Bien le bonsoir/Bonjour ! Je vous propose un petit One-Shot sur les hamsters de Phitchit. J'espère qu'il vous plaira, moi en tout cas j'ai adorée l'écrire !

Après « Je me marie » voici mon deuxième OS sur Yuri on Ice ! Bonne lecture à tous !

Paring : Y en a qui se cache par-ci par-là, les petits coquins !

Disclaimer : Rien ne m'appartient à part l'histoire !

PS : Ceci est un petit délire, rien que pour faire du yaoi et m'amuser aux dépend de petits hamsters tout mignon !

Edit (8 Juillet 2017) : Cet OS devient un recueil d'OS.

Les Fabuleux Voyages des Hamsters de Phitchit

Acte I : La fuite de la chambre d'hôtel

Phitchit était partit patiner. Le thaïlandais avait malencontreusement oublié de fermer la cage de ses petits animaux de compagnie et ce qui devait arriver arriva, les trois petites boules de poils s'échappèrent. On ne put savoir comment mais elles réussirent à se faufiler en dehors de la chambre de leur maître. La vérité c'est que les trois hamsters avaient effectués des pirouettes digne des plus grands gymnastes du monde afin d'ouvrir la porte de la chambre d'hôtel. Les trois boules de poils étaient toutes de couleurs différentes omis celle de leur ventre. Le chef de fil, Caporal, était gris et blanc. Le deuxième, Hamtaro, était beige et blanc alors que le dernier était une toute jeune femelle marron et blanche portant le doux nom de Pashima. Caporal était le plus vieux du groupe et vraiment surprotecteur avec Pashima. Elle était comme sa fille pour lui. Hamtaro était un jeune hamster plein d'entrain, toujours prêt à défendre ses deux amis. Les trois boules de poil marchaient courageusement dans les couloirs à la recherche de leur maître. Caporal avançait en prenant garde qu'aucun être humain ne soit dans les parages. Pashima marchait doucement derrière lui, sursautant au moindre bruit. Hamtaro était derrière.

Ce dernier regardait un peu partout, guettant le moindre problème. Pashima était donc entre les deux mâles qui étaient prêts à tous pour la protéger des dangers. Les trois hamsters arrivèrent devant un ascenseur et durent se cacher derrière une plante afin d'attendre que quelqu'un y entre ou y sorte. Après avoir attendu quelques minutes, l'ascenseur s'ouvrit enfin laissant sortir deux hommes. L'un d'entre eux avait les cheveux gris alors que le second était brun et portait des lunettes. Les deux hommes s'embrassaient et le plus grand passait ses mains sous le t-shirt du plus petit. Caporal amorça un mouvement quand les deux hommes furent complètements sortis de l'ascenseur et fut suivit par Pashima et Hamtaro. Les boules de poils purent y entrer juste avant que les portent de se referment. Quelques pirouettes plus tard, Caporal réussit à jeter Pashima en l'air afin qu'elle appuie sur le bouton du rez-de-chaussée. Les hamsters se collèrent à un coin de l'ascenseur attendant d'être à leur étage. Quand la porte s'ouvrit une nouvelle fois, Caporal signifia de rester en position car d'autres humains entrait dans l'ascenseur. Cette fois-ci, il s'agissait d'une femme et de deux garçons. Caporal se rappela de l'identité des humains.

S'il se souvenait bien, la femme et l'un des deux hommes étaient frères et sœurs alors que le dernier humain était un ami. Pourtant, c'était lui ou l'ami était vraiment proche du frère ? Tiens, voilà qu'ils se tiennent la main. Ah il enlace leurs doigts. La femme appuie sur un bouton et l'ami en profite pour poser un petit baiser sur les lèvres du frère qui rougit. Caporal profite de la situation pour signifier à ses amis qu'ils devaient sortir. Les trois hamsters foncèrent en dehors de l'ascenseur et filèrent se cacher derrière un distributeur d'eau. Caporal observa l'environnement.

D'après ce qu'il voyait. Ils se trouvaient dans un hall. Bon il ne restait plus qu'à trouver ù se situaient la patinoire et le tour était joué ! Il regarda ses deux compagnons. Pashima se collait contre Hamtaro qui tentait de la réconforter. Peut-être qu'ils n'auraient pas du sortir de la chambre ? Pashima était jeune et n'aimaient pas trop sortir… Elle ne sortait qu'avec Phitchit et c'était le seul humain envers qui elle avait confiance. Caporal regarda le hall et observa les gens qui y défilaient. C'est là qu'il reconnut quelqu'un. Il remarqua très vite le jeune blond russe.

Quand Caporal le vit en train de porte des patins à la main, il n'hésita pas une seule seconde et s'élança vers lui en prenant bien soin de regarder derrière lui si ses deux compagnons le suivaient. Les trois hamsters couraient derrière le blond qui, heureusement, ne marchait pas très vite. Au contraire, il semblait chercher quelqu'un. Soudain, il s'arrêta et courut vers une personne que Caporal ne reconnut pas. Il avait les cheveux noirs et le visage inexpressif. Attends… Son maître lui avait déjà montré une photo… C'était… Ah oui Otabek ! En regardant bien, Caporal put voir que le kazakh portait aussi des patins à la main. C'était une chance à saisir ! Les deux jeunes hommes allaient surement les mener à la patinoire et du coup, à Phitchit ! Caporal fit signe à ses amis de le suivre et s'élança à la suite des deux patineurs. Les boules de poil firent attention à ne pas se faire piétiner par les humains et suivirent du mieux qu'ils purent les deux adolescents. Caporal jetait fréquemment des coups d'œil derrière lui pour vérifier qu'Hamtaro et Pashima le suivait bel et bien. Heureusement les deux hamsters ne semblaient pas se perdre.

Les trois hamsters déboulèrent dans un long couloir mais se stoppèrent d'un seul coup. Hamtaro et Pashima rencontrèrent violemment le dos de Caporal et le fixèrent interloqués. Ils jetèrent un petit coup d'œil devant eux pour voir que le petit blond s'était fait plaquer contre un mur par le kazakh qui l'embrassait à pleine bouche. Caporal se retourna et ordonna aux deux autres de faire de même. Ils partirent sans demander leurs restes alors que le couloir s'emplissait de petits gémissements et de bruit de succions. Caporal signifia à ses compagnons qu'ils devaient se cacher. Finalement ils se planquèrent dans un petit trou de souris. Pashima semblait pétrifiée. Hamtaro se colla à elle, tentant de partager sa chaleur pour la rassurer. Caporal observa ses compagnons. Ils n'auraient vraiment pas du sortir de la chambre. Soudain, une voix qui ne leur était pas inconnue retentit dans le couloir où ils se trouvaient. Pashima couina avant de sortir en trombe du trou de souris. Caporal et Hamtaro la suivirent du mieux qu'ils le purent. Pashima courait à en perdre haleine. Phitchit. Elle reconnu son odeur et accéléra le mouvement. Un rire se fit entendre et Pashima se jette dans les jambes de son maître.

Phitchit sentit quelque chose contre sa jambe et regarda le sol avant d'y voir ses trois hamsters.

« -Pashima, Caporal, Hamtaro ! Mais qu'est-ce que vous faîtes en dehors de la chambre ? Franchement ! Allez venez, on rentre. »

Phitchit attrapa Pashima alors que Caporal et Hamtaro montèrent d'eux même sur sa tête. Les boules de poil couinaient de bonheur. Ils avaient retrouvés leur maître. Plus jamais ils ne sortiront de la chambre d'hôtel du thaïlandais. Caporal observa ses compagnons. Heureusement ils n'avaient rien. N'empêche, dommage qu'il n'était pas humain. Si jamais il l'avait été et qu'en plus il avait eu un téléphone… Il aurait très bien put se faire une petite fortune avec les photos et vidéos qu'il l'aurait pris de tous ses couples qu'il avait rencontré pendant leur aventure ! La vie était injuste pour un hamster… Mais bon quand Phitchit le caressait, il ne voulait rien à part être un petit hamster qui se fait chouchouter tous les jours par son cher et tendre maître. Le monde était bien fait finalement ! Mais bon, la prochaine fois il pensera à se faire construire un téléphone spécial qui lui permettrait de photographier les petits cachottiers.

C'est ainsi que se finit le fabuleux voyage des hamsters de Phitchit.

FIN

Et voilà la fin de ce petit One-Shot. Vous avez aimez ? J'espère que oui en tout cas ! Je ferais surement d'autres textes sur ces petites boules de poil et leurs incroyables aventures. Dîtes le moi si cela vous intéresse ^^

Alors les noms Hamtaro et Pashima viennent de ce si célèbre dessin animé Hamtaro alors que Caporal et bah j'avais envie de le nommer ainsi, je sais pas pourquoi ! En tout cas, à bientôt pour de nouvelles aventures !

Une review vous démangerait-elle les doigts ?