Titre du recueil : La famille du 221B Baker Street

Auteure : Hermystic

Rating : K

Pairing : Johnlock

Disclaimer : Je ne possède pas grand chose en dehors de ce que mon imagination a produit ! Ainsi les personnages ne m'appartiennent pas vue qu'ils sont à Conan Doyle pour l'univers d'origine et qu'ils ont été repris par Moffat et Gatiss pour le compte de la BBC !

Notes : Bonjour à tous ! A défaut d'avoir publié un texte en novembre, je me rattrape en décembre ! Parce que bon ... Je n'allais quand même pas manquer les fêtes de fin d'année avec nos trois loustics ! Comme d'habitude, j'écris dans le cadre de la Nuit du FoF sur le thème Enthousiasme ! Je n'oublie pas vos reviews et vous remercie de tout cœur d'en avoir laissées ! En vous souhaitant une bonne lecture !


"Sherlock, s'il te plait, fais un effort ! Au moins pour Rosie ! supplia John.

- Non John, tu t'en occuperas sans moi, j'ai une expérience sur le feu, rétorqua Sherlock en jetant un oeil suspicieux aux cartons dans le salon,

- Si tu le dis" fit John en levant les yeux au ciel.

John se détourna de Sherlock pour ouvrir un à un les différents cartons. Il avait un peu craqué les années précédentes et avait acheté énormément de décorations de Noel. Il se doutait que Rosie n'y verrait que du feu mais il voulait en profiter pour mettre les petits plats dans les grands.

Il sortit les décorations à poser sur les différents espaces que cela soit des boules à neige, des bougies, des chaussettes à suspendre à la cheminée, des branches de houx et de gui à accrocher ici et là ou encore un Père Noël à poser. Il les disposa du mieux qu'il put en espérant que cela ne finisse pas au sol comme les années précédentes. Sherlock avait tendance à ne pas faire attention en prenant ses affaires faisant qu'il y avait de la casse au plus grand désespoir de John.

Il installa la guirlande électrique avant de s'occuper des suspensions pour le sapin sous les yeux attentifs de Rosie. John la prit dans ses bras et lui donna les décorations. Tant bien que mal, la petite fille les mit une à une. Elle n'allait pas bien vite mais John voulait prendre son temps. Après tout, c'était le premier Noël où elle allait vraiment pouvoir être consciente de ce qui l'entourait.

Rosie en réclamait toujours plus sous les rires de John. Le père lui donnait volontiers ce qu'elle voulait. Vint alors la mise en place des cheveux d'ange, l'un et l'autre en lançaient sur le sapin laissant le hasard faire le reste. Ils éclatèrent de rire en voyant que cela atterrissait dans leurs cheveux.

Avec tendresse, John retira les fils dorés des cheveux de sa fille. Il la posa par terre, alla brancher la guirlande et recula avec elle pour admirer leur sapin.

"Il est beau notre sapin hein ma puce ? fit John en regardant sa fille.
- C'est trop beau papa ! s'exclama la petite fille.
- Mais il manque quelque chose non ? demanda le père de Rosie.
- Je sais pas … fit l'enfant en regardant fixement le sapin comme s'il allait lui souffler la réponse.
- Regarde en haut, dit John en pointant le sommet de l'arbre.
- L'étoile ! s'exclama Rosie après un temps de réflexion.
- Tu veux demander l'aide de Daddy pour la mettre ? proposa John en lui tendant l'étoile récupérée dans un carton.
- D'accord ! " lança joyeusement la petite fille.

Elle s'élança vers la porte de la cuisine. John la suivit par mesure de précaution. Il ne savait pas dans quoi Sherlock s'était lancé. Il ne tenait pas à ce qu'il arrive quelque chose à la petite fille. Mais rien ne vint. Enfin presque rien ! Juste un peu de fumée s'échappant par la porte quand elle fut ouverte. John retint Rosie et appela Sherlock. Une quinte de toux lui répondit.

"Tout va bien ? lança John.

- O … Oui, fit Sherlock en toussant encore.
- Qu'est-ce que tu as fait encore comme bêtise … ? soupira John.
- Daddy fait jamais de bêtises ! lança innocemment Rosie dans le pantalon de John.
- Je voulais juste … vous faire plaisir ? dit Sherlock dépité.
- Pourquoi une telle … question ? " fit John curieux.

Il s'avança tant bien que mal dans la cuisine et découvrit un véritable champ de bataille. Farine, beurre, sucre glace et chocolat fondu se retrouvaient un peu partout dans la pièce. Les ustensils étaient aussi dans un piteux état. Craignant le pire, John se tourna vers le four et souffla de soulagement en le voyant intact. Il pivota vers la table et découvrit … des shortbreads trempés dans du chocolat ! Les yeux ronds, il regarda Sherlock qui se dandinait d'un pied sur l'autre. Les lèvres de John frémirent avant qu'elles ne s'ouvrent en un rire qui retentit dans toute la pièce.

Ne comprenant pas ce qu'il se passait, Rosie se mit aussi à rire ce qui eut le mérite de détendre Sherlock. Leur enthousiasme était communicatif. Il oublia complètement ses déboires et éclata de rire les accompagnant dans leur joyeux délire. Ce fut toujours amusés qu'ils rangèrent et nettoyèrent la cuisine. Il ne resta plus que les biscuits sur la table. John les embarqua dans le salon. Il revint sur ses pas pour récupérer des boissons chaudes pour eux et du jus de fruit pour Rosie.

Rosie et Sherlock le suivirent. Le brun regarda le sapin et constata lui aussi qu'il manquait quelque chose. La petite poussa un petit cri en disant qu'elle le savait et qu'il devait l'aider à mettre … l'étoile ! Amusé, il prit Rosie dans ses bras. John passa l'étoile à la petite fille qui tendit aussi loin que possible ses petits bras. Sherlock la leva aussi haut que possible pour que la dernière décoration du sapin soit installée. L'enfant applaudit fière d'elle sous les yeux attendris de ses parents.

Sherlock déposa Rosie sur le tapis. Elle alla d'elle-même dans le canapé et ce fut tout naturellement que Sherlock et John s'installèrent de part et d'autre de l'enfant. Satisfaits, ils admirèrent tous les trois leur salon décoré tout en savourant les douceurs posées sur la table. Ils étaient fin prêts pour les fêtes de fin d'année !


A bientôt !