« Ô Okami Amaterasu. Tu nous as quittée pour les plaines des dieux. Moi, Issun, je m'engage à honorer ta mémoire aux hommes de cette terre que tu chéries tans. Le voyage est long et fastidieux. Je m'acharne dans mon travail dans l'espoir de réussir la plus belle esquisse en ton nom. »

Voila le serment que j'ai prêté, lors d'une nuit trop noire et trop froide, ou j'aurais aimé pouvoir me blottir dans ta fourrure dans un câlin qui ne correspond qu'à nous. Tu me manques mon amie, ma louve blanche, ton souffle nous atteint mais ton silence m'éteint.