Chapitre 1 Quand on se réveille après un cauchemar

Tout est terminé, le cauchemar a enfin pris fin, c'est se que se répète en boucle Yann depuis l'annonce de la mort de Ronan Berg celui qui l'a traqué et kidnappé, qui as tenté de tué sa mère et pire encore Lucas, son Lucas.

" Il va se passé quoi maintenant ?" Dit Yann à Hélène tout les deux épuisé moralement comme physiquement.

"On va devoir faire une déposition a la gendarmerie, mais on peu rentré à la maison et on ira plus tard si tu veut, tu as besoin de repos " dit elle inquiète, ayant peur que Yann ne craque après cette expérience traumatisante.

"On peut passé voir Lucas avant ?! " lui répondit il un peu brusquement.

Hélène ne savais pas trop quoi faire, elle sais désormais le lien qui les unis et sais que de voir Lucas lui fera de bien, ne serais se que pour le rassure.

"D'accord on y va "finit elle pas dire.

Le voyage jusqu'à l'hôpital se passa dans un silence relaxant, ni Stéphane ni Hélène n'osais parlé a Yann qui avais l'air encore un peu secoué malgré l'impatience qui se lisais clairement sur son visage, heureusement le voyage fut rapide.

A peine arrivé Yann se précipita en dehors de la voiture et se dépêcha d'aller jusqu'à la chambre de Lucas, et c'est à mis chemin qu'il tomba sur Lucas en béquille aidé par ses parent.

Légèrement hésitant a comment réagir fasse au parent de Lucas après la petite altercation en début d'après midi mais il se motiva, après tout il c'est fait kidnappé par un flic cinglé qui a faillit le noyé, tué sa mère et Lucas c'est pas les parent de se dernier qui vont l'empêcher de voir le mec qu'il aime !!

"Yann!" Appela Lucas en tentent de se rapprocher le plus rapidement possible de lui.

Yann pris directement Lucas dans c'est bras pendants que celui si fit signe a ses parent de leur laissé un peu d'intimité, se qu'ils firent bien qu'avec hésitation pour le père de celui si.

Quand Lucas senti Yann pleuré et tremblé dans ses bras il ne pu s'empêcher de lui dire,

"Arrête de chialer, qu'est-ce qui a Yann répond moi" si les premiers mots étais dis sur un ton doux et amusé la suite fut sur un ton inquiet .

Yann lui raconta tout, qui est le tueur, le fait qu'il l'ai kidnappé la peur qu'il à ressenti, c' étais un réel flot de paroles libératrices.

Lucas ne pu s'empêcher de serré Yann encore plus fort effrayé par le récit et par ce qu'il y aurai pu se passé, épuisé les deux jeune se rapprochèrent de la chambre d'hôpital de Lucas pour se posé dans le lit serré l'un contre l'autre, dans une bulle de tendresse et de réconfort, ils ne tardèrent d'ailleurs pas a resté éveillé longtemps, tombant dans les bras de Morphée épuisé mais soulagé par la fin de se cauchemar, le tout sous les regard indiscrets de leur familles qui ne purent s'empêcher de regardé par la fenêtre.