Le premier prix

Chapitre 7

« As-tu compris ? »

L'unique réaction de Spock à cette question avait été de hocher la tête, très lentement, tandis qu'il fixait ses mains tremblantes, posées sur ses genoux.

Cela faisait maintenant près de 8 minutes que Savalon et Sa'Nahr avaient quitté la pièce, le laissant seul, les idées et les souvenirs entourés d'un épais brouillard. Spock avait bien du mal à maitriser ses émotions et à réaliser sa situation.

Qu'avait-il entendu durant ce bref entretien ? Pour commencer, une série de compliments sur sa créativité liée sans doute à sa part d'Humanité…

Les Humains sont connus pour leur imagination fertile à l'origine de nombreuses découvertes et inventions, avait souligné Savalon…

Son ingéniosité, la qualité de son travail, la mise en pratique de ses connaissances avaient également été soulevé…Cette phrase en particulier l'avait marqué car elle ressemblait beaucoup à celle de son père.

Pour la suite, Spock doutait encore. Avait-il réellement entendu tout cela ?

Cette part d'Humanité, d'abord valorisée était maintenant à l'origine de son échec. « Spock, de par ton ascendance humaine, l'entrée au Sanctuaire de T'Jin te sera interdite. Comprends-tu ? Les règles d'admission y sont strictes. Si tu te présentes aux portes du Temple, tu devras décliner ton identité et ton ascendance…Le nom de ta mère ne laissera aucun doute aux Prêtres…Tu seras immédiatement refoulé. De fait, il serait illogique que l'on te choisisse pour représenter l'école. C'est donc ton camarade V'Rin qui sera déclaré vainqueur. Tu as fourni un excellent travail mais hélas, cela devra rester entre nous. Comprends-tu ? »

Sa'Nahr n'obtenant aucune réponse de Spock, trop sidéré pour dire quoi que ce soit, reprit après quelques minutes de silence.

« Tu comprendras aisément qu'il est préférable de taire cette information à tes parents. Ce serait pour eux une double peine. Imagines que l'on apprenne que l'héritier de Sarek, descendant direct de Surak, est interdit d'entrée au Sanctuaire de T'Jin…Ce serait pour lui une grande humiliation…Quant à ta mère, imagines-tu sa peine ? Imagines-tu sa culpabilité à t'avoir privé d'une telle récompense ? Spock, tu as le devoir de te taire pour protéger tes parents…Garderas-tu pour toi tout ce qui a été dit ici ? »

Une nouvelle fois, Spock avait hoché la tête. Après une telle sentence, Spock avait décidé de garder le silence…