Disclaimer : Je ne possède pas Harry Potter.

Résumé : Harry P. est un jeune homme qui a été brisé pendant des années, cachant sa propre douleur derrière un bon jeu d'acteur.Théodore N. a ses propres secrets, ses propres démons, il découvre Harry sous son vrai visage.Peuvent-ils s'aider à surmonter le passé ? Peuvent-ils apprendre à vivre à nouveau ? Pourront-ils réunir une école divisée ? Quels sont leurs secrets ? Que va t-il se passer ?

Prologue

L'été, une période très chaude dans certaines régions du monde. La chaleur causait beaucoup de morts à cause de la déshydratation chez les jeunes enfants et les personnes âgées. Chaque été, les autorités appelaient à la vigilance. En Angleterre, ses habitants accueillaient le beau temps avec le sourire. L'été était le synonyme de vacances pour tout le monde en particulier les enfants. Des vacances dans les différents parcs, au bord de la mer, dans la montagne, c'était tout simplement grandiose.

De dix-sept heures à deux ou trois heures du matin, il y avait des fêtards au bord des plages ou dans les boîtes de nuit. Dans l'un des parcs de Londres, un jeune homme aux cheveux bruns marchait silencieusement perdu dans ses pensées. Il portait un jeans troué noir ainsi qu'une chemise blanche, le jeune homme soupira légèrement en se rappelant de pourquoi il était à Londres.

Son père avait finit par le déshériter et l'exiler de la famille, cela lui laissé un goût amer. Certes, ils n'ont jamais été en bon terme mais c'était extrême comme décision. Théodore secoua sa tête de ses pensées, il aperçut une ombre couchée contre un arbre. L'ombre semblait être affalée, en vérité il était assez curieux de cette silhouette cependant il essayait de penser de manière rationnelle. La curiosité prit le dessus, le jeune homme s'approcha doucement de l'arbre où était avachie l'ombre.

C'était un autre adolescent de son âge aux cheveux noir, son teint était pâle, il portait un tee-shirt gris ainsi qu'une jeans noir. Entre plusieurs mèches de cheveux, Théodore aperçut la célèbre cicatrice.

- Potter. Chuchota t-il surpris.

Il observa l'apparence de l'autre sorcier essayant de comprendre ce qu'il s'était passé. Il y avait des points rouges sur son bras gauche, sa peau était devenue légèrement grisâtre par endroit. Sur ses poignets, il reconnu sans aucun mal les fines cicatrices que lui-même s'était fait.

- Nott. Entendit il le faisant sursauter.

Une paire de yeux vert le fixait intensément d'un air vide. Harry cachait parfaitement bien sa surprise de voir son camarade de classe accroupi devant lui.

- Je dois dire que je suis surpris, Potter. Fit Théodore après un silence.

- Et ? Que vas-tu faire ? Que vas-tu dire ? Demanda Harry à voix basse.

- Rien. Répondit Théodore, il montra l'un de ses poignets à l'autre adolescent. Je coupe aussi.

Silence.

Chacun restait perdu dans ses pensées durant les prochaines minutes.

- Vas-tu rester ici ? Demanda Théodore gentiment au jeune homme.

- Probablement. Répondit Harry sans bouger.

- Et ta famille ?

- Ils n'ont jamais été ma famille. Cracha sèchement le survivant. Et toi ?

- Déshérité et exilé. Souffla le Serpentard en s'allongeant sur l'herbe. Pourquoi as-tu une aiguille ?

Harry eut un petit rire.

- J'ai oublié que le monde sorcier est en retard. C'est une aiguille qui sert à injecter n'importe produit. Je l'utilise souvent.

Théodore tourna la tête vers lui.

- Je peux en avoir une ? Demanda t-il d'un ton distrait.

Il tendit l'une des aiguilles à Théodore celui-ci regarda l'instrument curieusement, il injecta le produit à travers son bras gauche. Le sorcier rigola, il entendit le rire ivre de l'autre, les deux nageaient dans les eaux profondes de la folie.

~ Entends-tu mes cris silencieux ? ~

Il grogna légèrement ouvrant les yeux, Harry essaya de rouler mais il se cogna contre un corps. Il clignota des yeux en apercevant le visage de son camarade, les souvenirs de la nuit lui revinrent brusquement.

- Ma tête.. C'est quoi cette merde ? Fit Théodore après son réveil.

- De la bonne merde. C'est chez toi ?

- Ouais. Prend une douche si tu veux.

Ils n'étaient pas encore amis.

Mais ils avaient beaucoup plus en communs qu'ils ne le savaient. Les deux jeunes hommes avaient découvert le vrai visage de l'un et de l'autre. Il était deux heures de l'après-midi quand ils eurent finis de se nettoyer complètement, Harry se posa dans le canapé en face de son camarade.

- Y a des gens qui savent ? Demanda Théodore en levant les yeux de son livre de potion.

- Non. Ils s'en foutent largement. Répondit Harry, un léger accent dans sa voix. Et toi ?

- Nope. Je suis plus un solitaire. Raconta l'autre sorcier. Comme toi non ? Ajouta t-il laissant glisser un sourire sur le visage.

Harry ne répondit pas. Il se contenta de sourire.

- Recommençons par le début. Proposa l'ancien hériter. Théodore Nott.

- Harry Potter. Se présenta Harry, il ajouta. Ravi de te rencontrer.

- De même.

C'était un lien unique qui venait de se créer, un lien qui risquerait de changer pour le meilleur et pour le pire le monde sorcier.

~ Entends-tu mes pleures silencieux ? ~

Le huit août sonnait un nouveau jour malgré qu'il faisait encore nuit. À minuit, dans l'un des maisons les plus richissimes de Londres deux adolescents jouaient à Mario Kart.

- As-tu compris le jeu maintenant ?

Harry.

- Oui. Dommage que le monde sorcier est en retard.

Théodore.

- Je choisis un nouveau tournoi. Équipe ?

À minuit.

- Oui.

À minuit, les deux adolescents jouaient à Mario Kart. Enfin Harry apprenait à Théodore à jouer. Ils jouèrent pendant les prochaines heures ne pouvant pas dormir, mangèrent des marshmallow et du pop corn, buvèrent de la bière jusqu'à cinq heures du matin. Ils dormirent pendant dix heures, il était seulement trois heures de l'après-midi quand les deux jeunes hommes se réveillèrent.

~ Tes mots sont comme des coups ~

Ce matin-là, Théodore et Harry s'étaient levés contrairement à leurs dernières habitudes pour une seule raison. Ils devaient faire les courses scolaires pour la nouvelle année. Ils avaient nettoyé la maison, se préparèrent chacun dans son coin. Ils se rendirent à pied au Chaudron Baveur, Harry passa complètement inaperçu. Ils allèrent à Gringotts pour retirer de l'argent, ils commencèrent les courses dans le plus grand des silences. Les heures furent courtes, dès que les courses furent finies, les deux adolescents retournèrent dans la vie.

Harry fit ses devoirs tandis que Théodore lisait (ayant déjà fait ses devoirs depuis le début de l'été), le jeune homme écrivait au stylo bic noir sur une feuille de papier.

- C'est un stylo. Il y a déjà de l'encre stocké à l'intérieur donc c'est plus facile d'écrire. Expliqua Harry en rencontrant le regard confus de Théodore.

- Intéressant. Où puis-je en avoir ? Demanda le sorcier curieux abaissant son livre.

- Demain je t'emmènerai dans un grand magasin de Londres. On fera les courses, tu verras c'est amusant. Rit Harry avant de retourner à son essai de potion.

Le lendemain, Harry tint sa promesse en l'emmenant dans un grand magasin lui montrant les différents rayons et les différents aspects du lieu. Théodore était impressionné, il n'avait jamais eu un magasin de cette taille. Ils achetèrent beaucoup de choses ne rentrant que plus tard dans la soirée.