Hey minna-san! De retour une nouvelle fois avec un autre genre de fic... Enfin non toujours du cross-over mais je change un peu d'univers puisqu'en effet cette fois je m'attaque à Reborn. Plus ou moins pour les même raison que j'ai envahi les cross-over FMA-DGM. Simplement parce qu'il n'y en a pas assez, ou alors pas fini, ce qui est frustrant au possible. Je pense que vous serez d'accord avec moi.

Alors voilà ma version!

Comme vous l'aurez surement compris il s'agit de la 4ème année à Poudlard, au moment de la Coupe de Feu. En ce qui concerne la chronologie pour Reborn, je mets quelques indices par-ci par-là, j'espère que vous trouverez... Ah aussi pour Reborn je me base sur le manga et pas sur l'anime. Je prends donc en compte les deux derniers arc pas développé par l'anime (pourquoi ont-ils fait l'erreur de s'arrêter avant T.T!)

Je voulais faire une fic croute cette fois-ci... bien sûr je me suis encore laissée emporter. Le background de l'histoire qui devait être assez vague m'a donné envie d'approfondir un peu plus, donc oui... j'ai déjà des idées de suite mais ça viendra plus tard si déjà vous aimez cette fic.

Donc, on va suivre Tsuna durant les épreuves de la Coupe. Comment et pourquoi il a été cohisi, je vous laisse le découvrir. Les Vongola suivront aussi plusieurs des cours donné à Poudlard et rencontreront ainsi les professeurs. Je n'ai pas non plus pu résister à l'idée de les répartir, ils ne seront donc pas tous ensemble dans un dortoir. Sans oublier la menace qui plane sur Harry cette année là. Je me demande encore s'ils arriveront à arrêter Voldemort en fin d'année.

Voilà, voilà, j'espère que cette fic vous plaira.

Sur ce bonne lecture à tous!


« Eh ! »

Tsuna se recula de quelques mètres, glissant maladroitement sur ses fesses. Que Reborn trouve encore de quoi l'entraîner ne l'étonnait pas vraiment. Apprendre qu'il allait le faire dans une école sorcière déjà beaucoup plus.

« Ahah, ça a l'air marrant. »

Et bien sûr il était le seul à trouver l'idée totalement incroyable. Il était le seul à avoir une réaction un tant soit peu normale. Vraiment Tsuna aimait ses amis, de tout son cœur, il se battrait jusqu'à la mort pour les protéger mais bon sang ! Pourquoi étaient-ils tous si déconnectés de la réalité ? Le petit brun soupira longuement se disant que s'ils n'étaient pas ainsi alors leur lien ne serait certainement pas le même. Sauf qu'un peu de soutient aurait quand même été le bienvenue. Dans ce genre de moment il savait qu'il pouvait compter sur…

« Ah ! Gokudera-kun ? Tout va bien ?

-C'est magnifique Juudaime ! s'écria-t-il en attrapant les mains du jeune homme. Nous allons pouvoir voir des sorciers dans leur habitat naturel !

-Leur habitat naturel ? »

Tsuna laissa retomber sa tête en pleine déprime. Gokudera était reparti dans ses délires de surnaturel. Il n'y avait donc aucun espoir de ce côté-là. Quant au dernier de la pièce, non il ne comptait pas Lambo puisqu'il était en train de dormir, il valait mieux ne pas demander son avis, au risque de perdre ses tympans dans les quelques minutes qui allaient suivre.

« Mais enfin Reborn, on ne peut pas partir une année entière dans une autre école.

-Je ne vois pas le problème. »

Bien sûr il ne voit pas le problème. Hormis le fait qu'ils louperont les cours au collège et que leurs familles s'inquièteront à mort.

« J'ai organisé un voyage scolaire sur une année.

-Pardon ?

-Regarde j'ai le consentement de tous vos parents. »

Tsuna cligna des yeux et s'approcha de la feuille à l'instar de ses gardiens. Il grimaça en remarquant qu'en effet il y avait la signature de leurs parents, ainsi que celle du principal du collège. Et celle d'Hibari. Ca voulait dire qu'il ferait partie du voyage.

« Bien sûr Dame-Tsuna, tu pars avec tous tes gardiens. C'est une occasion pour vous tous de devenir plus fort. C'est une entente avec les écoles sorcières de l'Europe qui vaut depuis la troisième génération Vongola.

-Et puis c'est quoi cette histoire de magie ? Ca n'existe pas les sorciers.

-Ne dis pas ça juudaime ! Bien sûr que les sorciers existent. Ils ont juste une communauté secrète que les gens ordinaires ne peuvent pas découvrir. »

Tsuna eut un rire nerveux n'osant pas dire à son bras-droit autoproclamé que c'était impossible, voir même ridicule.

« Arrête de ronchonner Dame-Tsuna, fit Reborn en lui envoyant un coup de pied, on part dans une semaine, ce n'est pas une proposition mais une obligation.

-Ah attend, qui est le sensei qui va encadrer cette sortie ? Et puis Oni-san n'est même pas dans notre classe.

-Ne t'inquiète pas de ce genre de détail insignifiant.

-Ca va être intéressant à l'extrême ! »

Tsuna perdit finalement espoir de les faire revenir à la réalité. Il soupira un peu regardant ses amis s'exciter en vue du voyage et il ne pu s'empêcher de sourire. Puis s'ils allaient dans une autre école au moins ils ne devraient certainement pas risquer leur vie. Enfin comme il s'agissait d'une idée de Reborn, rien n'était moins sûr.

La semaine passa à une vitesse incroyable. Il n'avait pas eu le temps de se faire à l'idée, il n'avait pas eu le temps d'être totalement traumatisé non plus. C'est pourquoi il était relativement serein en arrivant à l'aéroport ce matin là. Il le fut beaucoup moins en voyant Mukuro arriver avec Chrome. Il savait qu'Hibari devait déjà être là, et il savait comment la situation allait dériver. Même s'ils étaient tous deux des gardiens de Tsuna, il n'avait qu'un minimum d'autorité sur eux… voir même aucune en fonction des moments. Enfin jusqu'à maintenant il avait quand même évité qu'ils se battent à mort. Même depuis que Mukuro était sorti de la prison de Vindice.

De toute façon avant que quoi que ce soit ne bouge Reborn arriva perché sur l'épaule de nul autre que Dino. La présence de l'autre boss mafieux les interpela assez pour faire cesser leur guerre de regard… ainsi que les rires de Mukuro. Derrière Romario avait un certain sourire amusé alors que Dino prenait la pose.

« Ne Reborn, commença Tsuna à moitié crispé. Ne me dit pas que notre enseignant ce sera Dino…

-C'est pourtant le cas.

-Mais Dino n'est même pas prof dans notre collège.

-Maintenant si, s'amusa le blond en montrant un papier ce qui fit plisser les yeux d'Hibari.

-Ahah, c'est bien Tsuna, au moins on est tous réuni comme ça. Profitons-en pour passer une bonne année.

-Comme le dit Yamamoto, reprit Reborn en sautant sur l'épaule de celui-ci, nous sommes tous réunis. Dino est là mais il ne s'occupera que de la relation avec les autres enseignants. Ce sera à toi de faire attention que le groupe ne fasse rien de trop dangereux Dame-tsuna.

-Hein ? Pourquoi moi ?

-Bien sûr parce que c'est toi le boss.

-Kufufufu.

-Hiiii. »

Il savait qu'il avait un mauvais pressentiment avec tout ça mais comme d'habitude il n'avait pas vraiment eu le choix. Puis avant tout pourquoi Mukuro était-il là ? Et Hibari ? Il ne détestait pas être en groupe ? Alors pourquoi tenait-il à les suivre. Tsuna comprit lorsqu'il vit le sourire sadique de son tuteur. Il avait dû trouver une raison ou une autre pour convaincre ces deux là.

Finalement ils embarquèrent tous dans un jet en direction pour l'Angleterre. Hibari disparu dès les premières minutes du voyage et c'était plutôt bien puisqu'un combat alors qu'ils étaient dans un avion était une très mauvaise idée. Déjà que Gokudera se prenait la tête avec Mukuro. Vraiment Tsuna avait un très mauvais pressentiment sur tout ça.

Pourtant le voyage se passa plutôt bien. S'il oubliait le fait que… non il voulait vraiment oublier l'incident avec Lambo. Et il ne voulait absolument pas savoir pourquoi Lambo était là.

« Et elle est où cette école ? finit-il par demander.

-Je n'ai pas le droit de vous le dire, répondit l'arcobaleno. Ce n'est pas pour rien qu'elle est cachée par magie.

-Oui bien sûr, fit Tsuna prenant une mimique peu convaincue.

-Mais préparez-vous nous arrivons bientôt.

-Vraiment, on est encore haut dans le ciel, fit le petit brun.

-C'est normal puisqu'on va sauter.

-On va sauter ? s'écria le futur boss sa voix montant dans les aigues.

-Ca va être une descente de l'extrême ! s'exclama Ryohei.

-Mais on ne peut pas juste sauter comme ça.

-Ma, ma, ne t'inquiète pas pour ça Tsuna tu sais voler après tout, relativisa Yamamoto.

-Ce n'est pas le problème ! Et pour Lambo ? Et Romario.

-Si tu t'inquiètes tellement pour cette stupide vache alors va l'aider.

-Hein ? Ah ! »

Tsuna voulu courir en direction de Reborn mais se rétama lamentablement. Le tuteur eut donc parfaitement le temps de lancer Lambo par-dessus bord. Même si on entendait encore ses pleurs. Tsuna grimaça et se précipita à sa suite. Enfilant rapidement ses mitaines il avala une pilule pour passer en hypermode. Heureusement il rattrapa le bébé avant qu'il ne fasse une chute trop dangereuse. Il avait pourtant eu le temps de descendre d'une bonne hauteur et Tsuna n'eut plus qu'à stopper ses gants pour arriver à terre.

« Ouha. Lambo ça va ? mais la vache pleurait encore à chaude larme. Là c'est bon. Tout va bien.

-Bon nous sommes tous arrivés.

-Reborn ! Mais qu'est-ce qui t'as pris de faire ça ?

-Il n'y a pas de problème puisque tu l'as rattrapé. Ne commence pas à faire de scène devant nos hôtes. »

Le petit brun n'allait pas en rester là mais la deuxième partie de la phrase fit tilt dans son esprit. Il se tourna alors pour faire effectivement face à un attroupement de jeune gens. Allant apparemment de 11 à 18ans. Il avala difficilement sa salive et se recula de plusieurs pas. Lambo arrêta de pleurer sur le coup. Tsuna vit Dino s'avancer pour saluer un homme âgé qui portait une sorte de longue robe.

« C'est un honneur pour nous de revenir ici, fit Dino dans un anglais remarquable qui laissa Tsuna encore plus mal à l'aise que les regards écarquillés posés sur lui.

-C'est un plaisir que de vous recevoir à Poudlard. J'espère que nos tergiversions sur le tournoi ne vous ont pas posé trop de problème.

-Ne vous en faîtes pas, nous nous sommes débrouillés.

-Ca va être compliqué si on doit parler en anglais, remarqua Yamamoto absolument pas démoralisé.

-Parle pour toi Yakyu-baka. »

Mais Tsuna n'en pensait pas moins. Il était nul en anglais, comme dans la plupart des autres matières. Enfin il y avait comme un mieux avec les langues, certainement parce que son hyper intuition l'aidait à comprendre ce que voulait son interlocuteur.

« Va te présenter aussi Dame-Tsuna.

-Moi aussi ? pourquoi ?

-Je te l'ai dit non ? On est là par un accord avec les Vongola, il faut que tu honores la tradition, l'histoire d'école n'est qu'une couverture. Alors ne te fais pas prier. »

Reborn lança un nouveau coup de pied sur Tsuna pour l'envoyer vers l'homme âgé. Yamamoto récupéra en riant au passage Lambo, qui avait volé. Le futur Decimo s'avança alors encore plus mal à l'aise sous les centaines d'yeux qui le regardaient.

« Hum… Bonjour merci de nous accueillir, fit-il dans un anglais approximatif avant de se courber respectueusement.

-C'est un plaisir jeune homme, répondit le directeur dans un parfait japonais qui fit sursauter Tsuna.

-Vous savez parler japonais ?

-Ahahah, non absolument pas. Mais un sort de multilingue a été placé sur cette école. Notamment pour cette année puisque nous accueillons beaucoup de visiteur. Je vous proposerai donc de rentrer maintenant.

-Avec plaisir directeur, reprit Dino. Nous vous suivons. »

Tsuna soupira soulagé et suivi son grand-frère d'adoption. Rapidement rattrapé par ses gardiens. Ils accédèrent au château qui semblait aussi grand que la base secrète Vongola du futur. Tsuna sentait déjà qu'il allait se perdre. Ryohei semblait plus intéressé par le parc immense où il pourrait faire son footing du matin. Hibari commençait certainement à se sentir mal puisque son air devenait de plus en plus sombre. Le seul soulagement de Tsuna était que Mukuro se tenait plutôt tranquille, pour une raison qu'il ignorait d'ailleurs. Enfin s'il pouvait ne pas enrager plus Hibari alors c'était une bonne chose.

Les élèves de l'école passèrent devant eux mais Tsuna fit en sorte de ralentir encore le rythme par sympathie pour son gardien des nuages. Une fois que les présentations en bonnes et dus formes seraient faites il pourrait partir vagabonder. Mais apparemment ils devaient encore être répartis. Alors arrivé devant les grandes portes de la Grande Salle un professeur les fit attendre.

« Oï Tsuna, dit leur quelque chose, lui fit savoir Reborn.

-Oui mais quoi ?

-C'est toi le boss.

-Euh… fit-il en se retournant vers ses gardiens. Essayons de passer une bonne année ici. Je dis ça surtout pour toi Mukuro ne fais rien aux élèves.

-Kufufufu, ce n'est pas mon genre.

-Je suis sérieux. Hibari-san aussi, si tu pouvais ne pas mordre à mort les élèves d'ici. Nous ne sommes pas à Namimori alors…

-Tant que les règles sont respectées. »

Tsuna grimaça.

« Et aussi ne cassez rien, s'il vous plait. Je dis ça pour tout le monde. Gokudera-kun ne sort pas de dynamite, Yamamoto ne lance rien, Oni-san ne t'entraîne pas à la boxe dans les couloirs.

-Tu ressembles plus à un boss Tsuna. »

Reborn semblait content mais tout l'effet de son élève partait si on remarquait combien ses jambes tremblaient. Ce n'était pas souvent qu'il donnait des ordres à Hibari. Mukuro il le tenait plutôt par la force. Finalement les portes s'ouvrirent et ils purent entrer. Tous les regards étaient sur eux et forcément Tsuna rougit fortement.

La salle était grande et quatre longues tables en prenaient la majorité de la place. Tous les autres étaient déjà installés. Tsuna en premier, ils s'avançaient le long de l'allée principale jusqu'à un tabouret où était posé un vieux chapeau. A peine furent-ils arrêtés que celui-ci se mit à parler les surprenant tous. Gokudera eut les yeux brillants.

« Ca c'est de la magie à l'extrême !

-Oni-san, tu n'es pas obligé de crier, remarqua Tsuna.

-Bien je suis le professeur MacGonagall professeur de métamorphose mais nous ne nous verrons certainement pas cette année, commença une femme d'âge mûr en s'approchant. Je vais vous appeler et le Choixpeau se chargera de vous répartir dans l'une de nos maisons. J'appelle donc Gokudera Hayato.

-Je suis là ! Ne vous en faîtes pas Juudaime, je vais tester cette relique magique pour vous.

-Dis plutôt que tu es impatient de pouvoir tester pour toi, murmura Tsuna doucement sur le côté.

-Oh un Vongola, commença le Choixpeau dans son discours muet pour les autres, je vois qu'ils sont de retour parmi nous. Tu as la tête bien pleine mon garçon. Cette soif de connaissance tu ne pourras l'éprouver que chez les SERDAIGLES ! »

La dite table applaudit pour se faire savoir et l'argenté se décida à aller s'installer non sans un dernier regard à son boss.

« Hibari Kyoya. »

Tsuna grimaça mais apparemment le chef du comité de discipline était content de pouvoir enfin quitter leur groupe.

« Quelle soif de combat, Hibari fronça les sourcils gêné d'entendre une voix dans sa tête. Le respect des règles et trouver de fort adversaire est tout ce qui t'intéresse. Dans ce cas, SERPENTARD ! »

Les vert et argents applaudirent à leur tour mais le regard que renvoya le gardien des nuages arrêta rapidement l'effet. Puis tournant sur lui-même il alla s'installer à l'extrême bout de la table, mettant une certaine distance entre eux et lui. Forcément.

« Chrome Dokuro.

-Ta situation est plutôt complexe n'est-ce pas ? Tu es prête à tout pour ton boss, tu l'as prouvé en te mettant inconsciemment en danger. Pourtant tu restes fidèle à un homme qui veut le voler. Ta fidélité et ta volonté sont impressionnantes. POUFSOUFFLE.

-Très bien allez vous asseoir, indiqua MacGonagall en voyant que la demoiselle se demandait quoi faire. Sasagawa Ryohei.

-Faisons une répartition de l'extrême !

-Oni-san, déprima Tsuna qui commençait doucement à paniquer ce serait bientôt son tour.

-GRIFFONDOR !

-A L'EXTRÊME !

-C'est moi où y'a même pas eu de temps de latence ? remarqua Tsuna encore plus paniqué alors que Ryohei se faisait accueillir chaleureusement.

-Sawada Tsunayoshi.

-Ha… Hai. »

Le petit brun s'avança presqu'à reculons pour s'asseoir sur le tabouret et couina lorsqu'il entendit la voix du choixpeau dans sa tête. Ce qui fit rire les élèves de l'école de toute évidence.

« Et voilà le Decimo, je me demandais quand viendrait ton tour.

-Vous… vous nous connaissez ?

-Bien sûr. Depuis la troisième génération Vongola, les futurs boss viennent à Poudlard pour prouver leur valeur.

-Prouver leur valeur ? demanda Tsuna qui le sentait encore moins bien.

-Dans tous les cas, tu as tout ce qu'il faut pour être le Decimo. Peut-être un manque de courage mais cela viendra avec l'âge et l'expérience, n'est-ce pas ?

-Pourquoi vous me demandez ça à moi ?

-GRIFFONDOR ! »

Tsuna cligna des yeux et vit la table rouge et or se mettre à applaudir de nouveau. Au moins il n'était pas seul à sa table. Il pu donc s'asseoir à côté de Ryohei qui avait été alpagué à un endroit bien précis apparemment. Il ne remarqua pas… ou plutôt se garda bien de remarquer le total désespoir de Gokudera mais il n'y pouvait pas grand-chose et ce n'était peut-être pas le moment pour qu'il se mette à consoler son autoproclamé bras-droit.

« Rokudo Mukuro. »

Le petit brun se tendit et oublia complètement de rendre le bonjour qu'on lui souhaitait. Son regard se tourna vers son gardien de la brume. De toute évidence il était en grande conversation avec le chapeau. Il se mit même à rire ce qui surpris tout le monde, MacGonagall la première. Elle le regarda de travers mais avant d'avoir pu faire quelque chose le Choixpeau déclara :

« SERPENTARD.

-Kufufufu, je ne demandais pas mieux. »

Tsuna avala sa salive de travers et jeta un regard vers Hibari. Ce dernier avait relevé les yeux vers le gardien de la brume. Un certain sourire se décrivant sur ses lèvres. La cohabitation n'allait même pas durer une seconde. Alors prit d'un réflexe il se releva de sa table pour leur ordonner :

« Je vous défend de vous battre.

-Kufufu, mais à quoi penses-tu donc Tsunayoshi-kun ?

-Ne me donne pas d'ordre herbivore.

-Herbivore ? demanda un sorcier à côté de Tsuna qui blanchit de manière surprenante.

-Ma, ma c'est à mon tour non ? demanda Yamamoto pour faire descendre la tension.

-Vous pouvez venir Yamamoto Takeshi. »

Il s'installa avec le sourire sous le choixpeau. Rien ne pouvait entamer le flegme du sportif. Même pas l'aura extrêmement sombre venant d'Hibari un peu plus loin. Heureusement Mukuro ne s'était pas installé directement à côté de lui. Même si ça aurait très bien pu être son style, de toute évidence lui voulait faire connaissance avec sa maison.

« Jeune homme, est-ce du sang froid, de l'extrême courage ou de la pure folie que je vois en toi ?

-Ahah, je crois que tout dépend de la personne qui le définit. Gokudera appelle ça de la stupidité lui.

-Il n'a peut-être pas tord, répliqua le Choixpeau faisant rire une nouvelle fois le jeune homme. Enfin ta place est toute trouvée : GRIFFONDOR ! »

Il se leva avec le sourire pour venir s'asseoir en face de Tsuna.


Et voilà, fin du premier chapitre. J'espère que ça vous aura plus. Un petit com pour me dire si je continues ou pas?