Je me possède aucun des personnages des livres ou des adaptations au cinéma.

Petit recueil de drabbles prenant place dans l'univers de Tolkien. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, on vous donne un mot et vous avez 7 minutes pour écrire un texte de 100 mots (avec une tolérance de 10%). Certains ont été écris dans le cadre des soirées Drabbles du Collectif NoName, d'autres avec l'aide d'un générateur de mots aléatoires.

Pour ce chapitre merci à EmilieKalin pour les deux derniers mots, les trois autres sont issus d'une soirée du Collectif

C'est différent de ce que je fais d'habitude mais je trouve ça amusant comme exercice. Vous trouverez un peu de tout sans ordre chronologique.

N'hésitez pas à me proposer des mots si vous en avez envie.

En espérant que cela vous plaise

Bonne lecture

PS : Si vous cherchez à mettre de l'ordre dans mes fics, faites un tour sur mon profil, la liste est à jour et vous avez un ordre pour les lire bien que la plupart soient des OS.


QUELQUES MOTS DE LA TERRE DU MILIEU

...

1. Gland (100 mots)

C'était l'automne. Assis sous un chêne, Thranduil observait les feuilles mortes s'envoler en bourrasque. Elles virevoltèrent dans un léger tourbillon et se dispersèrent plus loin. Un gland se décrocha de l'arbre et vint rouler à ses pieds, lui rappelant en une fraction de seconde combien sa petite feuille aimait jouer aux billes avec, quand il était un tout petit elfing. Comme ce temps lui semblait loin, comme il aurait voulu que les heures s'arrêtent, qu'il ne grandisse jamais et qu'il ne soit pas là, quelque part, luttant contre une Ombre qui tentait de les engloutir au péril de sa vie.

...

2. Vague (114 mots)

Les vagues ondulaient formant des rouleaux, vaporisant de l'écume et grondant avant de venir mourir sur la plage en submergeant ses pieds. Debout, les yeux perdus au large et les cheveux au vent, Legolas laissa vagabonder son esprit. Ce n'était pas vraiment prévu ce voyage : construire ce bateau, voguer jusqu'aux Terres Immortelles, laisser son père derrière lui. Non, ce n'était pas prévu… Mais Gimli se faisait vieux, il était presque arrivé au terme de sa vie et il voulait revoir une dernière fois le visage de la Dame de la Lorien. Lui qui était déjà si bouleversé de le perdre, il ne pouvait pas lui refuser ce dernier vœu. Il ferait ce voyage.

...

3. Pas (101 mots)

Dans le hall d'une taille impressionnante, mais vide, le bruit des pas de Thranduil se répercutaient sur le sol, emplissant la salle. Le Roi semblait égal à lui-même, droit, impassible, les mains liées dans le dos. Il semblait comme d'habitude sauf qu'aujourd'hui, il faisait les cents pas et cela trahissait une certaine angoisse. Oh bien sûr, il tentait de la cacher, mais comment pouvait-il ne pas être inquiet alors que 10 000 orcs assaillaient ce gouffre du Rohan et que son fils, son oxygène, sa seule et unique raison de vivre, était là-bas, tentant de remporter un combat presque déjà perdu.

...

4. Abîme (104 mots)

Noir, tout était noir autour de lui. Tout semblait avoir disparu. Il n'entendait plus rien, il ne voyait plus rien. Il n'était même pas sûr que son cœur batte encore. Tout était noir, morbide et il tremblait. Il tremblait tellement qu'il n'était pas sûr de réussir à continuer de tenir debout. Il tremblait et un gouffre s'ouvrait devant lui. Un abîme froid et sordide qui l'appelait de plus en plus fort, comme une sirène démoniaque et il avait envie de lui répondre. Il avait envie de plonger pour voir si le noir pouvait s'estomper, pour voir s'il pouvait la rejoindre et à nouveau l'enlacer.

...

5. Séisme (101 mots)

C'était un bouleversement inexplicable, un séisme brutal et soudain qui après avoir réellement fait trembler la terre, déployait une vague sur le point d'engloutir toute la Terre du Milieu. Cependant, contrairement aux tremblements de terre physique, cette vague-là n'entrainait ni violence, ni mort, ni destruction. Bien au contraire ! C'était une vague de joie, de paix et d'espoir ! Oui parce que ce séisme-là était joyeux, serein et apaisant ! L'Ennemi était détruit, définitivement détruit. L'Ombre ne gagnerait plus de nouvelles terres. Ils l'avaient repoussé. Ils avaient gagnés… Enfin… Le Corrompu ne ferait plus de nouvelles victimes. La guerre était finie.