Disclamer : Pour faire bref, One Piece appartient à Eiichirō Oda et Death Note est à Tsugumi Ōba.

Je ne possède donc pas les personnages mondialement connus qui figureront dans ma fiction. Néanmoins, un OC (Original Character) sera le personnage principal de la fiction. Aussi, cette fiction est issue de mon imagination débordante, et je demande aux futur(e)s lecteurs et lectrices de respecter le travail et l'écrivaine.

On exclut donc toute forme de plagiat.

Les questions et remarques sont à faire par review sur le chapitre en question. Je vous réponds sur mon temps libre uniquement. (Je suis actuellement en étude supérieure donc il est assez limité à partir de septembre)


Chapitre 0 : Prologue

Nous ne sommes pas seuls dans cet univers. J'en suis certaine au fond de moi et je l'ai toujours été ! Pourquoi je vous raconte ça ?

Je suis actuellement au poste de vice-amirale dans la Marine, depuis de nombreuses années et je peux vous assurer que les morts suspectes s'accumulent de plus en plus ces dernières années. J'ai essayé de convaincre mes supérieurs, mais ils m'ont juste pris pour une folle et j'ai eu droit à une semaine de repos pour me calmer. Selon les témoins de ma « crise », j'étais complètement hystérique lorsque j'ai débarqué dans le bureau de l'amiral en chef Akainu. Ce dernier ne m'a pas cru, et j'ai manqué de passer dans l'autre monde avec Gol D Roger, Edward Newgate, Portgas D Ace et tant d'autres qui sont morts et en paix maintenant. Son corps a brusquement chauffé la pièce, et je ne dois mon salut qu'au sauvetage de mon camarade Bastille, lui-aussi vice-amiral au G-1.

Mais… Je connais la vérité moi. Je sens une présence maléfique qui nous observe, cachée… Elle attend son heure pour se montrer à nous, pauvres mortels que nous sommes, humais.

J'ignore comment cette étrange entité se nomme.. Qui est-elle vraiment… Est-elle supérieure à nous ..? Se contente-t-elle de nous épier en nous jugeant ? Note-t-elle chacun de nos faits et gestes, attendant le moment opportun pour nous donner le coup de grâce et nous emmener en enfer…?

Ces paroles, bien qu'insensées, et maladroites sont issues d'une longue période d'hibernation de ma part… Tout cela me semblait invraisemblable avant aujourd'hui… Mais mon opinion a basculé un jour alors que j'étais en mission sur une île à la recherche d'anciens détenus de la prison d'Impel Down, qui se sont échappés avec Monkey D Luffy, deux ans auparavant.

Nous savions pertinemment où les chercher : les bars. Ils n'ont donc rien appris ! C'est le premier endroit où fouille la Marine.. Seuls les rookies sont plus imaginatifs en termes de cachette. Et encore.. Monkey D Luffy et son équipage ne prennent même plus la peine de se cacher ! Ils détruisent les ennemis sur l'île et ils prennent tout ce dont ils ont besoin avant de repartir. Classique de la famille Monkey..

Bref, je m'égare.

Nous les avons trouvés sans surprise, tous saouls, n'attendant que d'être cueillis. J'ai regardé autour du bar, et j'ai alors aperçu en face de nous, une vieille dame habillée de lambeaux. Ses vêtements n'en étaient plus… Ils étaient tous rafistolés mais les fils étaient trop visibles. En plus de sa tenue, cette femme avait le visage fermé, le regard sur moi, inquisitrice. Je me suis avancée en sa direction pour connaître son identité, quand elle a tout d'un coup reculé et a hurlé brusquement.

- Arrière maudite femme ! Ton sort est maintenant sellé jusqu'à ta mort ! Je le vois autour de toi ! Je te vois semant la mort, le désordre et l'incertitude partout où tu passeras ! Tuez-la tant que vous le pouvez, mes braves soldats, fils de la Justice !

Un grand blanc s'est installé autour de nous. Moi, j'étais pétrifié de terreur. Cette femme avait tout simplement perdu la tête..

Elle venait de me prédire un avenir plein sang et de larmes ?

Alors que je méditais sur ses paroles, un homme l'a chassé en l'injuriant de tous les noms les plus odieux possibles.

Je l'ai regardé, trop surprise et choquée tandis qu'il m'a offert un sourire désolé.

- Cette bonne femme a l'habitude d'effrayer tous les nouveaux arrivants sur notre île.. Elle considère que toute personne extérieur veut nous… lobotomiser le cerveau et ensuite nous exterminer… Quelle imagination, n'est-ce pas ?

- En effet…

C'est la seule réponse que j'ai été capable de lui fournir. La « prédiction » m'avait retourné l'estomac et le cerveau.

Je n'arrive plus à penser sans entendre son hurlement encore et encore.

Depuis ce jour, chaque nuit je la revois me dévisageant froidement, ordonnant aux soldats de m'assassiner... Qu'avais-je fait pour mériter cela ? M'a-t-elle confondue avec un pirate ? Ou est-ce juste une bohémienne dont chaque prédiction lance une malédiction ? Je ne sais pas...

Mais, je ne faiblis pas… Je ne suis pas du genre à me laisser dominer par des bohémiennes donneuses de malédiction…

D'ailleurs, je crois que j'ai oublié de me présenter… ! Quelle erreur de ma part.. Je m'en excuse..

Je suis la vice-amirale Chesca, mutée au G-1 avec une grande partie des vice-amiraux.

Aujourd'hui, je suis là, au G-1, fièrement habillée de mon uniforme blanc et de ma cape "Justice".

Tandis que je contemple par la fenêtre de mon bureau, le terrain d'entraînement et les soldats s'y trouvant, une mystérieuse ombre m'observe depuis le coin opposé de la pièce.

- L'homme est vraiment un être fascinant … ! ricane cette ombre.


Alors, vos premières impressions ?

Bisous

Chesca