Hello!

Avec quelques jours de retard je publie la suite du chapitre 5. Etant la partie 2, le texte est très court et ne comporte pas d'éléments importants mais il permet de faire la transition avec le prochain chapitre où le relation entre Jim et Spock avancera d'un grand pas.

Bonne lecture !

Les membres du groupe finirent par se réveiller et ils purent achever leurs recherches. Jim venait de contacter l'Enterprise. Le brave Scotty avait travaillé toute la nuit sur les réparations afin de les téléporter le plus rapidement possible. Et ses efforts avaient porté leurs fruits car dans moins d'une heure, nos chers amis partiraient pour d'autres aventures.

Sur Altaïr III tout se passait à merveille, sans accidents majeurs. Les recherches touchaient doucement à leur fin. De nouvelles plantes avaient été découvertes et deviendraient bientôt un sujet d'étude pour les scientifiques qui travaillaient sur l'Enterprise.

Mais des bruits troublèrent leur quiétude. Un groupe d'indigènes arrivèrent près des membres de l'équipage. C'étaient des humanoïdes grands et aux membres élancés. Leurs peaux bleues contrastaient avec leurs cheveux rouges sang, Ils possédaient des yeux de chat. Certains tenaient dans leurs mains des lances, d'autres des sortes de petits tubes dont l'utilisation était encore inconnue à l'équipage. Les indigènes, parfaitement coordonnés encerclèrent rapidement le groupe, le prenant au piège.

- Sortez vos phasers et mettez-les en mode paralysie, ordonna Kirk et ne tirez que s'ils nous menacent.

Jim n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'un indigène souffla dans le petit tube qu'il tenait dans sa main. Un membre de la sécurité reçut une fléchette dans le cou et s'écroula, le corps pris de tremblements et hurlant de douleur. En réponse, des tirs de phaser jaillirent de tous les côtés abattant certains indigènes. Ces derniers prirent part au combat en lançant des cris bestiaux et soulevant, d'un geste menaçant, leurs puissantes lances. McCoy en bon docteur se précipita sur le blessé et passa son tricordeur sur son corps. Mais malheureusement, sans matériel médical, il ne pouvait rien faire. Au bout de quelques minutes, l'enseigne de sécurité s'immobilisa.

- Jim, les fléchettes sont empoisonnées. Il faut absolument que l'on nous rapatrie sur l'Enterprise.

Jim n'eut pas le temps de répondre car une lance le frôla de près et alla se planter à quelques mètres derrière lui. Il aperçut un mouvement dans son champ de vision. Un indigène avait discrètement quitté le groupe pour se glisser silencieusement derrière eux. Lorsqu'il vit que l'indigène portât à sa bouche le petit tube et qu'il s'apprêtait à souffler en direction de Spock, le sang de Jim ne fit qu'un tour. Il s'élança et poussa Spock le plus loin qu'il le put. Ce fut Jim qui reçut la fléchette dans le cou et il s'effondra, hurlant sous la douleur du feu qui se propageait à l'intérieur de son corps. Presque inconscient, il n'entendit pas la voix angoissée de McCoy qui appelait Scott afin de les téléporter d'urgence sur l'Enterprise. Par contre il sentit la bouche de Spock dans son cou, sur la marque laissée par la fléchette. Et il sombra dans l'inconscience.