Bonjour à tous. Alors, pour les nouveaux arrivants qui ont remarqués le titre, sachez que cette fic est, comme indiqué dans le résumé, la suite d'une autre fic intitulée "Saintia Shõ:Shõko, l'Ombre des Chevaliers-Arc Sanctuaire 1ère Partie". Sauf que je tiens à vous mettre en garde. Il s'agit d'une "suite directe", c'est-à-dire qu'elle commence comme un chapitre suivant du dernier chapitre de la fic précédente. Alors, libre à vous de commencer cette fic sans avoir lu la précédente si vous vous intéressez surtout à la 2ème partie de l'Arc du Sanctuaire mais vous aurez du mal à comprendre cette dernière sans la première en raison d'un personnage ajouté ainsi que de nombreux OCs qui vont avec son histoire. De plus, Shõ, ou plutôt Shõko, n'est pas un personnage de mon invention. Il s'agit de l'héroïne d'un spin-off intitulé Saintia Shõ écrit par la mangaka Chimaki Kuori. Cette dernière porte l'Armure de Bronze du Petit Cheval appelée plutôt d'Equueleus car les étoiles qui composent cette constellation sont toutes appelées Equueleus+quelque chose (et puis honnêtement, des attaques qui finissent par Petit Cheval, ça n'aurait impressionné personne^^) Malheureusement, les personnages de ce manga ne figurant pas dans la liste des personnages de Saint Seiya et ses dérivés, j'ai dû mettre OC alors que cette héroïne existe bel et bien. Cependant, pour ma fic, je me base sur l'histoire de Masami Kurumada et non pas celle de Chimaki Kuori car je préfère le manga original. Néanmoins, je me base surtout sur l'anime car c'est l'oeuvre que je connais le mieux. Bon, maintenant, je vais m'adresser à ceux qui ont lu la fic précédente. Comme l'indique le titre, je commence à partir du moment où les Chevaliers se rendent au Sanctuaire. Comme vous l'avez vu, tout comme dans la fic précédente, c'est un Prologue et non pas un premier chapitre. Décidément, je ne change pas mes habitudes. Cependant, je peux dire que celui-ci est plus "direct" que celui de la fic précédente et vous allez comprendre pourquoi. Bien, je crois que c'est tout. Bonne lecture:)

Une légende raconte que des guerriers apparaissent chaque fois que des personnes aux intentions hostiles et dangereuses menacent de s'emparer ou de détruire la Terre. Ils protégeaient également Athéna, la déesse de la Sagesse. Certains les appelaient les Chevaliers du Zodiaque, d'autres les Chevaliers d'Athéna. Aucun d'entre eux n'utilisait d'arme et se servait de leurs poings et leurs pieds à l'aide desquels ils pouvaient détruire la matière et la terre. Or, un nouveau danger s'étant manifesté sur la Terre, cette dernière est menacée de destruction par de nombreuses attaques. Heureusement, de nouveaux Chevaliers sont apparus et la garde d'Athéna à nouveau reconstituée s'apprête à combattre les forces obscures qui menacent le monde.

Prologue: Athéna assassinée!

Les Chevaliers de Bronze et Athéna étaient partis pour le Sanctuaire. Ils se trouvaient dans un avion privé de la Fondation Graad. Le voyage était long. Afin de ne pas trop penser au danger auquel ils allaient faire face, Saori avait fait servir un délicieux repas aux Chevaliers de Bronze. Y compris des Pielmeni1 pour Hyôga qui en raffolait ou encore une bouteille d'Asahi2 pour Shõko ne cachant pas son plaisir à en boire. Ce n'était peut-être pas très prudent avant un combat mais elle la faisait durer afin d'être sûre de ne pas trop boire et chacun savait qu'elle avait une très forte résistance à l'alcool depuis une certaine soirée3. Shun ne put s'empêcher d'avoir un léger rire en voyant Shõko et sa bouteille. Quant à Saori, elle se mit à sourire. Seiya, lui, émit un grognement. Apparemment, il ne s'était toujours pas remis de sa "défaite". Malgré lui, il ne put s'empêcher de se sentir davantage humilié depuis qu'il savait qu'il avait perdu cette "bataille" face à une femme. Mais d'un autre côté, il savait que s'il l'avouait à voix haute, il se ferait encore traiter de gamin immature. Et puis si le corps de Shõko était plus résistant à l'alcool que le sien, qu'est-ce qu'il pouvait y faire? Et même dans le fond, il avait tenu presque aussi longtemps qu'elle.

"-Je sais à quoi tu penses, dit une voix féminine derrière lui

-Heu...je ne vois pas de...

-Allez, je te connais. Puis, Saori en fait amener une pour toi.

-Oh!

-Ne me remercie pas, dit une deuxième voix féminine, Je savais que vous auriez tous les deux envie.

-Tu es vraiment très gentille.

-Allez Seiya, à la tienne."

Bien qu'il fût toujours exaspéré par l'attitude gamine de son amie, cette dernière ne l'énervait plus. Au contraire, elle le faisait légèrement rire. Il avait toujours du mal à comprendre comment une fille qui avait tant souffert parvenait à avoir un si beau sourire.

Shun et Saori, eux, prenaient du thé avec leurs repas. Alors qu'ils mangeaient, une bonne odeur se fit sentir à l'arrivée de l'hôtesse.

"-Quelqu'un veut du poulet? demanda Saori

-OUIII!"

Ils mangeaient et buvaient tranquillement.L'atmosphère était assez légère. Entre Seiya qui disait que ça faisait du bien quand il sortait des toilettes ou Shõko qui faisait des jeux de mots, l'assemblée parvenait à se détendre. L'adolescente leur chanta même une chanson entrainante qui leur donna envie de taper dans leurs mains et de danser.

Quand se lève le soleil

La journée propose toujours des défis

Est-ce qu'on se réveille

Ou alors, est-ce qu'on reste au lit?

Honnêtement, je déteste me lever trop tôt

Dans ces cas-là, je préfère retourner au dodo

Mais on me dis toujours "C'est pas bien ce que tu fais là"

Seulement vous savez quoi, je me moque de tout cela

Pourquoi devrais-je me lever tôt pour toujours travailler

Quand tout le monde dit que le manque de sommeil peut tuer?

Notre monde est vraiment trop ridicule

Oui vraiment bien trop ridule

Tout le monde dit des choses absurdes

Ont des contradictions dans leurs attitudes

De plus quand je me sens en forme après avoir bien dormi

J'entends autour de moi "Mais qu'est-ce que tu faisais au lit?"

Les gens ne savent décidément pas du tout ce qu'ils veulent

Et moi, pendant ce temps-là, je rêve de leur casser la gueule

Notre monde est vraiment trop ridicule

Oui vraiment bien trop ridule

Tout le monde dit des choses absurdes

Ont des contradictions dans leurs attitudes

Mais qu'est-ce que vous voulez à la fin?

Que je travaille? Que je ne foute rien?

Fichez-moi la paix

Laissez-moi faire ce qui me plait

Ou tout simplement réfléchir

Je ne ferai pas le pire

Car moi, je ne suis pas absurde

Je pourrais tout simplement avoir un équilibre dans mon attitude

Notre monde est vraiment trop ridicule

Oui vraiment bien trop ridule

Mais pas moi car je vous le jure

Je sais alterner sommeil et boulot dans mon attitude

Oui, je sais alterner sommeil et boulot dans mon attitude

L'ambiance était très agréable. Mais derrière tout cela, il y avait une triste vérité que personne ne voulait admettre: tous avaient peur de ce qui les attendraient à l'arrivée. C'est pourquoi ils faisaient tout pour éviter d'y penser en riant et en discutant joyeusement entre eux. Malheureusement, ils revinrent à la réalité lorsque le pilote leur annonça qu'il ne restait plus que deux heures de vol avant leur arrivée en Grèce. Ils n'avaient pas le choix: ils devaient se mettre à parler de choses sérieuses.

"-Je dois vous avouer une chose à laquelle je pense depuis le début de notre voyage, dit Saori

-Laquelle? demanda Shõko

-C'est à propos du Grand Pope.

-Arlès? demanda Seiya

-Nous savons que quand le Grand Pope précédent est mort, son frère Arlès a prit sa place. Seulement, je me demande si c'est réellement vrai.

-Tu veux dire que le Grand Pope précédent ne serait pas mort? demanda Shõko

-Alors, il y aurait deux Grands Popes? demanda Shun

-Je ne crois pas. Je pense qu'il n'y a toujours eu qu'un seul Grand Pope.

-Mais alors, si c'est vrai, l'ancien Grand Pope et Arlès sont la même personne, dit Hyôga

-Non, c'est impossible! s'exclama Seiya, Le Grand Pope que j'ai connu n'était pas comme Arlès. C'était un type bien.

-Je sais, Seiya. Mais je crois que le Grand Pope a deux visages.

-Nani?!

-Nous savons également qu'il est à la tête des Chevaliers. Nous connaissons déjà Aioros du Sagittaire, Aiolia du Lion, celui qui attaqué l'Île d'Andromède, Milo du Scorpion mais malheureusement, nous ignorons l'identité de celui qui a attaqué l'Île d'Equueleus ainsi que celui du Chevalier dont Shõko a revêtit l'Armure.

-Mais, théoriquement, il y a douze Chevaliers d'Or, non? demanda Seiya

-En effet. Et je crois bien que le Grand Pope est un autre Chevalier d'Or.

-Mais normalement, les Armures d'Or ne sont pas censées servir des causes monstrueuses, dit Shõko, Si les Chevaliers d'Or le font, c'est parce qu'ils pensent que le Grand Pope sert la justice. Alors, pourquoi le Grand Pope Arlès serait lui-même un Chevalier d'Or?

-Si seulement je pouvais me rappeler de toutes les constellations, pensa Saori, J'en avais tellement à retenir. De plus avec toutes ces Armures qui apparaissent de nulle part, je ne sais plus où j'en suis. Jusqu'à il y a si peu de temps, je croyais que l'Armure d'Or du Sagittaire était unique. Qu'est-ce que je dois dire maintenant?

Lorsque nous arriverons, Panagiotis nous accueillera. Grâce à ma lettre, il nous montrera comment nous déplacer dans le Sanctuaire sans nous faire repérer.

-Nous avons vraiment eût de la chance qu'il ait envie de se débarrasser d'Arlès, dit Shõko, Sans lui, nous n'aurions pas su quoi faire."

.

"-Seiya, où sommes-nous? demanda Shun

-C'est un amphithéâtre. C'est ici que j'ai fait mon dernier combat contre Cassios. C'est ce qui m'a permit d'obtenir l'Armure de Pégase.

-Ca me r appelle l'Arène en cratère sur l'Île d'Equueleus, dit Shõko, Les gradins étaient beaucoup plus serrés mais la scène plus profonde et plus large. Je m'y suis battue contre Rhilia et j'ai eu l'Armure d'Equueleus. Ca n'était pas de gaieté de coeur, croyez-moi. C'est après ça que je lui ai conseillé de venir ici pour avoir une Armure Sans Nom. Si seulement j'avais su les dangers qui s'y passaient.

-Elle va bien, maintenant, dit Saori d'une voix douce, Tout comme Leiko. Rassure-toi.

-Elle a de la chance qu'un de ses Maîtres aille bien. Même si je suis triste que son Maître Eudoxe soit mort, je suis inquiet pour le mien. J'aimerais tant que Marine aille bien.

-Ah, vous êtes là, dit une voix masculine

-Panagiotis, dit Hyôga en reconnaissant cette voix, Mais pourquoi portez-vous ce masque et cette cape?

-Je préfère être discret. Je me suis dit que si on me voyait trop m'éloigner du Sanctuaire, je risquais de me faire repérer. Oh, c'est vous Saori Kido?

-Oui.

-Alors, c'est vous qui voulez renversé ce dingue d'Arlès? Enchanté de faire votre connaissance. Soyez l a bienvenue au Sanctuaire.

-Merci

-Bon, assez bavardé. Venez vite avant qu'on se fasse repérer."

Il les guida jusqu'à un lieu qui ne plut pas aux Chevaliers.

"-Qu'est-ce que c'est que cette montagne? demanda Hyôga

-On n'est pas venu du Japon pour faire de l'escalade, ajouta Seiya"

Avant qu'ils n'aient pu ajouter un mot, une silhouette se révéla sur la falaise.

"-Qui est là? demanda Shõko

-Au final, vous êtes venus. Je vous attendais.

-Cette voix..., murmura Seiya

-C'est Shiryû, dit Saori"

Shiryû sauta de la falaise et rejoignit ses amis qui vinrent vers lui réjouis de voir qu'il semblait aller bien.

"-Shiryû, quand es-tu arrivé? demanda Seiya

-Merci Seiya. Kiki m'a apporté l'eau sacrée. Il vaut mieux que je ne lui parle pas de la visite de Lamia et de sa potion. Si jamais c'est bien Shõko qui en est l'origine, ils ne savent toujours pas la vérité. Mais si c'est bien toi, sache que je te remercie également d'avoir prit autant de risques pour moi, Shõko. Je savais que tu avais un secret que tu ne pouvais partager avec personne et même si je ne m'attendais pas à une chose pareille,tu avais sûrement des raisons de faire ce que tu as ne te jugerai pas

-Il ne sait pas que j'ai aussi essayé de l'aider. A part lui, personne ne sait la vérité à mon sujet. Dans le fond, ce n'est pas grave. Je ne sais pas quelle aurait été sa ré je préfère ne pas le savoir.

-Shiryû, il n'y a pas un moyen pour tu retrouves la vue? demanda Seiya interrompant ainsi les pensées de son ami

-Ne vous inquiétez pas. Je suis toujours le même. Je suis même plus mature.

-Nous en sommes certains, dit Saori

-En tout cas, tu sembles en pleine forme4, dit Hyôga"

Panagiotis guida le groupe jusqu'à une montagne où se trouvaient un escalier menant à un Temple qu'il pointa du doigt. Ils semblaient être très nombreux, ce qui intrigua les jeunes gens.

"-Le premier Temple est là. C'est celui du Bélier.

-Du Bélier?

-Pourquoi nous montres-tu ce Temple? demanda Shõko

-Depuis ce Temple, vous devez traverser douze Temples. C'est la seule façon d'arriver jusqu'au Palais du Grand Pope. Dans chaque Temple, il y a un Chevalier d'Or.

-Alors, il y a bien douze Chevaliers d'Or, dit Hyôga

-Donc, nous devons vaincre tous les Chevaliers d'Or, dit Seiya

-Vous êtes très intelligent, jeunes gens, dit Panagiotis, Voici les douze Temples: le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau, les Poissons et enfin le Palais du Grand Pope. Mais laissez-moi vous prévenir: depuis les temps anciens, personne n'a jamais réussi à traverser les douze Temples.

-Hum? Alors, nous serons les premiers à le faire, dit Shõko d'une voix amusée, Pas vrai, cher frère?

-Bien entendu, répondit Seiya sur le même ton

-Allons-y Shõko, Seiya, les amis.

-Hai.

-Hinhinhinhinhinhinhinhinhin!Je ne vous laisserai pas atteindre le Temple du Bélier!

-Nani?!

-Hahahahaha! Pauvres idiots! Dire qu'il a été si simple de faire croire que j'étais de votre côté pour vous tendre ce piège. J'ai fait croire que j'étais de votre côté afin d'être prêt à avertir de votre arrivée au Sanctuaire le jour où vous décideriez de venir. Et maintenant, vous êtes à ma merci!

-Oh!

-Je suis Ptolemy de la Flèche!

Par les Flèches Fantômes!"

Les flèches volaient dans tous les sens. Les Chevaliers ne savaient plus où donner de la tête tellement il y en avait. Ils ne pouvaient que bouger sans savoir quoi faire. Ce ne fut que lorsque l'un d'entre eux comprit ce qui se passait qu'ils purent réagir.

"-Calmez-vous, ce n'est qu'une illusion.

-Hein?"

Constatant qu'il avait raison, Shõko décida de réagir. Puisque ce Chevalier ne semblait pas dangereux, autant ne pas perdre de temps.

"-Dans ce cas,

Par les Météores d'Equueleus!

-Oh!

-C'était facile. Mais pourquoi ont-t-ils envoyé un Chevalier aussi faible pour nous combattre?

-Parce que...le...le Grand Pope...m'a...m'avait...ordonné...de...de tuer...Saori Kido.

Cette tâche est presque accomplie.

-Nandate?"

Derrière les Chevaliers, Saori hurla de douleur. Elle souffrait atrocement. Et pour cause, une flèche dorée venait d'atteindre son coeur. Une blessure était déjà visible et elle était incapable de faire le moindre mouvement. Constatant l'horreur qui arrivait, Seiya se mit à hurler.

"-Saori!

-Non! s'exclama Shõko

-Suis-je morte? Cette douleur...Oh, mais qu'est-ce qui m'arrive?"

Le jardin de la Résidence Kido, six ans plus tôt

Tatsumi tenait Seiya par les cheveux. Celui-ci se débattit en vain.

"-Lâche-moi sale brute!

-Silence merdeux! Tu as entendu la demoiselle? Alors obéis tout de suite!"

A ces mots, il le jeta sur le sol. Les orphelins étaient inquiets mais aucun d'entre eux n'osa réagir quand la silhouette de la sale peste capricieuse et irrespectueuse vint devant Seiya. Elle avait une cravache dans ses mains, ce qui montrait que ses intentions étaient claires.

"-Seiya, mets-toi à quatre pattes et fais le cheval.

-Non!

-Tu oses refuser de m'obéir? Est-ce que tu sais à qui tu t'adresses?

-J'ai dit "Non!""

A ces mots, Saori frappa la joue de Seiya à l'aide de sa cravache.

"-Je te rappelle que si vous êtes sortis de l'orphelinat, c'est grâce à mon grand-père. Vous devez faire tout ce les Kido vous disent. Alors, tu vas obéir.

Aïe!

-Reviens ici!"

Shõ venait de lancer une pierre sur la joue de Saori. Avant que Tatsumi n'ait eût le temps de faire un geste, elle venait de rejoindre Seiya. Elle regarda la petite fille d'un air méprisant et plein de colère.

"-Alors, ça fait assez mal?

-Shõ, dit Seiya en souriant

-Vous osez vous rebeller et me regarder de haut? Je vais vous corriger!"

Saori tenta de faire subir à Shõ le même traitement que celui qu'elle avait infligé à Seiya. Heureusement, celui-ci retint la cravache de la tortionnaire avant qu'elle n'ait pu atteindre son ami. Ce qui déplut fortement à l'horrible fillette.

"-Lâche ça tout de suite!

-Vous avez vu ça?

-Ouais.

-Olalala!

-Ils vont encore s'attirer des ennuis.

-Dégagez! Laissez-la tranquille! dit Jabu en poussant Shõ et Seiya

Mademoiselle, moi, je veux bien faire le cheval pour vous.

-Tu vas quand même pas te rabaisser à faire ça? C'est humiliant, dit Shõ

-Laisse tomber, dit Seiya, Jabu n'est qu'un lèche-botte.

-La ferme! C'est grâce à la demoiselle qu'on n'est plus dans cet orphelinat. C'était même pas une vraie maison. Ici au moins, on a un vrai foyer.

-J'arrive pas à croire que tu sois convaincu d'une chose pareille, dit Shõ

-Tais-toi, dit Jabu

Mademoiselle, asseyez-vous sur mon dos.

-Toi au moins, tu sais obéir, dit Saori en souriant, Allez, au galop!"

Jabu se faisait frapper les fesses par Saori qui semblait s'amuser de le faire souffrir avec sa cravache. Elle était toute réjouie de pouvoir galoper comme bon lui semblait. Jabu était un vrai cheval pour elle. Est-ce qu'elle était vraiment consciente de ce qu'elle faisait ou pas? N'importe qui aurait pu se poser la question face à une scène aussi violente.

"-Allez au galop! Au galop! Au galop! Au galop! Yaaah! Yaaah! Yaaah! Yaaah!Oh!"5

Lorsqu'elle aperçut une limousine arriver devant Tatsumi, elle devina rapidement l'identité de la personne qui pouvait se trouver à l'intérieur. Elle sauta du dos de Jabu qui tomba sur le sol et se précipita vers la silhouette.

"-Grand-père!Grand-père!"

Elle se précipita vers lui pour qu'il la prît dans ses bras mais il n'en fit rien. Au contraire, il la regarda d'un air sévère. Elle ne comprit pas pourquoi. Que lui reprochait-t-il?

"-Ecoute-moi Saori, tu as beaucoup de chance, tu sais. Mais ça ne veut pas dire que tu dois faire ce que tu fais à ces garçons. Regarde-les."

Saori se retourna vers les enfants que Mitsumasa Kido avait recueilli. Elle vit qu'ils s'étaient tous regroupés autour de Jabu dont les genoux saignaient abondamment.

"-Ils sont tous très malheureux. Et peut-être qu'un jour, tu seras aussi malheureuse qu'eux. Peut-être même plus. Alors, tu devras te regrouper autour d'eux et accepter une vie dure.

-Grand-père, je ne comprends pas. Qu'est-ce que tu veux dire?

-Réfléchis bien, Saori. Réfléchis bien.

-Grand-père."

Sur ces mots, Mitsumasa Kido laissa Saori seule. Cette dernière devina bien qu'il s'isolerait dans son bureau et n'en sortirait pas de la journée. Cela la rendit triste. Une fois de plus, il avait dit des mots qu'elle ne comprenait pas. Une fois de plus, il ne jouerait pas avec elle. Une fois de plus, ils ne parleraient pas ensemble de tout et de rien. Une fois de plus, elle ne pourrait pas se confier à lui sur ce qu'elle pouvait ressentir chaque jour qui passait. Elle resta là mélancolique et repliée sur elle-même.

"-J'ai beaucoup de chance? Je n'en suis pas sûre."

Retour au présent dans le Sanctuaire

Saori manque de tomber sur le sol. Par chance, elle fut rapidement rattrapée par Shõko et Seiya qui la soutinrent dans sa chute.

"-Saori, tu m'entends? demanda Shõko très inquiète

-Saori! Saori! dit Seiya

-Je pensais que toutes les flèches qu'il avait lancées étaient des illusions, dit Hyôga

-Hahahahahahahahaha! Toute sauf une. Et personne ne peut retirer cette flèche d'or de son coeur. Seul le Grand Pope lui-même peut le faire.

-Nandate?! s'exclama Shõko

-Mais il est trop tard.

-Hahahahahahahahaha!A moins que vous n'ayez atteint le palais du Grand Pope et ramené ce dernier ici, la flèche aura atteint le coeur de votre chère Saori et elle mourra dans douze heures, dit Ptolemy juste avant de mourir

-Dans douze heures? dit Shun, Alors, nous devons battre tous les Chevaliers d'Or et ramener le Grand Pope ici en une demi-journée.

-Si ce qu'il a dit est vrai, il faut traverser les douze temples le plus vite possible, dit Hyôga

-Mais nous ne pouvons pas laisser Saori seule ici, dit Shun soucieux

-Laissez-moi ici et allez-y, dit Saori, Dans le passé, vous avez souffert à cause de moi. Et maintenant, je ressens aussi les malheurs qu'infligent le monde de la Chevalerie. Tout ce que vous avez subit durant votre enfance, je le subis à mon tour.

-Saori..., murmura Shõko

-Chhh, dit Seiya d'une voix douce

-Ne vous inquiétez pas pour moi. Je n'abandonnerai pas. Je dois surmonter ma souffrance si je veux être digne d'Athéna.

-Chhh, dit Shõko d'une voix douce

-Saori..., murmura Seiya

-La vie doit être tellement dure pour Athéna, pensa Shõko,Peut-être même plus qu'elle souffre plus qu'un humain.

Saori, nous reviendrons dans moins de douze heures.

-Tout ira bien, Saori, dit Seiya

-Je tiendrai bon."

Shõko et Seiya posèrent délicatement Saori sur le sol. Les Chevaliers partirent à regret et se mirent en route pour le premier temple. Ils n'avaient pas beaucoup de temps pour sauver Saori mais ils n'avaient pas d'autre choix de faire ce qui avait été dit par Ptolemy pour empêcher le pire d'arriver. Ils s'en allèrent incertains du sort de leur amie.

1Raviolis dont la contenance varie selon les différentes régions de Russie connue pour sa grande superficie;le plus souvent, cela peut être du bœuf, de l'agneau et du porc dans l'Oural, parfois même de l'ours (sans déconner!) en Sibérie

2Célèbre marque de bière japonaise

3Cf "Saintia Shõ:Shõko,l'Ombre des Chevaliers-Arc Sanctuaire-1ère partie:Chapitre 5"

4IL EST TOUJOURS AVEUGLE!IL EST PAS EN PLEINE FORME,ESPECE D'ABRUTI!

5"Saori: Oh, ma vie défile devant mes yeux.

On va faire comme dans les vidéo-cassettes bizarres de pépé. Allez hue, cochonne! Je sais que t'aimes ça.

Et je n'ai aucun regret."

Extrait de CZDA Maison 1, StateAlchemist

Et voilà! C'était le début de la suite^^Ca me fait encore du boulot. Enfin, je dis ça, je fais surtout ça pour le fun. Après tout, l'écriture de la première partie de l'Arc du Sanctuaire m'a prit presque un an. Et ouais, tant que ça. Je me demande combien l'écriture de douze heures va me prendre. Autant? Plus?Je préfère ne pas me l'imaginer. Je le rappelle pour ceux qui ont lu la première partie, je prévois d'aller jusqu'à Hadès et d'ajouter un Arc original. Si, si. Est-ce que j'y arriverai? J'espère.

A la prochaine:)