Bon, je n'ai jamais été le genre de fille à demander 500 millions de reviews... Je me disais : tant que l'histoire plais et est commenter... Mais sincèrement je ne me forcerai plus le cul à écrire pour faire une histoire bonne... Un reviews pour le chapitre 16 ! Wow, vous avez le temps de lire, mais pas d'écrire un petit mot ? Ceci sera le dernier teste, le dernier chapitre de cette fic incomplète... car me faire traiter de pute en arabe car je dis quelques chose qui déplais à une pauvre fille sans vie ne me dérange pas le moindre du monde, mais pas avoir de feedback si le chapitre est bon ou non, ne me donne pas envie de faire plaisir.

Certain seront frustré par cette sortit, mais ça ne prend pas 5 minutes écrire un chapitre et pour ma béta Sanrever ce n'est pas non plus en 5 minutes qu'elle corrige... Mon intro sera indique pour les autres fics en fin de semaine... Je suis surement plus à pique aujourd'hui, je suis malade depuis quelques années, alors j'ai le temps d'écrire autant d'histoire, mais je vais faire autre chose de mon temps... Tu prend le temps de lire, qu'on ne me dises plus jamais qu'on a pas le temps d,écrire un petit mot...

Sur ce... je ne m'excuse pas, mais je vous souhaite un bon chapitre


17

Quand Emma se réveilla de nouveau au courant de la nuit elle remarqua que Regina était assise sur la chaise à ses côtés et qu'elle avait la tête posée sur le matelas de son lit alors que Belle dormait assise sur la deuxième chaise, la main sur son ventre qui s'arrondissait. Un bruit à l'entrée de la chambre la fit légèrement sursauter, c'était Gold assit dans un fauteuil roulant avec un infirmier qui l'approcha du lit. Emma ne put s'empêcher de sourire en le voyant rouler jusqu'à elle, son bras blessé dans une écharpe.

- Tu as soudoyé ou menacé cet infirmier, demanda en chuchotant Emma.

- Gold fit un signe au jeune homme qui le poussait, il glissa son regard vers Belle, qui ronflait légèrement avant de plonger son regard brun dans les yeux vert d'Emma.

- C'est Will, il... il travaille en quelque sorte pour moi quand il ne travaille pas comme infirmier.

- Il est un garde du corps ?

- Mon voleur personnel, il va chercher ce que les gens me doivent.

- Ah ça explique pourquoi tu es dans ma chambre... sans menottes.

Gold leva la main de son bras intact pour lui montrer qu'il n'était pas une menace.

- Comment vas-tu ?

- Bah tu sais, je suis forte, ah non tu ne sais pas. J'ai parfois l'impression que ça fait longtemps que je te connais. Et toi ?

Gold jeta de nouveau son regard vers Belle, il ferma les yeux en poussant un soupir. Il reporta son attention sur Emma, ne remarquant pas que Will jetait des coups d'œil à Belle. Même endormie elle attirait les regards, mais quand il entendit Gold claquer des doigts il sortit de sa contemplation et ramena Gold dans sa chambre, heureux de savoir qu'Emma Swan était dans sa liste de patients pour la nuit. Évidement quand Will ramena Gold dans sa chambre, Killian était assis bien tranquillement sur une chaise, tapotant avec sa main artificielle, pour l'intimider. Will avait brisé la règle interdisant de détacher les patients menottés. Il sortit rapidement de la chambre, laissant les deux hommes seuls alors que Gold se remit dans le lit.

- Il travaille toujours pour toi ? Demanda Jones.

- Que veux-tu ? David t'envoie me surveiller la nuit maintenant.

- Non non, c'est lui qui voulait venir, j'ai pris sa place.

- Pourquoi ?

- Pourquoi pas...

Gold fronça les sourcils et étudia le regard bleu de Killian. Il claqua sa langue sur ses dents avant de pousser un petit rire.

- Tu es maquillé...

- Quoi ? Ah c'est encore là, c'est... c'est Ruby qui m'a mis ça sous les yeux pour une initiation...

- Et tu es venu te cacher dans ma chambre, en te disant que personne sur terre ne pourrait penser que tu viendrais ici. Devina Gold.

- Tais-toi et dors...

Killian s'installa plus confortablement sur la chaise en fermant les yeux, indiquant à Gold qu'il ne parlerait plus. Ce dernier éteignit la lumière et essaya de s'endormir, mais le regard en colère de Belle le hantait. Lorsque Will était sorti de la chambre, il s'était précipité dans celle d'Emma, se présentant en parlant d'une voix assez forte, espérant ainsi réveiller les deux autres jeunes femmes, et apercevoir les yeux de la jolie femme enceinte.

- Je m'appelle Will Scarlett, je serai votre infirmier pour la nuit.

Son stratagème fonctionna, Belle se réveilla en sursaut, alors que Regina grogna. Si cette dernière jeta un regard mauvais au pauvre Will, Belle semblait s'être réveillée d'un rêve assez intéressant, elle avait les yeux grands ouverts et semblait chercher son souffle. Elle avait les plus beaux yeux bleus qu'il n'avait jamais vus. Il fut de nouveau sorti de sa contemplation par la voix froide de Regina.

- Vous étiez obligé de réveiller tout Storybrooke pour vous annoncer.

- Qu'est-ce qui se passe? Questionna Belle ne sachant plus trop où elle était.

- Rien Belle, un infirmer trop amoureux de son emploi qui s'exclame avec un haut-parleur dans la gorge, répliqua Emma.

Will se sentit devenir rouge de honte, car les trois jeunes femmes le regardaient mais de façon différente. Regina avait un air de dédain qui ressemblait énormément à l'expression de Gold, Emma le regardait, amusée, alors que Belle ne semblait pas le voir.

- Je... je suis désolé, j'ai tendance à ne pas réfléchir.

- Tant que tu donnes les bons médicaments à Emma et que tu ne réveilles plus jamais une femme enceinte, qui semblait faire un rêve érotique... dit Regina.

- Ce n'était pas érotique... du moins pas encore. Répliqua Belle

- Va lui parler au lieu de rêver.

Will se racla la gorge pour rappeler sa présence, Regina lui fit un geste agacé, lui indiqua de faire son travail sur Emma et de partir. Il se rapprocha d'Emma en jetant un coup d'œil vers Belle et Regina, qui c'était rapproché de la brunette, qui rougit au chuchotement de Regina en secouant la tête.

- Ne t'occupe pas de Regina... Elle grogne mais ne mord pas...enfin, pas fort. Dit Emma à Will qui venait de lui mettre le bracelet à pression.

- Elle me fait penser à...

- À Mr. Gold ?

- Oui c'est terrifiant.

- C'est sa fille.

Will échappa le thermomètre qu'il voulait mettre dans la bouche d'Emma. Regina se retourna vers lui, avec toujours son regard froid et les yeux aussi foncés que son père.

- Essayez de ne pas la tuer quand même.

- Regina, laisse-le travailler, répliqua Emma avant de murmurer à Will, terrifiant la ressemblance non?

- Ce n'est pas le mot...

Il lui mit le thermomètre sous la langue en écrivant sur sa tablette les constances d'Emma. Il lui posa les questions de base après une opération.

- Avez-vous eut des nausées ?

- Non.

- Des étourdissements ?

- Non.

- La douleur entre 1 et 10.

- 2

- Emma, si tu as mal il faut le dire, coupa Regina.

- 2.5, c'est mieux ?

- Ummm.

- Il n'y a pas de mauvaise réponse à cette question, termina Will.

Il l'avertit que dans une heure il devait venir faire une prise de sang, mais avant de sortir il se fit arrêter par Belle. de près, elle était encore plus jolie et elle sentait tellement bon.

- Moi j'ai la nausée... je pourrais avoir quelques chose ?

- Pa...pardon ?

- Elle veut vomir, elle demande un anti-nausée, vous êtes certain d'être compétent ? Questionna Regina.

Will ignora Regina, préférant ne pas répondre il connaissait très bien son père et il n'osa pas imaginer quel ongle de ses orteils il pourrait lui arracher juste parce qu'il avait été malpolie avec sa fille. Belle lui fit un sourire désolé pour Regina.

- Désolée pour mon amie, elle est toujours grognon quand elle n'a pas beaucoup dormi. Mais oui je voudrais quelque chose que je peux prendre avec ma grossesse.

- Oui madame, je... je vais voir.

- Belle.

- Pardon ?

- Vous pouvez m'appeler Belle.

- Moi c'est Will.

- Oui je sais, vous l'avez dit assez fort en entrant.

Quand il sortit il entendit Regina taquiner Belle. Arrivé au poste de soin, il se passa nerveusement la main sur le visage devant le regard amusé de l'infirmière assise.

- Laquelle des trois t'a fait tourner la tête ?

- Aucune...

- Scarlett, tu es rouge tomate, tu es presque en sueur même.

- La petite... brunette, celle enceinte. Mais elle a sûrement un copain.

- Je ne crois pas. Enfin plus maintenant. Il y a eu une bagarre ici, enfin ce matin. Un grand gars c'est fait battre par...

L'infirmière indiqua la chambre de Gold de sa tête.

- ... Il paraît qu'il est le père du bébé de la petite brunette.

- Pourquoi Gold l'a battu ?

- L'autre a giflé la petite enceinte. Et... il a une rumeur, l'infirmière se pencha vers Will en baisant la voix, le regard vers la chambre de Gold, il paraît qu'elle l'a embrassé chez Granny.

- Embrassé qui ?

Elle pointa de nouveau la chambre de Gold. Will eut envie d'éclater de rire, Belle et Gold c'était tellement improbable. Mais le regard de sa collègue semblait sérieux, encore plus quand il vit Belle arrivé au poste demandant après son cachet et se diriger ensuite vers la chambre de Gold. Will se promit de tout faire pour la séduire.

Une fois Belle sortit pour aller voir comment se portait Gold, Regina reprit sa place près d'Emma.

- J'ai vraiment eu peur que tu meurs, murmura Regina

- Je suis immortel tu le sais bien.

- Emma...

Les yeux de Regina se remplirent de larmes qu'Emma essuya avec ses doigts avant de lui caresser le visage encouragée par les gémissements de Regina. Même si cette dernière ne voulait pas trop se faire d'espoir, Emma venait quand même de subir un gros choc. Mais elle profitait de chaque moment de tendresse qu'Emma Swan pouvait bien lui donner avant de redevenir la fuyarde par excellence.

- J'ai eu peur aussi de mourir... murmure Emma.

- Que s'est-il passé ?

- Je ne voulais pas que Gold fasse quelque chose de con, alors je me suis manifestée… et l'autre a tiré sur Gold. Ton père m'a sauvé la vie... Il.

- Je sais... Il a demandé après toi aussi.

- Un chic type, minable, mais chic. Je l'aime bien, mais je ne sais pas si je serais capable … de l'endurer en couple... Belle est une sainte.

- Je ne crois pas qu'ils soient officiellement un couple Emma... Mais toi, comment vas-tu ?

- Je suis fatiguée.

- Dors, quand le hurleur va revenir je te réveillerai tranquillement.

Quand Belle entra dans la chambre de Gold, elle remarqua tout de suite Killian qui dormait, la bouche ouverte ronflant, sur la chaise près du lit. Gold tourna sa tête en la voyant entrer. Il s'assit dans le lit, le sourire tremblant.

- Il dort dans ta chambre ? Murmura Belle en venant s'asseoir sur le lit.

- Umm, il fuit Ruby je crois, répliqua-t-il en prenant la main de Belle, qu'elle retira presque aussitôt. Belle ?

- Je ne suis pas en état de bien réfléchir, j'ai la nausée, je suis fatiguée, je voulais savoir comment allait ton bras.

- Je m'en fou de mon bras... Belle, qu... qu'est-ce qui se passe ?

- J'... j'ai peur.

Gold devint blême, il sentit des sueurs froides lui couler le long du dos, voilà il savait parfaitement qu'elle allait voir qu'il n'était pas un homme bien et ne méritait pas son amour. Il porta une main tremblante sur son visage en fermant les yeux. Belle poussa un petit gémissement avant de venir poser sa bouche sur son front, laissant traîner ses lèvres jusqu'à sa bouche. Avec sa langue elle caressa les lèvres tremblantes de Gold, qui ouvrit aussitôt la bouche et fit entrer sa langue dans celle de Belle. Ils s'embrassèrent encore quelques secondes avec désespoir et regret avant que Belle ne coupe court, elle lui caressa le visage avant de se décoller de lui, qui gémit en suivant le mouvement de sa tête ne voulant pas qu'elle s'éloigne.

- Belle... s'il-te-plait... je... je suis désolé, je regrette

- Tu regrettes quoi, Caïman ? De faire ce que tu as fait, ou de t'être fait prendre ?

Il ferma de nouveau les yeux, sachant parfaitement que c'était l'option deux la réponse et il savait que Belle aussi le savait. Elle était tellement amoureuse de lui que ça lui faisait mal, elle ne voulait pas être toujours inquiète, ne voulait pas devenir suspicieuse se demandant toujours quel truc illégal il était en train de fabriquer. Belle n'avait plus 20 ans, souhaitant vivre dangereusement, elle allait avoir un bébé, elle allait devoir se battre contre Gaston, elle n'avait pas besoin d'un homme violent dans sa vie.

- J'ai... j'ai beaucoup de problème à régler et toi aussi avec Milah qui veut avoir la garde de Neal. Moi je vais sûrement devoir aller en court contre Gaston. Nous n'avons pas besoin de cette distraction.

- Non, non, non, ne fais pas ça...

- Je ne fais rien mon amour, j'ai besoin de respirer, de ne plus avoir peur. Tu as été blessé par balle. Je n'ai pas besoin d'angoisse.

- Je... je vais changer.

La douleur dans son cœur fit presque pleurer Belle. C'était trop tard, l'amour qu'elle avait pour cet homme torturé était irrécupérable, inévitable, comment pourrait-elle vivre dans lui ? Il avait les yeux remplis d'eau, ses lèvres tremblaient, mais il devait apprendre à contrôler cette violence en lui. Belle se pencha de nouveau vers lui, Gold lui prit le visage entre ses mains et l'attira vers sa bouche entrouverte, elle se laissa faire, les larmes coulant sur ses joues. Belle savait que Killian s'était réveillé, qu'il faisait semblant de dormir pour ne pas les déranger, elle passa une dernière fois sa langue sur les lèvres de l'homme qu'elle aimait avant de sortir rapidement de la chambre, laissant Gold, chignant son nom.

Quand Belle passa en pleurs devant Will, il eut une bouffée de plaisir en sachant qu'elle avait sûrement vue quel genre d'homme était Gold. Will Scarlett n'était pas un jeune homme méchant, mais il faisait les sales besognes de Gold depuis quelques années pour savoir qu'il ne changerait jamais, surtout pas pour une femme. Il aurait alors tout le champ libre pour pouvoir courtiser Belle. Quand Belle revint dans la chambre d'Emma, cette dernière dormait alors que Regina lui caressait le bras, mais quand elle vit Belle, elle se leva.

- Oh Belle...

Regina lui ouvrit les bras et la brune s'y précipita.

- Je l'aime tellement Regina.

- Comment il va ?

- Pas bien... j'ai... comme rompu.

- Oh...

Regina lui caressa le dos en la laissant pleurer dans son cou. L'amour n'était jamais facile pour Belle, son goût pour les animaux blessés allait un jour causer sa perte, si ce n'était pas déjà fait. Mais Regina savait aussi que Gold était sûrement le bon, l'âme sœur de son amie. Alors elle osa demander.

- Pourquoi ?

- Je... je ne sais pas...

Emma s'était réveillée à l'arrivée de Belle, elle avait l'impression que tout ce drame était de sa faute, si elle n'avait pas suivi Gold… jamais Belle n'aurait rompu avec lui, Regina ne serait pas aussi troublée et elle ne serait pas clouée à un putain de lit d'hôpital.

- Ce salaud t'aime Belle, murmura Emma.

- Il... je sais.

- Il est le genre de type qui ne réfléchit qu'après coup.

- Je le sais aussi... C'est terrifiant comment en si peu de temps je le connais et le comprend très bien. Mais je n'ai pas besoin d'avoir une autre source d'angoisse, de me demander s'il sera vivant le soir. Il doit se concentrer sur Milah et moi sur... mon bébé.

Regina installa Belle sur le petit divan et la couvrit avec une couverture. Quand Will entra pour la prise de sang, Regina lui fit de gros yeux pour qu'il ne réveille Belle qui c'était finalement endormit. Une fois sortit, il était une heure du matin et Regina était totalement épuisée physiquement et mentalement, elle s'endormit rapidement contre la main d'Emma qui lui caressa les cheveux. Elle n'avait plus sommeil, Emma s'inquiétait pour Belle, mais aussi pour Gold, il était vraiment un salaud car en si peu de temps il était devenu indispensable dans la vie des trois amies pour des raisons différentes. Emma avait peur que maintenant que Belle l'avait quitté, qu'il croit que plus rien ne méritait de vivre. Encore plus si Milah gagnait la garde de Neal. Elle savait qu'il n'était pas le genre suicidaire, mais téméraire ça oui. Gold pourrait devenir le véritable monstre que tout le monde croit qu'il est. Son regard tomba sur Regina, toujours en lui caressant les cheveux, Emma réalisa qu'elle avait vraiment eu peur de ne plus la revoir, de ne plus avoir la chance de l'embrasser de nouveau. Sans savoir trop comment, Emma se surprit à murmurer.

- Je t'aime...


En espérant que ce ne soit pas le dernier chapitre de cette fic, car elle est dans mon coeur depuis si longtemps... Je n'ai jamais été le genre de bisounours, c'est ce qu'il faut pour avoir des commentaires pour nos chapitre... Je disparais alors, car ce n'est pas moi... Je n'ai jamais demander plus de review que j'en ai eu...

De pas en avoir, démontre que ce n'est pas bon ce qu'on écris... alors j'arrêterai...

Merci pour tout