Note: Voici un recueil qui se suit, qui va peut-être parfois en arrière avec des flash-back. C'est une histoire que je vais surement écrire qu'à l'occasion des nuits du forum francophone ou peut-être pas...Qui sait, je pourrais écrire en dehors des nuits.

A l'occasion de la 101e nuit du fof, j'en ai écrit deux. Voici le premier écrit sur le thème "bisou", l'autre je le publierais dans les jours qui viennent :)

C'est un, et si, ça s'inversait dans une moindre mesure. Qu'Eren est un titan. Je vais développer d'autres choses, une intrigue qui sait, un peu étoffé dans ce contexte.


De ça à Long-sur-patte

Ça ressentait. Ça le piquait de sentir les épines. Ça dans sa cachette.

Son toucher s'éveillait. Effleurant. Caressant.

Ça puait. Ça se vautrait là au chaud. Ça dans ces déjections des autres.

Son odorat s'était affuté. Reniflant. Inspectant.

Ça brillait. Ça s'éclairer sous la lumière. Ça dans l'herbe verte.

Sa vue s'était aiguisé. Contemplant. Fixant.

Ça bruitait. Ça se levait les oreilles. Ça dans une cacophonie de son.

Son ouï s'était unifié. Écoutant. Guettant.

Ça léchait. Ça étalait sa langue. Ça dans un maelström gustative.

Son goût s'était ouvert. Dégustant. Recrachant.

Ça le grattait. Ça le tordait de sauter hors de sa cachette. Ça dans la forêt.

Alors il s'était mis sur le ventre. Rampant. S'égratignant.

Ça grognait. Ça se braquait sous la menace. Ça dans les ombres.

Alors il se hissait sur ses pattes. Marchant. Trébuchant.

Ça mordait. Ça exterminerait le danger. Ça dans le sentier.

Alors il sautillait entre les obstacles. Courant. Évitant.

Ça sursautait. Ça faisait face. Ça dans le reflet de la flaque.

Alors il s'immobilisait face à l'être vivant. Scrutant. Sentant.

Ça s'effrayait. Ça reculait lorsque l'autre avançait. Ça dans les cailloux.

Alors il se tendit lorsque l'être-très-bas mit sa main. Intriguant. Intéressant.

Ça hésitait. Ça le rendait curieux. Ça dans ses prunelles.

Alors il s'approcha doucement jusqu'à se retrouver tout près. Pointant. Goûtant.

Ça inspirait. Ça se laissait caresser. Ça dans cette vague sensation de familiarité.

Alors il levait ses pupilles vers cet être familier. Reconnaissant. Aimant.

Ça s'émerveillait. Ça contournait l'autre pour l'imprimer en lui. Ça dans cette émotion réconfortante.

Alors il contemplait ce petit être qui lui ressemblait. Retrouvant. Évoluant.

Ça léchouillait. Ça était heureux car il avait compris. Ça dans plus ça.

Alors il faisait sa fête, ça dans Long-sur-patte qui bisouillait Court-sur-patte. Réticent. Acceptant.

Car ils se saluaient dans les bisous.


Voilà, le drabble est terminé :)

J'espère que ce n'est pas trop bizarre x) N'hésitez pas à dire ce que vous en avez pensé,

Sur ce,

A la prochaine :)