Titre original: Prodigal son

Auteur: HeereNotQueer

Traduction: Ally-33

Note de la traductrice: Voici donc la nouvelle version de cette fic. J'ai suivi le conseil donné dans les commentaires et je l'ai posté comme une autre histoire.

Je rappelle que ce n'est pas la suite de fils prodigue, c'est une réécriture totale.

Enfin, il semble que l'auteur ait changé son nom de castielsbrokendean à HeereNotQueer. Mais il s'agit bien du même auteur pour les deux versions.

...

Fils prodigue

.

Chapitre 1

Les événements du 2 novembre étaient peut-être les conséquences du destin. Cependant, il se passa quelque chose qui changea radicalement le cours de l'histoire. Mais était-ce pour le meilleur ou pour le pire? C'est la question à laquelle nous vous laisserons répondre, chers lecteurs.

Mary Winchester avait effectivement été tué et épinglée au plafond. Mais avant sa mort, alors que la vie ne l'avait pas encore totalement quitté et que ses yeux livides fixaient le berceau en dessous d'elle, le bébé qui y résidait, Sam Winchester était emporté par un sinistre individu.

À cet instant, un petit garçon blond entra dans la chambre de Sammy, une petite couverture bleu à la main et le pouce dans la bouche. Il jeta un coup d'œil dans la pièce, mais ne vit rien, ni personne. Alors il se rapprocha et regarda à l'intérieur du berceau. Ses yeux s'élargirent d'un coup. Où était son petit frère?

"Maman?" Appela-t-il. "Où est Sammy?"

Le silence fut sa seule réponse.

"Maman?" tenta-t-il à nouveau. Un léger murmure effleura à peine ses petites oreilles, mais se fut suffisant pour lui faire lever la tête. À la vue qui s'offrit à lui, le petit garçon haleta fortement et poussa un hurlement. "Maman!"

"Dean..." Mary murmura dans un souffle fragile. "Court!"

Les larmes dévalaient son visage et son cœur battait la chamade. Il fouilla désespérément la chambre à la recherche de son petit frère.

John courait dans le couloir en direction de la chambre de Sammy. Et alors que l'écho de ses pas se faisait entendre, le feu se déclencha. Au début c'était lent, mais plus il se rapprochait, plus le feu grandissait et se répandait rapidement. Dean ne pouvait pas décoller ses yeux du plafond. Il pleurait silencieusement en serrant désespérément sa couverture contre lui. Les flammes n'étaient plus qu'à quelques centimètres de ses petits pieds quand John plongea pour le soulever et l'emporter à toute vitesse dans les escaliers.

Dean n'entendit pas le cri horrifier de son père qui appelait désespérément Mary. Il était pétrifié. Il ne voyait que le corps ensanglanté de sa mère sur le plafond au-dessus de lui. Il n'entendait que son faible murmure. Il ne sentait que la chaleur du feu autour de lui. Rien d'autre n'existait.

...

"Je suis revenu avec Sam Winchester, monsieur." Dit le démon.

Lucifer tendit ses bras pour recevoir le nourrissant, un sourire mauvais aux lèvres. Le démon lui remit l'enfant, fit la révérence et s'en alla. Le roi de l'enfer sourit doucement au bébé. Sammy le regarda curieusement et gazouilla en guise de salutation.

"Hey bonhomme." Gloussa Lucifer. "C'est génial de te rencontrer enfin. J'ai attendu très longtemps pour ça." Sam rigola. "À nous deux, nous avons le monde à nos pieds. À partir de maintenant, tout ce que tu désir est à toi." Il embrassa le haut de la tête du bébé.

"Tu es dans ton royaume Sammy. Laisse-moi te donner ton premier repas en guise de cadeau de bienvenue."

Le roi de l'enfer claqua des doigts et un biberon plein d'un liquide rouge apparut dans sa main. Après sa première gorgée Sam émit un gémissement, visiblement étonné. Lucifer sourit et le calma.

"Ça va. Il faut quelques secondes pour s'y habituer."

Sam essaya à nouveau et après quelques gorgés, le liquide glissa plus facilement. Il termina son repas en un rien de temps. Quand le bébé poussa un cri joyeux, sa bouche était recouvert du liquide rouge. Le contenu du biberon provenait du corps d'un démon quelconque étalé dans un coin de la pièce. Il avait été totalement vidé de son sang pour remplir trois autres biberons.

L'innocence brillait dans les yeux du bébé, mais elle serait remplacée par quelque chose de plus sinistre dans les années avenirs.

...

La lune qui illuminait le ciel était la plus brillante que John n'ait jamais vu. La lumière de l'astre avait surement été absorbé des yeux de Dean, pensa-t-il tristement. Son fils ne ressemblait plus au petit garçon que Mary avait mise au mode il y a quatre ans. Il semblait vide. Il lui faisait penser à un soldat qui rentrait tout juste d'une longue et difficile guerre. Son petit garçon lui rappelait horriblement lui-même, lors de son retour d'Afghanistan.

John regarda le siège arrière à travers le rétroviseur. Dean était recroquevillé sur lui-même en serrant sa couverture; il ne l'avait plus lâche depuis le jour où il avait découvert sa mère. John savait qu'il ne dormait pas. Pas de chance. John ne savait pas quoi dire à son fils, alors il poussa un soupiré et alluma la radio.

.

A SUIVRE!