Bonjour !

Ce recueil d'OS est écrit dans le cadre des Nuits du FoF. Le but est simple.

Un thème donné toutes les heures. 8 thèmes. Démarrage à 21h00 (fin à 05h00).

Si vous souhaitez plus de détails, contactez-moi par MP ou cliquez sur le lien du FoF sur mon profil ! Nous serons ravis de discuter avec vous !

.

Disclaimer : Je ne tire aucun profit de cette histoire. Les personnages de « Star Trek » appartiennent à leurs propriétaires et tous les droits de création leur appartiennent.

Rating : K

Genre : humor

Personnages : Jim KIRK ; Leonard MCKOY ; M. SPOCK

.

Date : dimanche 8 avril 2018

Thème 4 (00h00) : jongler

Durée d'écriture : 25 min

._._._._._._._._._._._._._._._.


AU TOUR D'UN BAR


._._._._._._._._._._._._._._._.

James Tiberius Kirk pouvait affirmer qu'il n'était pas le genre de personnes à être facilement surprit. C'était même plutôt le contraire. Ce n'était pas tant dû au fait qu'il était imperturbable, mais que son imagination était extrêmement fertile et qu'il imaginait à peu près tout ce qu'il pouvait se passer dans chaque situation.

Pourtant, cette nuit-là, alors qu'il titubait vers le bar d'un équivalent de boîte de nuit sur une planète tout juste découverte, il se figea, avant de changer de direction et de reprendre lentement son cheminement vers son nouvel objectif.

Quelques mètres plus loin, il tomba – presque littéralement – sur son docteur favoris et accessoirement meilleur ami.

« Que... comment... Je ne comprends pas comment c'est seulement possible, » baragouina-t-il.

« J'en sais rien, mais je t'assures que j'ai payé un gars pour qu'il filme tout et me l'envoie, » ricana McCoy.

« Leonard... » protesta le capitaine d'une voix pâteuse.

« Quoi ? » protesta le médecin. « Je ne vais pas diffuser ça sur tous les écrans de l'Enterprise. Je veux juste une preuve qu'il l'a bien fait. »

Les deux hommes continuèrent de regarder la scène un bon moment, où M. Spock était en train de jongler avec pas moins de huit bouteilles d'alcool local.

Finalement, le vulcain redescendit de l'estrade, reposa les bouteilles sur le bar tant bien que mal – neuf bouteilles tout de même, et rejoignit son capitaine, toujours stupéfait de la prestation qu'il venait de voir.

Jim n'eut même pas besoin de poser la question, son second y répondit d'emblée.

« Le serveur assurait que jongler n'était qu'une question d'entraînement et de chance, » expliqua-t-il. « Je lui ai démontré que non. Je suis fatigué, je vais me retirer. Bonne nuit capitaine. Docteur, » les salua-t-il

Puis il se détourna et sortit du bar de nuit avec son détachement habituel.

A l'intérieur, les deux autres se regardèrent ahuris.

._._._._._._._._._._._._._._._.


.