières ses épaules.

Lily soupira. Une vague de tristesse l'envahit soudainement à l'idée de devoir quitter Poudlard dès le lendemain. C'était aujourd'hui son dernier jour de sixième année et elle ne désirait pas retourner chez elle. Elle ne voulait pas retourner à la maison car Pétunia serait là. Cela ne l'aurait pas du tout dérangé de devoir rester à Poudlard pour les vacances d'été. De toute façon, elle n'avait pas vraiment beaucoup de vrais amis et elle avait tendance à mettre ça sur le fait qu'elle se tenait à l'écart des autres. Sa seule véritable amie était May Delfin. Lily avait toujours cru qu'aussi longtemps qu'elle aurait May et un bon livre à porter de la main, qu'elle n'aurait jamais besoin d'autre chose. Mais cela devenait de plus en plus difficile à croire. Elle devait bien se l'admettre, elle se sentait seule, désespérément seule. Mais au moins, tant qu'elle demeurait à l'école, elle était loin de Pétunia.

A la maison, Pétunia lui faisait vivre l'enfer; dès que ses parents avaient le dos tourné, elle devenait horrible avec elle, lui lançant sans cesse des méchancetés par la tête. Pourtant, elle et Pétunia avaient déjà été proches l'une de l'autre. Mais tout ça avait basculé lorsque Lily reçu sa lettre de d'admission à Poudlard. Depuis, tout ce qui sortait de la bouche de Pétunia lui était désagréable. Lily avait l'impression que Pétunia agissait de la sorte parce qu'elle s'était sentie trahie et laissée derrière. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien y faire? Oui, elle était une sorcière mais elle demeurait pourtant toujours la même personne! Elle souhaitait vraiment que Pétunia viendrait à s'en rendre compte mais elle se doutait que s'était peine perdue.

Lily laissa échapper une larme. Elle savait que c'était stupide mais Pétunia avait été sa meilleure amie pendant tellement d'années et elle s'était si soudainement détournée d'elle. Lily se souvint de la lettre qu'elle avait reçue; la dernière que lui avait envoyée Pétunia. Son cœur se serra à cette pensée.

A l'époque, Lily était désespérée de ne pas s'être encore fait d'amis à cause de sa timidité. Elle en avait fait part à Pétunia et elle avait attendu patiemment une réponse de sa sœur bien-aimée. N'importe quelle réponse ou signe de vie de sa part. Elle avait finalement eut la réponse tant attendue mais celle-ci avait été épouvantable et avait bouleversé Lily pour les années à venir.

Espèce de Monstre,

Vois-tu, je n'ai que faire des tes petits problèmes. Je n'arrive toujours pas à croire que tu m'aies quittée pour devenir l'un de ses monstres! Et pour ce qui est du fait que tu n'arrives pas à te faire d'amis, dis-toi que si tu n'y es toujours pas parvenu, tu ne t'en feras probablement JAMAIS! Pas que ça me surprenne beaucoup. Tu as toujours été laide, antisociale, conne et sans cervelle! Qui voudrait devenir ami avec quelque chose comme ça?

J'espère ne jamais te revoir. Et comme je sais que cela est totalement impossible, cesse de m'écrire.

La meilleure de nous des deux.

Lily avait été tellement secouée de recevoir une lettre aussi haineuse de la part de Pétunia, sa sœur, la seule personne qu'elle pensait avoir toujours à ses côtés. Sous le choc, elle avait fixé un moment le parchemin qu'elle tenait toujours avant de le chiffonner rageusement. Elle n'arrivait pas à croire que sa seule amie dans le monde entier venait de la renier. Dorénavant, ses parents étaient tout ce qui lui restait.

Ce fut à partir de ce moment-là que Lily, inconsciemment, se mit à construire un mur autour d'elle, se protégeant de tout ce qui pourrait la faire souffrir davantage. Puis, elle s'était levée calmement et avait replacé la lettre dans la poche de sa robe. Des larmes coulaient librement sur son visage. La fille qui était assise près de Lily l'avait regardé avec inquiétude. Elle avait des cheveux noirs et les yeux gris. Un joli agencement.

« Est-ce que ça va ? » avait-elle demandé gentiment. Lily l'avait regardé et avait sourit faiblement. Elle avait acquiescé mais ses yeux s'étaient remplis de larmes à nouveau. « Est-ce que tu veux en parler ? »

Lily avait trouvé la jeune fille aimable et elle avait senti qu'elle pourrait lui faire confiance. Elle avait également senti qu'elle avait besoin de se faire au moins une amie. Elle avait acquiescé à nouveau et la fille l'avait suivie à l'extérieur de la Grande Salle.

Une fois à leur salle commune, Lily s'était assise sur le grand divan rouge et avait éclaté en sanglots. Elle se trouvait idiote de pleurer ainsi devant quelqu'un qu'elle venait à peine de rencontrer mais elle avait réellement besoin de parler à quelqu'un. La fille s'était assise à ses côtés. Elle l'avait écoutée raconter toute son histoire tout en lui caressant le dos de temps à autre. Lily s'était vidé le cœur et n'avait oublié aucun détail.

Une heure s'était écoulée et Lily avait finalement tout raconté.

« Je suis désolée de t'ennuyer ainsi avec mes problèmes. »

« Oh, c'est correct. Ça fait du bien de pouvoir parler.. »

Lily rit en reniflant.

« Ouais. Hum, quel est ton nom en passant ? »

La jolie fille rougit.

« Oh bien sûr! Ce que je peux être stupide parfois. Je ne me suis même pas présentée, May Delfin. » Elle tendit sa main que Lily accepta.

Aujourd'hui, quatre années plus tard, May et elle étaient toujours les meilleures amies. Pourtant, elle n'avait jamais laissé personne d'autre briser le mur de protection qu'elle avait construit autour d'elle. Lily et May avaient été incomprises et méprisées, juste parce qu'elles n'étaient pas les plus sociales de l'école. Personnellement, elles ne s'en souciaient pas. Cela lui donnait simplement une autre raison de se tenir sur la défensive.

Pendant quatre ans, Lily et May s'assirent au fond de la classe, et prirent les notes, finirent leurs devoirs, et parlèrent entre elles. Personne ne faisait vraiment attention à elles. Grâce à tous les travaux supplémentaires qu'elle s'imposait, Lily était devenu la meilleure en classe d'enchantement. Elle était également très douée en métamorphose. La seule personne qui la surpassait actuellement était James Potter.

James Potter était le chef non officiel des légendaires Maraudeurs. Le groupe était constitué de James Potter, Sirius Black, Rémus Lupin et de Peter Pettigrow. Tous les quatre, ils étaient reconnus pour être les farceurs de l'écoles et de véritables bouffons durant les classes. Tout le monde aurait aimé pouvoir participer à l'une de leurs plaisanteries ou simplement pouvoir dire être ami avec les fameux Maraudeurs. Leur nom, à lui seul, imposait un respect immédiat. Même les professeurs ne semblaient pas désireux de se retrouver sur leur chemin. Tous les garçons les enviaient et toutes les filles souhaitaient sortir avec eux.

Penser aux Maraudeurs ne faisait que frustrer Lily. Elle ignorait pourquoi mais elle était jalouse des Maraudeurs. Ils avaient tout ce qu'ils pouvaient désirer, tout le monde les aimait, de toute évidence ils étaient de grand amis, ils étaient respectés à la grandeur de l'école, et tout cela ne lui semblait pas juste.

Elle laissa échapper quelques larmes.

Soudainement, le portrait d'entrée de la salle commune s'ouvrit brusquement et les quatre garçons en question pénétrèrent dans la pièce en riant aux éclats.

« Ca va être génial ! Je suis impatient que nous puissions rejoindre Lunard ! Nous allons passer un super moment ! » s'exclama Sirius Black.

Émergeant soudainement ses pensées, Lily tourna rapidement la tête pour savoir qui était la personne qui venait d'entrer et qui la surprendrait debout après le couvre-feu.

C'était les Maraudeurs, James Potter en tête. Ces cheveux noirs étaient toujours aussi désordonnés et derrière ses lunettes à la fine monture argentée, ses yeux bleus clairs pétillaient d'une petite lueur diabolique. Avec 6'3', il dépassait les autres garçons qui eux ne devaient pas dépasser les 6'0' - 6'1'. Il avait de larges épaules, résultat de ses multiples entraînements de Quidditch et Lily devait bien s'admettre qu'il était plutôt mignon.

En apercevant Lily, les quatre garçons cessèrent immédiatement de rire. En réalité, ils ne souriaient pas du tout. Lily sentit immédiatement le sentiment malaise qui s'installait.

Les Maraudeurs restèrent là, dans l'entrée de la salle commune, trop surpris pour pouvoir parler. Celui que Lily connaissait sous le nom de Rémus Lupin se fraya un chemin entre James et Sirius.

« Er. Allo Lily? » bégaya Rémus. Lily eut envie de rouler des yeux, mais elle s'abstint de bouger. Rémus avait des cheveux blonds cendrés qui étaient brossés en pointes comme les cheveux noirs de Sirius. Ses yeux d'un vert brillant semblaient constamment fatigués et ses traits tirés, elle était toujours curieuse. Elle trouvait également que c'était le plus aimable des quatre Maraudeurs, un peu timide, calme et toujours disponible pour aider les autres. Il était sans doute celui des Maraudeurs avec lequel elle aurait pu être amie.

'Je me demande ce qu'ils pouvaient faire à l'extérieur à une heure pareille.' pensa-t-elle avant de répondre.

« Allo Rémus. »

Rémus rougit légèrement et se dirigea vers le divan où Lily était toujours assise.

« Qu'est-ce que tu fais encore debout à cette heure ci? »

I l prit place sur le divan aux côtés de Lily.

« Hey, qu'est-ce qui ne va pas ? » demanda-t-il en apercevant son visage sillonné de larmes.

Lily rougit et se leva rapidement, essayant tant bien que mal de cacher son visage au jeune homme.

« Oh, ce n'est rien. » dit-elle en faisant mine de balayer ses problèmes du revers la main.

Les autres Maraudeurs s'étaient approchés et se tenaient maintenant près de Lily. Rémus se leva à son tour et se plaça aux côté de Lily l'empêchant ainsi de se sauver. Celle-ci rougit davantage et se retourna doucement.

La situation semblait rendre Sirius aussi mal à l'aise qu'elle pouvait l'être en ce moment. James, par contre, la regardait d'un air soucieux. Elle sourit légèrement à la pensée que ce comportement lui était typique. James était le Maraudeur au grand cœur et tout le monde le savait. Il était le second Maraudeur avec qui elle aurait pu devenir amie et ce même s'il demeurait le meilleur en métamorphose. Peter était le Maraudeur sans lequel elle aurait pu vivre. Quelque chose n'était pas net avec lui. l était constamment effrayé, et ça la mettait mal à l'aise d'être près de lui, comme en ce moment où il semblait prêt à faire pipi dans sa culotte.

« Bon. Hé bien, à la prochaine. » s'efforça de dire Lily. Elle leur tourna le dos et s'enligna vers l'escalier qui menait aux dortoirs. Elle n'avait fait que quelques pas lorsque James l'agrippa par le poignet l'empêchant d'avancer davantage. Elle pivota sur elle-même et leva les yeux vers le Maraudeur. Celui-ci ouvrit la bouche mais la referma aussitôt se contentant de fixer Lily avec le même regard soucieux.

« Dis, tu n'as rien entendu n'est pas? Je veux dire… Comme nous en train de parler? » demanda Sirius.

Lily se tourna vers celui-ci et le fixa un moment. Tout ce qu'elle désirait s'était de pouvoir enfin monter à sa chambre et de s'écrouler sur son lit.

« Non. Je n'ai rien entendu. »

Les garçons laissèrent échapper un soupir de soulagement. James acquiesça brièvement avant de la laisser aller en lui souriant. Elle lui retourna un faible sourire avant de reprendre sa course vers les escaliers.

Une fois Lily hors de vue, Sirius se laissa tomber près du feu quasi éteint et laissa échapper un long et lent sifflement.

« Ç'est passé proche… » soupira-t-il. « Un peu plus et on aurait été obligé d'utiliser le charme des Oubliettes. Je n'aurais pas aimé avoir à faire ça. »

Rémus acquiesça et reprit place sur le divan aux côtés de Sirius. Il jeta un coup d'œil à James et fronça les sourcils.

« Cornedrue? Qu'est-ce que tu as? »

James fixait toujours les escaliers où avait disparue Lily quelques instants auparavant. Il se tourna vers les autres Maraudeurs et leur sourit faiblement.

« Je ne sais pas… C'est juste que… Je me demandais pourquoi elle pleurait. » dit-il en se grattant la tête.

« Ahh Cornedrie, ne t'inquiète pas autant à cause de ça. Tu as un trop grand cœur mon homme. »

James haussa les épaules et décida qu'il était temps pour lui d'aller dormir. Il se dirigea donc vers les dortoirs, suivi à contre-cœur par Rémus, Sirius et Peter.