Prologue Secret confidentiel

Calendrier Impérial, nous sommes en 2017. Cela fait désormais 7 ans que le Saint Empire de Britannia à envahi le Japon, pays tant convoité à cause de la grande majeure réserve de Sakuradite qu'elle possède. En seulement 1 mois, grâce à leur armée de robots de combats, les Knightmares Frames, les Britanniens ont conquis le pays ennemi est l'a transformée en une zone d'administration, la Zone 11. Les Japonais furent renommés les Elevens et sont devenus un peuple faible et affamé, à la merci du joug de Britannia. Nul espoir n'était possible. Jusqu'au jour où ce dernier ressurgisse du néant. En effet, un homme bien mystérieux fît son apparition, sous le pseudonyme de Zéro. Rapidement, ce dernier se fît connaitre dans tout le pays et il fonda une organisation, l'Ordre des Chevaliers noirs, ayant pour but d'anéantir le Saint empire de Britannia et de libérer le Japon.

Grâce à son intelligence, sa vivacité d'esprit et son incroyable génie en stratégie, l'armée britanienne était en mauvaise posture, et l'empereur, Charles Di Britannia, l'avait bien comprit. C'est pourquoi il confia une mission secrète au Knight of One, le meilleur soldat et pilote de Knightmare de tout l'empire, Bismarck Waldstein, partir chercher l'arme la plus secrète du monde. Une arme capable de réduire à néant à elle seule une armée de Knightmares. Une machine à tuer.

Le soldat se tenait debout face à l'empereur, l'air déterminé.

-Je ramènerais comme convenu cette personne dans les délais, je ferais en sorte de satisfaire vos attentes, dit Bismarck de sa voix grave.

-J'ai jugé que vous étiez le plus apte pour remplir cette mission, répondit Charles, assis sur son trône, c'est pourquoi je ne demande aucune erreur de votre part. Si cette personne venait à s'échapper, cela serait des plus catastrophiques.

Le Knight of one se retire avant de sortir du palais Impérial. Il monta à bord de son Knightmare, le Galaad, et décolla rapidement avant de disparaitre dans le ciel en direction d'une île proche de la zone une demi-heure plus tard, il atterrissait sur la plateforme d'atterrissage d'un gigantesque bâtiment. Ce dernier s'étiré sur plusieurs centaines de mètres, faisant la taille d'un énorme hôpital. Cependant le bâtiment n'était guère un centre hospitalier mais un laboratoire scientifique des plus secrets. Les scientifiques qui y travaillent réalisent des expériences des plus morbides sur leurs nombreux sujets de tests. En dehors du personnel de ce laboratoire, seul l'empereur et le Knight of one connaissent l'existence de cette unité de recherches.

Bismarck sortit du cockpit de son Knightmare. Il fût accueillit par une femme âgée d'une trentaine d'années. Elle portait une paire de lunette aux verres gros et ronds, ses cheveux bruns étaient rassemblés en une queue de cheval sur le haut de son crâne. Elle portait une veste violette ainsi qu'un chemisier de la même teinte et d'une jupe droite descendant jusqu'à ses genoux.

-Bonjour, je vous souhaite la bienvenue. Nous attendions votre arrivée, dit-elle en tendant la main.

-Bonjour, répondit froidement Bismarck et en serrant la main de son interlocutrice. Je suis Bismarck Waldstein.

-Shirakawa. Laissez-moi vous accompagner jusqu'à la salle où le sujet que l'empereur a demandé est présent.

Le soldat britannien accepta l'invitation de la femme, et tout deux entrèrent à l'intérieur du bâtiment. Shirakawa essayant de cacher son anxiété. Cependant, le Knight of One ne dégagea aucun malaise. En pénétrant dans l'enceinte du laboratoire, le chevalier regarda autour de lui, sachant qu'il y était pour la première fois. Il vit des salles d'expériences, toutes semblables une vaste pièce entièrement carrelée, des chaines ainsi que des crevasses dans les murs et des grandes tâches de sang. Au-dessus, une plus petite pièce, avec une vitre pour séparer les deux espaces. On y trouvait un grand tableau de commandes et des voyant les nombreuses tâches de sang, Bismarck ne pouvait cacher une expression de dégoût, en ayant une image des expériences produites sur les sujets.

Les deux personnes continuèrent à avancer jusqu'à à arriver au lieu attendu. Une grande porte métallique s'ouvrit dans un grand bruit à la limite de l'assourdissement. Elle laissa place à une pièce obscure où seuls quelques spots éclairaient un grand conteneur en béton, avec un grand chiffre 8 peint dessus. Bismarck comprit qu'il s'agissait d'un sarcophage et que ce dernier contenait l'arme de destruction massive. En observant Shirakawa, il remarqua une goutte de sueur roulant lentement sur la tempe de la femme.

-Êtes-vous bien sûr de vouloir faire cela ? demanda-t-elle d'une voix non sereine.

-Je ne fais qu'exécuter les ordres de l'empereur, répondit le Knight of One, espérons qu'il a fait un choix judicieux.

-Qu'il en soit ainsi. Ouvrez le sarcophage de numéro huit, annonça-t-elle dans un petit micro qu'elle avait rangé dans une poche de sa veste.

Aussitôt, les lumières apparurent et le conteneur commença à lentement s'ouvrir avec bruyance. Une sorte de brouillard en sortit.