Le premier prix

Chapitre 14 et Epilogue

Les brûlures sur ses jambes appartenaient maintenant au passé. D'ailleurs, il ne portait aucune cicatrice, constata Spock avec satisfaction tandis qu'il se regardait dans le miroir.

Spock se trouvait dans la salle de bain et finissait de se changer lorsque sa mère l'appela par l'interphone.

« Spock ! T'Len est arrivée ! Elle t'apporte les derniers devoirs ! » Lui lança Amanda sur un ton joyeux.

Un mois venait de passer et comme tous les après-midis ou presque, sa petite camarade venait lui rendre visite. En effet, elle s'était portée volontaire, oui volontaire, pour lui apporter ses leçons et ses devoirs ! Mais Amanda savait que c'était un prétexte pour venir jouer avec lui et le bébé selhat.

Spock descendit l'escalier en trombe pour aller ouvrir le portail à T'Len.

« Quel dommage qu'il soit déjà fiancé à T'Pring…Je maintiens que ces deux-là auraient fait un très beau couple plus tard.» Soupira Amanda, agitant vigoureusement un biberon au-dessus de l'évier, afin d'homogénéiser le lait artificiel reconstitué.

« Peut-être serait-il bon de lui rappeler qu'il est fiancé ! » Lui souffla Sarek dans l'oreille. Ce dernier s'était discrètement posté derrière son épouse et observait par la fenêtre les deux préadolescents discutant dans le jardin. Il appréciait moyennement l'enthousiasme de Spock à s'être enfin fait une amie de l'autre sexe.

« Sarek ! Ce ne sont que des enfants, ils ne font rien de mal ! Et puis T'Pring ne semble pas jalouse. En un mois, ni elle ni ses parents n'ont demandé des nouvelles de Spock ! »

Sarek ne détourna pas son regard de la fenêtre. Il se tenait droit, les mains jointes derrière son dos, continuant sa réflexion à voix haute.

« La jalousie est peut-être une émotion parfaitement maîtrisée par T'Pring…Il n'empêche que le prétexte de T'Len pour rendre visite à Spock est ridicule. Toutes les leçons et devoirs de sa classe sont déjà consultables sur le site web de l'école…Et Spock reprend les cours dans deux jours. Je maintiens donc que ces rencontres sont illogiques !»

« Sarek ! Ils ne font que parler de sciences tout en jouant avec le petit selhat ! Spock aide T'Len à améliorer son prototype. Mais pourquoi n'iriez-vous pas les rejoindre au lieu de les espionner et de dire toutes ses bêtises ? » Lui lança Amanda en lui tendant le biberon de lait par la même occasion.

C'est alors qu'un bruit suspect accompagné d'un petit cri se fit entendre.

« Des bêtises ? Il me semble que je ne suis pas celui qui en fait le plus dans cette maison ! » Sarek prenant le biberon des mains d'Amanda, commença à remonter à la source des petits cris. « Je concède cependant que Spock a fait preuve de logique en choisissant le nom de son nouveau compagnon. Partout où il passe, Tornade renverse et casse tout sur son passage… » Ajouta-t-il avec lenteur, d'une voix amusée.

Amanda, dont les épaules s'étaient affaissées, soupira et partit résignée ramasser le verre brisé dans le salon.

« TORNADE ! Descends de cette table basse tout de suite ! Tornade, NOOONNN, pas le vase en porcelaine de Grand-mère !»

Sarek s'autorisa alors un petit sourire. Il avait toujours détesté l'art abstrait à travers ce vase, héritage de sa femme. Trop asymétrique et trop illogique à son goût !

Spock et T'Len arrivèrent dans le grand salon, attirés par les cris d'Amanda. Tornade avança vers son plus jeune maître les oreilles basses et la queue entre les jambes. Il trouva refuge derrière lui, et s'assit en laissant passer l'orage (Amanda ne cessait de pleurer son vase), attendant que son plus vieux maître veuille bien lui tendre son biberon.

Sarek s'approcha lentement et se baissa pour prendre Tornade dans ses bras, action qu'il ne pourrait plus faire dans un an quand Tornade aura triplé de taille et de poids.

Tout en tétant, les deux pattes avant autour du biberon, Tornade écouta son vieux maître lui faire les remontrances d'usage.

oOOOo

Une heure et demi plus tard, le père de T'Len, Taskan, venait chercher sa fille. Amanda et Sarek l'invitèrent à entrer pour prendre une tasse de thé.

Tous les trois étaient assis lorsque Taskan demanda : « Avez-vous eu connaissance des résultats du concours ? »

Amanda et Sarek se regardèrent un court moment. Tous deux savaient que le concours national avait eu lieu la veille, mais depuis l'élimination de Spock, aucun n'avait osé en parler avec l'autre, encore moins évoquer le sujet devant Spock.

Un mois plus tôt, Sarek avait eu une longue discussion avec son fils. Ils avaient conclus, avec amertume, qu'ils ne gagneraient jamais cette bataille. Peut-être qu'un jour, les lois et les règles du Sanctuaire changeraient. Peut-être qu'un jour, les Vulcains ouvriraient leurs sites sacrés aux étrangers et aux Vulcains issus d'un métissage. Peut-être qu'un jour, les Vulcains cesseraient de porter un jugement sur les autres cultures. Mais ce n'était pas le cas aujourd'hui…

Ils avaient alors pris ensemble la décision de taire les nombreuses injustices subies par Spock.

Si les Vulcains étaient des explorateurs, s'ils avaient rejoint d'autres races et pour fonder la Fédération, c'était uniquement pour maintenir la paix, établir des alliances commerciales et parfois échanger leurs savoirs technologiques. Mais ce n'étaient pas encore pour se mêler pleinement à eux…

Sarek savait que depuis son mariage avec Amanda, d'autres couples mixtes s'étaient formés. Mais s'ils vivaient ensemble, peu d'entre eux avaient franchi le cap d'officialiser leur union, suivant le principe que pour vivre heureux (et tranquille) il fallait vivre caché…

Devant le silence de Sarek et d'Amanda, Taskan continua.

« Savalon ayant démissionné, Sa'Nahr a désigné le Doyen pour accompagner V'Rin à Raal. Mais à répéter sans cesse à qui voulait l'entendre qu'il était le meilleur de son école et qu'il allait gagner… Pour résumer, la prétention et l'insolence de ce garçon auront finalement eu raison de la patience de notre Doyen. Ce dernier a fini par lui révéler la vérité…à savoir qu'il était en réalité le second choix de l'équipe pédagogique. »

Taskan fit une pause pour observer les réactions de Sarek et d'Amanda. Leur silence et leurs regards échangés confirmèrent ce qu'il pensait depuis un mois, à savoir qu'ils avaient déjà eu connaissance de cette information.

Sans attendre une quelconque explication de Sarek, Taskan reprit son récit.

« … Le Doyen a été direct, allant jusqu'à donner son opinion qui était que son projet n'avait aucune chance, contrairement à celui de Spock. V'Rin a dû ravaler sa fierté. Il a malgré tout présenté son projet au concours et a obtenu la 23ème place. La navette les ramenant à Shikahr s'est posée il y a une heure… »

Sarek jeta un bref coup d'œil en direction du jardin tandis qu'Amanda resservait Taskan. Spock discutait encore avec T'Len et ne semblait pas entendre ce qu'il se disait à l'intérieur.

« Taskan, je vous remercie de vous être déplacé pour nous le dire. » Annonça Sarek. Ce dernier n'était pas dupe. Chaque soir, T'Len se faisait raccompagner chez elle par Spock. Si Taskan était venu ce soir récupérer sa fille chez l'ambassadeur, c'était surtout pour parler du concours à Sarek et à Amanda.

« V'Rin a appelé ses parents depuis Raal, leur révélant l'information selon laquelle Spock, de par ses origines, était interdit d'entrée au Sanctuaire de T'Jin. Ils ont aussitôt colporté la nouvelle aux autres parents…Certains approuvent la décision des Prêtres…mais ils sont minoritaires. V'Rin s'est surtout plaint que le Doyen l'avait humilié et que le Directeur et les autres professeurs s'étaient moqués de lui en le désignant victorieux alors que cela n'était pas leur choix. Ses parents ont pris la décision de le retirer de l'école…quand d'autres réclament plutôt la démission de Sa'Nahr… »

Amanda secouait la tête de droite à gauche tout en se pinçant les lèvres.

« Cela risque de compliquer le retour de Spock…Il va encore être stigmatisé et désigné fautif de toute cette histoire… »

« Je ne le pense pas. » La rassura Taskan. « Si les parents d'élèves avaient pu voter, Spock aurait été désigné vainqueur, cela ne fait aucun doute ! Beaucoup de parents ont apprécié son travail, reconnaissant son intelligence, entre autre qualité… Spock a su s'effacer devant V'Rin. Son silence a été perçu comme un parfait contrôle sur ses émotions…Contrairement à V'Rin qui s'est montré hautain devant tous ses camarades. Mais …pour en revenir aux raisons de ma venue ici…Je voulais vous avertir qu'une réunion aurait lieu ce soir. Le conseil administratif de l'école et les parents d'élèves qui le souhaitent doivent se réunir pour juger la décision de Sa'Nahr. Je suis …surpris qu'on ne vous y ait pas convié. »

Sarek soupira et se cala dans son fauteuil. « Contrairement à vous, je n'en suis pas surpris. Merci encore pour toutes ces informations. Mais ni ma femme ni moi n'iront à cette réunion. Peu nous importe le sort réservé à Sa'Nahr…seul compte pour nous le bien-être et le devenir de notre fils. »

Cette bataille-là n'est pas la nôtre. Envoya-t-il par télépathie à sa femme. Laquelle lui sourit et hocha la tête.

Spock et T'Len déboulèrent alors dans la pièce, à la poursuite de Tornade tenant un morceau de parchemin dans sa gueule baveuse.

« Tornade ! Viens ici tout de suite !... » Criait Spock, les poings sur les hanches. « Mère, Père ! Tornade a encore mangé ma liste de devoirs ! »

Amanda leva les yeux au ciel tandis que Sarek fixait le petit selhat.

« Tornade… »

FIN.